Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 avril 2011 7 03 /04 /avril /2011 22:16

      Les dunes de Goulien à Crozon sont envahies par des nuées qui se posent à terre, sur les joncs, les ajoncs, les prunelliers : des Bibionides, type Bibio marci ou autre .

   Ce qui frappe, c'est la différence entre le mâle, aux gros  yeux rapprochés, et la femelle aux petits yeux écartés l'un de l'autre.

bibionides 8916c

 

DSCN4199c

 

bibionides 0237cc

 

 

 

 

DSCN4236

 

DSCN4237c

 

bibionides 8927c

 

 

  On peut s'amuser à rechercher sur les images les éléments d'identification, comme l'éperon tibial, cette épine saillante à l'extrémité du tibia (chez la femelle, il l'aidera à enterrer ses oeufs)

 

bibionides 8962c (2)

 

     Les culturistes envieront ces fémurs très musclés, mais aussi très velus :

 

  bibionides 8982c

 

bibionides 8994cc

 

    Ou bien, outre leur carrosserie de traction-avant astiquée et lustrée comme pour le mariage de la petite soeur, nous pourrons observer les antennes  filiformes, comme celles de tous les nématocères (moustiques, tipules ) formées de 8 à 16 articles ronds comme des perles.

 

 

bibionides 9041c 

 

bibionides-9091c.jpg

 

 

   Ou encore admirer les pattes de mouche équipées de leur fameuses pulvilles séparées par l'empodium : Des Pieds-de-mouche, de la veuve et de l'orphelin.

 

bibionides-9050cc.jpg (

 

bibionides 9046c

 

 

   Ce mâle se livrait à un laborieux exercice de rétablissement sur barre fixe, qui dura plusieurs minutes : c'était un bon entraînement, pour aller plus tard agripper les fleurs d'ajonc.

 

bibionides 9071cc

 

bibionides 9080c

 

 

 bibionides 9102c

 

 bibionides 9107c

 

 

 bibionides 9118c

 

 

 

 

   Parfois, ils recevaient des amis à prendre l'apéritif :

 

bibionides 9116c

 

 

bibionides 9121c

 

 

   Et notre désormais familière Punaise de l'ajonc  :

 

bibionides 9130c

 

 

   Mais il faut aussi aller goûter aux fleurs des saules :

 

bibionides 9141c

 

bibionides 9147c

 

     Et il faut escalader les parois abruptes des fleurs de Prunellier :

 

 bibionides 9170c

 

bibionides 9178c

 

 

     Je n'ai photographié en butinage que des mâles, sauf exception : où étaient les femelles ?  En train de pondre leurs oeufs qui donneront des colonies de larves géophages favorables à la décomposition des matières végétales, mais destructrices des racines ?

 

  Non : elles avaient d'autres préoccupations : jouer au Mikado avec les messieurs :

 

bibionides 1391cc

 

  Ou faire les funambules :

 

bibionides 1394cc

 

bibionides 1397cc

 

 

   Pas facile, avec des échasses !

 

 bibionides 1403cc

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jean-yves cordier
commenter cet article

commentaires

pierre 11/04/2011 19:08


J'étais à Goulien ce même dimanche, mais plutôt du côté des flots! Et nous ne nous sommes même pas aperçus! Flûte alors!


Pascal 04/04/2011 17:17


Les mâles ont de gros yeux pour mieux repérer les femelles :-)
Ces deux s'en vont patte dessus, patte dessous.


Présentation

  • : Le blog de jean-yves cordier
  • Le blog de jean-yves cordier
  • : 1) Une étude détaillée des monuments et œuvres artistiques et culturels, en Bretagne particulièrement, par le biais de mes photographies. Je privilégie les vitraux et la statuaire. 2) Une étude des noms de papillons (Zoonymie) observés en Bretagne.
  • Contact

Profil

  • jean-yves cordier
  • "Il faudrait voir sur chaque objet que tout détail est aventure" Guillevic, Théraqué.  "Un peu de Pantagruélisme (vous entendez que c'est certaine gayeté d'esprit conficte en mespris des choses fortuites)" (Rabelais )"prends les sentiers". Pytha
  • "Il faudrait voir sur chaque objet que tout détail est aventure" Guillevic, Théraqué. "Un peu de Pantagruélisme (vous entendez que c'est certaine gayeté d'esprit conficte en mespris des choses fortuites)" (Rabelais )"prends les sentiers". Pytha

Recherche