Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 janvier 2016 5 08 /01 /janvier /2016 13:29

Les papillons dans l'héraldique.

 

 

Les insectes sont plutôt rares en héraldique, mais parmi ceux-ci,  l'abeille est privilégiée. Au contraire,  le papillon n'est guère de mise.  C'est pour moi la confirmation que les lépidoptères n'avaient pas bonne réputation dans les temps anciens. 

La preuve ? 

1°)  je lis dans l'Indice armorial ou sommaire explication des mots usitez au blason des armoiries de  1635, par Louvan Geliot et J. Daret que :

" Le papillon [est] le hiéroglyphe des amants, lesquels se brûlent au feu qu'ils adorent. Il se figure en armoiries les ailerons ouverts et étendus, et comme naturellement les ailerons de cet insecte sont peints en forme de miroirs, on blasonne le papillon de ce mot miraillé. N. porte de pourpre à trois papillons d'argent, miraillez d'azur et ombrez de gueules. [...] Il n'y a que les papillons, les cigales, et quelques poissons, qui s'ombragent en quelques endroits, et de là ils sontt qualifiés ombrez. Le papillon se dit ombré et miraillé"

Dans le même ouvrage :

"Papelonné : se représente en forme d'écailles ou demi-cercles dont les bouts tirent contre-mont, et les demi-cercles contre bas posés par rangées les uns sur les autres, ainsi les tuile ou ardoises rondes dont nous couvrons quelquefois nos maisons. Le plein de ces écailles tient lieu de champ et les bords de pièces et ornements. N. porte de gueules papelonné d'or.  Comme qui dirait papillonné ou papillotté, diaprés de papillotes, ou jonché d'ailes de papillons.

Je vérifie dans le CNRTL la définition et l'origine de ce mot :

" Héraldique. En parlant d'un écu ou, p.méton., d'une pièce honorable Qui est chargé d'écailles figurées par des demi-cercles imbriqués. D'Arquinvilliers; D'hermine, papelonné de gueules; Hauvet de Neuilly: D'azur, à la croix d'argent, papelonnée de gueules (Lar. 19e).  Étymol. et Hist.. Fin du xiiies. hérald. (Jakemes, Castelain de Couci, éd. M. Delbouille, 1167: escu papellonné [graphie du ms. BN fr. 7514, du xives.: le ms. BN fr. 15098, également du xives., porte: papeillonné]);. Issu d'une forme anc. de papillon*; suff. -é*.

.

 

Claude François Menestrier, Pierre Camille Lemoine Nouvelle méthode raisonnée du blason ou de l'art héraldique: mise dans un 1770, ...Leçon XXII page 161

http://www.musicologie.org/Biographies/m/menestrier_claude_francois.html

 

Les papillons ont quelquefois sur les ailes des marques rondes d'émail différent, alors on dit miraille.

Fig. 5, ALLAIRE porte de gueules au chevron d'or, accompagné de trois papillons volants d'argent.

Barrin de la Gallissonière , d'azur à trois papillons d'or volants.

DeTulles, d'argent au pal de gueules chargé de trois papillons volants d'argent.

Fig. 6, RANCROLLES, en Picardie, porte de gueules au papillon volant d'argent, miraillé de sable.

Boleuvre, en Angleterre, de sable au papillon volant d'argent, miraillé du champ.

On appelle papelonné un ouvrage à écailles, tel qu'il est représenté dans la figure 7. Le plein des écailles tient lieu du champ, et les bordures d'ornements.

Figure 7, 

FOULEUSE DE FLAVACOURT porte d'argent papelonné de gueules, fermé de trèfles renversés de même.

Ronquerolles, de gueules papelonné d'argent.

D'Arqainvilliers, d'hermine papelonné de gueules.

Ville, en Savoie, de gueules à deux fasces d'argent papelonnés du champ, fermées de flammes de même.

l'Indice armorial ou sommaire explication des mots usitez au blason des armoiries de  1635, par Louvan Geliot et J. Daretl'Indice armorial ou sommaire explication des mots usitez au blason des armoiries de  1635, par Louvan Geliot et J. Daretl'Indice armorial ou sommaire explication des mots usitez au blason des armoiries de  1635, par Louvan Geliot et J. Daret

l'Indice armorial ou sommaire explication des mots usitez au blason des armoiries de 1635, par Louvan Geliot et J. Daret

.

2°) Dans mes recherches, (moteur de recherche héraldique + papillon, je parviens ensuite  à l'ouvrage suivant : 

Jean-Baptiste Dupuy-Demporte, 1754, Traité historique et moral du blason, Volume 2 chapitre LXXXII

"Du Papillon.

Le papillon est le symbole de l'étourderie , de l'inconstance et de l'hérésie ; de même que le papillon a la témérité d'approcher trop près de la chandelle, et en est puni puisqu'il se brûle ; de même les hérétiques et les impies sont brûlés par le soleil de justice, lorsqu'ils ont l'insolente curiosité de vouloir l'approcher de trop près. Il est aussi la figure de ces courtisans présomptueux, qui faisant un usage tyrannique de la faveur et de l'autorité du Prince, sont souvent renversés du haut de leur fortune, et accablés de cette même autorité qu'ils avaient profanée par un usage criminel et un orgueil démesuré.

Rancroles, en Picardie, porte de gueules, à un papillon volant et montant d'argent, miraillé, marqueté, ou ombré de sable.

Padilla, en Espagne, porte d'or, à trois papillons de sable volants, et montants."

.

3°) J'effectue une autre tentative et j'arrive, en 1770,  à l'ouvrage du père Ménestrier :

Claude François Menestrier, Pierre Camille Lemoine Nouvelle méthode raisonnée du blason ou de l'art héraldique 1770, ...Leçon XXII page 161

Les papillons ont quelquefois sur les ailes des marques rondes d'émail différent, alors on dit miraille.

Fig. 5, ALLAIRE porte de gueules au chevron d'or, accompagné de trois papillons volants d'argent.

Barrin de la Gallissonière , d'azur à trois papillons d'or volants.

DeTullesd'argent au pal de gueules chargé de trois papillons volants d'argent.

Fig. 6, RANCROLLES, en Picardie, porte de gueules au papillon volant d'argent, miraillé de sable. https://archive.org/stream/lanouvellemtho00mene#page/n167/mode/2up

Boleuvre, en Angleterre, de sable au papillon volant d'argent, miraillé du champ.

On appelle papelonné un ouvrage à écailles, tel qu'il est représenté dans la figure 7. Le plein des écailles tient lieu du champ, et les bordures d'ornements.

Figure 7, FOULEUSE DE FLAVACOURT porte d'argent papelonné de gueules, fermé de trèfles renversés de même.

Ronquerollesde gueules papelonné d'argent.

D'Arquinvilliersd'hermine papelonné de gueules.

Ville, en Savoie, de gueules à deux fasces d'argent papelonnés du champ, fermées de flammes de même.

Dans ce dernier ouvrage, on ne trouve pas de discours dépréciatif sur le symbolisme du papillon, mais on constate combien est rare le recours à cet insecte en héraldique puisque Ménestrier ne cite que cinq familes portant  ce meuble dans leur blason. Allaire (par un jeu de mot sur "aile"), Barrin de la Gallisonnière, de Tulles, Rancrolles et Boleuvre. Le motif dit papelloné, s'il tire l'origine de son nom des papillons, n'est néanmoins pas un motif à papillon, mais à "écailles". 

 

 

     Notons que ces insectes pourront être "allumés" (avec l'oeil d'une couleur différente), "miraillés" (portant des cercles ou des ocelles de couleur différente), ou encore "volants" (les ailes étendues pour un "insecte" dont ce n'est pas le port naturel).

Je trouve encore :

 -- d’or à trois papillons de gueules, miraillés d’argent

Papeillon, sgr de Beillé et Braiteau, Maine, XVe s. (d'après Boos 744) (AP)
-- de gueules au papillon d'argent accompagné de trois larmes du même
Le Sr de Quidreen(?), Universel Wapenbook KM1187 (©KIK-IRPA, Brussels)
-- de gueules au papillon d’argent, miraillé et bigarré de sableRancrolles, Picardie (d'après Boos 745), déjà cité.

--N. Le Riviert-Papillon D'azur à une rivière d'argent mise en fasce, accompagné en chef d'un papillon de même.
 

.

Quelques images :

Armoiries de la famille Barrin D'azur, à trois papillons d'or. Supports: deux lions in  RIETSTAP© Jimmy NICOLLE, CC-BY-SA, Wikimedia Commons

 

 

 

 

SOURCES ET LIENS.

— Site La Langue du Blason, article L'abeille, le papillon et autres insectes,

 http://lalanguedublason.blogspot.fr/2013/10/labeille-le-papillon-et-autres-insectes.html

— DIDIER (Bruno), Les insectes dans les blasons / Insectes n° 164 - Inra

 http://www7.inra.fr/opie-insectes/pdf/i164didier1.pdf

Partager cet article

Repost 0
Published by jean-yves cordier
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de jean-yves cordier
  • Le blog de jean-yves cordier
  • : 1) Une étude détaillée des monuments et œuvres artistiques et culturels, en Bretagne particulièrement, par le biais de mes photographies. Je privilégie les vitraux et la statuaire. 2) Une étude des noms de papillons (Zoonymie) observés en Bretagne.
  • Contact

Profil

  • jean-yves cordier
  • "Il faudrait voir sur chaque objet que tout détail est aventure" Guillevic, Théraqué.  "Un peu de Pantagruélisme (vous entendez que c'est certaine gayeté d'esprit conficte en mespris des choses fortuites)" (Rabelais )"prends les sentiers". Pytha
  • "Il faudrait voir sur chaque objet que tout détail est aventure" Guillevic, Théraqué. "Un peu de Pantagruélisme (vous entendez que c'est certaine gayeté d'esprit conficte en mespris des choses fortuites)" (Rabelais )"prends les sentiers". Pytha

Recherche