Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 octobre 2010 1 11 /10 /octobre /2010 20:27

       La F.A.O a fait les comptes : Cent grammes de boeuf fournissent 20,2g de protéines alors que cent grammes de sauterelles en procurent 26,3 g. Pour produire un kilo de boeuf, il faut 9 kilos de végétaux et pour produire un kilo d'insectes comestibles, seulement  un à deux kilos de végétaux. La respectable Organisation des Nations Unies pour l'Alimentation et l'Agriculture propose donc de nous convertir à l'élevage intensif d'insectes. Le japon, la Thaïlande , l'Afrique du Sud et le Mexique sont cités en exemple, et un producteur anglais propose déjà des tarentules braisées, des sauterelles au curry ou des sucettes au scorpion.

 

     Mecostethus grossus ne se trouve pas encore au fast-food du coin, aux Dieux ne plaisent, et je me suis rendu dans les tourbières du Venec en Brennilis pour le découvrir. Ce grand criquet de 2 à 3 cm de long est remarquable par son tibia postérieur annelé de jaune et de noir et par la bordure rouge vif de son fémur postérieur. On le trouve exclusivement dans les  zones humides, notamment les tourbières.

Selon Alain Guéguen et Bernard Clément ( Revue Penn ar Bed n°117 consacrée aux tourbières et bas-marais, 1984, page 88) dans leur article "Les criquets et sauterelles d'un marais tourbeux " signalent qu'on le trouve autant dans la cariçaie, milieu fermé à végétation touffue et haute, que dans la tourbière, milieu ouvert à végétation rase : ceci s'explique par la biologie de ce criquet dont les femelles déposent leurs oothéques dans le feutrage des coussinets des sphaignes où les oeufs passeront l'hiver, alors qu'en vieillissant la population tend à coloniser la végétation plus haute, où elle trouve son alimentation. la consommation des carex et des graminées permettra aux adultes _ je recopie ici leur article_d'assurer leur maturation sexuelle.

    J'ai aussi admiré les rateaux qui équipent tibias et fémurs.

 

On nomme aussi cet orthoptère le Criquet Ensanglanté.

 

 

DSCN3321

 

 

 

DSCN3322

 

DSCN3338

 

 

DSCN3331

 

 

 

 

Si vous voulez vous amuser avec un criquet ou une sauterelle, essayez de la photographier de profil lorsqu'il grimpe le long d'une tige ; vous le verrez tourner de telle façon qu'il restera toujours de face, caché derrière son petit doigt, mais si malin que vous aurez bien du mal à prendre à défaut sa stratégie. Ce qui nous donne ces images :

 

DSCN3353

 

DSCN3357

 

 DSCN3351

 

 

  A coté, un autre criquet plus petit, que je n'ai pas identifié, mais qui sautait dès que j'approchais mon objectif : dans le creux de ma main, il s'est laissé faire ;;;et puis hop!

 

 

DSCN3355

 

 

 

Qui veut bien m'indiquer son nom ?

Partager cet article

Repost 0
Published by jean-yves cordier
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de jean-yves cordier
  • Le blog de jean-yves cordier
  • : 1) Une étude détaillée des monuments et œuvres artistiques et culturels, en Bretagne particulièrement, par le biais de mes photographies. Je privilégie les vitraux et la statuaire. 2) Une étude des noms de papillons (Zoonymie) observés en Bretagne.
  • Contact

Profil

  • jean-yves cordier
  • "Il faudrait voir sur chaque objet que tout détail est aventure" Guillevic, Théraqué.  "Un peu de Pantagruélisme (vous entendez que c'est certaine gayeté d'esprit conficte en mespris des choses fortuites)" (Rabelais )"prends les sentiers". Pytha
  • "Il faudrait voir sur chaque objet que tout détail est aventure" Guillevic, Théraqué. "Un peu de Pantagruélisme (vous entendez que c'est certaine gayeté d'esprit conficte en mespris des choses fortuites)" (Rabelais )"prends les sentiers". Pytha

Recherche