Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 février 2019 3 06 /02 /février /2019 21:30

La Verrière de l'Annonciation et du Pacte de Théophile (Romain Buron ?, 1540) en  baie 18  de l'ancienne collégiale Notre-Dame du Grand- Andely, Les Andelys (Eure).

.

 

.

Voir aussi :

.

 

.

 

 

.

.

PRÉSENTATION.

.

 

 

Les verrières de l'ancienne collégiale Notre-Dame 

L'église Notre-Dame des Andelys, appelée collégiale à cause de la présence d'un collège de chanoines au Chapitre, a été construite, — alors que le duché normand avait été rattaché à la France par Philippe-Auguste par la prise de Château-Gaillard en 1204 —,  en 1215-1220 sur les ruines d'une abbaye de femmes fondée en 511, par sainte Clotilde, épouse de Clovis Ier, et détruite vers 900 par les vikings . Il ne reste rien des vitraux du XIIIe siècle où fut bâti l'essentiel de la nef et du chœur Une seconde grande campagne de construction vers 1330-1345 concerna l'achèvement des façades est et ouest, et la mise en place des voûtes . Au tout début du XVIe siècle, l'édifice connut de grandes transformations , dont témoignent en baie 16 des éléments d'un vitrail dû au verrrier Arnoult de Nimègue. Le portail sud est de style flamboyant des xve et xvie siècles, et nous en gardons la grande rose sud (baie 114) et le vitrail du tympan du portail sud du transept, la baie 14 qui porte les armoiries de l'archevêque Georges II d'Amboise.

Mais la majorité des verrières anciennes datent des deuxième et troisième quart du XVIe siècle,

La campagne concerna le coté sud de l'édifice, correspondant à la reconstruction  des baies et à l'ouverture des chapelles. L'ensemble des baies sud furent vitrées de couleur entre 1510 et 1560. Par exemple, la baie 18 porte la date de 1540 et la baie 126 celle de 1560. Le chapitre collégial sut imposer une certaine unité thématique, avec trois verrières de la vie de saint Pierre et trois séries narratives de la vie de sainte Clotilde dans trois chapelles successives de la nef.

Nous avons ainsi, pour les verrières basses du coté sud :

Baie 10 : vers 1510-1520 : Enfance du Christ, offerte par Jean Basset et Isabeau Roussel.

Baie 12 : vers 1510-1520 : Crucifixion, offerte par Jean Basset et Isabeau Roussel.

Baie 14 : XVIIe

Baie 16 : vers 1500-1510 Verrière à grands personnages offerte par Henri Le Pelletier.

Baie 18 : 1540. Verrière de la Vierge offerte par Robine Duboys, veuve de Robinet Le Coq.

Baie 20 : 1540 remplacée en 1866 : verrière de sainte Clotilde

Baie 22 : vers 1540 : Vie de saint Léger.

Baie 24 : vers 1540 : verrière de sainte Clotilde, offerte par un couple de donateurs et leur fille.

Baie 26 : vers 1550-1575. verrière de sainte Clotilde, offerte par Alexandre La Vache sr de Radeval

.

La baie 18.

 

Elle éclaire la 4ème chapelle sud. Haute de 4,50 m et large de 4,30 m, elle a été offerte en 1540 par Robine Duboys des Andelys, veuve de Robinet le Coq et de Jehan Soudart et elle est attribuée à Romain Buron, peintre-verrier de Gisors actif entre 1535 et 1575 (Gisors, Conches et Les Andelys) et qui est le principal disciple d'Engrand Le Prince et de son atelier de Beauvais.

La baie 10 lui est attribuée.

https://www.photo.rmn.fr/C.aspx?VP3=SearchResult&IID=2C6NU06BXYJ1

Romain Buron a signé la baie 106 de cette collégiale (fenêtre haute coté sud), et les baies 102 et 104 lui sont également attribuées, formant la série du Credo apostolique et évaluées vers 1540-1560.

https://www.photo.rmn.fr/C.aspx?VP3=SearchResult&IID=2C6NU06BN10W

https://www.photo.rmn.fr/C.aspx?VP3=SearchResult&IID=2C6NU06B0ULX

https://www.photo.rmn.fr/C.aspx?VP3=SearchResult&IID=2C6NU06B016W

Ses 5 lancettes et son tympan à 5 ajours sont consacrés à la Vierge avec l'Annonciation en lancettes A et B , l'Assomption en lancette C et le pacte de Théophile en lancettes  D  et E,   puis au tympan ​​​​  la Visitationla Trinité , et la Fuite en Égypte .

Elle a été très restituée par Didron en 1886.

.

LES LANCETTES.

.

Lancette A et B : l'Annonciation.

.

Tête de la Vierge restaurée.

La chambre est vue de face, les lignes de perspective convergeant (plus ou moins) au centre sur la ligne rejoignant leurs yeux. L'ange vient de la droite, traçant une bénédiction. La Vierge est assise devant son prie-dieu, où est placé son livre, tandis que le lit, tendu de bleu,  est en arrière-plan. 

Inscriptions :

AVE GRATIA PLENA DNS TECUM (phylactère)

 ISS ------GABRIEL (sur le linteau rose) 

SECU / DON / MA : MISER / PA (sur le livre)

Remarquez :

-Le sol ponctué de tirets, selon un procédé cher a l'atelier de Beauvais.

- La robe blanche ornée (au pochoir ?) de rinceaux au jaune d'argent.

.

 

 

 

 

 

 

 

 

Verrière de la Vierge, (Romain Buron ? 1540), baie 18, collégiale Notre-Dame du Grand-Andely. Photographie lavieb-aile août 2018.

Verrière de la Vierge, (Romain Buron ? 1540), baie 18, collégiale Notre-Dame du Grand-Andely. Photographie lavieb-aile août 2018.

.

Lancette C : Assomption de la Vierge (et donateurs).

.

Panneau très restitué par Didron, notamment la tête de Marie.

.

Verrière de la Vierge, (Romain Buron ? 1540), baie 18, collégiale Notre-Dame du Grand-Andely. Photographie lavieb-aile août 2018.

Verrière de la Vierge, (Romain Buron ? 1540), baie 18, collégiale Notre-Dame du Grand-Andely. Photographie lavieb-aile août 2018.

.

Base de la lancette C : les donateurs.

Inscription : 

ROBINE .VEUVE DE. ROBI[N]ET.LE.COQ

ET . DE . IHA[N] SOUDART .

A DON[N]E . CESTE VITRE. PRIEZ

DIEU . QUI . LUY . FASSE . MERCI

.

Devant un drap d'honneur vert damassé, trois personnages sont agenouillés tournes vers la gauche : un homme, un  homme plus jeune et une femme portant une imposante coiffe de veuve noire à longs voiles. Son rang se remarque aux très belles fourrures de ses manches.

 

Voir : Alexandra Zvereva, L’éloquence du deuil : portraits de Louise de Savoie

https://books.openedition.org/pufr/8355?lang=fr

Les auteurs de Vitraux de Haute-Normandie s'interrogent sur le lien entre ces donateurs et cette verrière, et signalent que l'inscription a été en partie restaurée : est-ce là un "bouche-trou" ? En tout cas, il y a une cohérence entre l'inscription, et la peinture de cette jeune veuve précédée de ses deux maris. Ils mentionnent "Robine Duboys (?)" D'autre part,  les Archives départementales de l'Eure antérieures à  1790 signalent page 144 une "donation par Robine du Boys, veuve de Robinet Lecoq et de Jean Soudart, à la fabrique d'Andely, de 10 acres 50 perches de terre sises dans les paroisses de La Lande et de Neuville-sous-Farceaux, à la charge de faire dire deux messes le mardi et le vendredi de chaque semaine (1540).  La concordance des noms de de la date de donation avec celle du vitrail semble suffisante pour estimer que Robine du Boys est bien la donatrice de cette verrière. Neuville -sous-Farceaux (auj. Farceaux) se trouve dans l'arrondissement des Andelys

Je retrouve, à Vernon,  Jean Soudart l’aîné, garde du sceau en 1479, et Jean Soudart le jeune, garde du sceau en 1496. Cela semble d'un intérêt modeste.

.

 

 

"

 

 

 

Verrière de la Vierge, (Romain Buron ? 1540), baie 18, collégiale Notre-Dame du Grand-Andely. Photographie lavieb-aile août 2018.

Verrière de la Vierge, (Romain Buron ? 1540), baie 18, collégiale Notre-Dame du Grand-Andely. Photographie lavieb-aile août 2018.

.

Lancettes  D et E : le Pacte de Théophile avec le Diable annulé par la Vierge.

 

.

Gatouillat 2001 remarque que Satan est emprunté à la gravure sur cuivre de Dürer Le cavalier, la mort et le diable, cat. Bartsch 98.

Mais il faut aussi le mettre en relation avec les diables peints par l'atelier  Le Prince à Beauvais et notamment celui de la baie ou Vie de saint Claude en baie 9 :

http://www.lavieb-aile.com/2016/04/les-vitraux-anciens-de-l-eglise-saint-etienne-de-beauvais-i-la-baie-n-9-saint-claude.html

.

Baie 9, église Saint-Etienne de Beauvais, photographie lavieb-aile

 

.

ou celui du Jugement Dernier (1522) d'Engrand Le Prince :

http://www.lavieb-aile.com/2016/04/les-vitraux-anciens-de-l-eglise-saint-etienne-de-beauvais-baie-n-6-le-jugement-dernier.html

.

Surtout peut-être, il faut faire le rapprochement avec  la verrière de la Légende de Théophile, peinte vers 1530 par Nicolas Le Prince pour la baie n°21  de Louviers :

http://www.lavieb-aile.com/2018/11/la-verriere-de-la-legende-de-theophile-de-l-eglise-de-louviers.html

Je renvoie à cet article pour une étude détaillée de la Légende de Théophile. 

.

Théophile,  qui, après avoir perdu son poste d'économe auprès d'un évêque,  a signé avec Satan un pacte lui vendant son âme pour recouvrer son emploi, a, par remords,  prié depuis lors  la Vierge avec tant d'assiduité qu'il se retrouve ici, encore tenu solidement ficelé par le Diable, devant Notre-Dame. Il est agenouillé, il joint les mains et la supplie encore. Satan, sarcastique, savoure sa puissance en brandissant le parchemin, un acte authentique et dûment paraphé ! Mais face à la Mère tenant son Fils qu'elle allaite, et l'intensité de la foi du pécheur, il devra reconnaître son infériorité, et rendre à Théophile la liberté de son âme.

Remarquez la date de 1540 sur l'architrave, les architectures sur verre bleu (typiques  du style de l'atelier des Le Prince), les trois putti en discussion, le sol ponctué, et surtout peut-être la tête et le corps du diable, qui offrent toute une modulation des nuances de rouges et des roses d'une maîtrise rare.

.

Verrière de la Vierge, (Romain Buron ? 1540), baie 18, collégiale Notre-Dame du Grand-Andely. Photographie lavieb-aile août 2018.

Verrière de la Vierge, (Romain Buron ? 1540), baie 18, collégiale Notre-Dame du Grand-Andely. Photographie lavieb-aile août 2018.

.

LE TYMPAN.

.

.

Verrière de la Vierge, (Romain Buron ? 1540), baie 18, collégiale Notre-Dame du Grand-Andely. Photographie lavieb-aile août 2018.

Verrière de la Vierge, (Romain Buron ? 1540), baie 18, collégiale Notre-Dame du Grand-Andely. Photographie lavieb-aile août 2018.

.

1°) Ajours latéraux : anges portant des phylactères (cartons retournés):

ASSUMPTA EST MARIA

.

Verrière de la Vierge, (Romain Buron ? 1540), baie 18, collégiale Notre-Dame du Grand-Andely. Photographie lavieb-aile août 2018.

Verrière de la Vierge, (Romain Buron ? 1540), baie 18, collégiale Notre-Dame du Grand-Andely. Photographie lavieb-aile août 2018.

.

2°) La Visitation.

Vierge et fonds très restitués.

.

 

Verrière de la Vierge, (Romain Buron ? 1540), baie 18, collégiale Notre-Dame du Grand-Andely. Photographie lavieb-aile août 2018.

Verrière de la Vierge, (Romain Buron ? 1540), baie 18, collégiale Notre-Dame du Grand-Andely. Photographie lavieb-aile août 2018.

.

La Trinité.

Elle est placée juste à la verticale de l'Assomption du panneau C avec laquelle elle forme un ensemble. La tête du Christ et le Saint-Esprit relève d'une restauration récente, celle de Dieu le Père d'une restauration ancienne.

Inscription AVE REGINA COELORUM AVE.

.

 

.

Verrière de la Vierge, (Romain Buron ? 1540), baie 18, collégiale Notre-Dame du Grand-Andely. Photographie lavieb-aile août 2018.

Verrière de la Vierge, (Romain Buron ? 1540), baie 18, collégiale Notre-Dame du Grand-Andely. Photographie lavieb-aile août 2018.

.

Ajour droit : la Fuite en Égypte.

d'après la gravure de Dürer  cat. Barttsch 89.

.

 

 

 

Verrière de la Vierge, (Romain Buron ? 1540), baie 18, collégiale Notre-Dame du Grand-Andely. Photographie lavieb-aile août 2018.

Verrière de la Vierge, (Romain Buron ? 1540), baie 18, collégiale Notre-Dame du Grand-Andely. Photographie lavieb-aile août 2018.

.

.

SOURCES ET LIENS.

.

 

— GATOUILLAT ( Françoise), CALLIAS-BEY (Martine), CHAUSSÉ (Véronique), HÉROLD (Michel), 2001, Eglise Notre-Dame du Grand-Andely, ancienne collégiale  in Les Vitraux de Haute-Normandie, Corpus vitrearum / Recensement des vitraux anciens de la France vol. VI, Paris, CNRS, 2001. p. 103.

.

— Dossier photo RMN:

https://www.photo.rmn.fr/C.aspx?VP3=SearchResult&IID=2C6NU06BN8YU

https://www.photo.rmn.fr/C.aspx?VP3=SearchResult&IID=2C6NU06BNM4K

https://www.photo.rmn.fr/C.aspx?VP3=SearchResult&IID=2C6NU06BN6OD

https://www.photo.rmn.fr/C.aspx?VP3=SearchResult&IID=2C6NU06BNVQO

https://art.rmngp.fr/fr/library/artworks/romain-buron_eglise-paroissiale-notre-dame-les-andelys-nef-cote-sud-fenetre-haute-vitrail-detail_1540

 

Partager cet article

Repost0
Published by jean-yves cordier - dans Vitraux

Présentation

  • : Le blog de jean-yves cordier
  • : 1) Une étude détaillée des monuments et œuvres artistiques et culturels, en Bretagne particulièrement, par le biais de mes photographies. Je privilégie les vitraux et la statuaire. 2) Une étude des noms de papillons et libellules (Zoonymie) observés en Bretagne.
  • Contact

Profil

  • jean-yves cordier
  • "Il faudrait voir sur chaque objet que tout détail est aventure" ( Guillevic, Théraqué).  "Les vraies richesses, plus elles sont  grandes, plus on a de joie à les donner." (Giono ) "Délaisse les grandes routes, prends les sentiers !" (Pythagore)
  • "Il faudrait voir sur chaque objet que tout détail est aventure" ( Guillevic, Théraqué). "Les vraies richesses, plus elles sont grandes, plus on a de joie à les donner." (Giono ) "Délaisse les grandes routes, prends les sentiers !" (Pythagore)

Recherche