Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 octobre 2016 6 01 /10 /octobre /2016 13:40

Selon le dossier de la DRAC consulté par Hiroko Amemiya, qui présente cette Vierge à la page 66 de son ouvrage Vierge ou démone, cette statue date du XVIIIe siècle. Origine inconnue, don de Mme Thierry, déposé au Musée Religieux 1941-1961 déposé au château de Kerjean . Placée en 1961 (?) à Saint-Louis.

Elle occupe aujourd'hui l'angle sud-est de la chapelle absidiale du Saint-Sacrement. Pour cette raison (Adoration Perpétuelle), afin de ne pas troubler le recueillement du lieu, les photographies de la Démone, prises de loin dans une pénombre relative, ne seront pas fameuses. Le but de cet article est de contribuer à l'iconographie en ligne de ces "Vierges à l'Enfant foulant une représentation semi-humaine" dont Hiroko Amemiya a recensé 42 spécimens en Bretagne.

Elle est décrite ainsi :

"H : 1,90 m, bois, monochromie récente, badigeonnée d'or qui laisse entrevoir le rouge au pan du manteau. 

Représentation semi-humaine : couchée sur le dos, sous le pied gauche de la Vierge, tête  à droite. Visage tourné vers la Vierge, une petite corne émerge du front gauche d'une longue chevelure brune. L'oreille droite est grande, rouge à l'intérieur. La main droite et les pieds manquent. Seins globuleux aux mamelons marqués, abdomen musclé. Petit corps entièrement peint en noir doré." (H. Amemiya 2005 p. 66)

 

.

Vierge à l'Enfant, église Saint-Louis, Brest. Photographie lavieb-aile.

Vierge à l'Enfant, église Saint-Louis, Brest. Photographie lavieb-aile.

.

 

Vierge à l'Enfant, église Saint-Louis, Brest. Photographie lavieb-aile.

Vierge à l'Enfant, église Saint-Louis, Brest. Photographie lavieb-aile.

.

 

Vierge à l'Enfant, église Saint-Louis, Brest. Photographie lavieb-aile.

Vierge à l'Enfant, église Saint-Louis, Brest. Photographie lavieb-aile.

.

SOURCES ET LIENS.

 

— AMEMIYA (Hiroko) 2005, Vierge ou démone, exemple dans la statuaire bretonne, Keltia éditeur, Spézet. 269 p. page 68-69. Version remaniée de la thèse de 1996.

— AMEMIYA (Hiroko), 1996,  Figures maritimes de la déesse-mère, études comparées des traditions populaires japonaises et bretonnes . Thèse de doctorat d'études littéraires, histoire du texte et de l'image  Paris 7 1996 sous la direction de Bernadette Bricout et de Jacqueline Pigeot. 703 pages Thèse n° 1996PA070129 . Résumé : Le thème principal de cette étude est de voir quel rôle la femme non-humaine - et notamment la femme qui appartient au monde maritime - a joué au Japon et en Bretagne, à travers les récits relatifs à l'epouse surnaturelle. Pour la Bretagne, les recherches s'étendent également sur l'iconographie religieuse representant l'être semi-humain telles la sirène et la femme-serpent. La région conserve dans ses chapelles de nombreuses statues des xvie et xviie siecles figurant ce type faites par des artisans locaux. L'imagination populaire s'epanouit ainsi dans la femme non-humaine de deux facons en Bretagne : dans l'expression orale et dans l'expression plastique ce qui nous offre une occasion inestimable d'etudier leur compatibilite dans leur contexte socioculturel. Les recits qui traitent le thème du mariage entre l'être humain et l'être non-humain révèlent la conception de l'univers d'une societé. L'autre monde ou les êtres de l'autre monde sont en effet une notion fonctionnelle qui permet à la societé de maintenir l'ordre interne par une intervention externe fictive : la suprématie du fondateur du Japon s'explique par la transmission d'une puissance surnaturelle par sa mère du royaume maritime, alors qu'en Bretagne, la destruction de la cité légendaire d'Is est causée par une fille maudite née d'une fée. Le premier volume de cette étude est composé de trois parties : i. L'autre monde dans la tradition populaire au Japon, ii. Recits relatifs au mariage au Japon et en Bretagne, iii. Iconographie d'une femme semi-humaine. Le deuxieme volume est un inventaire des différents types de representation semi-humaine en Bretagne.

 

— LE THOMAS (Louis), 1961 "Les Démones bretonnes, iconographie comparée et étude critique", Bulletin de la société Archéologique du Finistère t. 87 p. 169-221.

.

 

Repost 0
Published by jean-yves cordier - dans Vierges à la démone. Brest
commenter cet article
11 mars 2016 5 11 /03 /mars /2016 04:22

Damien Roudeau et Nicolas Le Roy exposent à la bibliothèque de la Faculté Victor Segalen de Brest.

Voir aussi :

Lavieb-aile à Brest : 15 articles pour partager ma ville... et quelques autres.

Le 30 mai de l'année dernière, je vous ai raconté comment j'avais découvert Damien Roudeau :

Où je retrouve les remorqueurs, les bateaux-pilotes et les grues du port de commerce de Brest : Exposition "Frères du port" de Damien Roudeau à la Médiathèque de Bellevue à Brest. ​

J'avais souscrit avec enthousiasme au livre en préparation chez La Boite à Bulles, et j'ai rongé mon frein jusqu'à la parution de celui-ci.

Je pensais juste au plaisir de retrouver la qualité des illustrations qui m'avait séduites, mais je n'imaginais pas que j'allais découvrir un texte de grande qualité, dû à Nicolas Le Roy : ce fut une lecture choc, ma meilleure lecture depuis longtemps, et je fus convaincu qu'il s'agissait d'un des plus remarquables ouvrages parus sur le port de Brest, un document puissant qui allait faire date.

Je fréquente, par ailleurs, la bibliothèque de la faculté de Lettres Victor Segalen de l'Université de Bretagne Occidentale depuis longtemps (j'ai retrouvé récemment et rendu samedi un document que j'avais emprunté en...1987 ! ), et c'est grâce à l'efficacité et la disponibilité des personnes chargées de son service de prêt entre bibliothèque que, depuis 2009, je nourris la documentation des quelques 1000 articles de ce blog.

Lorsque je reçus une invitation au vernissage de l'exposition organisée par l'U.B.O et les deux auteurs, "le jeudi 10 mars à 18h", je ne me le suis pas fait dire deux fois.

Mon rôle n'est pas de présenter cette manifestation, les allocutions qui furent prononcées (la gentillesse attendrie des mots d'Alain Boulaire comparant les auteurs à Germaine Tillon et à Geneviève De Gaulle- Anthonioz !), ou de dresser un compte-rendu journalistique, et d'autres expliqueront que " pour comprendre les ports de Brest, Nicolas Le Roy, marin et sociologue, et Damien Roudeau, dessinateur, sont allés rencontrer ceux et celles qui y travaillent. Ils ont recueilli leurs témoignages et croqué leur vie au travail. Dockers, soudeurs, démineurs, pilotes, marins… Ils confient et racontent leur quotidien : le travail, la camaraderie, les peines et les espoirs. "

Je me suis juste offert le plaisir, un samedi matin au soleil levant, de laisser mon objectif flâner dans la grande galerie conçue en 1994 par l'architecte Massimiliano Fuksas. J'étais à l'écoute de mon cœur, je pensais aux griots dont on dit qu'ils sont les bibliothèques vivantes de l'Afrique : Nicolas Le Roy m'avait appris que chaque travailleur du port était aussi une mémoire incomparable, faite de données techniques, de gestes professionnels, de savoir-faire qui ne se transmettent à un "jeune", un "matelot" qu'au prix de longues années de compagnonnage.

C'est peut-être un lieu commun (je crois l'avoir lu ailleurs) de dire que dans une ville comme Brest, presque totalement détruite en 1944, le monument le plus remarquable, ce sont ses habitants. C'est néanmoins une vérité à laquelle les 312 pages et les innombrables illustrations de "Brest à quai" confèrent une profondeur singulière.

N.B La préface est d'Hervé Hamon, les ouvertures de chapitre sont de Josiane Gueguen et le dossier historique d'Alain Boulaire. Pas moins.

.

 

I. IN SITU A L'U.B.O. 

Exposition "Brest à quai" de Damien Roudeau et Nicolas Le Roy  à l'UBO, photo lavieb-aile.

Exposition "Brest à quai" de Damien Roudeau et Nicolas Le Roy à l'UBO, photo lavieb-aile.

Exposition "Brest à quai" de Damien Roudeau et Nicolas Le Roy  à l'UBO, photo lavieb-aile.

Exposition "Brest à quai" de Damien Roudeau et Nicolas Le Roy à l'UBO, photo lavieb-aile.

Exposition "Brest à quai" de Damien Roudeau et Nicolas Le Roy  à l'UBO, photo lavieb-aile.

Exposition "Brest à quai" de Damien Roudeau et Nicolas Le Roy à l'UBO, photo lavieb-aile.

Exposition "Brest à quai" de Damien Roudeau et Nicolas Le Roy  à l'UBO, photo lavieb-aile.

Exposition "Brest à quai" de Damien Roudeau et Nicolas Le Roy à l'UBO, photo lavieb-aile.

Exposition "Brest à quai" de Damien Roudeau et Nicolas Le Roy  à l'UBO, photo lavieb-aile.

Exposition "Brest à quai" de Damien Roudeau et Nicolas Le Roy à l'UBO, photo lavieb-aile.

Il est temps de nous tourner

vers les panneaux exposés.

Demi-tour.

Exposition "Brest à quai" de Damien Roudeau et Nicolas Le Roy  à l'UBO, photo lavieb-aile.

Exposition "Brest à quai" de Damien Roudeau et Nicolas Le Roy à l'UBO, photo lavieb-aile.

.

LES DIX PORTS.

Dès la porte franchie, par un bel effort didactique, vous découvrez une partition de Brest en dix ports distincts, dont vous découvrez les localisations sur un plan.

Essayons de les découvrir d'ouest en est, comme un navire venant du large. Peu à peu, nous allons comprendre que cette division en dix ensembles n'est pas administrative ou conceptuelle, mais qu'elle recouvre dix tribus dont les codes, les parlers, les costumes, les figures ancestrales, les embarcations, les us et coutumes, sont aussi différentes que ceux de dix ethnies de Nouvelle-Guinée. Partons avec les auteurs comme des Argonautes du Port Atlantique Occidental, pour explorer cet exotisme du quotidien et de la proximité.

.

 

Exposition "Brest à quai" de Damien Roudeau et Nicolas Le Roy  à l'UBO, photo lavieb-aile.

Exposition "Brest à quai" de Damien Roudeau et Nicolas Le Roy à l'UBO, photo lavieb-aile.

Le port militaire.

L'un des métiers (ou plutôt l'un des hommes) que j'ai découvert dans "Brest à quai" est celui de "Moniteur d'entrainement sportif et militaire" . Il illustre comment, dans ce Port, les corps et les esprits ont des particularités, des airs de famille, car ils bénéficient de programmes de mise en forme (j'entends soudain ce terme sous son sens propre), de gainage corporelle  et de techniques mentales approprié à aiguiser le sens de la combattivité.

Bref, nous feuilletons un album illustré de l'Esprit de corps. Pour découvrir plus tard que ce dernier n'est pas propre à la Marine, et que les neuf autres Ports sont aussi des Corps avec leur Esprit spécifique.

.

Exposition "Brest à quai" de Damien Roudeau et Nicolas Le Roy  à l'UBO, photo lavieb-aile.

Exposition "Brest à quai" de Damien Roudeau et Nicolas Le Roy à l'UBO, photo lavieb-aile.

Le port de plaisance.

 

Exposition "Brest à quai" de Damien Roudeau et Nicolas Le Roy  à l'UBO, photo lavieb-aile.

Exposition "Brest à quai" de Damien Roudeau et Nicolas Le Roy à l'UBO, photo lavieb-aile.

Le port de liaison et le port de sécurité.

Exposition "Brest à quai" de Damien Roudeau et Nicolas Le Roy  à l'UBO, photo lavieb-aile.

Exposition "Brest à quai" de Damien Roudeau et Nicolas Le Roy à l'UBO, photo lavieb-aile.

Exposition "Brest à quai" de Damien Roudeau et Nicolas Le Roy  à l'UBO, photo lavieb-aile.

Exposition "Brest à quai" de Damien Roudeau et Nicolas Le Roy à l'UBO, photo lavieb-aile.

Exposition "Brest à quai" de Damien Roudeau et Nicolas Le Roy  à l'UBO, photo lavieb-aile.

Exposition "Brest à quai" de Damien Roudeau et Nicolas Le Roy à l'UBO, photo lavieb-aile.

Le port de pêche.

.

Exposition "Brest à quai" de Damien Roudeau et Nicolas Le Roy  à l'UBO, photo lavieb-aile.

Exposition "Brest à quai" de Damien Roudeau et Nicolas Le Roy à l'UBO, photo lavieb-aile.

Le port de commerce.

 

Exposition "Brest à quai" de Damien Roudeau et Nicolas Le Roy  à l'UBO, photo lavieb-aile.

Exposition "Brest à quai" de Damien Roudeau et Nicolas Le Roy à l'UBO, photo lavieb-aile.

.

Le port scientifique 

 

Exposition "Brest à quai" de Damien Roudeau et Nicolas Le Roy  à l'UBO, photo lavieb-aile.

Exposition "Brest à quai" de Damien Roudeau et Nicolas Le Roy à l'UBO, photo lavieb-aile.

Le port de réparation et le port des énergies marines.

Exposition "Brest à quai" de Damien Roudeau et Nicolas Le Roy  à l'UBO, photo lavieb-aile.
Exposition "Brest à quai" de Damien Roudeau et Nicolas Le Roy  à l'UBO, photo lavieb-aile.

Exposition "Brest à quai" de Damien Roudeau et Nicolas Le Roy à l'UBO, photo lavieb-aile.

.

LA GUEULE DE L'EMPLOI.

Nicolas Le Roy et Damien Roudeau m'ont appris que les corps eux-mêmes devaient se former au métier exercé, et ces dessins montraient ces postures de travail criantes de vérité, cette incorporation du métier. Le corps d'un "voileux" se distingue de celui du marin-pêcheur, celui du marin-pompier de la Flotte de celui du réparateur naval comme on reconnaît le cormoran huppé du grand cormoran, la mouette tridactyle de la sterne Pierregarin. Rien d'inné pourtant, bien que la plupart des travailleurs interrogés étaient fils, petit-fils ou neveux d'un ou de plusieurs travailleurs du port, ou de marins. 

C'est le métier qui rentre!

Cette boutade est profondément juste : c'est à coup d'éreintement de fin de journée, à coups de blessures et de contusions, d'erreurs, d'égarements, de coup de gueule ou de regard critique mâtinés de conseils et d'exemples, c'est à coup d'ajustement du corps aux contraintes qu'il subit,  c'est en cherchant jour après jour à économiser sa dépense physique, à endurer la peine, à accompagner les mouvements d'un navire jusqu'à les épouser, c'est en apprenant à son regard à veiller aux dangers (dans la cale lors du chargement, c'est vers le haut), que le métier rentre. Non sans user les organes et altérer la santé.

Des regards.

Il y a aussi, dans ces dessins,  une  limpidité et une éloquence des regards qui, en photographie, ne s'obtient que si une qualité privilégiée de contact avait été établie. 

Beaucoup de ces dessins ont été réalisés sur du papier récupéré, couvert de calculs, de schémas et de cotes : il était  chargé de labeur, noirci par les travaux de construction, et le parallèle s'établissait ainsi pour dire combien les ouvriers, les marins, les ingénieurs et les employés des ports de Brest étaient leurs archives vivantes. 

.

Exposition "Brest à quai" de Damien Roudeau et Nicolas Le Roy  à l'UBO, photo lavieb-aile.

Exposition "Brest à quai" de Damien Roudeau et Nicolas Le Roy à l'UBO, photo lavieb-aile.

.

 

Exposition "Brest à quai" de Damien Roudeau et Nicolas Le Roy  à l'UBO, photo lavieb-aile.

Exposition "Brest à quai" de Damien Roudeau et Nicolas Le Roy à l'UBO, photo lavieb-aile.

Exposition "Brest à quai" de Damien Roudeau et Nicolas Le Roy  à l'UBO, photo lavieb-aile.

Exposition "Brest à quai" de Damien Roudeau et Nicolas Le Roy à l'UBO, photo lavieb-aile.

.

 

Exposition "Brest à quai" de Damien Roudeau et Nicolas Le Roy  à l'UBO, photo lavieb-aile.

Exposition "Brest à quai" de Damien Roudeau et Nicolas Le Roy à l'UBO, photo lavieb-aile.

.

 

Exposition "Brest à quai" de Damien Roudeau et Nicolas Le Roy  à l'UBO, photo lavieb-aile.

Exposition "Brest à quai" de Damien Roudeau et Nicolas Le Roy à l'UBO, photo lavieb-aile.

.

 

Exposition "Brest à quai" de Damien Roudeau et Nicolas Le Roy  à l'UBO, photo lavieb-aile.

Exposition "Brest à quai" de Damien Roudeau et Nicolas Le Roy à l'UBO, photo lavieb-aile.

Exposition "Brest à quai" de Damien Roudeau et Nicolas Le Roy  à l'UBO, photo lavieb-aile.

Exposition "Brest à quai" de Damien Roudeau et Nicolas Le Roy à l'UBO, photo lavieb-aile.

.

 

Exposition "Brest à quai" de Damien Roudeau et Nicolas Le Roy  à l'UBO, photo lavieb-aile.

Exposition "Brest à quai" de Damien Roudeau et Nicolas Le Roy à l'UBO, photo lavieb-aile.

.

 

Exposition "Brest à quai" de Damien Roudeau et Nicolas Le Roy  à l'UBO, photo lavieb-aile.

Exposition "Brest à quai" de Damien Roudeau et Nicolas Le Roy à l'UBO, photo lavieb-aile.

.

 

Exposition "Brest à quai" de Damien Roudeau et Nicolas Le Roy  à l'UBO, photo lavieb-aile.

Exposition "Brest à quai" de Damien Roudeau et Nicolas Le Roy à l'UBO, photo lavieb-aile.

.

 

Exposition "Brest à quai" de Damien Roudeau et Nicolas Le Roy  à l'UBO, photo lavieb-aile.

Exposition "Brest à quai" de Damien Roudeau et Nicolas Le Roy à l'UBO, photo lavieb-aile.

.

LES NAVIRES.

 

Exposition "Brest à quai" de Damien Roudeau et Nicolas Le Roy  à l'UBO, photo lavieb-aile.

Exposition "Brest à quai" de Damien Roudeau et Nicolas Le Roy à l'UBO, photo lavieb-aile.

.

 

Exposition "Brest à quai" de Damien Roudeau et Nicolas Le Roy  à l'UBO, photo lavieb-aile.

Exposition "Brest à quai" de Damien Roudeau et Nicolas Le Roy à l'UBO, photo lavieb-aile.

Exposition "Brest à quai" de Damien Roudeau et Nicolas Le Roy  à l'UBO, photo lavieb-aile.

Exposition "Brest à quai" de Damien Roudeau et Nicolas Le Roy à l'UBO, photo lavieb-aile.

.

 

Exposition "Brest à quai" de Damien Roudeau et Nicolas Le Roy  à l'UBO, photo lavieb-aile.

Exposition "Brest à quai" de Damien Roudeau et Nicolas Le Roy à l'UBO, photo lavieb-aile.

.

Un grand merci aux auteurs et aux organisateurs pour cette grande exposition.

Repost 0
Published by jean-yves cordier - dans Brest
commenter cet article
25 octobre 2015 7 25 /10 /octobre /2015 22:17

Les Paradis terrestres, et les murs qui les cernent​, à la Carène à Brest.

Voir aussi :

Est-ce un ange ? Un ramoneur ayant avalé son hérisson ? 

Il vole, le sombre Icare aux raides certitudes. 

Ou bien  croit-il seulement qu'il vole, mais il tombe,

traçant du bout du doigt un slogan illusoire,

comme le peintre accroché à son pinceau,

quand l'échelle a chutée.

.

Dans une near death experience il a l'esprit qui danse,

il voit le Paradis,

l'arbre de la connaissance 

 quatre fleuves et  quatre arrondissements.

Il est logé  PARADIS EST,

quoique Paradis Ouest soit bien plus réputé. Tant-pis : ICI ONE CHANCE, 

et cette chance est chauve par derrière,

la lance qui saigne ne repasse jamais.

.

 

 

 

Paradis Est, La Carène, Brest, photographie lavieb-aile.

Paradis Est, La Carène, Brest, photographie lavieb-aile.

Il ignore tout de son destin.

Face à lui vole à toute allure un autre sombre crétin.

Ça va faire boum-boum juste en passant au coin

Et ce sera la fin au pied d'un réverbère.

Paradis contre Paradis,  La Carène, Brest, photographie lavieb-aile.

Paradis contre Paradis, La Carène, Brest, photographie lavieb-aile.

.

Son double partageait sa fragile innocence,

Tout comme lui il croyait aux lendemains qui chantent

Aux paradis perdus qui revenaient ICI

Aux mots qui, en anglais, semblaient soudain plus beaux,

Au Yoga, à Pilates, à la nage sur le dos,

A l'héritage indien de sa crête iroquoise,

ou aux bienfaits certains d'une poudre turquoise,

dont il se massait.

.

 

 

 

Paradis Est ici aussi,  La Carène, Brest, photographie lavieb-aile.

Paradis Est ici aussi, La Carène, Brest, photographie lavieb-aile.

.

Soucieux de modifier la fatale trajectoire,

Je criais "Arretez ! Vous foncez droit dans le mur !"

Le mur ? Ils y étaient déjà ! Et dépourvus d'oreille,

ils ne m'écoutaient pas et poursuivaient leur rêve.

Mais sans-doute la koiné du monde paradisaque 

était-elle  anglaise ? Je criais " ' cause you are gonna crash, baby, you know that ?"

et ce fut peine perdue.

Il s'encastrèrent,

dans la tôle rouillée choisie par nos édiles 

pour en faire La Carène.

En fer.

Et peut-être y sont-ils encore.

 

 

 

 

 

Enfer. La Carène, Brest, photographie lavieb-aile.

Enfer. La Carène, Brest, photographie lavieb-aile.

Morale.

Les murs qui protègent vos paradis 

les transforment en enfers.

Ici-bas point d'Eden, mais un sort funeste,

dont la seule issue est de le partager 

en toute sollicitude.

Repost 0
Published by jean-yves cordier - dans Brest
commenter cet article
20 octobre 2015 2 20 /10 /octobre /2015 11:48

Vers le Paradis, rue de l'Harteloire à Brest. COP21.ORG

.

Voir aussi :

Lavieb-aile à Brest : 15 articles pour partager ma ville... et quelques autres. ​

.

La rue de l'Harteloire, à Brest, descend en pente douce dans le prolongement de la Place de la Liberté et de l'avenue Clemenceau, vers la rive de la Penfeld, et le pont de l'Harteloire. Mais ce matin-là, elle était empruntée par un étrange cortège d'Hominidés.

Je décidais de leur emboîter le pas. Puisqu'il suffisait de suivre la pente...

.

C’était un temps déraisonnable
On avait mis les morts à table
On faisait des châteaux de sable
On prenait les loups pour des chiens
Tout changeait de pôle et d’épaule
La pièce était-elle ou non drôle
Moi si j’y tenais mal mon rôle
C’était de n’y comprendre rien
Est-ce ainsi que les h
ommes vivent
Et leurs baisers au loin les suivent...

Aragon

.

Où vont-t-ils ?

 

Rue de l'Harteloire, 19 octobre 2015, photographie lavieb-aile.

Rue de l'Harteloire, 19 octobre 2015, photographie lavieb-aile.

Je dépassais d'abord le sympathique PLIOPITHÉQUE, avec ses allures guillerette de Gibbon. Venait-il de la BIBLIOTHÉQUE de la fac Victor Ségalen ?

Pliophithèque, Rue de l'Harteloire, 19 octobre 2015, photographie lavieb-aile.

Pliophithèque, Rue de l'Harteloire, 19 octobre 2015, photographie lavieb-aile.

.

Puis vint  PROCONSUL, bien décidé à en découdre. Mais de quoi ? Une manif pour créer un Jardin des Plantes ? 

Quelqu'un avait inscrit A POIL. Mais pourquoi ? C'était déjà acquis.

Proconsul, Rue de l'Harteloire, 19 octobre 2015, photographie lavieb-aile.

Proconsul, Rue de l'Harteloire, 19 octobre 2015, photographie lavieb-aile.

.

DRYOPITHECUS, le nez dans les gaz d'échappement et les crottes de chien, devançait Proconsul. Il avait parcouru, depuis son Miocène, 18 Millions d'années pour se rendre à ce mystérieux rendez-vous. Un peu voûté, forcément.

Driopithèque, Rue de l'Harteloire, 19 octobre 2015, photographie lavieb-aile.

Driopithèque, Rue de l'Harteloire, 19 octobre 2015, photographie lavieb-aile.

OREOPITHECUS (Oreopithecus Bambolii, Gervais 1872) courait après sa chance. La borne d'incendie n°471 portait l'inscription AU FEU. Pourtant l'espèce, comme le genre, est éteinte depuis le Pliocène. 

Que faisais-je là?

 

Oreopithecus, Rue de l'Harteloire, 19 octobre 2015, photographie lavieb-aile.

Oreopithecus, Rue de l'Harteloire, 19 octobre 2015, photographie lavieb-aile.

.

AUSTRALOPITHECUS se croyait en retard. Même pas le temps de passer une cravate. Peut-être présidait-il la commission ad-hoc ?

.

Australopithecus, Rue de l'Harteloire, 19 octobre 2015, photographie lavieb-aile.

Australopithecus, Rue de l'Harteloire, 19 octobre 2015, photographie lavieb-aile.

PARANTHROPUS s'approchait du parcmètre, carte bancaire en main. Mais chacun sait que depuis juin dernier,  Monéo ne fonctionne plus à Brest. D'e quelle cambrousse sortait-il ?

Avec une meilleure vue, j'aurais pu lire sur sa carte :" † Australopithecus boisei Leakey, 1959 " : il venait d'une région boisée. La forêt du Cranou?

Paranthropus,  Rue de l'Harteloire, 19 octobre 2015, photographie lavieb-aile.

Paranthropus, Rue de l'Harteloire, 19 octobre 2015, photographie lavieb-aile.

HOMO ERECTUS, un lointain cousin, me lança un coup d'œil complice. En étais-je ? 

Aussi gêné que Marcel devant Charlus, je détournais les yeux vers un bourdon qui butinait, à mes pieds.

.

 

Homo Erectus,  Rue de l'Harteloire, 19 octobre 2015, photographie lavieb-aile.

Homo Erectus, Rue de l'Harteloire, 19 octobre 2015, photographie lavieb-aile.

.

J'aurais, par contre,  donné ma chemise au sympatique

HOMO SAPIENS 

mais le silex qu'il tenait dans la main me fit réflechir. Une fonction dont je lui étais, d'ailleurs, redevable.

 

 

Homo erectus,  Rue de l'Harteloire, 19 octobre 2015, photographie lavieb-aile.

Homo erectus, Rue de l'Harteloire, 19 octobre 2015, photographie lavieb-aile.

L'HOMME D'HIER était nu comme un ver, mais portait la barbe (hier, sans-doute ne rasait-on pas gratis). Il portait une lance. Un léger anachronisme, car cet "hier" était plus vieux qu'Hérode.

L'Homme d'hier,  Rue de l'Harteloire, 19 octobre 2015, photographie lavieb-aile.

L'Homme d'hier, Rue de l'Harteloire, 19 octobre 2015, photographie lavieb-aile.

J'avais couru pour dépasser ces augustes gentlemen, car je voulais voir "L'Homme d'aujourd'hui". Il n'y était point. J'étais en face de la M.P.T de l'Harteloire, et ses portes vitrées. Je n'y vis que mon reflet, et c'est tout. 

Pourtant, là-bas, dans ce costume ?

C'était "L'HOMME DE L'AVENIR". Dans une version passablement démodée dessinée par  Jules Vernes, car c'était, à l'évidence, un "pied-lourd" avec sa tenue de scaphandrier.

Fallait-il en rire ?

La pièce était-elle ou non drôle

Moi si j’y tenais mal mon rôle

C’était de n’y comprendre rien
 

L'Homme de l'Avenir, Rue de l'Harteloire, 19 octobre 2015, photographie lavieb-aile.

L'Homme de l'Avenir, Rue de l'Harteloire, 19 octobre 2015, photographie lavieb-aile.

Je finis par comprendre.

Tous ces gens étaient venus car des panneaux annoncaient LE PARADIS.

 

Le PARADIS, Rue de l'Harteloire, 19 octobre 2015, photographie lavieb-aile.
Le PARADIS, Rue de l'Harteloire, 19 octobre 2015, photographie lavieb-aile.

Le PARADIS, Rue de l'Harteloire, 19 octobre 2015, photographie lavieb-aile.

Le PARADIS ? ICI ? 

 

Le Paradis, Rue de l'Harteloire, 19 octobre 2015, photographie lavieb-aile.

Le Paradis, Rue de l'Harteloire, 19 octobre 2015, photographie lavieb-aile.

.

Ici ? Le Paradis ?

.

Ce n'est pas à un vieux singe comme moi qu'on fera prendre des vessies pour des lanternes.

.

Repost 0
Published by jean-yves cordier - dans Brest
commenter cet article
19 octobre 2015 1 19 /10 /octobre /2015 17:51

A la princesse arctique.

ARCTIC PRINCESS, LNG en escale technique à Brest.

.

Voir aussi :

Lavieb-aile à Brest : 15 articles pour partager ma ville... et quelques autres. ​

.

Tu viens de la ville la plus septentrionale,

Au monde, tu viens d'Hammerfest, comté de Finnmark,

Dont tu laisses lire le nom sur ta poupe de feu,

Ô fille de la banquise.

Mais de cette ville c'est l'île de Melkøya que tu fréquentes,

Le point final des cent soixante huit kilomètres de pipeline

Qui mènent sous la mer de Barents le gaz des champs de Snøhvit,

Un nom qui signifie La Neige Blanche..

.

ARCTIC PRINCESS, Hammerfest (Norvège), LNG de l'armement norvégien Hoegh, long de 288 m, d'une capacité de 147 980 m3, construit en 2006 au Japon. Photographie lavieb-aile.

ARCTIC PRINCESS, Hammerfest (Norvège), LNG de l'armement norvégien Hoegh, long de 288 m, d'une capacité de 147 980 m3, construit en 2006 au Japon. Photographie lavieb-aile.

.

Sur les quais du port les lamaneurs se disent

C'est bien reparti pour  Damen Shiprepair

Les tankers se succèdent au chantier de réparation navale

Et Brest est devenu une étape habituelle

Pour les gros LNG.

 Ils  ont tourné les amarres du  SONANGOL SAMBIZANGA,

Un méthanier de chez Chevron,  291 m de long et 160 000 m3 de capacité,

Pour un arrêt technique classique de 14 jours.

SONANGOL SAMBIZANGA SONANGOL SAMBIZANGA

c'est le chant du commerce du gaz en Angola.

.

SONANGOL SAMBIZANGA, LNG de 291 m de long et 160 000 m3 de capacité,  en forme n° 2 à Brest depuis le 10 octobre pour un arrêt technique classique de 14 jours. Photographie lavieb-aile.

SONANGOL SAMBIZANGA, LNG de 291 m de long et 160 000 m3 de capacité, en forme n° 2 à Brest depuis le 10 octobre pour un arrêt technique classique de 14 jours. Photographie lavieb-aile.

.

Et c'est encore Damen, disent les lamaneurs,

qui s'est chargé du carénage du NORWEGIAN-EPIC,

le plus gros paquebot jamais passé en cale sèche dans le port breton,

qui est reparti le dix-sept octobre pour Southampton,

il y a à peine deux jours de cela.

 Damen Shiprepair a retrouvé la confiance des armateurs,

et dès la fin des opérations de mise en place des lignes de tins,

les travaux sur l'ARTIC-PRINCESS ont débuté.

Nettoyage et peinture de carène.

intervention sur les pompes de cargaison,

sur les tuyauteries et les vannes. Du quotidien pour les Brestois,

dont certains se souviennent que ce navire,

est déjà venu en entretien à Brest en 2010.

et dont certains savent qu'il a été onstruit en 2005

par les chantiers japonais Mitsubishi Heavy Industries.

.

NORWEGIAN EPIC, le 15 octobre 2015, Photographie lavieb-aile.

NORWEGIAN EPIC, le 15 octobre 2015, Photographie lavieb-aile.

.

Hier Princesse Arctique, tu as pris

 la place de SPIRIT POLAR (Bahamas)

qui reprenait sa route vers Point Fortin, Trinity Tobago, à 13 noeuds, cap barre 240°

Demain tu entreras dans la forme numéro trois,

et ses grues de 150 tonnes danseront pour toi.

 

 

Copie d'écran (annoté) du site http://www.marinetraffic.com le 19 et le 22 octobre 2015.
Copie d'écran (annoté) du site http://www.marinetraffic.com le 19 et le 22 octobre 2015.

Copie d'écran (annoté) du site http://www.marinetraffic.com le 19 et le 22 octobre 2015.

POLAR SPIRIT et SONANGOL SAMBIZANGA le 15 octobre 2015 à Brest. Long de 239 m, construit au Japon en 1993, le Polar Spirit a une capacité de 87 660 m3. Photographie lavieb-aile.

POLAR SPIRIT et SONANGOL SAMBIZANGA le 15 octobre 2015 à Brest. Long de 239 m, construit au Japon en 1993, le Polar Spirit a une capacité de 87 660 m3. Photographie lavieb-aile.

 

.

 

Fille du roi de Thulé tu promènes fièrement

 tes seins proéminents, rubiconds et luisants,

 quatre cuves remplies de cent quarante sept mille huit cent trente cinq mètres cubes.

de gaz liquéfié.

Madelon généreuse viens nous servir à boire,

Accompagne ta sœur ARCTIC LADY

qui t'a précédé trois fois dans le port de l'Atlantique nord,

aux anciens chantiers Sobrena.

.

 

 

Fille du roi de Thulé tu 

ARCTIC PRINCESS le 22 octobre 2015 à Brest. Photographie lavieb-aile.

ARCTIC PRINCESS le 22 octobre 2015 à Brest. Photographie lavieb-aile.

.

"De l'Afrique brûlée à Thulé froiduleuse". 

A coté de SONANGOL SAMBIZANGA l'africain, sombre Vulcain sorti de son Hades, ARCTIC PRINCESS danse dans sa robe rouge.

 

 

ARCTIC PRINCESS et  SONANGOL SAMBIZANGA le 19 octobre 2015 à Brest. Photographie lavieb-aile.

ARCTIC PRINCESS et SONANGOL SAMBIZANGA le 19 octobre 2015 à Brest. Photographie lavieb-aile.

.

Deux esclaves, jambes bleues, longs bras de palmes jaunes,

T'éventent, ô lapone assoupie aux rêveries boréales ,

Tandis que des coups sourds préviennent ta hantise,

Car ce qui t'insupporte dans la nuit atlantique, c'est

Le silence des machines.

.

 

ARCTIC PRINCESS au quai à Brest, 19 octobre 2015. Photographie lavieb-aile.
ARCTIC PRINCESS au quai à Brest, 19 octobre 2015. Photographie lavieb-aile.

ARCTIC PRINCESS au quai à Brest, 19 octobre 2015. Photographie lavieb-aile.

SONANGOL SAMBIZANGA le 19 octobre 2015 à Brest. Photographie lavieb-aile.

SONANGOL SAMBIZANGA le 19 octobre 2015 à Brest. Photographie lavieb-aile.

Tu es ma Sunamite et je te poursuis dans la nuit.

Le matin je cours encore pour te trouver

Tes joues sont belles au milieu des colliers, Ton cou est beau au milieu des rangées de perles. 

De loin je repère ta présence, et de loin je mon coeur palpite en te voyant,

Comme un pommier au milieu des arbres de la forêt, Telle es-tu ma bien-aimée 

 

 

ARCTIC PRINCESS vu de Plougastel le 31 octobre 2015. photographie lavieb-aile

ARCTIC PRINCESS vu de Plougastel le 31 octobre 2015. photographie lavieb-aile

Mais tu es mieux gardée que la reine de Saba et tes soldats m'éloignent,

 Ton sein est une coupe arrondie, Où le vin parfumé ne manque pas; Ton corps est un tas de froment, Entouré de lis.

Tel David épiant Bethsabée sur sa terrasse, ainsi je te poursuis sur les rives ardues

Tes  seins sont comme quatre  faons, Comme les jumeaux d'une gazelle.

Ton cou est comme une tour d'ivoire; Et les cheveux de ta tête sont comme la pourpre.

.

ARCTIC PRINCESS vu de Plougastel le 31 octobre 2015. photographie lavieb-aile

ARCTIC PRINCESS vu de Plougastel le 31 octobre 2015. photographie lavieb-aile

Derrière les buissons je me dissimule et je te vois,

Suzanne se baignant nue, impudique et rieuse.

Que tu es belle, que tu es agréable, O mon amour, au milieu des délices! Ta taille ressemble au palmier, Et tes seins à des grappes. Je me dis: Je monterai sur le palmier, J'en saisirai les rameaux! Que tes seins soient comme les grappes de la vigne, Le parfum de ton souffle comme celui des pommes, Et ta bouche comme un vin excellent, Qui coule aisément  Et glisse sur les lèvres de ceux qui s'endorment!

Mais quoi, ce navire noir contre ton flanc !  Ne me mens pas, c'est l'ADMIRAL, un chimiquier de Gibraltar : je vois son pavillon de l'armement Carl Büttner 

—D'où vient-il ?

— De Goteborg, Suède

— Où va-t-il ?

— A Brême, Allemagne.

— Qu'il aille au diable ! Viens, ma bien-aimée, partons en mer . Eloigne-les, ces concurrents !

.

 

ARCTIC PRINCESS vu de Plougastel le 31 octobre 2015. photographie lavieb-aile

ARCTIC PRINCESS vu de Plougastel le 31 octobre 2015. photographie lavieb-aile

Quand la nuit tombe, tu te pares de diamants,

blocs gelés scintillants plus durs que la glace,

sur le rubis brûlant de ta patience ardente.

Mais ta splendeur est effrayante, 

cousine du Beerenberg et du Bárðarbunga,

quand tu couves ta colère en chantant la saga

du massacre des belougas. 

Tu es un monstre, Arctic Princess, 

dont je crains les prouesses.

 

.

 

 

ARCTIC PRINCESS, Brest, 19 octobre 2015. Photographie lavieb-aile.

ARCTIC PRINCESS, Brest, 19 octobre 2015. Photographie lavieb-aile.

Repost 0
Published by jean-yves cordier - dans Brest
commenter cet article
30 mai 2015 6 30 /05 /mai /2015 20:59

Où je retrouve les remorqueurs, les bateaux-pilotes et les grues du port de commerce de Brest : Exposition "Frères du port" de Damien Roudeau à la Médiathèque de Bellevue à Brest.

Voir :

LES PORTS de Brest :

3. Les navires du port militaire de Brest sur la Penfeld,vus de la Tour Tanguy.

4. Onomastique navale et zoonymie : Machaon et Phaéton, les "caudataires" de Brest et Toulon.

5. Les remorqueurs du port de commerce de Brest. L'Attentif, le St-Denis et le Piriac, et l'Iroise, remorqueurs ("tugboats") portuaires du Port de Brest.

6. L'escalier du Cours Dajot à Brest : "l'escalier Gabin".

7. Histoire des pilotes maritimes du port de Brest.

8. La Vandrée et la Luronne, bateaux pilotes du Port de Brest.

9. La grue portuaire Paindavoine n°4 à Brest : un monument historique !

10. Au chantier du Guip à Brest : Le canot Patron François Morin, canot SNSM à Ouessant de 1960 à 1995.

11. Au chantier du Guip à Brest, Notre-Dame-de-Rumengol

12. La Belle-Poule, goélette à huniers.

13. Le Pourquoi-Pas à Brest .

.

Hier, j'ai lu que la Médiathèque Bellevue de Brest proposait une nouvelle exposition. Il était écrit :

Exposition Damien Roudeau "Frère du port" à partir du 12 mai "Depuis 2013, le dessinateur explore les quais de Brest, du port de commerce au port militaire en passant par l’Arsenal et les activités de plaisance. La médiathèque de Bellevue avait présenté les premiers dessins de cette résidence artistique au long cours en juin 2013. Elle continue la traversée avec l’artiste en exposant une sélection de dessins (portraits, paysages, ateliers) réalisés lors des différents séjours de Damien Roudeau à Brest depuis juin 2013, dont certains présentés aux Brestois pour la première fois."

A coté de ce chapeau, il y avait une illustration, sur laquelle j'ai bien reconnu le Piriac et l'Attentif, les deux remorqueurs du port de commerce dont j'avais fait le sujet de mon article Les remorqueurs du port de commerce de Brest. L'Attentif, le St-Denis et le Piriac, et l'Iroise, remorqueurs ("tugboats") portuaires du Port de Brest.

Bon. J'ai couru, et j'ai découvert, suspendus par des pinces à linges à des treillis metalliques parmi les lecteurs de la Bibliothèque Bellevue, les images des quais et des bassins que j'avais parcouru en avril 2013 pour prendre mes photos.

Ce qui est drôle, c'est que c'est précisément en avril 2013 que Damien Roudeau a pu embarquer sur les remorqueurs. Plus chanceux, moins timide, mieux introduit et plus professionnel que moi, il a rencontré les marins, les "Frères du port". 

Grâce au charme incomparable du dessin aquarellé ou peint et rapidement annoté, les navires de service du port, les matelots et les patrons, les mécaniciens et les pilotes, les lamaneurs et les grutiers acquéraient l' auréole mythique de héros de bande dessinée, et le statut glorifié qu'ils méritent. 

Si les "travailleurs de la mer" sont frères, une réelle et chaleureuse fraternité se crée aussi entre les badauds qui viennent et reviennent sur le quai Malbert et les autres quais accessibles du Port de Brest, et les navires qui s'y amarrent, y travaillent ou y font escale.

Voilà quelques exemples des photos prises, dans les reflets de néon et les ombres de la Médiathèque.

(Un ouvrage Frères du Port avec un texte de Nicolas Le Roy est en préparation et sortira en 2016 aux éditions La Boîte à Bulles (Saint-Avertin) : jordane@la-boite-a-bulles.com  )

.

L'Attentif et le VB Piriac le 12 avril 2013. Exposition "Frère du port" de Damien Roudeau à la Médiathèque de Bellevue à Brest. 12 Mai au 31 juillet 2015

L'Attentif et le VB Piriac le 12 avril 2013. Exposition "Frère du port" de Damien Roudeau à la Médiathèque de Bellevue à Brest. 12 Mai au 31 juillet 2015

.

 

L'Attentif et le VB Piriac le 12 avril 2013.Exposition "Frère du port" de Damien Roudeau à la Médiathèque de Bellevue à Brest. 12 Mai au 31 juillet 2015

L'Attentif et le VB Piriac le 12 avril 2013.Exposition "Frère du port" de Damien Roudeau à la Médiathèque de Bellevue à Brest. 12 Mai au 31 juillet 2015

.

 

L'Attentif et le VB Piriac le 12 avril 2013.Exposition "Frère du port" de Damien Roudeau à la Médiathèque de Bellevue à Brest. 12 Mai au 31 juillet 2015

L'Attentif et le VB Piriac le 12 avril 2013.Exposition "Frère du port" de Damien Roudeau à la Médiathèque de Bellevue à Brest. 12 Mai au 31 juillet 2015

.

Je découvre ainsi "Jean-Mi, Bosco sur l'Attentif et le Saint-Denis". J'apprendrais aussi que le moteur de l'Attentif est un Crépelle. Détail qui ne m'est pas indifférent puisqu'il me rappelle les 224 cv du chalutier CM2909 "Tante-Yvonne", qui achève sa vie au pied de la falaise de Postolonnec à Crozon :

http://www.lavieb-aile.com/article-le-moteur-de-la-tante-yvonne-plage-de-postollonec-a-crozon-112582549.html

 

 

L'Attentif et le VB Piriac le 12 avril 2013. Exposition "Frère du port" de Damien Roudeau à la Médiathèque de Bellevue à Brest. 12 Mai au 31 juillet 2015

L'Attentif et le VB Piriac le 12 avril 2013. Exposition "Frère du port" de Damien Roudeau à la Médiathèque de Bellevue à Brest. 12 Mai au 31 juillet 2015

"Jean-Mi" est d'Argenton (petit port du chenal du Four). J'éprouve un plaisir gourmand à admirer avec quelle sûreté sont rendus la posture de travail et le regard des travailleurs.

L'Attentif et le VB Piriac le 12 avril 2013. Exposition "Frère du port" de Damien Roudeau à la Médiathèque de Bellevue à Brest. 12 Mai au 31 juillet 2015

L'Attentif et le VB Piriac le 12 avril 2013. Exposition "Frère du port" de Damien Roudeau à la Médiathèque de Bellevue à Brest. 12 Mai au 31 juillet 2015

.

Je me souviens du moment où, en janvier 2013, le "Pourquoi-Pas" avait fait escale à Brest. J'avais photographié sa "ligne de Plimsoll". 

http://www.lavieb-aile.com/article-la-ligne-de-plimsoll-du-pourquoi-pas-117067859.html

J'avais philosophé à son propos :

http://www.lavieb-aile.com/article-mon-voeu-pour-2013-n-ajoutez-plus-rien-114113489.html

Damien Roudeau était là aussi, puisqu'il a rencontré "H.J.", l'Agent de sécurité du bord : 

 Exposition "Frère du port" de Damien Roudeau à la Médiathèque de Bellevue à Brest. 12 Mai au 31 juillet 2015

Exposition "Frère du port" de Damien Roudeau à la Médiathèque de Bellevue à Brest. 12 Mai au 31 juillet 2015

.

Il y avait aussi le VELLEDA, en réparation de moteur ; et puis le MOLENEZ ; et surtout beaucoup de visages, qui vont parler d'eux-mêmes.

 Le VELLEDA. Exposition "Frère du port" de Damien Roudeau à la Médiathèque de Bellevue à Brest. 12 Mai au 31 juillet 2015

Le VELLEDA. Exposition "Frère du port" de Damien Roudeau à la Médiathèque de Bellevue à Brest. 12 Mai au 31 juillet 2015

.

 

Exposition "Frère du port" de Damien Roudeau à la Médiathèque de Bellevue à Brest. 12 Mai au 31 juillet 2015

Exposition "Frère du port" de Damien Roudeau à la Médiathèque de Bellevue à Brest. 12 Mai au 31 juillet 2015

.

 

Exposition "Frère du port" de Damien Roudeau à la Médiathèque de Bellevue à Brest. 12 Mai au 31 juillet 2015

Exposition "Frère du port" de Damien Roudeau à la Médiathèque de Bellevue à Brest. 12 Mai au 31 juillet 2015

.

 

Exposition "Frère du port" de Damien Roudeau à la Médiathèque de Bellevue à Brest. 12 Mai au 31 juillet 2015

Exposition "Frère du port" de Damien Roudeau à la Médiathèque de Bellevue à Brest. 12 Mai au 31 juillet 2015

.

 

Exposition "Frère du port" de Damien Roudeau à la Médiathèque de Bellevue à Brest. 12 Mai au 31 juillet 2015

Exposition "Frère du port" de Damien Roudeau à la Médiathèque de Bellevue à Brest. 12 Mai au 31 juillet 2015

.

 

Exposition "Frère du port" de Damien Roudeau à la Médiathèque de Bellevue à Brest. 12 Mai au 31 juillet 2015

Exposition "Frère du port" de Damien Roudeau à la Médiathèque de Bellevue à Brest. 12 Mai au 31 juillet 2015

.

 

Exposition "Frère du port" de Damien Roudeau à la Médiathèque de Bellevue à Brest. 12 Mai au 31 juillet 2015

Exposition "Frère du port" de Damien Roudeau à la Médiathèque de Bellevue à Brest. 12 Mai au 31 juillet 2015

.

Il y avait Noël Uguen, marin-pêcheur patron du coquiller Vénus II. 

Exposition "Frère du port" de Damien Roudeau à la Médiathèque de Bellevue à Brest. 12 Mai au 31 juillet 2015

Exposition "Frère du port" de Damien Roudeau à la Médiathèque de Bellevue à Brest. 12 Mai au 31 juillet 2015

.

Et puis les quais et les grues, c'est-à-dire le "tout-Brest".

Exposition "Frère du port" de Damien Roudeau à la Médiathèque de Bellevue à Brest. 12 Mai au 31 juillet 2015

Exposition "Frère du port" de Damien Roudeau à la Médiathèque de Bellevue à Brest. 12 Mai au 31 juillet 2015

Repost 0
Published by jean-yves cordier - dans Brest
commenter cet article
3 mai 2015 7 03 /05 /mai /2015 08:38

Lavieb-aile à Brest : 15 articles pour partager ma ville... et quelques autres.

.

PATRIMOINE RELIGIEUX :

1. Les vitraux de l'église Saint-Louis de Brest.

2. Église Saint-Louis à Brest, Aigle-lutrin du XVIIIe, Ange jouant du Serpent (instrument de musique).

.

LES PORTS :

3. Les navires du port militaire de Brest sur la Penfeld,vus de la Tour Tanguy.

4. Onomastique navale et zoonymie : Machaon et Phaéton, les "caudataires" de Brest et Toulon.

5. Les remorqueurs du port de commerce de Brest. L'Attentif, le St-Denis et le Piriac, et l'Iroise, remorqueurs ("tugboats") portuaires du Port de Brest.

6. L'escalier du Cours Dajot à Brest : "l'escalier Gabin".

7. Histoire des pilotes maritimes du port de Brest.

8. La Vandrée et la Luronne, bateaux pilotes du Port de Brest.

9. La grue portuaire Paindavoine n°4 à Brest : un monument historique !

10. Au chantier du Guip à Brest : Le canot Patron François Morin, canot SNSM à Ouessant de 1960 à 1995.

11. Au chantier du Guip à Brest, Notre-Dame-de-Rumengol

12. La Belle-Poule, goélette à huniers.

13. Le Pourquoi-Pas à Brest .

14. Où je retrouve les remorqueurs, les bateaux-pilotes et les grues du port de commerce de Brest : Exposition "Frères du port" de Damien Roudeau à la Médiathèque de Bellevue à Brest. ​

15. A la princesse arctique. ARCTIC PRINCESS, LNG en escale technique à Brest, 19 octobre 2015.

.

HISTOIRE NATURELLE ;

16. L'ancien jardin botanique de l'Hôpital Maritime à Brest.

17. Desseins et dessins de l'ancien Jardin botanique de l'hôpital de la marine (1694-1944) à Brest.

18. Le Musée ou Cabinet d'histoire naturelle du jardin botanique de Brest 1800-1944.

19. Un grand naturaliste brestois* :le pharmacien de marine Arthur Bavay (1840-1923).*(d'adoption)

20. Le Musée d'histoire naturelle de Brest (suite) : les autres collections de l'hôpital maritime Clermont-Tonnerre et la bibliothèque : un complexe dédié à l'instruction des élèves de l'École de médecine navale.

21.. Une balade géologique dans les rues de Brest.

.

BIBLIOTHÈQUES DE BREST.

Où je retrouve les remorqueurs, les bateaux-pilotes et les grues du port de commerce de Brest : Exposition "Frères du port" de Damien Roudeau à la Médiathèque de Bellevue à Brest. ​

Cartographie :

Florilège de la Bibliothèque d'Étude de Brest : 1c : Bertrand d'Argentré et la carte de la Bretagne.

L'Histoire de Bretaigne de Bertrand d'Argentré : l'exemplaire de la Bibliothèque de Brest de la seconde édition de 1588. L'ex-libris de Sinclair et les gravures.

Les exemplaires de l'Histoire de Bretaigne de Bertrand d'Argentré dans les Bibliothèques publiques de Brest : les éditions successives .

Florilège de la Bibliothèque d'Étude de Brest, 1 : le portrait de Bertrand d'Argentré .

La Carte d'Argentré : sa copie par Tavernier. La Carte de Bretaigne de Bouguereau (1594).

La carte de Bretagne de Christophe Tassin (1634).

.

Baleines

Le "Lièvre aux pattes croisées de fatigue" de Per Jaïn : l'Art brut à la Bibliothèque d'Étude de Brest

Bibliothèque de Brest : exposition DE JONAS À MOBY DICK VARIATIONS AUTOUR D'UN CACHALOT.

Exposition de la Bibliothèque de Brest à Bellevue : Baleine en vue !

Onomastique de Moby Dick.

.

Saint-Pol-Roux.

A plus d'un titre. Présence de Divine Saint-Pol-Roux : Ex-libris et ex-dono de la Bibliothèque d'Étude de Brest.

Une promenade littéraire sur les traces de Saint-Pol-Roux : Camaret et Roscanvel. I. Le drame du manoir de Saint-Pol-Roux le 23 juin 1940 , et la mort du poète le 18 octobre 1940 : témoignage de sa fille Divine.

Le Poisson d'Or de Paul Féval et le manoir de Saint-Pol-Roux.

.

MUSÉE DES BEAUX-ARTS.

La vie cachée de Joyeux Noël le brestois, conte. La vie cachée de J.N.

Jules Noël (1810-1881) à Brest, un peintre délibérément "rétrograde". A propos de l'exposition consacrée aux dessins de Jules Noël Enquête sur les bagnes de Brest au Musée des Beaux-Arts de Brest.

​ Le peintre Jules Noël rétrograde ? Persiste et signe à Quimper !

L'exposition Les maîtres italiens du musée des beaux-arts de Brest.

Enquête sur une femme Bellah, esclave et porteuse d'eau : L'exposition Anna Quinquaud, une sculptrice en Afrique au Musée des Beaux-Arts de Brest (5 février-17 mai 2014).

Nénégalley du Futah-Djalon : L'exposition Anna Quinquaud, une sculptrice en Afrique au Musée des Beaux-Arts de Brest (5 février-17 mai 2014).

Maternité malgache de l'exposition des sculptures d'Anna Quinquaud à Brest. Exposition des sculptures d'Anna Quinquaud à Brest. Maternité malgache.

A la recherche du Papango : La danse de l'oiseau, sculpture de Anna Quinquaud exposée à Brest.

Exposition Mathurin Méheut au Musée des Beaux-Arts de Brest. Aquarium Océanopolis de Brest

HISTOIRE DE LA MEDECINE NAVALE A BREST.

La bibliothèque de l'École de médecine navale de Brest. Histoire et inventaires.

Inventaires de la Bibliothèque de l'École de médecine navale de Brest 1804-1836...

Le jour où les marins faillirent devenir végétariens : Le Mémoire sur le régime des gens de mer de Chardon de Courcelles. 1780.

Les plantes et drogues utilisées à l'hôpital maritime de Brest en 1769. Étude des Formules pharmaceutiques pour la composition des remèdes usités dans l'Hôpital Royal de la Marine à Brest [Chardon de Courcelles].

La Bibliothèque de l'Apothicairerie de l'Hôpital de la marine à Brest en 1756.

Inventaire de l'apothicairerie de l'hôpital de la marine à Brest en 1756.

Liste des instruments de chirurgie utilisés à l'hôpital de la marine à Brest en 1756.

.

OU ENCORE

Les reliques de Saint Thérèse de Lisieux exposées à la vénération des fidèles en l'Église Saint-Louis de Brest. 12 février 2012.

Vers le Paradis, rue de l'Harteloire à Brest. COP21.ORG.

Repost 0
Published by jean-yves cordier - dans Brest
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de jean-yves cordier
  • Le blog de jean-yves cordier
  • : 1) Une étude détaillée des monuments et œuvres artistiques et culturels, en Bretagne particulièrement, par le biais de mes photographies. Je privilégie les vitraux et la statuaire. 2) Une étude des noms de papillons (Zoonymie) observés en Bretagne.
  • Contact

Profil

  • jean-yves cordier
  • "Il faudrait voir sur chaque objet que tout détail est aventure" Guillevic, Théraqué.  "Un peu de Pantagruélisme (vous entendez que c'est certaine gayeté d'esprit conficte en mespris des choses fortuites)" (Rabelais )"prends les sentiers". Pytha
  • "Il faudrait voir sur chaque objet que tout détail est aventure" Guillevic, Théraqué. "Un peu de Pantagruélisme (vous entendez que c'est certaine gayeté d'esprit conficte en mespris des choses fortuites)" (Rabelais )"prends les sentiers". Pytha

Recherche