Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 mars 2019 6 23 /03 /mars /2019 22:30

.

I. La table de communion et ses dragons.

Les deux retours d'angle de la table de communion reçoivent des dragons, identiques , et qui ont été restitués sous la direction de l'abbé Abgrall à la fin du XIXe siècle sur les modèles de ceux qu'il a fallu remplacer alors.

Il les a décrit ainsi :

" La table de communion est une œuvre récente, qu'il a fallu exécuter par suite d'une modification dans les dispositions du chœur. Elle est composée de balustres en chêne très épais et richement sculptés, surmontés d'une frise en feuilles d'acanthe et d'un tore à feuilles de chêne avec entrelacements de rubans. On a tenu à ce que ce travail fût riche et correct pour être en rapport avec les sculptures anciennes de l'église. Aux extrémités de la table de communion, on voit deux sortes de grillons ou chiens ailés, d'un style et d'un mouvement extraordinaires. Ce sont deux pièces anciennes qu'on a essayé de reproduire dans quelques églises du voisinage, mais qu'on n'a pu imiter que très imparfaitement. "

.

Table de communion de l'église de Lampaul-Guimiliau. Photographie lavieb-aile 2017.

Table de communion de l'église de Lampaul-Guimiliau. Photographie lavieb-aile 2017.

.

 

Table de communion de l'église de Lampaul-Guimiliau. Photographie lavieb-aile 2017.

Table de communion de l'église de Lampaul-Guimiliau. Photographie lavieb-aile 2017.

.

 

Table de communion de l'église de Lampaul-Guimiliau. Photographie lavieb-aile 2017.

Table de communion de l'église de Lampaul-Guimiliau. Photographie lavieb-aile 2017.

.

.

II. Les stalles.

L'église dispose de deux rangs de quatre sièges se faisant face. Ces stalles ont également été reconstruites sous la direction du chanoine Abgrall :

"Les stalles aussi sont nouvelles, pour ce qui est de la menuiserie ; mais toutes les parties sculptées sont anciennes ou imitées de l'ancien. Ainsi, les dragons qui forment les accoudoirs, les bouquets et festons, les têtes d'anges et les cariatides sont autant de détails pris dans les vieilles stalles qu'il a fallu remplacer. Les balustrades qui ferment le chœur devant les autels latéraux sont anciennes et n'ont subi qu'un simple remaniement pour être consolidées. "

.

Stalles de l'église de Lampaul-Guimiliau. Photographie lavieb-aile 2017.

Stalles de l'église de Lampaul-Guimiliau. Photographie lavieb-aile 2017.

.

 

Stalles de l'église de Lampaul-Guimiliau. Photographie lavieb-aile 2017.

Stalles de l'église de Lampaul-Guimiliau. Photographie lavieb-aile 2017.

.

 

Stalles de l'église de Lampaul-Guimiliau. Photographie lavieb-aile 2017.

Stalles de l'église de Lampaul-Guimiliau. Photographie lavieb-aile 2017.

.

 

Stalles de l'église de Lampaul-Guimiliau. Photographie lavieb-aile 2017.

Stalles de l'église de Lampaul-Guimiliau. Photographie lavieb-aile 2017.

.

 

Stalles de l'église de Lampaul-Guimiliau. Photographie lavieb-aile 2017.

Stalles de l'église de Lampaul-Guimiliau. Photographie lavieb-aile 2017.

.


 

SOURCES ET LIENS.

COUFFON (René), LE BARS ( Alfred), 1988,  Notice sur  Lampaul-Guimiliau , Diocèse de Quimper et Léon, nouveau répertoire des églises et chapelles, Quimper, Association diocésaine, 1988. - 551 p.: ill.; 28 cm. ISBN 978-2-950330-90-1.

http://diocese-quimper.fr/bibliotheque/files/original/ffdece473d8b2cacb3b0124f2e647d77.pdf

Mobilier :

" Les stalles du choeur ont été restaurées par J.-M. Abgrall à la fin du XIXe siècle ; on a conservé des éléments sculptés anciens, en particulier les dragons des accoudoirs, des têtes d'anges et des cariatides."

- Balustres du choeur du XVIIe siècle, sans doute dus à François Lorrière (ou Lerrel), alors à Guimiliau.

 

 

—ABGRALL (Jean-Marie), 1891,  Notice sur l'église de Lampaul-Guimiliau , Bulletin de la Société archéologique du Finistère .

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k207615d/f92.image

— ABGRALL (Jean-Marie), 1916, Notice  sur l'église de Lampaul-Guimiliau, B.D.H.A.  page 101.

https://diocese-quimper.fr/bibliotheque/files/original/eb8a12b7e12798d2ef6eea2b182e7115.pdf

 

.

 


 

Partager cet article

Repost0
Published by jean-yves cordier

Présentation

  • : Le blog de jean-yves cordier
  • : 1) Une étude détaillée des monuments et œuvres artistiques et culturels, en Bretagne particulièrement, par le biais de mes photographies. Je privilégie les vitraux et la statuaire. 2) Une étude des noms de papillons et libellules (Zoonymie) observés en Bretagne.
  • Contact

Profil

  • jean-yves cordier
  • "Il faudrait voir sur chaque objet que tout détail est aventure" ( Guillevic, Théraqué).  "Les vraies richesses, plus elles sont  grandes, plus on a de joie à les donner." (Giono ) "Délaisse les grandes routes, prends les sentiers !" (Pythagore)
  • "Il faudrait voir sur chaque objet que tout détail est aventure" ( Guillevic, Théraqué). "Les vraies richesses, plus elles sont grandes, plus on a de joie à les donner." (Giono ) "Délaisse les grandes routes, prends les sentiers !" (Pythagore)

Recherche