Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 février 2015 3 04 /02 /février /2015 21:52

L'Arbre de Jessé de la Baie 110 de la cathédrale du Mans. Milieu du XIIIe siècle.

La cathédrale du Mans renferme deux vitraux consacrés au thème de la généalogie davidique de Jésus : l'Arbre de Jessé de la baie 9, dans la chapelle de la Vierge, datant de 1230-1240, et celui de la baie 110, éclairant le déambulatoire dans son coté sud, et datant de la moitié du XIIIe siècle. Le premier, par son appartenance aux Arbres du groupe dionysien (Saint-Denis / Chartres / le Mans) et par la découverte que j'y fis d'une citation de Hildebert de Lavardin dans l'inscription, a retenu toute mon attention, mais je dois présenter, ne serait-ce qu'en contre-point, le second.

Voir dans ce blog lavieb-aile des articles consacré aux Arbres de Jessé de Bretagne:

Et les vitraux :

Et en comparaison avec les œuvres bretonnes :

Sur la cathédrale du Mans, voir : Les stalles de la sacristie de la cathédrale du Mans.

Les vitraux du XIIe siècle de la cathédrale du Mans

Baie 110 : cinq lancettes et 2 écoinçons de 4 m de haut et 5,50 m de large. Ces cinq lancettes sont entièrement consacrées à la Vierge, à sa Vie, aux miracles et à sa Glorification. La lancette centrale est celle de l'Arbre de Jessé, en 5 registres. La généalogie s'élève en un seul axe vertical (selon le modèle inauguré à Saint-Denis et encore utilisée au XIIIe siècle avant de se diviser plus tard en chandelier), avec 5 mandorles tressées par les branches de l'arbre De chaque coté, un prophète rappelle que la venue d'un Sauveur né d'une vierge a été annoncé par un corpus de citation vétéro-testamentaires.

La formule employée ici est : Jessé + 2 rois + Vierge + le Christ / 8 personnages latéraux dont quatre nimbés / 2 anges.

Le Mans, Baie 110, vue générale.

Le Mans, Baie 110, vue générale.

Le Mans, Baie 110, lancettes B, C, D. Au centre, l'Arbre de Jessé.

Le Mans, Baie 110, lancettes B, C, D. Au centre, l'Arbre de Jessé.

Premier registre : le songe de Jessé.

Jessé, père du roi David et ancêtre du Christ dans la généalogie énoncé dans les Évangiles de Matthieu et de Luc, est ici à demi-allongé sur son lit, adossé à des cousins. Il est difficile de dire s'il a les yeux fermés. Il est coiffé d'un bonnet rouge qui le caractérise comme Juif. Comme toujours (mais la restauration de fragments rend le mouvement moins lisible), il soutient  de la main droite sa joue dans l'attitude stéréotypée du songeur. Le tronc de son arbre généalogique s'élève du milieu de son bassin, pour ne pas dire de sa semence. Un dais sommaire est constitué avec des tentures. On note l'absence de la lampe qui se trouve habituellement suspendue dans la pièce.

De chaque coté, sous une arcature, un personnage, debout, tient un phylactère: il s'agit a priori de deux prophètes tenant le texte du verset biblique par lequel il ont prédit que Jessé aurait une longue descendance de rois, et que de sa tige, un sauveur naîtrait d'une Vierge. Mais dans cette verrière, l'un des deux porte un bonnet juif, et l'autre est nimbé. Cette alternance se poursuit aux autres registres. Le nimbe est-il reservé à un auteur du Nouveau Testament (Évangéliste) ?

Le fond est rouge, une couleur fragile car le verre, très fin, est plaqué sur un verre blanc : des points blancs de corrosion du verre rouge sont visibles.

Le Mans, Baie 110, Arbre de Jessé : Jessé songeur.

Le Mans, Baie 110, Arbre de Jessé : Jessé songeur.

Deuxième registre : un roi de Juda (David ?).

Aucune harpe ne permet d'identifier ce roi, mais sa couronne et son sceptre affirme par contre son rang. Comme dans tous ces Arbres du XII et XIIIe siècle, le roi s'appuie des deux pieds sur les branches, et se retient d'une main à leurs prolongements. Mais ici, il est assis dans un rameau fourchu.

Deux prophètes ou auteurs bibliques sur le coté.

Fond rouge pour la scène, fond bleu dans la mandorle, les couleurs rouge, vert, bleu, jaune étant utilisée selon une startégie surtout dictée par la régle de varier les tons. Le blanc est reservé au tronc de l'arbre, aux visages et aux phylactères. 

Le Mans, baie 110, Arbre de Jessé deuxième registre : le roi "David".

Le Mans, baie 110, Arbre de Jessé deuxième registre : le roi "David".

Troisième registre : un roi de Juda (Salomon ?).

Ce roi est semblable, à la couleur près, au précédent.

Le Mans, Baie 110, Arbre de Jessé : troisième registre, le roi "Salomon".

Le Mans, Baie 110, Arbre de Jessé : troisième registre, le roi "Salomon".

Quatrième registre : la Vierge.

La Vierge est couronnée, et elle tient une palme.

Cinquième registre : Le Christ.

Entre deux anges thuriféraires, le Christ bénit de la main droite et tient un livre de la gauche. Trois colombes, symboles des Dons de l'Esprit, converge vers le nimbe crucifère, et les quatre autres vers sa poitrine. Elles sont nimbés et circonscrites dans un ovale.

 

Le Mans, Baie 110, Arbre de Jessé : la Vierge ; le Christ  et les Dons de l'Esprit.

Le Mans, Baie 110, Arbre de Jessé : la Vierge ; le Christ et les Dons de l'Esprit.

Partager cet article

Repost 0
Published by jean-yves cordier - dans Vitraux Le Mans
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de jean-yves cordier
  • Le blog de jean-yves cordier
  • : 1) Une étude détaillée des monuments et œuvres artistiques et culturels, en Bretagne particulièrement, par le biais de mes photographies. Je privilégie les vitraux et la statuaire. 2) Une étude des noms de papillons (Zoonymie) observés en Bretagne.
  • Contact

Profil

  • jean-yves cordier
  • "Il faudrait voir sur chaque objet que tout détail est aventure" Guillevic, Théraqué.  "Un peu de Pantagruélisme (vous entendez que c'est certaine gayeté d'esprit conficte en mespris des choses fortuites)" (Rabelais )"prends les sentiers". Pytha
  • "Il faudrait voir sur chaque objet que tout détail est aventure" Guillevic, Théraqué. "Un peu de Pantagruélisme (vous entendez que c'est certaine gayeté d'esprit conficte en mespris des choses fortuites)" (Rabelais )"prends les sentiers". Pytha

Recherche