Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juin 2011 4 23 /06 /juin /2011 19:54

 Je commence à voir les premières épeires fasciées, Argiope bruennichi  (Scopoli, 1772),  mais il faut bien regarder, car elles sont encore très petites, et elles ne maîtrisent pastoutes l'art de bien réussir leur stabilimentum, cette broderie en zig-zag dont elles décorent leur toiles, pour la camoufler ou pour une raison encore mystérieuse.

 

epeire-fasciee 4595cc

 

 

  Zoonymie :

  • Le  genre Argiope a été  fondé par Jean Victor Audouin (1797-1841) en 1826 dans sa participation à la Description de l'Egypte de Jules César Savigny, qui étudie tout le butin d'histoire naturelle ramené de l expédition de Napoléon en Egypte. Audouin crée le nom d'Argiope à partir des mots grecs argos, "à la face brillante", et ops, "oeil, visage, aspect ".

 

 

• L'espèce est due à Scopoli, le médecin de la Carniole qui dépistait chez les mineurs les symptômes de l'intoxication au mercure (hydrargyrisme, avec la même racine grecque arguros, blanc étincelant)  tout en dressant la liste de la flore et de la faune de sa région. Ce n'est pourtant pas dans son Entomologia carniolica de 1763, mais dans  Observationes zoologicae.Annus V, Historico-naturalis,  Lipsiae,p. 70-128, 1772 qu'il dédia cette épeire à Morten Thrane Brünnich, ou Bruennich, minéralogiste et zoologiste dannois

qui avait publié son Entomologia en 1763, la même année que Scopoli. Il a publié aussi un traité sur les Eiders et une

ornithologie boréale. Un Guillemot de Brünnich honore également sa mémoire.

 

 

 

  epeire-fasciee 4598c

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jean-yves cordier
commenter cet article

commentaires

azraelle 24/06/2011 15:20


Brrrrr ! Elles font froid dans le dos, mais en photo, ça passe :)


Présentation

  • : Le blog de jean-yves cordier
  • Le blog de jean-yves cordier
  • : 1) Une étude détaillée des monuments et œuvres artistiques et culturels, en Bretagne particulièrement, par le biais de mes photographies. Je privilégie les vitraux et la statuaire. 2) Une étude des noms de papillons (Zoonymie) observés en Bretagne.
  • Contact

Profil

  • jean-yves cordier
  • "Il faudrait voir sur chaque objet que tout détail est aventure" Guillevic, Théraqué.  "Un peu de Pantagruélisme (vous entendez que c'est certaine gayeté d'esprit conficte en mespris des choses fortuites)" (Rabelais )"prends les sentiers". Pytha
  • "Il faudrait voir sur chaque objet que tout détail est aventure" Guillevic, Théraqué. "Un peu de Pantagruélisme (vous entendez que c'est certaine gayeté d'esprit conficte en mespris des choses fortuites)" (Rabelais )"prends les sentiers". Pytha

Recherche