Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mars 2014 3 12 /03 /mars /2014 12:30

Les statues de l'église Notre-Dame de Collorec (29).

 

1. Groupe de Sainte Anne trinitaire.

XVIIe

                            collorec 1597c

 

2. Vierge à l'Enfant.

 

                1687c

3. Vierge à l'Enfant à l'oiseau:

statue en bois XIVe

              collorec 1611c

 

4. Vierge à l'Enfant dite Notre-Dame de Collorec :

Selon le site Topic-Topos, "Vénérée anciennement sous le nom de Notre-Dame de Tremiohan, du nom du quartier de l'ancienne église tréviale, cette Vierge à l'Enfant, voilée et couronnée, est particulièrement invoquée pour le salut des morts. Le sculpteur rétablit l'équilibre de la statue, en contrebalançant le poids de l'Enfant par l'inclinaison du corps de Marie. Le bras droit de Jésus et les plis de la robe de Marie accentuent le mouvement du groupe."  

            collorec 1636v

      Cette Vierge est à comparer, pour le drapé de la robe qui descend jusqu'à terre dans un joli mouvement de deux plis parallèles convexes, à deux statues semblables à Guengat et à la chapelle de Bodonou en Plouzané :


                             sculptures-et-sablieres 0493c     bodonou 3041c

 

 


5. Vierge de Passion 

semblant provenir d'une poutre de gloire ou d'un groupe au pied de la Croix.

 

                           collorec 1621c


6. Christ en Croix :

                              collorec 1612c

7. Groupe de pitié de  cinq personnages :

Groupe sculpté dans un seul bloc de bois, du XVIe siècle ; saint Jean à gauche aux cotés de la Vierge (en guimpe), une sainte femme, et Marie-Madeleine tenant le flacon d'onguent.

La coiffure de Marie-Madeleine est du type qui retient mon attention : c'est un voile qui ne recouvre pas la tête, mais qui rassemble les cheveux derrière la nuque en passant en arrière de celle-ci ; mais il libère ensuite les cheveux qui descendent en longues boucles jusqu'aux reins. Comme d'habitude, Madeleine brille par son élégance, le soin avec lequel elle a épilé son front et ses sourcils, l'attention qu'elle porte au choix de sa chemise plissée à encolure de fronce dorée et sa robe rouge à décolleté carré dont le revers en soie or s'agrémente de fentes régulières. 

 

collorec 1623c

collorec 1631c

 

8. Saint

                          collorec 1609c

 


9. Saint Fiacre, patron des jardiniers.

                   collorec 1604c

 

10. Saint Guénolé :

                      collorec 1634c

11. Ange et enfant .

  Il s'agit de Tobie et Raphaël, que mentionne le Bulletin de la Société Archéologique du Finistère de 2004 page 72 : l'enfant, Tobie, tient un objet dans sa main droite, auquel il porte toute son attention. Dans la main gauche, il tient une fiole, celle qui contient le cœur, le fiel et le foie du grand poisson qu'il a capturé sur les bords du Tigre, et par lesquels il éloignera les démons de son épouse Sara lors de la nuit de noces, puis il guérira la cécité de son père. 

 

collorec 1646c

 

 Saint Guénolé ? 


collorec 1638c

 

Bannière de procession et armoire à bannière :

  Usée et fragile, cette bannière dédiée à Saint Guénolé porte à sa partie inférieure deux clochettes : c'est la première fois que je découvre la réalité de cette pratique couramment édcrite lors des processions.

  C'est sans-doute la bannière de pardon de la chapelle Saint-Guénolé de Cozilis en Collorec.

collorec 1641c

Partager cet article

Repost 0
Published by jean-yves cordier
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de jean-yves cordier
  • Le blog de jean-yves cordier
  • : 1) Une étude détaillée des monuments et œuvres artistiques et culturels, en Bretagne particulièrement, par le biais de mes photographies. Je privilégie les vitraux et la statuaire. 2) Une étude des noms de papillons (Zoonymie) observés en Bretagne.
  • Contact

Profil

  • jean-yves cordier
  • "Il faudrait voir sur chaque objet que tout détail est aventure" Guillevic, Théraqué.  "Un peu de Pantagruélisme (vous entendez que c'est certaine gayeté d'esprit conficte en mespris des choses fortuites)" (Rabelais )"prends les sentiers". Pytha
  • "Il faudrait voir sur chaque objet que tout détail est aventure" Guillevic, Théraqué. "Un peu de Pantagruélisme (vous entendez que c'est certaine gayeté d'esprit conficte en mespris des choses fortuites)" (Rabelais )"prends les sentiers". Pytha

Recherche