Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 mars 2020 1 30 /03 /mars /2020 21:22

La Chasse de saint Hubert (peinture murale, seconde moitié du XVIe siècle ?) de la chapelle Saint-Clément d'Elven.

 

.

Le sujet et les photos de cet article m'ont été adressés par monsieur Louis EDY, que je remercie.

.

 

Voir dans ce blog, sur la Conversion de saint Hubert :



.

Après avoir décrit la Chasse de Saint Hubert de Cast dans le Finistère, groupe en pierre (kersanton) datant de 1525-1530 et avoir imprudemment affirmé après d'autres auteurs qu'il s'agissait de l'unique exemple de ce sujet en Bretagne, Monsieur Louis Edy m'indique qu'il existe au moins deux autres exemples. L'un, sous forme d'une peinture murale, en la chapelle Saint-Clément d'Elven, daterait de la seconde moitié du XVIe siècle. L'autre, un bas-relief en bois du XVIe siècle, est conservé dans la chapelle Saint-Jacques de Plémet.

.

 

.

LA PEINTURE MURALE DE LA CHAPELLE SAINT-CLÉMENT d'ELVEN.

"La chapelle Saint-Clément  en Elven  est située en bordure du chemin qui va de Treffléan à Elven. Sa période de construction généralement admise est XVème-XVIème sans plus de précision. Cependant la présence d'une baie fleurdelisée au chevet, avec un entourage à simple ébrasement droit, permet de dater la construction de la partie chœur de la première moitié du XVIème voir premier quart.  Nous sommes ici sur le puissant fief de Largoët, sous Jean IV de Rieux." (L. Edy)

.

.

LA PEINTURE MURALE DE LA CHAPELLE SAINT-CLÉMENT d'ELVEN.

"La chapelle Saint-Clément  en Elven  est située en bordure du chemin qui va de Treffléan à Elven. Sa période de construction généralement admise est XVème-XVIème sans plus de précision. Cependant la présence d'une baie fleurdelisée au chevet, avec un entourage à simple ébrasement droit, permet de dater la construction de la partie chœur de la première moitié du XVIème voir premier quart.  Nous sommes ici sur le puissant fief de Largoët, sous Jean IV de Rieux." (L. Edy)


 

.

Chapelle Saint-Clément d'Elven (56). Photographie Louis Edy.

Chapelle Saint-Clément d'Elven (56). Photographie Louis Edy.

Chapelle Saint-Clément d'Elven (56). Photographie Louis Edy.

Chapelle Saint-Clément d'Elven (56). Photographie Louis Edy.

Chapelle Saint-Clément d'Elven (56). Photographie Louis Edy.

Chapelle Saint-Clément d'Elven (56). Photographie Louis Edy.

.

Chapelle Saint-Clément d'Elven (56). Photographie Louis Edy.

Chapelle Saint-Clément d'Elven (56). Photographie Louis Edy.

 

.

La partie XVème va de la lucarne sud au pignon ouest :

Photo : la porte du pignon ouest.

.

Chapelle Saint-Clément d'Elven (56). Photographie Louis Edy.

Chapelle Saint-Clément d'Elven (56). Photographie Louis Edy.

.

.

Photo suivante : la porte du mur gouttereau sud).

.

Chapelle Saint-Clément d'Elven (56). Photographie Louis Edy.

Chapelle Saint-Clément d'Elven (56). Photographie Louis Edy.

Chapelle Saint-Clément d'Elven (56). Photographie Louis Edy.

Chapelle Saint-Clément d'Elven (56). Photographie Louis Edy.

Chœur de la chapelle Saint-Clément d'Elven (56). Photographie Louis Edy.

Chœur de la chapelle Saint-Clément d'Elven (56). Photographie Louis Edy.

.

.

La peinture murale de la Conversion de saint Hubert .

"Elle est située sur le mur nord à cheval entre la nef (XVème) et le choeur (début XVIème) donc réalisée courant XVIème. La marque IHS peut sans doute aider à la dater."(L. Edy)

Conversion de saint Hubert. Chœur de la chapelle Saint-Clément d'Elven (56). Photographie Louis Edy.

Conversion de saint Hubert. Chœur de la chapelle Saint-Clément d'Elven (56). Photographie Louis Edy.

Conversion de saint Hubert. Chœur de la chapelle Saint-Clément d'Elven (56). Photographie Louis Edy.

Conversion de saint Hubert. Chœur de la chapelle Saint-Clément d'Elven (56). Photographie Louis Edy.

Conversion de saint Hubert (détail). Chœur de la chapelle Saint-Clément d'Elven (56). Photographie Louis Edy.

Conversion de saint Hubert (détail). Chœur de la chapelle Saint-Clément d'Elven (56). Photographie Louis Edy.

Conversion de saint Hubert (détail). Chœur de la chapelle Saint-Clément d'Elven (56). Photographie Louis Edy.

Conversion de saint Hubert (détail). Chœur de la chapelle Saint-Clément d'Elven (56). Photographie Louis Edy.

Conversion de saint Hubert (détail). Chœur de la chapelle Saint-Clément d'Elven (56). Photographie Louis Edy.

Conversion de saint Hubert (détail). Chœur de la chapelle Saint-Clément d'Elven (56). Photographie Louis Edy.

 

.

 

.

La photo suivante représente la fresque au-dessus de l'autel.

Ce décor d'autel représente l'Annonciation et la Crucifixion 

 

Chœur de la chapelle Saint-Clément d'Elven (56). Photographie Louis Edy.

Chœur de la chapelle Saint-Clément d'Elven (56). Photographie Louis Edy.

 

.

.

Saint Georges.

La dernière photo montre la peinture située mur sud entre la porte et la lucarne du chœur.

.

 Elven, Chapelle Saint-Clément. Tableau représentant Saint-Georges, mur sud de la nef. Photo Louis Edy.

Elven, Chapelle Saint-Clément. Tableau représentant Saint-Georges, mur sud de la nef. Photo Louis Edy.

.

.

ANNEXE.

Diego Mens, conservateur du patrimoine au Conseil Départemental du Morbihan et Conservateur des objets d'art du Morbihan, a partagé en ligne deux publications sur les Décors en trompe-l'œil du pays d'Elven, Muzillac et Questembert (colloque du GRPM, Pontivy 2016 et 2017) dans le cadre des restaurations réalisées par Géraldine Fray.

Les peintures murales de la chapelle Saint-Clément y sont commentées. D'une part le Saint-Georges, qui se voit datée de la seconde moitié du XVIIe siècle. Et d'autre part la Conversion de saint Hubert, dont les monogrammes IHS sont attribués à un atelier local actif aussi à Berric (Chapelle de Kercohan, dates1553/54 sur les sablières) et Sulniac (Chapelle Saint-Roch dates 1588-1604 sur sablière) et pratiquant aussi des décors géométriques. Cela conduit à dater la Conversion de "la seconde moitié du XVIe siècle" (premier extrait) ou de 'la toute fin du XVe et début du XVIe", (deuxième extrait analysant les monogrammes).

 


 

"[C’est le cas pour la chapelle Saint-Nicolas de Trédion, avec une représentation de saint Yves. Cette iconographie, assez répandue sous forme statuaire, est peu présente dans le sud de l’évêché, sous format peint, à l’exception de la chapelle Saint-Yves de Vannes, construite à la fin du XVIIe siècle. La scène est ici amputée et seul le pauvre figure au côté du saint breton. Un second tableau représente saint Jean Baptiste prêchant dans le désert . Ces deux tableaux ne forment pas un ensemble iconographique cohérent, mais sont à l’évidence de la même main. ]

Faut-il y voir des commandes faites au peintre par des notables, souhaitant illustrer leur saint patron ? La question est similaire dans le cas de la chapelle Saint-Clément à Elven, avec un tableau représentant saint Georges, sur le mur sud de cette chapelle, construite à la fin du XVe siècle. Culte peu fréquent à cette période, le saint est illustré de manière équestre, portant une lance à oriflamme. Affirmation d’un saint patron ? Prototype du chevalier ou représentation de la victoire sur le protestantisme en lien avec la ligue ? La question demeure, pour cette composition datant de la seconde moitié du XVIIe siècle. Elle pourrait être le pendant d’un décor  contemporain de qualité, qui était sur le mur opposé de la chapelle. Détruit en 1976 par une « restauration », celui-ci représentait sans doute la Passion du Christ. Il a été effacé afin de mettre en évidence un décor antérieur, illustrant le saint patron de la chapelle.

Maladroit, ce premier décor peint, de deux scènes datant probablement de la seconde moitié du XVIe siècle, n’avait que pour seule qualité une piètre représentation de l’église primitive d’Elven à côté de saint Clément et la représentation de la conversion de saint Hubert , avec derrière une architecture castellaire, évoquant peut être le château de Largoët."

.

Le monogramme IHS.

"Le monogramme IHS de la Conversion de saint Hubert à la chapelle Saint-Clément d'Elven est comparable à ceux de Berric ou de Sulniac .

Le cas de la chapelle de Berric constitue un cas de figure intéressant pour l’étude de ces décors d’architecture, par la variété qu’elle offre. Elle est d’un plan rectangulaire, avec un chevet à trois pans, caractéristique du XVIe siècle. Son fondateur est Bertrand de Quifistre,Sieur de Tremouar, château voisin, qui a inscrit la date 1554 sur la sablière du chœur et dont les armes sculptées figurent sur l’abside. Le décor sculpté est développé dans le chœur, avec crédence, piscine et consoles. Outre les faux appareils précédemment évoqués, des décors peints en festons soulignent les éléments sculptés, mais aussi les sablières du chœur. Dans une gamme chromatique assez simple, ces décors sont complétés par une série de monogrammes IHS, dans des cercles à rayons, également triangulaires. Ces derniers, qui ne doivent pas être confondus avec des croix de consécration, forment avec les faux appareils et les rehauts d’éléments sculptés, le travail d’un seul atelier. Anonyme, ce peintre a œuvré dans plusieurs autres édifices, à la toute fin du XVIe siècle et dans le premier quart du suivant, soit près de 50 ans, après la fondation de cet édifice. Cette datation est confirmée par la présence de monogrammes similaires à la chapelle Saint-Roch de Sulniac, dont la sablière porte les dates de 1588 et 1604."



.

Diapo de l'exposé de Diégo Mens. Copyright D. Mens.

.

.

Berric, Chapelle de Notre-Dame dela Vérité. (au-dessous) : Détail du monogramme à la chapelle Saint-Clément d ’ Elven. (Cl. D.Mens, copyright)

.

 

.

.

La Chasse saint Hubert de la chapelle Saint-Jacques de Plémet .

 

 


Elle est présentée par l'Inventaire Général : cette œuvre en bois monoxyle foncé de 58 cm de haut, 230 cm de long et 11 cm de profondeur est placé dans le chœur de la chapelle Saint-Jacques. Elles est classée Mh depuis 1974. 

La proximité de la composition et des détails vestimentaires ou d'harnachement est grande avec la Chasse de Cast (malgré l'absence des "crevés".

Saint Hubert accompagné de son écuyer, son cheval et ses chiens, est agenouillé devant un cerf ; la figure du Christ en croix a disparu.

https://www.pop.culture.gouv.fr/notice/palissy/IM22002672

http://patrimoine.bzh/gertrude-diffusion/dossier/bas-relief-la-chasse-de-saint-hubert-saint-jacques-plemet-fusionnee-en-les-moulins-en-2016/4c702d8a-1486-4fb5-aaf0-8191f0085b6f/illustration/1

.

Vue générale du bas relief de saint Hubert (dans le choeur) Photo Guy Artur Norbert Lambart (c) Inventaire général, ADAGP

.

Bas relief (bois, XVIe) de saint Hubert (daétail : saint Hubert). Photo Guy Artur Norbert Lambart (c) Inventaire général, ADAGP

 

.

Conclusion.

Si ces éléments de datation se confirment pour les peintures murales d'Elven, les trois Conversions de saint Hubert de Bretagne sont toutes du XVIe siècle.

 

.

.

.

SOURCES ET LIENS.

https://monumentum.fr/chapelle-saint-clement-croix-monolithe-sur-placitre-pa00091176.html

 

 .

MENS (Diego), 2015, Décors d'architecture XVII et XVIIIe siècles dans les pays d'Elven, Questembert et Muzillac, Analyse territoriale et chronologique des décors peints d'accompagnement d'architecture dans 14 communes et 17 sites du Sud-Est du Morbihan. Colloque GRPM 2016, Rennes Pontivy.

https://www.academia.edu/28934400/D%C3%A9cors_darchitecture_XVII_et_XVIIIe_si%C3%A8cles_dans_les_pays_dElven_Questembert_et_Muzillac

— MENS (Diego), 2017 Etude des Décors en trompe-l'oeil du pays d'Elven, Muzillac et Questembert XVIIe et XVIIIe siècles.

https://www.academia.edu/31958632/Etude_des_D%C3%A9cors_en_trompe-loeil_du_pays_dElven_Muzillac_et_Questembert_XVIII_e_et_XVIII_e_si%C3%A8cles

Partager cet article

Repost0
Published by jean-yves cordier - dans Peintures murales

Présentation

  • : Le blog de jean-yves cordier
  • : 1) Une étude détaillée des monuments et œuvres artistiques et culturels, en Bretagne particulièrement, par le biais de mes photographies. Je privilégie les vitraux et la statuaire. 2) Une étude des noms de papillons et libellules (Zoonymie) observés en Bretagne.
  • Contact

Profil

  • jean-yves cordier
  • "Il faudrait voir sur chaque objet que tout détail est aventure" ( Guillevic, Théraqué).  "Les vraies richesses, plus elles sont  grandes, plus on a de joie à les donner." (Giono ) "Délaisse les grandes routes, prends les sentiers !" (Pythagore)
  • "Il faudrait voir sur chaque objet que tout détail est aventure" ( Guillevic, Théraqué). "Les vraies richesses, plus elles sont grandes, plus on a de joie à les donner." (Giono ) "Délaisse les grandes routes, prends les sentiers !" (Pythagore)

Recherche