Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 août 2020 1 24 /08 /août /2020 21:18

Les vitraux (Mauméjean, 1948, chœur et Jacques Bony, 1958, bas-cotés) de l'église Notre-Dame au Relecq-Kerhuon (29).

.

Voir : 

Voir sur Le Relecq :

.

.

 

PRÉSENTATION.

L'église Notre-Dame du Relecq-Kerhuon comporte deux ensembles de verrières datant de l'Après-guerre, et séparés d'une décade.

Le premier ensemble, situé dans le chœur et datant de 1948, est figuratif. Les baies à 3 lancettes de la Crucifixion et de l'Assomption, ainsi que les trois lancettes simples dédiées à sainte Anne,  reprennent des thèmes iconographiques des plus courants. Ils sont l'œuvre de verriers issus d'une dynastie active depuis le milieu du XIXe siècle, celle des Mauméjean.

Dix ans plus tard, en 1958, la rupture est totale et c'est celle de l'abstraction. Les 14 verrières en place  de Jacques Bony sont des compositions de pièces géométriques colorées éclairant les bas-cotés de la nef selon une rythmique très musicale. La spiritualité de Suger, commanditaire des tout premiers vitraux en la basilique de Saint-Denis au XIIe siècle, —celle d'une théophanie de la lumière se révélant par la traversée du verre de couleur —, émerge ici avec pureté.

Il faut citer pour être complet les 25 verrières des fenêtres hautes, un oculus, un quadrilobe et les baies historiées du transept, actuellement déposées pour restauration par Valérie Salaun.

D'autre part, sept verrières du déambulatoire restent en verre blanc. Elles faisaient partie du projet confié en 1958 à Jacques Bony, mais pour une raison inconnue la commande (ou la pose) s'est interrompue, alors que le peintre avait réalisé quatre  baies dont les panneaux sont toujours disponibles si la volonté se manifestait de re-concrétiser ce projet. Les baies blanches et muettes semblent, comme une Belle au Bois Dormant, figées dans cette attente.

.

 

CLIQUEZ SUR LES IMAGES.

.

.

.

LES CINQ VITRAUX DU CHOEUR PAR MAUMÉJEAN EN 1948 POUR LE CINQUANTENAIRE DE L'ÉGLISE.

  • Assomption. 
  • Crucifixion.
  • Trois vitraux consacrés à sainte Anne.

Selon l'inventaire de Bonnet et Dilasser, Henri et Joseph Maumejean, de Paris ont réalisé  des vitraux pour 27 paroisses de Bretagne, dont 18 en Finistère. 

Jules Pierre Mauméjean (1837-1909)  fut le premier verrier de la famille, en fondant en 1860 son atelier de Pau. Parmi ses 5 enfants, Joseph Jules Edmond (1869-1952) dit José s'installa à San Sebastian, et Jean Simon Henri, dit Henri ou Henrique, (1871-1932) s'installa à Madrid. Léon (1878-1921) s'installa à Paris, tout comme Carl ( ou Charles Emile Joseph, 1888-1957). Selon ces données, les vitraux du Relecq sont à attribués à Carl Mauméjean ; mais la signature porte juste la mention de l'atelier : MAUMEJEAN 1948.

.

.

.

LA BAIE AXIALE : ASSOMPTION (trois lancettes en plein-cintre et une rose), MAUMÉJEAN 1948..

.

Vitraux du chœur (Mauméjean 1948) de l'église du Relecq-Kerhuon. Photographie lavieb-aile août 2020.

Vitraux du chœur (Mauméjean 1948) de l'église du Relecq-Kerhuon. Photographie lavieb-aile août 2020.

Vitraux du chœur (Mauméjean 1948) de l'église du Relecq-Kerhuon. Photographie lavieb-aile août 2020.

Vitraux du chœur (Mauméjean 1948) de l'église du Relecq-Kerhuon. Photographie lavieb-aile août 2020.

Vitraux du chœur (Mauméjean 1948) de l'église du Relecq-Kerhuon. Photographie lavieb-aile août 2020.

Vitraux du chœur (Mauméjean 1948) de l'église du Relecq-Kerhuon. Photographie lavieb-aile août 2020.

.

.

LA CRUCIFIXION. (trois lancettes en plein-cintre et une rose) MAUMÉJEAN 1948.

.

 

Vitraux du chœur (Mauméjean 1948) de l'église du Relecq-Kerhuon. Photographie lavieb-aile août 2020.

Vitraux du chœur (Mauméjean 1948) de l'église du Relecq-Kerhuon. Photographie lavieb-aile août 2020.

.

.

DÉCOUVERTE DU CORPS DE SAINTE ANNE À APT. Une lancette cintrée. MAUMÉJEAN 1948.

.

.

"Le corps de sainte Anne est découvert en la cathédrale d'Apt en la présence de Charlemagne".

https://fr.wikipedia.org/wiki/Cath%C3%A9drale_Sainte-Anne_d%27Apt

.

Vitraux du chœur (Mauméjean 1948) de l'église du Relecq-Kerhuon. Photographie lavieb-aile août 2020.

Vitraux du chœur (Mauméjean 1948) de l'église du Relecq-Kerhuon. Photographie lavieb-aile août 2020.

Vitraux du chœur (Mauméjean 1948) de l'église du Relecq-Kerhuon. Photographie lavieb-aile août 2020.

Vitraux du chœur (Mauméjean 1948) de l'église du Relecq-Kerhuon. Photographie lavieb-aile août 2020.

.

.

SAINTE ANNE ÉDUCATRICE.  Une lancette cintrée. MAUMÉJEAN 1948.

"Sainte Anne éduque la Vierge enfant".

.

Vitraux du chœur (Mauméjean 1948) de l'église du Relecq-Kerhuon. Photographie lavieb-aile août 2020.

Vitraux du chœur (Mauméjean 1948) de l'église du Relecq-Kerhuon. Photographie lavieb-aile août 2020.

.

.

APPARITION DE SAINTE ANNE À NICOLAZIC À AURAY.  Une lancette cintrée. MAUMÉJEAN 1948.

.

Vitraux du chœur (Mauméjean 1948) de l'église du Relecq-Kerhuon. Photographie lavieb-aile août 2020.

Vitraux du chœur (Mauméjean 1948) de l'église du Relecq-Kerhuon. Photographie lavieb-aile août 2020.

.

.

 DIX DES QUATORZE VERRIÈRES DES BAS-COTÉS DE LA NEF PAR JACQUES BONY EN 1958.

.

 

Jacques Bony (1918-2003).

Je peux reprendre, à condition de compter sur l'indulgence du lecteur, la présentation que je donnais en 2012 pour les vitraux de Saint-Louis de Brest :

"Jacques Bony (1918-2003) entra à l'École des arts décoratifs en 1943, puis crée son premier vitrail l'année suivante et rejoint son frère Paul également peintre-verrier,  à l'atelier Hébert-Stephens. Délégué au Recensement des Monuments de la France de 1944 à 1946,  il a rénové des vitraux pour des églises de Franche-Comté de 1946 à 1950,  a réalisé les vitraux de Matisse, Rouault, Braque, ou a travaillé sous la direction de Jean Bazaine pour la cathédrale de Saint-Dié de 1984 à 1986, mais pour ses oeuvres personnelles, il a conçu de purs filtres diffusant la couleur et la lumière. De 1949 à 1954, en tant que secrétaire de la revue L'Art Sacré, il milite avec les Pères Couturier et Régamey pour le renouveau de l'art sacré par l'introduction de l'art contemporain à l'intérieur des églises. Il participa à la reconstruction d'églises en Normandie et en Franche-Comté.

  Pour présenter Jacques et Paul Bony (1911-1982) son frère, il faut parler de l'atelier Hébert-Stevens, ouvert en 1924 rue de Bagneux (Paris 6e) et qui fut dès sa création un lieu de rencontre pour Maurice Denis, Georges Devaillières, Valentine Reyre, le Père Couturier, ou Georges Gallet. C'est là que Georges Rouault, Marcel Gromaire et Jean Bazaine firent réaliser leurs premiers vitraux dès 1939. Or Paul Bony rejoint cet atelier en 1934, y fait la connaissance d' Adeline Hébert-Stevens qu'il épouse,  et son frère Jacques Bony (qui épouse Geneviève,  la jeune sœur d'Adeline) les rejoint tout naturellement dans ce qui devient un des lieux de réalisation de vitrail pour la restauration de monuments historiques ou pour les architectures contemporaines.  En 1939, Jean Hébert-Stevens et Marie-Alain Couturier organisent au Petit-Palais l'exposition Tapisseries et vitraux modernes en commandant des œuvres à Gromaire, Bazaine et Rouault. C'est lors de cette exposition que le père Devémy, curé d'une chapelle de Haute-Savoie et qui cherche à orner sa chapelle  est frappé par la spiritualité d'un vitrail de Rouault : rentré à Assy, il constate que les dimensions de ce Christ aux Outrages correspondent exactement à l'ouverture qu'il fallait orner, c'est le "miracle d'Assy", point de départ, après que Rouault ait offert son œuvre, de la grande aventure de Notre-Dame d'Assy...

   Ce "miracle" fut aussi déterminant pour les frères Bony puisque Paul réalisa alors en vitrail quatre tableaux de Rouault, et les cartons des premiers vitraux de Chagall, de Berçot et de Brianchon, puis créa deux verrières au Plateau d'Assy, avant de devenir le verrier attitré de Matisse, notamment pour la chapelle de Vence.

  En Bretagne, Jacques Bony a créé  les grandes baies hautes et neuf petites baies du mur ouest de la nef de l'église Saint-Louis de Brest, 14 vitraux pour l'église Notre-Dame du Relecq-Kerhuon (1958) — dont 10 posés —, 7 vitraux pour l'église saint-Armel de Ploermel (1956-1964), et 12 vitraux de l'église de la Sainte-Croix au Conquet (1960 et 1970)"

Je complète aujourd'hui ce texte en renvoyant à l'article Encyclopaedia Universalis qui m'indique que de 1949 à 1954, Jacques Bony fut secrétaire de la revue L'Art sacré, et a  milité avec les Pères Couturier et Régamey pour que la création contemporaine gagne le domaine religieux.  Mais la phrase "Ses vitraux tendent vers une abstraction nourrie de cubisme, qui conserve les repères figuratifs selon lui nécessaires aux fidèles" n'est pas confirmée par les vitraux du Relecq-Kerhuon, où ces repères figuratifs sont absents .

On remarquera que Paul Bony et son épouse Adeline Hébert-Stévens ont réalisé en 1960 et 1963 des vitraux pour la chapelle de Lossulien du Relecq-Kerhuon.

 

.

Les dix verrières que j'ai photographiées.

Elles sont en pièces de verre montées au plomb, mais non peintes, à la différence du Baptême,  vitrail de 1953 conçu pour Choye, et dont les pièces sont peintes de rehaut de grisaille.

Ces vitraux sont proches de ceux réalisés pour le mur ouest de l'église Saint-Louis de Brest en 1958-1962.

 

 

.

 

 

 

Vitraux (Jacques Bony, 1958) des bas-cotés de l'église du Relecq-Kerhuon. Photographie lavieb-aile août 2020.

Vitraux (Jacques Bony, 1958) des bas-cotés de l'église du Relecq-Kerhuon. Photographie lavieb-aile août 2020.

.

Vitraux (Jacques Bony, 1958) des bas-cotés de l'église du Relecq-Kerhuon. Photographie lavieb-aile août 2020.

Vitraux (Jacques Bony, 1958) des bas-cotés de l'église du Relecq-Kerhuon. Photographie lavieb-aile août 2020.

Vitraux (Jacques Bony, 1958) des bas-cotés de l'église du Relecq-Kerhuon. Photographie lavieb-aile août 2020.

Vitraux (Jacques Bony, 1958) des bas-cotés de l'église du Relecq-Kerhuon. Photographie lavieb-aile août 2020.

Vitraux (Jacques Bony, 1958) des bas-cotés de l'église du Relecq-Kerhuon. Photographie lavieb-aile août 2020.

Vitraux (Jacques Bony, 1958) des bas-cotés de l'église du Relecq-Kerhuon. Photographie lavieb-aile août 2020.

Vitraux (Jacques Bony, 1958) des bas-cotés de l'église du Relecq-Kerhuon. Photographie lavieb-aile août 2020.

Vitraux (Jacques Bony, 1958) des bas-cotés de l'église du Relecq-Kerhuon. Photographie lavieb-aile août 2020.

Vitraux (Jacques Bony, 1958) des bas-cotés de l'église du Relecq-Kerhuon. Photographie lavieb-aile août 2020.

Vitraux (Jacques Bony, 1958) des bas-cotés de l'église du Relecq-Kerhuon. Photographie lavieb-aile août 2020.

Vitraux (Jacques Bony, 1958) des bas-cotés de l'église du Relecq-Kerhuon. Photographie lavieb-aile août 2020.

Vitraux (Jacques Bony, 1958) des bas-cotés de l'église du Relecq-Kerhuon. Photographie lavieb-aile août 2020.

Vitraux (Jacques Bony, 1958) des bas-cotés de l'église du Relecq-Kerhuon. Photographie lavieb-aile août 2020.

Vitraux (Jacques Bony, 1958) des bas-cotés de l'église du Relecq-Kerhuon. Photographie lavieb-aile août 2020.

Vitraux (Jacques Bony, 1958) des bas-cotés de l'église du Relecq-Kerhuon. Photographie lavieb-aile août 2020.

Vitraux (Jacques Bony, 1958) des bas-cotés de l'église du Relecq-Kerhuon. Photographie lavieb-aile août 2020.

Vitraux (Jacques Bony, 1958) des bas-cotés de l'église du Relecq-Kerhuon. Photographie lavieb-aile août 2020.

Vitraux (Jacques Bony, 1958) des bas-cotés de l'église du Relecq-Kerhuon. Photographie lavieb-aile août 2020.

Vitraux (Jacques Bony, 1958) des bas-cotés de l'église du Relecq-Kerhuon. Photographie lavieb-aile août 2020.

Vitraux (Jacques Bony, 1958) des bas-cotés de l'église du Relecq-Kerhuon. Photographie lavieb-aile août 2020.

.

.

La signature et le chronogramme .

C'est la seule pièce qui soit en verres plaqués (deux verres, l'un bleu clair l'autre mauve) et gravé à l'acide.

.

 

Vitraux (Jacques Bony, 1958) des bas-cotés de l'église du Relecq-Kerhuon. Photographie lavieb-aile août 2020.

Vitraux (Jacques Bony, 1958) des bas-cotés de l'église du Relecq-Kerhuon. Photographie lavieb-aile août 2020.

.

.

Quelques panneaux pour le plaisir.

(le carroyage est dû au grillage de protection extérieur).

.

Vitraux (Jacques Bony, 1958) des bas-cotés de l'église du Relecq-Kerhuon. Photographie lavieb-aile août 2020.

Vitraux (Jacques Bony, 1958) des bas-cotés de l'église du Relecq-Kerhuon. Photographie lavieb-aile août 2020.

Vitraux (Jacques Bony, 1958) des bas-cotés de l'église du Relecq-Kerhuon. Photographie lavieb-aile août 2020.

Vitraux (Jacques Bony, 1958) des bas-cotés de l'église du Relecq-Kerhuon. Photographie lavieb-aile août 2020.

Vitraux (Jacques Bony, 1958) des bas-cotés de l'église du Relecq-Kerhuon. Photographie lavieb-aile août 2020.

Vitraux (Jacques Bony, 1958) des bas-cotés de l'église du Relecq-Kerhuon. Photographie lavieb-aile août 2020.

Vitraux (Jacques Bony, 1958) des bas-cotés de l'église du Relecq-Kerhuon. Photographie lavieb-aile août 2020.

Vitraux (Jacques Bony, 1958) des bas-cotés de l'église du Relecq-Kerhuon. Photographie lavieb-aile août 2020.

Vitraux (Jacques Bony, 1958) des bas-cotés de l'église du Relecq-Kerhuon. Photographie lavieb-aile août 2020.

Vitraux (Jacques Bony, 1958) des bas-cotés de l'église du Relecq-Kerhuon. Photographie lavieb-aile août 2020.

Vitraux (Jacques Bony, 1958) des bas-cotés de l'église du Relecq-Kerhuon. Photographie lavieb-aile août 2020.

Vitraux (Jacques Bony, 1958) des bas-cotés de l'église du Relecq-Kerhuon. Photographie lavieb-aile août 2020.

.

.

ANNEXE : LES QUATRE VERRIÈRES DE JACQUES BONY NON POSÉES.

.

Les enfants de Jacques Bony, qui détiennent ces panneaux, proposent qu'ils trouvent désormais leur place dans le chœur (communication pers. Pascal Bony).

.

Photographie Pascal Bony.

Photographie Pascal Bony.

Photographie Pascal Bony.

Photographie Pascal Bony.

Photographie Pascal Bony.

Photographie Pascal Bony.

Photographie Pascal Bony.

Photographie Pascal Bony.

.

.

SOURCES ET LIENS.

.


— BONNET (Philippe, DILASSER (Maurice), 2000, "Sculpter la lumière. Le vitrail contemporain en Bretagne 1945-2000", Neo éditions, Centre international du vitrail. Inventaire pages 66 à 91.

Catalogue  du Musée du verre, Conches : Hébert-Stevens. Rinuy. Bony, l'atelier de vitrail au XXe siècle. Exposition du 4 mars au 27 août 2017. Conches, Musée du verre, 32 cm, 80 p., ill., Bibliogr.

https://museeduverre.fr/sites/default/files/upload/dossier_de_presse_expo_vitrail_1.pdf

— BONY (Pascal), photos des vitraux de Jacques Bony en haute définition avec le procédé Gigapan

  http://gigapan.com/galleries/4218/gigapans

chœur de l'église d'Aunay-sur-Odon, 1951

http://gigapan.com/galleries/4218/gigapans/203571

Vitrail  de 1953 pour l'église de Choye (Haute-Saône), refuse car trop moderne. Vitrail abstrait

http://gigapan.com/galleries/4218/gigapans/169878

Vitraux de l'église Saint-Armel de Ploermel

http://gigapan.com/gigapans?tags=Ploermel

 

BONY (Pascal), mars 2020, "Jacques Bony peintre-verrier", vidéo.  Extraits de films présentant le peintre verrier Jacques Bony travaillant à la réalisation de vitraux avec les peintres Geneviève Asse et Pierre Lafoucrière.

https://www.youtube.com/watch?v=fbW5kTz81xU

BONY (Pascal), 2012, "Jacques Bony la Vierge de Boulogne". 

https://www.youtube.com/watch?v=rpBH14nYkdI

BONY (Pascal), 2017 Expo Hébert-Stevens Conches . Vidéo 

L'exposition sur l'atelier de vitraux "Hébert-Stevens", présentée au Musée du Verre de Conches en Ouche du 4 mars au 27 août 2017. Vitraux de Jean Hébert-Stevens, Pauline Peugniez, André Rinuy, Adeline Bony, Paul Bony et Jacques Bony. Présentation de Monsieur Eric Louet Conservateur du Musée du Verre de Conches-en-Ouche.

https://www.youtube.com/watch?v=VwyIsa86mqM

BONY (Pascal), 2017, "Vitrail Vernon 1976 ; Vitrail Sainte Geneviève Saint Jacques de la Collégiale de Vernon". Film super-huit. En 1976 Jacques Bony élabore dans son atelier le vitrail "Sainte Geneviève - Saint Jacques" destiné à la Collégiale de Vernon dans l'Eure.

https://www.youtube.com/watch?v=N_hFvXoBZvc

BONY (Pascal), 2017 , "Pauline Peugniez". Film réalisé en 16 m/m présentant des oeuvres de l'artiste Pauline Peugniez (1890 - 1987) à l'occasion de la rétrospective que lui a consacré le Salon d'Automne en 1990 au Grand Palais à Paris.

https://www.youtube.com/watch?v=yI28LmeQiYM

 

COUFFON (René), LE BARS (Alfred), 1988, Notice sur le Relecq-Kerhuon, in  Diocèse de Quimper et Léon, nouveau répertoire des églises et chapelles, Quimper, Association diocésaine, 1988. - 551 p.: ill.; 28 cm.

https://www.diocese-quimper.fr/bibliotheque/files/original/9903d7bdec041f2bee26eb26ce7db93e.pdf

FOND PAUL BONY et ADELINE HÉBERT-STEVENS

http://www.archivesnationales.culture.gouv.fr/camt/fr/egf/donnees_efg/2002_001/2002_001_INV.pdf

WIKIPEDIA, article MAUMÉJEAN

https://fr.wikipedia.org/wiki/Maum%C3%A9jean

LE TÉLÉGRAMME

https://www.ouest-france.fr/bretagne/le-relecq-kerhuon-29480/le-relecq-kerhuon-des-travaux-de-restauration-des-vitraux-hauts-6430834

Après consultation pour la restauration des vitraux hauts de l’église, la ville a retenu l’atelier Le verre opaline de Valérie Salaun de Lanildut. Le montant des travaux se monte à 28 100 € TTC. Ils concernent les 25 baies hautes, l’oculus et le quadrilobe au-dessus du portail d’entrée ainsi que les vitraux historiés du transept. [...]

 

 —WIKIPEDIA

 La chapelle de Lossulien, qui date du xvie siècle, mais a servi un temps d'écurie, a été conservée. Le vitrail de la chapelle, réalisé en 1963 par Adeline Hebert-Stevens, montre Guillaume de Cornouaille lors de la première croisade, faisant vœu à Notre-Dame du Relec en Plounéour-Ménez de lui dédier une chapelle sur ses terres, à son retour.

Le Relecq-Kerhuon, manoir de Lossulien, verrière figurée de Paul Bony légendée « Kerguelen, 13 juin 1960 ».

 

 

 

Partager cet article

Repost0
Published by jean-yves cordier - dans Vitraux

Présentation

  • : Le blog de jean-yves cordier
  • : 1) Une étude détaillée des monuments et œuvres artistiques et culturels, en Bretagne particulièrement, par le biais de mes photographies. Je privilégie les vitraux et la statuaire. 2) Une étude des noms de papillons et libellules (Zoonymie) observés en Bretagne.
  • Contact

Profil

  • jean-yves cordier
  • "Il faudrait voir sur chaque objet que tout détail est aventure" ( Guillevic, Théraqué).  "Les vraies richesses, plus elles sont  grandes, plus on a de joie à les donner." (Giono ) "Délaisse les grandes routes, prends les sentiers !" (Pythagore)
  • "Il faudrait voir sur chaque objet que tout détail est aventure" ( Guillevic, Théraqué). "Les vraies richesses, plus elles sont grandes, plus on a de joie à les donner." (Giono ) "Délaisse les grandes routes, prends les sentiers !" (Pythagore)

Recherche