Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 septembre 2011 7 18 /09 /septembre /2011 19:49

Lieu : sablière de Bodonou (Plouzané)  et dunes de Pen Had ( Crozon).

Date : 15 et 18 septembre

 

   Chenille du Bombyx de la ronce Macrothylacia rubi  (Linnaeus, 1758) the Fox Moth.

 

   C'est Jean-Baptiste Godart qui, dans le volume 4 de son Histoire Naturelle des Lépidoptères, p. 134, en même temps qu'il lui attribue son nom vernaculaire de Bombyx de la ronce (qui se contente de traduire le Bombyx rubi de Linné), écrit :

    " La chenille, connue dans certains cantons de France sous le nom trivial d'anneau du diable, probablement parce qu'elle est très velue et qu'elle se met en anneau dès qu'on y touche ou qu'on s'en approche ; la chenille, dis-je,est noire, avec les poils du dos d'un roux foncé, ceux des flancs grisâtres. Ces poils partent immédiatement de la peau. Elle a, en outre, sur le derrière de chaque anneau, une ligne transverse d'un jaune orangé, mais qui est beaucoup plus distincte dans le jeune âge qu'â l'âge adulte. Elle vit sur la ronce commune (rubus fruticosus), et sur plusieurs autres plantes, notamment sur le petit trèfle et sur la quinte-feuille dont elle paraît être très friande. On la trouve abondamment dans les bois à la fin de l'été, époque où elle est parvenue environ aux trois-quarts de sa grosseur. Cette chenille passe l'hiver dans l'engourdissement, et se métamorphose à la fin de mars ou au commencement du mois d'avril. [...] Le bombyx de la ronce éclot dans la première quinzaine de mai. Le mâle vole en plein jour, et avec une extrême rapidité. La femelle se tient dans l'herbe ou dans les buissons."

 

   Anneau du diable ou pas, cette chenille est diablement difficile à photographier avec ses poils qui partent partout : essayez de réussir un cliché d'une boule de ouate !

 

macrothylacia-rubi-bombyx-ronce 1225cc

 

 

 

 

 

 

macrothylacia-rubi-bombyx-ronce 1269cc

 

 

macrothylacia-rubi-bombyx-ronce 1239cc

 

 

 

  En 1786, le Révérend Engramelle y voyait plutôt un ogre qu'un diable et l'avait "baptisée" la Polyphage (Papillons d'Europe peints d'après nature, tome 5 p. 4 n° 224). Effectivement, elle serait à donner en exemple aux enfants difficiles, car elle mange sans chichi ni comédie  ronces, fraisiers, framboisiers, luzernes, trèfles, prunelliers, potentilles, bruyères, callunes ou rosiers.

 

DSCN9076cc

 

   Selon Rambur, Graslin et Boisduval (Coll. icon. hist. chenilles, 1, pl 12) les poils de cette chenille n'occasionnent que "de légères démangeaisons" lorsqu'on en touche certaines. Cette-ci s'est contentée de me chatouiller

 

DSCN9075cc

 

 

   Il nous reste à déchiffrer le nom scientifique : le nom de genre Macrothylacia a été créé par le Docteur Jules Pierre Rambur en 1866  en réunissant le mot grec macro, "gros", et thulakos, "sac formé d'une peau de bête". Ce "gros sac" qualifie le cocon de ce genre de Lasiocampidae.

  L'épithète rubi,"la ronce", désigne l'une des plantes hôtes. (Linné, Systema Naturae 1758, 1, p. 498 n° 14: Phalaena Bombyx rubi , où la chenille est décrite comme laeuis [ ?], pilosa, ferruginea, nigro annulata).

 

 

macrothylacia-rubi-bombyx-ronce 1263c

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jean-yves cordier
commenter cet article

commentaires

azraelle 21/09/2011 14:04


Dis donc, faudrait qu'elle pense à s'épiler !!! :)


Présentation

  • : Le blog de jean-yves cordier
  • Le blog de jean-yves cordier
  • : 1) Une étude détaillée des monuments et œuvres artistiques et culturels, en Bretagne particulièrement, par le biais de mes photographies. Je privilégie les vitraux et la statuaire. 2) Une étude des noms de papillons (Zoonymie) observés en Bretagne.
  • Contact

Profil

  • jean-yves cordier
  • "Il faudrait voir sur chaque objet que tout détail est aventure" Guillevic, Théraqué.  "Un peu de Pantagruélisme (vous entendez que c'est certaine gayeté d'esprit conficte en mespris des choses fortuites)" (Rabelais )"prends les sentiers". Pytha
  • "Il faudrait voir sur chaque objet que tout détail est aventure" Guillevic, Théraqué. "Un peu de Pantagruélisme (vous entendez que c'est certaine gayeté d'esprit conficte en mespris des choses fortuites)" (Rabelais )"prends les sentiers". Pytha

Recherche