Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 décembre 2018 1 31 /12 /décembre /2018 23:57

Zoonymie des Odonates : les noms de Libellula quadrimaculata (Linnaeus, 1758), la "libellule à quatre taches".

.

 

 

.

 

.

 

Zoonymie ? L'étude des noms des animaux (zoo). Comme dans Toponymie, Oronymie, Hydronymie, ou Anthroponymie, mais pour les bêtes. 

.

 

 

Zoonymie des Odonates.

GÉNÉRALITÉS

ANISOPTÈRES

.

ZYGOPTÈRES

BIBLIO :

.

Résumé.

Libellula Linnaeus, 1758, Syst. nat. :543 , est le nom créé par Linné pour désigner les Odonates. C'est un diminutif de  Libella,  nom latin qui désigna d'abord dans les temps anciens et médiévaux le « niveau », un instrument des charpentiers en forme de T. Ce nom avait été choisi par le naturaliste français Guillaume Rondelet en 1554 pour nommer le requin-marteau (libella marina « niveau marin ») en raison de la similitude de la forme en T de la ligne des yeux excentrés. Rondelet repris en 1555 ce nom pour désigner par libella fluviatilis,  « niveau des cours d'eau » les larves des zygoptères dont les yeux sont également déportés latéralement.  A partir  de Thomas Moffet en 1634, les naturalistes ont étendu l'usage de  Libella  à tous les Odonates adultes.

Linné a utilisé la première fois Libellula dès la première édition du Systema naturae (Leyde, 1735), en donnant comme synonyme « Perla » (Aldrovandi 1602) et « Virguncula ». Ce dernier nom, « petite vierge », suggère que Linné a créé une forme diminutive de Libella sur les modèles virgo /virguncula, puella/puellula, "fillette, demoiselle" et à travers eux domina/domnicella "Demoiselle" par condensation et contamination de l'image métaphorique des noms vernaculaires comparant ces insectes à des jeunes filles (français) ou des fées malicieuses (anglais ou allemand).

.

 

quadrimaculata Linnaeus, 1758, Syst. nat.:543, écrit 4-maculata dans la publication originale, associe le préfixe quadri  "quatre"  au latin  maculatus  "taché" : cette espèce a sur ses ailes 4 marques noires, 2 au niveau du nodus s'ajoutant aux 2 ptérostigmas.

— Noms communs en français : 1°) "La Françoise", Geoffroy 1762 ; 2°) "La Libellule quadri-maculée", Olivier, 1789, Latreille 1792 ; 3°) "La Libellule à quatre taches", Latreille, 1804 ; 4°) "La Libellule quatre-taches", Duméril 1823 ; 5 °) "La Libellule à quatre points" 1899, Bull. Soc. des Sc. nat. de Saône-et-Loire ; 6°) "La libellule quadrimaculée", P.-A. Robert 1958. Aujourd'hui, depuis Dommanget 1987, l'unanimité est faite (SFO, INPN, guides de vulgarisation) autour de "la Libelllule à quatre taches" de Latreille.

— Noms communs en d'autres langues : ils signifient tous "libellule à quatre taches".

- en frison 1981 : Fjouwerplakjes libel, Fjouwerplakjeslibel, Flekbükje

-en allemand : Der Vierfleck

- en anglais : the Four-spotted chaser

-en catalan : El Cabot quadrimaculat 

-en espagnol : La libélula de cuatro puntos 

-en italien : la libellula dalle quattro macchie

-en néerlandais : de viervlek 

- en néerlandais : Viervlek

-en gallois : picellwyr pedwar nod [picellwr pedwar nod]

.

 

.

 

LE NOM SCIENTIFIQUE.

 

 

 

 

.

 

I. LE NOM DE GENRE LIBELLULA LINNAEUS, 1758.

Voir :

http://www.lavieb-aile.com/2017/12/zoonymie-pre-linneenne-des-odonates-origine-du-nom-libellula-linnaeus-1758.html

.

II. LE NOM D'ESPÈCE LIBELLULA QUADRIMACULATA (LINNAEUS, 1758).

 

 — LINNÉ ( Carl von,) 1758, Caroli Linnaei...Systema naturae per regna tria naturae :secundum classes, ordines, genera, species, cum characteribus, differentiis, synonymis, locis.Holmiae : Impensis Direct. Laurentii Salvii, 1758-1759. pages 543.

https://www.biodiversitylibrary.org/page/727383#page/565/mode/1up

Description originale.

4-maculata 1. L. alis posticis basi omnibusque medio antico macula nigricante. 

Fn. fvec. 764. L. alis macula marginali duplici. 

Raj. inf. 49. n° 3. 

Reaum. inf. 6. t. 35 . f. 1 , 2. 

 

Habitat in Europa.

 

Traduction.

 

Zoonymie des Odonates : les noms de Libellula quadrimaculata.

.

Commentaire :

Linné a décrit en 1758 18 espèces de ses LIBELLULA, classées parmi les NEUROPTERA. 

Il les divise en deux groupes (* et **) :

  • Alis patentibus acquiescentes [les ailes ouvertes au repos] : les 16 premières, dont la première, L. 4.maculata.

  • oculi distantes remotique [les yeux écartés et distants] : L. virgo et puella

Il indique pour chacune les références à son propre travail, la Fauna suecica de 1746 (Faun. svec) ou description de la faune de Suède, puis aux naturalistes qui l'ont précédé : ici John Ray et Réaumur.

.

Références faites par Linné pour L. quadrimaculata.

a) Fauna suecica 1746 page  230  n° 764.

https://www.biodiversitylibrary.org/item/129804#page/264/mode/1up

 

764. LIBELLULA alis macula duplici marginali. 
Raj . Ins . 72, n° 3 Libella maxima, abdomine longo tenui laevi viridi-splendente ad initium & finem  intumescente. 
Habitat Upsaliae rarior
DESCR. Nomen Raji nil valet, descriptio bona est. Thorax crassus, cinereus, a vergo hirsutus. Abdomen attenuatum ex lato principio. Alae albae, versus basin lutea:, sed inferiores infra luteum colorem nigrae. latera abdominis cana; cauda duabus appendiculis teretibus utrinque attenuatis. Nota essentialis, qua haec species ab omnibus distinguitur , consistit in puncto marginali , quod ut in reliquis versus extremitates nigrum est sed praeter hoc punctum, fusca f. nigra alia macula, ad marginem anteriorem , in mediao alae singula ; adeoque puncta quasi duo marginalia in omni ala. 

.

Zoonymie des Odonates : les noms de Libellula quadrimaculata.

.

b) John Ray, 1710, Historia insectorum page 49 n°3.

https://archive.org/stream/historiainsector00rayj#page/48/mode/1up

.

3, Libella maximam abdomine longo, tenui laevi viridi-splendente, ad initium & finem intumescente.

Thorax pilis crebris hirtus est , supine e viridi & cupreo mixto, subtus cupreo colore pilos tralucence splendens. Abdomen longum ut in hoc genere, tenue, laeve, ad exortum a thorace & ad caudam intumescens. Alae membranaeae pellucidae ad exortum luteo tintae, duplici in margine exteriore lineola nigra, una majore prope  extremum , altera transversa minima & vix discernenda circa mediam partem notatas.

.

 

Zoonymie des Odonates : les noms de Libellula quadrimaculata.

.

c)  Réaumur, Mémoires pour servir à l'histoire des insectes volume 6 [1742] planche XXXV figures 1 et 2.

Linné se réfère aux 2 premières  illustrations de la planche XXXV, dont la description est placée en page 390 :

"Les différentes espèces de demoiselles aquatiques, peuvent être rangées sous trois genres, dont chacun a un caractère très-marqué, ce qui le rend aisé à distinguer des autres.

J'appellerai demoiselles à corps court & applati celles que je mettrai dans le premier : ce n'est pas que leur corps ne soit long par rapport à celui de la plupart des mouches; mais il est court, comparé avec celui des autres demoiselles , & d'ailleurs autrement conformé : le leur souvent plus large qu'épais , diminue insensiblement de largeur jusqu'à son extrémité. "

 

.

La tache sombre au nodus est peu ou pas visible sur ces illustrations.

.

 

 

 

 

 

 

Zoonymie des Odonates : les noms de Libellula quadrimaculata.

.

.

ÉTUDE DU NOM QUADRIMACULATA.

L'épithète spécifique, que Linné écrit 4-maculata dans la publication originale, associe le préfixe quadri  "quatre"  au latin  maculatus  "taché" : cette espèce a sur ses ailes 4 marques noires, 2 au niveau du nodus s'ajoutant aux 2 ptérostigmas.

.

LES AUTEURS PRÉCÉDENTS EN ZOONYMIE.

 

.

POITOU-CHARENTE NATURE

http://www.poitou-charentes-nature.asso.fr/libellule-a-quatre-taches/

"Quadrimaculata de quadri dérivé de quattuor (lat) = quatre ; maculatus (lat) = taché, maculé : cette espèce a ses quatre ailes marquées de taches au niveau du nodus.

.

DRAGONFLYPIX

http://www.dragonflypix.com/etymology.html

 

Libellula: Linnaeus, 1758 dimin. of Lat. libella, the word which in Linnaeus' time was used for dragonflies in general.

Libellula quadrimaculata Linnaeus, 1758, from Lat. quadri- = four times + maculatus, -a, -um = spotted, for the four spots at the wing nodes "

.

D'ANTONIO & VEGLIANTE.

https://www.researchgate.net/publication/316791278_Derivatio_nominis_libellularum_europaearum

"Libellula - libella, ae = bilancia oppure da libellulus, i=piccolo libro.

quadrimaculata (Libellula) - quadri- = quattro volte + maculo, as, avi, atum, are = macchiare; con quattro macchie. Per la presenza di quattro macchie sulle ali."

.

H. FLIEDNER, 2009

https://www.entomologie-mv.de/download/virgo-9/Virgo%200902%20Die%20wissenschaftlichen%20Namen%20der%20Libellen%20in%20Burmeisters.pdf

http://dominique.mouchene.free.fr/libs/docs/GENE_Burmeister_Fliedner.pdf

"-Libellula was the name by which Linnaeus summed up all Odonata. It is a diminutive of l. libella which among other things means: spirit level, an instrument of carpenters T-shaped in ancient and medieval times. This name the French naturalist Guillaume Rondelet (1505- 1566) had chosen for the hammerheaded shark (libella marina - libella from the sea) because of similarity and later transferred to zygopterous larvae (libella fluviatilis - libella belonging to the rivers). From the 17th century onwards adult Odonata were also thus named by scientists.

- quadrimaculata (Linnaeus) [l. four-spotted] refers to the black marks at the nodus of each wing which together with the pterostigmata make eight spots. "

.

VAN HIJUM, 2005.

http://natuurtijdschriften.nl/download?type=document&docid=555521

"libella = waterpas (een waterpas had een T-vorm, zoals het hoofd van een hamerSubfamilie Leucor

Libellula quadrimaculata quater = viermaal; maculata = gevlekt "

.

.

LES NOMS VERNACULAIRES.

.

LES NOMS COMMUNS EN FRANÇAIS.

.

1°) La Françoise, Geoffroy 1762.

 

— Louis-Etienne Geoffroy, Histoire abrégée des insectes dans laquelle ces animaux sont rangés dans un ordre méthodique volume 2 page 214 n°6

https://archive.org/stream/histoireabrg02geof#page/224/mode/2up

Le nom de Françoise s'inscrit, avec le n°6,  dans la série de prénoms féminins que Geoffroy a réservé aux 14 espèces de "demoiselles" ou libellules qu'il décrit. Il est le premier de son groupe des Demoiselles à ailes étendues ;

 

6. LIBELLULA alis macula duplici marginali. Linn. faun. fuec. n. 764.

Linn. syst. nat. edit. lo , p. 543 , n. i. Libellula quadrimaculata.

Raj. ins, p. 49, n. 3. Libella maxima ; abdomine longo tenui laevi viridi splendente , ad initium & finem intumescente.

La françoise.

Longueur 19 lignes.

Sa tête est brune & le devant au-dessus des mâchoires est d'un jaune verdâtre. Le corcelet est brun , mais couvert en dessus de poils gris. Le ventre est large en haut, mais il va en diminuant par le bas & il se termine par deux appendices cylindriques. Sa couleur est brune , en haut il est un peu velu sur les côtés. Les quatre ailes font jaunes à leur base & le long d'une partie du bord extérieur , & de plus les inférieures ont au-dessous de cette couleur jaune , une une tache d'un brun noir. Mais ce qui fait aisément distinguer cette espèce de toutes les autres, c'est qu'elle a deux taches marginales au bord extérieur de chaque aîle, une vers le bout à l'endroit ou les autres espèces en ont une, &; une seconde presqu'au milieu du bord extérieur qui dans cet endroit a un étranglement. Toutes deux sont d'un brun noir. Cette espèce est rare ici.

.

.

Zoonymie des Odonates : les noms de Libellula quadrimaculata.

.

2°) Libellule quadri-maculée, Olivier, 1789, Latreille 1792

Guillaume-Antoine Olivier Histoire naturelle : discours préliminaire, 1789

https://books.google.fr/books?id=T00_AAAAcAAJ&pg=PA559&dq=%22libellula+fran%C3%A7oise&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwirlt3Ui8vfAhWDz4UKHaNKDZ8Q6AEIPzAE#v=onepage&q=%22libellula%20fran%C3%A7oise&f=false

Encyclopédie méthodique page 559

https://books.google.fr/books?id=KIMPAAAAQAAJ&pg=PA559&dq=%22libellula+fran%C3%A7oise&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwirlt3Ui8vfAhWDz4UKHaNKDZ8Q6AEILzAB#v=onepage&q=%22libellula%20fran%C3%A7oise&f=false

.

.

2°) Libellule à quatre taches, Latreille, 1804.

Latreille, Histoire des Libellulines, in Histoire naturelle, générale et particulière des crustacés et des insectes..., Volume 13, An XIII [1804] p. 11.

https://books.google.fr/books?id=mYo-AAAAcAAJ&pg=PA16&dq=%22latreille%22+ulrique&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwjc8cXytJvbAhWDvxQKHapoCJIQ6AEILzAB#v=onepage&q=%22latreille%22%20ulrique&f=false

3°) Libellule quatre-taches, Duméril 1823

Dictionnaire des sciences naturelles 1823 page 245

.

4°) Libellule à quatre taches, Sélys, 1840.

Monographie des Libellulidées d'Europe page 32 

L'auteur belge cite le nom de Geoffroy sous la forme erronée "La Française".

.

5°) Libellule à quatre points, 1899, Bull. Soc. des Sc. nat. de Saône-et-Loire

.

6°) La libellule quadrimaculée, P.-A. Robert 1936 et 1958.

https://books.google.fr/books?hl=fr&id=mp8eAQAAMAAJ&dq=%22gomphe+%C3%A0+pinces%22&focus=searchwithinvolume&q=quadrimacul%C3%A9e

 

https://books.google.fr/books?hl=fr&id=RoS9uwEACAAJ&dq=LES+LIBELLULES+%28ODONATES%29+robert&focus=searchwithinvolume&q=quadrimaculata

.

Dommanget revient à "Libellule à quatre taches" en 1987.

Aujourd'hui, le nom vernaculaire officiel est : la Libellule à quatre taches.

- Jourde in Dijkstra

- Grand et Boudot

-Précigout, Prudhomme, Jourde

- INPN (MNH)

- Wikipédia

-etc.

 

.

LES NOMS COMMUNS EN D'AUTRES LANGUES.

- en frison 1981 : Fjouwerplakjes libel Fjouwerplakjeslibel, Flekbükje

-en allemand :Der Vierfleck

- en anglais Four-spotted chaser

-en catalan El Cabot quadrimaculat 

-en espagnol La libélula de cuatro puntos 

-en italien : la libellula dalle quattro macchie

-en néerlandais : de viervlek 

- en néerlandais : Viervlek

-en gallois : picellwyr pedwar nod [picellwr pedwar nod]

-en breton : nadoz-aer pevar tarch (forme suggérée mais pas encore validée)

 

.

 

 

.

 

SOURCES ET LIENS.

 

 

Bibliographie générale de ces articles de zoonymie des Odonates : voir ici.

http://www.lavieb-aile.com/2018/01/la-bibliographie-de-mes-articles-de-zoonymie-des-odonates.html

 

 

.

OUTILS DE  ZOONYMIE.

 

— http://www.dragonflypix.com/etymology.html

 — PRÉCIGOUT (Laurent), PRUD'HOMME (Eric), 2009, Libellules de Poitou-Charentes, Ed. Poitou-Charentes Nature, 255 pages, 

— POITOU-CHARENTE NATURE (Association) / Philippe JOURDE & Olivier ALLENOU

http://www.poitou-charentes-nature.asso.fr/leucorrhine-a-front-blanc/

— ANTONIO (Costantino D’), VEGLIANTE (Francesca ) "Derivatio nominis libellularum europæarum"(PDF) (en Italien) Étymologie de 197 noms de Libellules européennes.

https://www.researchgate.net/publication/316791278_Derivatio_nominis_libellularum_europaearum

 

— ENDERSBY (IAN D. ), 2012,  : Watson and Theischinger: the etymology of the dragonfly (Insecta: Odonata) names which they published  Journal and Proceedings of the Royal Society of New South Wales, vol. 145, nos. 443 & 444, pp. 34-53. ISSN 0035-9173/12/010034-20 34

https://royalsoc.org.au/images/pdf/journal/145_Endersby.pdf

— ENDERSBY (IAN D., FRS ), 2012, Etymology of the Dragonflies (Insecta: Odonata) named by R.J. Tillyard, F.R.S. Proceedings of the Linnean Society of New South Wales 134, 1-16.

https://openjournals.library.sydney.edu.au/index.php/LIN/article/viewFile/5941/6519

— ENDERSBY (IAN D., FRS ), 2012, The Naming of Victoria’s Dragonflies (Insecta: Odonata,  Proceedings of the Royal Society of Victoria 123(3): 155-178. 

https://www.academia.edu/28354624/The_Naming_of_Victoria_s_Dragonflies_Insecta_Odonata_

— ENDERSBY (IAN D. ), 2015, The naming's of Australia's dragonflies.

https://www.researchgate.net/publication/283318421_The_Naming_of_Australia%27s_Dragonflies

 http://dominique.mouchene.free.fr/libs/docs/GENE_origine_noms_odonates_Australie_Endersby_2015.pdf

— FLIEDNER (Heinrich), 2009, Die wissenschaftlichen Namen der Libellen in Burmeisters ‘Handbuch der Entomologie’ Virgo 9[5-23]

http://www.entomologie-mv.de/download/virgo-9/Virgo%200902%20Die%20wissenschaftlichen%20Namen%20der%20Libellen%20in%20Burmeisters.pdf

— FLIEDNER (Heinrich), "The scientific names of the Odonata in Burmeister’s ‘Handbuch der Entomologie".

http://dominique.mouchene.free.fr/libs/docs/GENE_Burmeister_Fliedner.pdf

— FLIEDNER (Heinrich),  1997. Die Bedeutung der wissenschaftlichen Namen Europaischer Libellen. Libellula, supplement I. Sonderband zur Zeitschrift der Gesellschaft deutschsprachiger Odonatologen (GdO) e.V. Fliedner, Bremen.

— FLIEDNER (H.), 2012, Wie die Libelle zu ihrem Namen kam Virgo, Mitteilungsblatt des Entomologischen Vereins Mecklenburg 15. Jahrgang (2012).

https://www.entomologie-mv.de/download/virgo-15/virg%2015104%20Libelle_Namensherkunft.pdf

— HIJUM (Ep van ), 2005, Friese namen van libellen , TWIRRE natuur in Fryslan jaargang 16, nummer 4 page 142-147

http://natuurtijdschriften.nl/download?type=document&docid=555521

— STEINMANN (Henrik), World Catalogue of Odonata, Walter de Gruyter, 6 févr. 2013 - 650 pages . Numérisé Google.

https://books.google.fr/books?id=IaEgAAAAQBAJ&dq=world+catalogue+odonata&hl=fr&source=gbs_navlinks_s

 

 

 

EXTRAIT DE LA BIBLIOGRAPHIE : 

 

— BUCHECKER (Henrich), 1876, Henrici Buchecker Systema entomologiae, sistens insectorum classes, genera, species : pars I. Odonata (Fabric.) europ, München : Im Selbstverlag des Verfassers

https://archive.org/stream/henricibuchecke00buch#page/n23/mode/2up

— CHARPENTIER (Toussaint von) , 1840, Libellulinae europaeae descriptae ac depictae. L. Voss, 180 pages,.

https://books.google.fr/books?id=DoIwvgAACAAJ&hl=fr&source=gbs_navlinks_s

— DELIRY (Cyrille) : Bibliothèque des Odonates

http://www.deliry.com/index.php?title=Biblioth%C3%A8que_Odonatologique

— DELIRY (Cyrille)  Monographie C. aenea

http://www.deliry.com/index.php?title=Cordulia_aenea

 

 

— GEOFFROY in FOURCROY : FOURCROY (A. F.) 1785. Entomologia Parisiensis; sive catalogus insectorum quæ in agro Parisiensi reperiuntur; secundam methodam Geoffrœanam in sectiones, genera & species distributus: cui addita sunt nomina trivialia & fere trecentæ novæ species. Pars secunda. Parisiis. (Hôtel Serpente). 2. 232-544. Traduction en latin de l'Histoire des insectes de E.L. Geoffroy.

 http://archive.org/stream/entomologiaparis02four#page/n3/mode/2up

 

— GEOFFROY (Étienne-Louis, Docteur en médecine) 1762. Histoire abrégée des insectes qui se trouvent aux environs de Paris: dans laquelle ces animaux sont rangés suivant un ordre méthodique ; Paris : Durand 1762 Tome second Planches XI à XXII colorées à la main par Prévost gravées par Defehrt. 744p. http://archive.org/stream/histoireabrg02geof#page/n9/mode/2up

 

 

— LATREILLE (Pierre André), 1804,  Histoire des Libellulines, in Histoire naturelle, générale et particulière des crustacés et des insectes..., Volume 13, An XIII [1804] p. 16

https://books.google.fr/books?id=mYo-AAAAcAAJ&pg=PA16&dq=%22latreille%22+ulrique&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwjc8cXytJvbAhWDvxQKHapoCJIQ6AEILzAB#v=onepage&q=%22latreille%22%20ulrique&f=false

 

— SELYS-LONGCHAMPS ( Michel Edmond, Baron de) 1840 - Monographie des Libellulidées d'Europe. - Roret, Paris ; Muquardt, Bruxelles, 220 pages.

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k370057n/f148.image.r=selys.langFR

— SELYS-LONGCHAMPS ( E.de), 1840b - Enumération des Libellulidées de Belgique. - Bull. Ac. r. Bruxelles, Sér. 1 (7) : 31-43. -
— SELYS-LONGCHAMPS ( E.de),1850 - Revue des Odonates ou Libellules d'Europe. - Bruxelles, Paris.

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k26769q.texteImage

— VANDER LINDEN, P.L. 1825 - Monographiae Libellulinarum Europaearum. - Bruxellis. 

—  VILLERS (Charles de) 1789, Caroli Linnaei Entomologia, faunae Suecicae descriptionibus aucta; dd. Scopoli, Geoffroy, de Geer, Fabricii, Schrank, andc. speciebus vel in systemate non enumeratis, vel nuperrime detectis, vel speciebus Galliae Australis locupletata, generum specierumque rariorum iconibus ornata; curante and augente Carolo de Villers, ... Tomus primus °-quartus!: 1789 page 10 n°16 et 11 n°20.

https://books.google.fr/books?hl=fr&id=saKZnk3vHvQC&dq=libellula+cyanea+geoffroy&q=libellula#v=snippet&q=libellula&f=false

Partager cet article

Repost0
Published by jean-yves cordier - dans Zoonymie des Odonates

Présentation

  • : Le blog de jean-yves cordier
  • : 1) Une étude détaillée des monuments et œuvres artistiques et culturels, en Bretagne particulièrement, par le biais de mes photographies. Je privilégie les vitraux et la statuaire. 2) Une étude des noms de papillons et libellules (Zoonymie) observés en Bretagne.
  • Contact

Profil

  • jean-yves cordier
  • "Il faudrait voir sur chaque objet que tout détail est aventure" ( Guillevic, Théraqué).  "Les vraies richesses, plus elles sont  grandes, plus on a de joie à les donner." (Giono ) "Délaisse les grandes routes, prends les sentiers !" (Pythagore)
  • "Il faudrait voir sur chaque objet que tout détail est aventure" ( Guillevic, Théraqué). "Les vraies richesses, plus elles sont grandes, plus on a de joie à les donner." (Giono ) "Délaisse les grandes routes, prends les sentiers !" (Pythagore)

Recherche