Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 septembre 2010 5 24 /09 /septembre /2010 16:45

J'avais admiré Monsieur Everes argiades cet ètè, je rencontre Madame en cette fin du mois de septembre : le verso des ailes est semblable (mais celles-ci sont bien dépoudrées, comme fanèes, et les belles marques orange en regard de la petite cuche ne sont plus que des tac ) mais le recto est de ce profond marron propre aux dames azurées.

 

   Je l'ai trouvé à Crozon, au bord de la rivière de l'Aber, sur une prairie humide.

Il doit s'agir d'une deuxième voire troisième génération depuis les émergences d'avril. (première génération d'avril à juin, deuxième en juillet août.)

 

DSCN2321

 

DSCN2320

 

 

DSCN2319

 

   Voici le spécimen observé en juillet : était-ce un mâle ?

 

  DSCN0310 

 

  

 

 

La première description , sous le nom de papilio argiades, de l'Azuré du trèfle, peut être lue dans l'appendice au Voyage de M.P.S.Pallas en différentes provinces de l'Empire de Russie, et dans l'Asie septentrionale, traduit  de l'allemand par M. Gauthier de la Peyronie Paris 1788, Tome Premier, page 772 ; La description est en latin :

 

 

               66 PAPILIO Argiades. (Plebei ruric.)

 

Papilioni Argiolo utraque pagina similimus, sed dimidio minor, alisque subcaudatis (ut Papilio rubi) et angulo ani fulvo diversus. Femina (ut in Papilione Argo ) fusca. Habitat in  Holco odorato.

 

   Le traducteur y ajoute ce commentaire :

 

 * An papilio (cleobis) alis integris coeruleis, subtus argenteo-cinereis ; punctus oblongis nigris simplicibus. Gmel, syst nat, 4, p 2350.

  Je ne crois pas que ce papillon soit le même que le papilio argiades de  Fabricius ( Mant.ins, 2 page 76,n° 698) mais c'est plutôt le papilio cleobis qu'on retrouve en Autriche, dont celui de Russie ne diffère que parce que ses ailes sont un peu en queue."

 

 

Les noms de ce texte peuvent être rapprochés de noms contemporains :

Papilio argiolo : rapproché de Celastrina argiolus (Linnaeus 1758), l'Azuré des nerpruns.

Papilio rubi : rapproché de Callophrys rubi, le thécla de la ronce ou Argus vert

Papilione Argo :  rapproché de l' Argus bleu, Polyommatus icarus

Cleobis : rapproché de: Plebejus cleobis, Bremer 1861

 

Gmelse réfère à Johann Friedrich Gmelin, qui a supervisé et enrichi la treizième édition du Systema Naturaede Carl von Linné.

 

Fabricius (Mant.ins)se réfère bien entendu  à Johann Christian Fabricius, entomologiste danois, 1745-1808, et à son Mantissa insectorum sistens speciesnuper  detectas adiectis synonymis, observationibus, descriptionibus, emendationibus de 1787.

 

Enfin, ou surtout, l'auteur du Voyage en Russie est  Peter Simon Pallas, qui mena à la demande de Catherine II de Russie une exploration de la Sibérie de 1769 et 1774.

 

 

Etymologie.

Everes: genre dénommé par Jakob Hübner 1819 :Verz. bek. Schmett.(5) : 69.

   Macleod (1959) voit en everesun heros grec. Emmet 1991 est sceptique, note qu'il existe un mot grec eueres signifiant "bien équilibré", en parlant d'aviron, avec une bonne répartition du poids entre la partie intérieure et la partie située en dehors de l'embarcation ; par métonymie, il y verrait la désignation d'un rameur habile.

 

argiades : de argus et eidos, qui ressemble à . Donc, qui ressemble à un argus.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jean-yves cordier
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de jean-yves cordier
  • Le blog de jean-yves cordier
  • : 1) Une étude détaillée des monuments et œuvres artistiques et culturels, en Bretagne particulièrement, par le biais de mes photographies. Je privilégie les vitraux et la statuaire. 2) Une étude des noms de papillons (Zoonymie) observés en Bretagne.
  • Contact

Profil

  • jean-yves cordier
  • "Il faudrait voir sur chaque objet que tout détail est aventure" Guillevic, Théraqué.  "Un peu de Pantagruélisme (vous entendez que c'est certaine gayeté d'esprit conficte en mespris des choses fortuites)" (Rabelais )"prends les sentiers". Pytha
  • "Il faudrait voir sur chaque objet que tout détail est aventure" Guillevic, Théraqué. "Un peu de Pantagruélisme (vous entendez que c'est certaine gayeté d'esprit conficte en mespris des choses fortuites)" (Rabelais )"prends les sentiers". Pytha

Recherche