Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 février 2017 2 07 /02 /février /2017 09:15

L'enclos paroissial de Dirinon VI. Les sablières (1623),  les blochets et poinçons.

 

Je remercie François Le Men qui m'a guidé dans cette visite.

.

Voir la série sur Dirinon :

 

.



 

Sur les sablières de Bretagne, taper ce mot sur "Rechercher" en haut à droite.

Sur les peintures des églises et chapelles bretonnes, taper ce mot sur "Rechercher" en haut à droite.

Note : pour des raisons évidentes de communication, je conserve le terme admis et bien établi de "sablière" là où le terme de "corniche" peut apparaître plus approprié.

.

L'enclos paroissial de Dirinon V. Les sablières (1623),  les blochets et poinçons.
L'enclos paroissial de Dirinon V. Les sablières (1623),  les blochets et poinçons.

.

 

.

I. LES POINÇONS SCULPTÉS.

Ces pièces de bois (je ne suis pas sûr du terme*) représentent des anges portant les instruments de la Passion. *Clef pendante concerne les voûtes de pierre.

.

L'enclos paroissial de Dirinon V. Les sablières (1623),  les blochets et poinçons.
L'enclos paroissial de Dirinon V. Les sablières (1623),  les blochets et poinçons.

.

1. Le marteau de la crucifixion.

Le premier a été amputé pour recevoir le sommet de la croix d'une Poutre de Gloire aujourd'hui disparue.

L'enclos paroissial de Dirinon V. Les sablières (1623),  les blochets et poinçons.

.

2. La colonne de flagellation.

.

L'enclos paroissial de Dirinon V. Les sablières (1623),  les blochets et poinçons.

.

3. La croix.

.

 

L'enclos paroissial de Dirinon V. Les sablières (1623),  les blochets et poinçons.

.

4. Les verges de la flagellation.

.

L'enclos paroissial de Dirinon V. Les sablières (1623),  les blochets et poinçons.

.

5. La couronne d'épines.

.

L'enclos paroissial de Dirinon V. Les sablières (1623),  les blochets et poinçons.

.

 

L'enclos paroissial de Dirinon V. Les sablières (1623),  les blochets et poinçons.

.

LES SABLIÈRES  DE LA NEF.

Sur la voûte, entre chacune des six poutres, chaque espace du lambris est peint de quatre saints à gauche et de quatre saintes, à droite, dans les loges délimitées par les nervures. Ces peintures ont été réalisées en 1715 par Pierre Bechennec* et François de Launay.  J'identifierai  les saints et saintes en regard de chaque sablière. Je ne décrirai pas tout le décor sculpté, mais je choisirai certains motifs.

*De ces deux artistes, on ne connait que le travail réalisé à Dirinon. François (de)  Launay, fils de René de Launay et de Jeanne Desfois, était l' époux de Catherine Jeanne Ferelloc originaire de Plouarzel, dont il eut six enfants entre 1687 et 1703 ; il était  maître doreur entretenu au port de Brest. Un autre  François Launay, de Recouvrance, sculpta et dora le maître-autel et diverses boiseries de Saint-Thégonnec en 1738.

Un Charles-André Launay, sculpteur à Brest, habitait  Recouvrance en 1775.

 Pierre Bechennec épousa Marguerite Guermeur ; le couple eut sept enfants nés de 1714 à 1728, le sixième, Jacques, étant né le 26 octobre 1726 et baptisé à Notre-Dame, paroisse de Recouvrance. Bulletin SAF 1993

 

II. LES SABLIÈRES NORD DE LA NEF.

1. Première corniche.

Elle débute par un blochet (récent) d'un moine.

.

 

L'enclos paroissial de Dirinon V. Les sablières (1623),  les blochets et poinçons.

.

 

L'enclos paroissial de Dirinon V. Les sablières (1623),  les blochets et poinçons.

.

 

L'enclos paroissial de Dirinon V. Les sablières (1623),  les blochets et poinçons.
L'enclos paroissial de Dirinon V. Les sablières (1623),  les blochets et poinçons.

.

Deuxième corniche.

Peinture du lambris correspondant :

  • Saint (râteau)
  • Saint Fiacre
  • Saint (épée).
  • Saint (épée).

 

L'enclos paroissial de Dirinon V. Les sablières (1623),  les blochets et poinçons.

.

Troisième corniche.

Peinture du lambris correspondant :

  • Saint Christophe.
  • Saint Sauveur
  • Saint Pierre
  • Saint Claude.

.

L'enclos paroissial de Dirinon V. Les sablières (1623),  les blochets et poinçons.

.

 

L'enclos paroissial de Dirinon V. Les sablières (1623),  les blochets et poinçons.
L'enclos paroissial de Dirinon V. Les sablières (1623),  les blochets et poinçons.
L'enclos paroissial de Dirinon V. Les sablières (1623),  les blochets et poinçons.

.

Quatrième corniche.

Peinture du lambris correspondant :

  • Saint Jean-Baptiste
  • Saint Robert
  • Saint Etienne
  • Saint François.

.

L'enclos paroissial de Dirinon V. Les sablières (1623),  les blochets et poinçons.

.

 

L'enclos paroissial de Dirinon V. Les sablières (1623),  les blochets et poinçons.

.

 

L'enclos paroissial de Dirinon V. Les sablières (1623),  les blochets et poinçons.

.

Cinquième corniche.

Peinture du lambris correspondant :

  • Saint Haubin
  • L'Ange Gardien
  • Saint Antoine
  • Saint Parfait.

.

.

 

L'enclos paroissial de Dirinon V. Les sablières (1623),  les blochets et poinçons.

.

 

L'enclos paroissial de Dirinon V. Les sablières (1623),  les blochets et poinçons.

.

Date de 1623.

.

 

L'enclos paroissial de Dirinon V. Les sablières (1623),  les blochets et poinçons.
L'enclos paroissial de Dirinon V. Les sablières (1623),  les blochets et poinçons.

.

Sixième corniche.

Peinture du lambris correspondant :

  • Saint Laurent.
  • Saint Pol, patron du diocèse de Léon, à la limite duquel se trouve Dirinon
  • Saint Corentin, patron du diocèse de Cornouaille
  • Saint Divy.

.

L'enclos paroissial de Dirinon V. Les sablières (1623),  les blochets et poinçons.

.

 

L'enclos paroissial de Dirinon V. Les sablières (1623),  les blochets et poinçons.

.

Sixième corniche sud.

  • Sainte Nonne
  • Sainte Cécile
  • Sainte Anne.
  • Sainte Angèle.

 

 

.

 

L'enclos paroissial de Dirinon V. Les sablières (1623),  les blochets et poinçons.

.

L'enclos paroissial de Dirinon V. Les sablières (1623),  les blochets et poinçons.

.

L'enclos paroissial de Dirinon V. Les sablières (1623),  les blochets et poinçons.

.

L'enclos paroissial de Dirinon V. Les sablières (1623),  les blochets et poinçons.

.

Cinquième corniche sud.

  • Sainte
  • Sainte
  • Sainte Marie-Madeleine
  • Sainte Barbe.

.

L'enclos paroissial de Dirinon V. Les sablières (1623),  les blochets et poinçons.

.

Quatrième corniche sud.

  • Sainte 
  • Sainte abesse
  • Reine et  Martyre
  • Reine et  Martyre

.

 

.

Troisième corniche sud.

  • Sainte Jeanne
  • Sainte Catherine
  • Sainte Marguerite
  • Sainte Agathe

.

L'enclos paroissial de Dirinon V. Les sablières (1623),  les blochets et poinçons.

.

Deuxième corniche sud.

  • Sainte Lucie.
  • Sainte Pétronille
  • Sainte Véronique
  • Sainte Apolline.

.

 

L'enclos paroissial de Dirinon V. Les sablières (1623),  les blochets et poinçons.

.

 

L'enclos paroissial de Dirinon V. Les sablières (1623),  les blochets et poinçons.

.

 

L'enclos paroissial de Dirinon V. Les sablières (1623),  les blochets et poinçons.

.

Première corniche sud.

La singularité de cette sablière a été soulignée : il n'est pas courant de trouver sculpté un trophée de guerre avec une cuirasse pénétrée par un sabre, un faisceau de licteur romain,, une lance, une trompette, un bouclier portant une croix, un heaume , un  tambour,  et un oriflamme monté sur une lance et portant la croix de résurrection, le tout encadrant un masque et placé sur un cuir.  

.

L'enclos paroissial de Dirinon V. Les sablières (1623),  les blochets et poinçons.

.

 

L'enclos paroissial de Dirinon V. Les sablières (1623),  les blochets et poinçons.

.

Blochet de sainte Anne éducatrice.

 

L'enclos paroissial de Dirinon V. Les sablières (1623),  les blochets et poinçons.

.

Sur le mur ouest : le diable voit rouge.

L'enclos paroissial de Dirinon V. Les sablières (1623),  les blochets et poinçons.

.

LE BAS-COTÉ NORD.

Très (bien) restauré.

Première et deuxième corniche. Les anges musiciens.

Ange joueur de guitare.

 

 

L'enclos paroissial de Dirinon V. Les sablières (1623),  les blochets et poinçons.

.

Ange joueur de viole à archet.

.

L'enclos paroissial de Dirinon V. Les sablières (1623),  les blochets et poinçons.

.

Ange joueur de flûte traversière.

.

L'enclos paroissial de Dirinon V. Les sablières (1623),  les blochets et poinçons.

.

Voir aussi l'ange joueur de cornemuse, que Jean-Luc Matté n'a, bien-entendu, pas laissé passer :

 

http://jeanluc.matte.free.fr/fichdk/dirinon.htm

.

L'enclos paroissial de Dirinon V. Les sablières (1623),  les blochets et poinçons.

.

 

.

L'enclos paroissial de Dirinon V. Les sablières (1623),  les blochets et poinçons.

.

 

L'enclos paroissial de Dirinon V. Les sablières (1623),  les blochets et poinçons.

.

 

L'enclos paroissial de Dirinon V. Les sablières (1623),  les blochets et poinçons.
L'enclos paroissial de Dirinon V. Les sablières (1623),  les blochets et poinçons.

.
LE BRAS SUD DU TRANSEPT.

Il est le fruit d'une restauration / reconstitution récente..

L'enclos paroissial de Dirinon V. Les sablières (1623),  les blochets et poinçons.

.

 

L'enclos paroissial de Dirinon V. Les sablières (1623),  les blochets et poinçons.

.

 

L'enclos paroissial de Dirinon V. Les sablières (1623),  les blochets et poinçons.

.

 

L'enclos paroissial de Dirinon V. Les sablières (1623),  les blochets et poinçons.

.

 

L'enclos paroissial de Dirinon V. Les sablières (1623),  les blochets et poinçons.

.

 

L'enclos paroissial de Dirinon V. Les sablières (1623),  les blochets et poinçons.

.

 

L'enclos paroissial de Dirinon V. Les sablières (1623),  les blochets et poinçons.

.

 

L'enclos paroissial de Dirinon V. Les sablières (1623),  les blochets et poinçons.

.

 

L'enclos paroissial de Dirinon V. Les sablières (1623),  les blochets et poinçons.

.

 

L'enclos paroissial de Dirinon V. Les sablières (1623),  les blochets et poinçons.

.

 

L'enclos paroissial de Dirinon V. Les sablières (1623),  les blochets et poinçons.

.

COMPLÉMENT. LES LAMBRIS PEINTS DES BRAS DU TRANSEPT.

.

Transept sud. Les Apôtres. 

  • Saint Pierre
  • André
  • Barthélémy
  • Judde

.

 

L'enclos paroissial de Dirinon V. Les sablières (1623),  les blochets et poinçons.

.

Transept sud. Saints:

  • Henri
  • Bernard
  • Grégoire
  • Athanase
  • Augustin
  • Ambroise.

.

 

L'enclos paroissial de Dirinon V. Les sablières (1623),  les blochets et poinçons.

.

Transept nord. Les Apôtres.

  • Philippe
  • Matthieu
  • Thomas
  • Thaddée
  • Jacques
  • Paul.

.

 

L'enclos paroissial de Dirinon V. Les sablières (1623),  les blochets et poinçons.

.

Transept nord. Les Pères de l'Église

  • Bazile
  • Jean Chrysostome
  • Hilaire
  • Jérôme
  • Thomas d'Acquin

.

L'enclos paroissial de Dirinon V. Les sablières (1623),  les blochets et poinçons.

.

Hors sujet en conclusion.

 

L'enclos paroissial de Dirinon V. Les sablières (1623),  les blochets et poinçons.

.

 

SOURCES ET LIENS.

— ABGRALL (Chanoine Jean-Marie), 1907, Notice sur les paroisses : Dirinon, in Bulletin Diocesain d'Histoire et d'Archéologie, Quimper.

https://diocese-quimper.fr/bibliotheque/files/original/bdd181929b72800d010461e5f4ff222d.pdf

APEVE (Association pour la Promotion des enclos paroissiaux de la vallée de l'Élorn), 2013, "Dirinon", texte, photos, mise en page : François LE MEN, Jean PRZYGODA, Pierre CHAMARD-BLOIS.

http://www.apeve.net/spip/spip.php?article85

 

BARRAL I ALTET (Javier), 1987, Décor peint et iconographie des voûtes lambrissées de la fin du Moyen Âge en Bretagne, Comptes rendus des séances de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres  Année 1987  Volume 131  Numéro 3  pp. 524-567. http://www.persee.fr/doc/crai_0065-0536_1987_num_131_3_14524

http://www.persee.fr/docAsPDF/crai_0065-0536_1987_num_131_3_14524.pdf

Infobretagne "Enclos paroissial de Dirinon" : http://www.infobretagne.com/enclos-dirinon.htm

 

— COUFFON (René) & LE BRAS (Alfred), 1988, "Dirinon" Diocèse de Quimper et de Léon, nouveau répertoire des églises et chapelles, Quimper, Association diocésaine, 1988, 551 p.  

http://diocese-quimper.fr/images/stories/bibliotheque/pdf/pdf-Couffon/DIRINON.pdf

FALC'HUN (Chanoine François), 1986, Dirinon, Editions Ouest-France, 32 pages, pages 30 et 31.

— TOPIC-TOPOS

http://fr.topic-topos.com/sabliere-dirinon



 

Repost 0
Published by jean-yves cordier - dans Dirinon Sablières
commenter cet article
29 décembre 2016 4 29 /12 /décembre /2016 22:35

.

Si vous aimez comme moi les scènes truculentes de l'art faussement naïf des sablières bretonnes, j'ai un cadeau pour vous, avec des poules, un cochon, un tonneau et ... Ah non, je n'en dis pas plus, car j'ai d'abord fait le tour de l'ensemble de la charpente, et failli clore ma visite, avant de faire cette découverte. Alors, suivez-moi depuis le début, et patience ! Les amuse-gueules que je vais vous servir contiennent d'ailleurs de belles pépites.

Elles datent du XVIe ou XVIIe siècle (la tour est datée de 1607) et relèvent des motifs d'ornemanistes de la Renaissance : masques et rinceaux, cuirs, animaux grotesques, putti, vases, arabesques...

"L’iconographie est inspirée des thèmes décoratifs de la Renaissance. Les masques crachent des rinceaux, guirlandes de végétaux parfois agrémentées de fleurs et de fruits. Les vases et les bouquets, les putti, figures de nourrissons. Ce motif décoratif inspiré par la Grèce antique a été réutilisé au début du Quattrocento avant de se répandre en Europe jusqu’à l’époque baroque. Les cuirs dans lesquels s’inscrivent des figures humaines. Sous forme de cuirs découpés, ils sont des éléments caractéristiques de la Renaissance maniériste et présents au château de Fontainebleau ; utilisés par Rosso Florentino (1494-1540), ils se sont répandus vers les pays plus au Nord à partir de ce moment." (Jean Bozec pour l'APEVE)

I. Le bas-coté sud. 

Point de sablières de ce coté, ou très peu, mais des masques et un acrobate.

—Masque à longues oreilles crachant les tiges de rinceaux.

.

Sablière du bas-coté sud, église Saint-Thomas de Landerneau. Photographie lavieb-aile.

Sablière du bas-coté sud, église Saint-Thomas de Landerneau. Photographie lavieb-aile.

.

Acrobate, ou femme en posture impudique et peu anatomique, se tenant les chevilles.

Acrobate, bas-coté sud, église Saint-Thomas de Landerneau. Photographie lavieb-aile.
Acrobate, bas-coté sud, église Saint-Thomas de Landerneau. Photographie lavieb-aile.

Acrobate, bas-coté sud, église Saint-Thomas de Landerneau. Photographie lavieb-aile.

.

Masque : visage féminin recouvert d'une guimpe avec un ruban à nœud autour du front.

.

 

Visage de femme, bas-coté sud, église Saint-Thomas de Landerneau. Photographie lavieb-aile.

Visage de femme, bas-coté sud, église Saint-Thomas de Landerneau. Photographie lavieb-aile.

.

Deuxième masque : visage féminin recouvert d'une guimpe avec un ruban à nœud autour du front.

 

Visage de femme, bas-coté sud de la nef, église Saint-Thomas de Landerneau. Photographie lavieb-aile.

Visage de femme, bas-coté sud de la nef, église Saint-Thomas de Landerneau. Photographie lavieb-aile.

.

La nef,  coté sud.

Trois cuirs centrés par des masques et réunis par des rubans. Rinceaux habités par des masques crachant des fleurs. 

 

Sablières de la nef, coté sud,  église Saint-Thomas de Landerneau. Photographie lavieb-aile.
Sablières de la nef, coté sud,  église Saint-Thomas de Landerneau. Photographie lavieb-aile.
Sablières de la nef, coté sud,  église Saint-Thomas de Landerneau. Photographie lavieb-aile.

Sablières de la nef, coté sud, église Saint-Thomas de Landerneau. Photographie lavieb-aile.

.

Masque et rinceau se transformant en un hybride à tête et crinière de cheval.

.

 

Sablières de la nef, coté sud,  église Saint-Thomas de Landerneau. Photographie lavieb-aile.

Sablières de la nef, coté sud, église Saint-Thomas de Landerneau. Photographie lavieb-aile.

.

Le bas-coté nord du chœur.

Trois cuirs à personnages réunis par des rinceaux et par un putto.

 

Sablières du coté nord,  église Saint-Thomas de Landerneau. Photographie lavieb-aile.

Sablières du coté nord, église Saint-Thomas de Landerneau. Photographie lavieb-aile.

.

Cuir central : tête à coiffure de plumes.

.

 

Sablières du coté nord,  église Saint-Thomas de Landerneau. Photographie lavieb-aile.

Sablières du coté nord, église Saint-Thomas de Landerneau. Photographie lavieb-aile.

.

Cuir de droite : joueur d'instrument à vent.

Bombarde ? Musette ?

.

 

Sablières du coté nord,  église Saint-Thomas de Landerneau. Photographie lavieb-aile.

Sablières du coté nord, église Saint-Thomas de Landerneau. Photographie lavieb-aile.

.

Putto (mais ce serait un putto sumo et aptère), ou simplement homme nu et rose tentant de réunir deux extrémités de ruban.

.

 

Sablières du coté nord,  église Saint-Thomas de Landerneau. Photographie lavieb-aile.

Sablières du coté nord, église Saint-Thomas de Landerneau. Photographie lavieb-aile.

.

Créature hideuse mais coquette (collier) parasité par un serpent vert qui pénètre par une  orbite et sort par l'autre.  

.

 

Sablières du coté nord,  église Saint-Thomas de Landerneau. Photographie lavieb-aile.

Sablières du coté nord, église Saint-Thomas de Landerneau. Photographie lavieb-aile.

.

Même motif que précédemment du masque et du rinceau se transformant en tête de cheval.

.

 

Sablières du coté nord,  église Saint-Thomas de Landerneau. Photographie lavieb-aile.

Sablières du coté nord, église Saint-Thomas de Landerneau. Photographie lavieb-aile.

.

 

.

Le bas-coté nord du chœur.

Au dessus d'une statue de saint Yves : masques, rinceaux, tête coiffée de plumes.

.

Sablières du coté nord,  église Saint-Thomas de Landerneau. Photographie lavieb-aile.

Sablières du coté nord, église Saint-Thomas de Landerneau. Photographie lavieb-aile.

.

Cuir et entrelacs Renaissance.

Voir la page de titre de Sebastiano Serlio, Primo libra d'archittettura, Paris, 1545.

.

 

Sablières du coté nord,  église Saint-Thomas de Landerneau. Photographie lavieb-aile.

Sablières du coté nord, église Saint-Thomas de Landerneau. Photographie lavieb-aile.

.

 

Sablières du coté nord,  église Saint-Thomas de Landerneau. Photographie lavieb-aile.

Sablières du coté nord, église Saint-Thomas de Landerneau. Photographie lavieb-aile.

.

Le bas-coté nord de la nef, première travée.

Voilà notre morceau de bravoure. 

.

Sablière du  bas-coté nord de la nef, première travée, église Saint-Thomas de Landerneau. Photographie lavieb-aile.

Sablière du bas-coté nord de la nef, première travée, église Saint-Thomas de Landerneau. Photographie lavieb-aile.

.

Mais il faut déchanter : il résiste aux tentatives de compréhension. Les différents auteurs le décrivent chacun à sa manière.

"L'une d'elles, sur le bas-côté nord, figure une scène illustrant la gourmandise, l'avarice et la luxure. Cette frise représente un porc tendant le museau vers une barrique, tandis qu'une femme, dont les cheveux sont tirés par un homme placé derrière elle, s'apprête à administrer un clystère à l'animal qu'elle tient par la queue. Selon certaines sources, la scène se complétait par un renard habillé en moine, qui prêchait aux poules. De cette partie, ne restent que les poules." (Topic-topos)

"Des sablières sont à motifs Renaissance (putti, vases, masques) et d’autres d’inspiration locale (joueurs de bombarde, poules, scènes burlesques). " (SPREV)

"On remarque sur une corniche un renard prêchant à des poules (...), et une satire de l'ivrognerie, représentée par un porc ayant le museau à la clef d'un tonneau de vin (...)" (Potier de Courcy. ).

"Les sablières de la nef et des bas-côtés sont couvertes de sculptures, arabesques, masques de profil, cartels, d'excellent style XVIème siècle. A l'extrémité Ouest du bas-côté Nord, sont des sujets bizarres et humoristiques : une truie allant boire à un tonneau ; une femme lui tire sur la queue et, avec un grand couteau, se taille un jambon dans son arrière-train, tandis que le mari tire aussi des deux mains sur les cheveux de sa femme. Plus loin, un individu au torse nu tient un sac à moitié rempli ; deux autres accroupis et un troisième grimaçants, font le geste de défoncer le sac et d'enlever le contenu, un autre personnage brandit de grands ciseaux de tondeur ; derrière lui, un coq, une poule et deux poussins picorent des fruits." (Abgrall et Peyron, 1917)

" le lambris en berceau repose sur des sablières Renaissance dont deux scènes représentant la Luxure et la Gourmandise. " (Couffon)

.

Du coté gauche, je verrai un cochon tenant dans son museau un poinçon destiné à mettre en perce le tonneau ; et, derrière lui, ce serait une quenouille qui serait dans les mains de la femme.

.

 

Sablière du  bas-coté nord de la nef, première travée, église Saint-Thomas de Landerneau. Photographie lavieb-aile.

Sablière du bas-coté nord de la nef, première travée, église Saint-Thomas de Landerneau. Photographie lavieb-aile.

.

Du coté droit, je vois quatre hommes autour d'un sac à demi-plein, un gentilhomme à bonnet à plume les menaçant (ou leur proposant) des ciseaux de tondeur. Puis trois poules, ou deux poules et un coq.

.

Sablière du  bas-coté nord de la nef, première travée, église Saint-Thomas de Landerneau. Photographie lavieb-aile.

Sablière du bas-coté nord de la nef, première travée, église Saint-Thomas de Landerneau. Photographie lavieb-aile.

.

 

Sablière du  bas-coté nord de la nef, première travée, église Saint-Thomas de Landerneau. Photographie lavieb-aile.

Sablière du bas-coté nord de la nef, première travée, église Saint-Thomas de Landerneau. Photographie lavieb-aile.

.

SOURCES ET LIENS.

— ABGRALL (Chanoine Jean-Marie), 1917, Notice sur Landerneau. Bulletin Diocesain d'histoire et d'archéologie, Quimper.

https://diocese-quimper.fr/images/stories/bibliotheque/bdha/bdha1917.pdf

— COUFFON (René), LE BARS (Alfred), 1988, Notice de Landerneau, Nouveau répertoire des églises et chapelles, Quimper

http://diocese-quimper.fr/bibliotheque/files/original/3c21ef2b4d254c026109041eadd62299.pdf

— POTIER DE COURCY (Pol), 1842, «Notice historique sur la ville de Landerneau», Landerneau,  J. Desmoulins, 2ème édition, page 33

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6531495d/f39.item

—Notice de la SPREV :

http://www.sprev.org/centre-sprev/landerneau-eglise-saint-thomas-de-cantorbery/

— Notice de l'APEVE :

http://www.apeve.net/spip/spip.php?article151

— Notice de Topic-topos :

http://fr.topic-topos.com/sabliere-landerneau

Repost 0
Published by jean-yves cordier - dans Landerneau Sablières
commenter cet article
15 décembre 2016 4 15 /12 /décembre /2016 10:49

.

La charpente du bas-coté nord (qui a été élargi en 1560) est étayée par des poutres sculptées, et des sablières polychromes courent tout le long du coté nord. La sablière du coté opposé a été déposée et remplacée en 1883. Le lambris a été remplacé en février 1889. Les sablières du coté nord appartiennent aux plus anciennes du Léon.

Fons de Kort, qui en donne une description détaillée,  en a proposé le relevé suivant :

 

Sablières de La Martyre, dessin de Fons de Kort (droits reservés) .

Sablières de La Martyre, dessin de Fons de Kort (droits reservés) .

.

I. Masques, entrelacs et cuirs.

 

 

 

L'église Saint-Salomon de La Martyre VI : les sablières.

.

 

L'église Saint-Salomon de La Martyre VI : les sablières.

.

II. Deuxième travée : scènes de la vie de Jésus et de Marie.

Baptême du Christ / Adoration des Mages / Annonciation / Visitation / Nativité.

.

 

L'église Saint-Salomon de La Martyre VI : les sablières.

.

 

1. Baptême du Christ.

L'église Saint-Salomon de La Martyre VI : les sablières.
L'église Saint-Salomon de La Martyre VI : les sablières.

.

2. Adoration des Mages.

.

 

L'église Saint-Salomon de La Martyre VI : les sablières.

 

3. Annonciation.

L'église Saint-Salomon de La Martyre VI : les sablières.

.

4. Visitation.

 

L'église Saint-Salomon de La Martyre VI : les sablières.

.

5. Nativité.

.

 

L'église Saint-Salomon de La Martyre VI : les sablières.

.

III. Procession de funérailles .

Viennent d'abord les amis du défunt , et le fossoyeur avec sa pelle. Un corbillard tiré par trois chevaux est mené par un homme portant une cloche. Devant lui, trois prêtres, un porteur de croix et des parents s'apprêtent à rentrer dans l'église. 

Le premier groupe est néanmoins étrange : le "fossoyeur" est une femme, agenouillée, et celle qui la suit est prosternée au sol.  

.

 

L'église Saint-Salomon de La Martyre VI : les sablières.
L'église Saint-Salomon de La Martyre VI : les sablières.
L'église Saint-Salomon de La Martyre VI : les sablières.
L'église Saint-Salomon de La Martyre VI : les sablières.
L'église Saint-Salomon de La Martyre VI : les sablières.
L'église Saint-Salomon de La Martyre VI : les sablières.
L'église Saint-Salomon de La Martyre VI : les sablières.

.

 

L'église Saint-Salomon de La Martyre VI : les sablières.

.

IV. Masques et putti.

Cinq putti, ou nymphes, écartent les bras, à demi-allongées dans les sofas que constituent les volutes d'une frise d'entrelacs et de masques (lions et têtes de jeunes gens).

.

L'église Saint-Salomon de La Martyre VI : les sablières.
L'église Saint-Salomon de La Martyre VI : les sablières.

.

V. Labourage. 

Fons de Kort a identifié ici un épisode de la vie de saint Isidore, "où un ange prend sa place à la charrue tirée par quatre chevaux et deux bœufs, conduits par un homme un fouet à la main. Enfin un prêtre ou un clerc, tenant un livre et un ciboire avec une banderole portant les lettres R.M.N.  sans doute Rohan Magister Nostrum.". Pour l'abbé Kerouanton, ce prêtre est saint Isidore, en prière.

"Un intérêt supplémentaire de cette scène est la représentation d'une charrue utilisée en Bretagne du Moyen-Âge à la fin du XIXe siècle. Entièrement en bois, y compris le soc en forme de cône et dont la pointe pénétrait en terre sans la couper, elle comprend en outre une planche de bois droite sans inclinaison, le versoir et deux mancherons". (Fons de Kort). Une scène analogue s'observe sur une sablière de l'église de Tréhou, à quelques kilomètres de La Martyre. 

L'attelage comprend d'abord un couple de chevaux, puis un couple de bœuf, puis un couple de chevaux.

Je doute que les initiales RMN fassent mention du nom des Rohan. Peut-être Révérend Messire N., initiale du nom du recteur.

.

 

L'église Saint-Salomon de La Martyre VI : les sablières.

.

 

L'église Saint-Salomon de La Martyre VI : les sablières.

.

 

L'église Saint-Salomon de La Martyre VI : les sablières.

.

 

L'église Saint-Salomon de La Martyre VI : les sablières.

.

 

L'église Saint-Salomon de La Martyre VI : les sablières.

.

VI. Décor végétal, musiciens et masques.

Deux joueurs de cornemuse occupent les deux coins. Au centre, des rinceaux à grappes de fruits s'achèvent en museaux de bêtes grimaçantes,  tenus par un homme barbu, et incluant deux autres personnages.

.

 

L'église Saint-Salomon de La Martyre VI : les sablières.

.

 

L'église Saint-Salomon de La Martyre VI : les sablières.

.

 

L'église Saint-Salomon de La Martyre VI : les sablières.

.

 

L'église Saint-Salomon de La Martyre VI : les sablières.

.

VII. Rinceaux et entrelacs. 

.

L'église Saint-Salomon de La Martyre VI : les sablières.

.

VIII. Masques et rinceaux.

Entre deux masques de profils tirant la langue, une tête centrale réalise le motif très fréquent d'une bouche d'où s'échappent de chaque coté des tiges. Ces dernières se transforment en oiseaux qui viennent picorer de leur bec l'oreille du masque central. Deux cornes d'abondance proviennent aussi de ces tiges.

.

.

L'église Saint-Salomon de La Martyre VI : les sablières.

.

L'église Saint-Salomon de La Martyre VI : les sablières.

.

Blochet : saint homme barbu tenant un phylactère.

.

 

L'église Saint-Salomon de La Martyre VI : les sablières.

.

LES POUTRES.

.

L'église Saint-Salomon de La Martyre VI : les sablières.

.

 

L'église Saint-Salomon de La Martyre VI : les sablières.

.

 

L'église Saint-Salomon de La Martyre VI : les sablières.

.

SOURCES ET LIENS.

— COUFFON (René), LE BARS (Alfred) , 1988, La Martyre,  Diocèse de Quimper et de Léon, nouveau répertoire des églises et chapelles, Quimper, Association diocésaine, 1988, 551 p.

http://diocese-quimper.fr/images/stories/bibliotheque/pdf/pdf-Couffon/MARTYRE.pdf

 

DELORME (Philibert), 1567  Le premier tome de l'architecture de Philibert de L'Orme conseillier et )aumosnier ordinaire du Roy, & abbé de S. Serge lez Angiers , Paris, Federic Morel http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k85636g/f1.double

FONS DE KORT, s.d, [1975], La Martyre, l'église, par Fons de Kort.

— ​​​​​​KEROUANTON (abbé) / PÉRÉNES (Henri), 1931, Notice sur La Martyre, Bulletin Diocésain d' Histoire et d' Archéologie  page 173 ; page 225 ; page 281.

https://diocese-quimper.fr/images/stories/bibliotheque/bdha/bdha1931.pdf

 

— LE SEAC'H (Emmanuelle), 2014, Sculpteurs sur pierre en Basse-Bretagne. Les ateliers du XVe au XVIIe siècle, Presses Universitaires de Rennes, p. 298-299.

— LÉCUREUX (Lucien), 1919, "La Martyre", Congrès archéologique de France : séances générales tenues ... par la Société française pour la conservation des monuments historiques, Société française d'archéologie. Derache (Paris) A. Hardel (Caen)  http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k35688p/f166.image

PEYRON (Paul), 1891, "La Martyre et sa foire", in Bulletin de la Société archéologique du Finistère T. XVIII pages 129-139.

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k207615d/f204.item

— RIOULT (Jean-Jacques), 2009, La Martyre, église Saint-Salomon Paris : Société française d'archéologie, 2009 , 7 p. : ill. en noir et blanc, couv. ill en coul. ; 27 cm. (Congrès archéologiques de France, ISSN 0069-8881) In : Congrès archéologique de France, 165e session, 2007 : Finistère / Société française d'archéologie, p. 143-149. 

— SPREV :

http://www.sprev.org/centre-sprev/la-martyre-eglise-saint-salomon/

  •  

 

Repost 0
Published by jean-yves cordier - dans La Martyre Sablières
commenter cet article
2 octobre 2016 7 02 /10 /octobre /2016 19:34

.

Dans le cadre de la restauration depuis 2007 de la charpente de l'église de Brennilis supervisé par Marie-Suzanne de Ponthaud, architecte en chef des Monuments historiques  après diagnostic en 2006, les entraits, culots, sablières, blochets et corniches ont été restaurées entre 2010 et 2013 par le sculpteur rennais Thierry Laudren. Restaurées, ou plus exactement créées à neuf pour beaucoup de sculptures.

http://www.thierrylaudren.fr/Mon_Hist/Brennilis.html

 

.

Sablière de la nef, église de Brennilis, photographie lavieb-aile.

Sablière de la nef, église de Brennilis, photographie lavieb-aile.

.

LES BLOCHETS.

.

Blochet de la croisée du transept, église de Brennilis, photographie lavieb-aile.

Blochet de la croisée du transept, église de Brennilis, photographie lavieb-aile.

Blochet de la croisée du transept, église de Brennilis, photographie lavieb-aile.

Blochet de la croisée du transept, église de Brennilis, photographie lavieb-aile.

Blochet de la croisée du transept, église de Brennilis, photographie lavieb-aile.

Blochet de la croisée du transept, église de Brennilis, photographie lavieb-aile.

Blochet de la croisée du transept, église de Brennilis, photographie lavieb-aile.

Blochet de la croisée du transept, église de Brennilis, photographie lavieb-aile.

Blochet et sablière, nef, église de Brennilis, photographie lavieb-aile.

Blochet et sablière, nef, église de Brennilis, photographie lavieb-aile.

Blochet de la nef, église de Brennilis, photographie lavieb-aile.

Blochet de la nef, église de Brennilis, photographie lavieb-aile.

Blochet de la nef, église de Brennilis, photographie lavieb-aile.

Blochet de la nef, église de Brennilis, photographie lavieb-aile.

Blochet de la nef, église de Brennilis, photographie lavieb-aile.

Blochet de la nef, église de Brennilis, photographie lavieb-aile.

Blochet de la nef, église de Brennilis, photographie lavieb-aile.

Blochet de la nef, église de Brennilis, photographie lavieb-aile.

Blochet de la nef, église de Brennilis, photographie lavieb-aile.

Blochet de la nef, église de Brennilis, photographie lavieb-aile.

Blochet de la nef, église de Brennilis, photographie lavieb-aile.

Blochet de la nef, église de Brennilis, photographie lavieb-aile.

Blochet de la nef, église de Brennilis, photographie lavieb-aile.

Blochet de la nef, église de Brennilis, photographie lavieb-aile.

Blochet de la nef, église de Brennilis, photographie lavieb-aile.

Blochet de la nef, église de Brennilis, photographie lavieb-aile.

Blochet de la nef, église de Brennilis, photographie lavieb-aile.

Blochet de la nef, église de Brennilis, photographie lavieb-aile.

Blochet de la nef, église de Brennilis, photographie lavieb-aile.

Blochet de la nef, église de Brennilis, photographie lavieb-aile.

Blochet de la nef, église de Brennilis, photographie lavieb-aile.

Blochet de la nef, église de Brennilis, photographie lavieb-aile.

Blochet de la nef, église de Brennilis, photographie lavieb-aile.

Blochet de la nef, église de Brennilis, photographie lavieb-aile.

Blochet de la nef, église de Brennilis, photographie lavieb-aile.

Blochet de la nef, église de Brennilis, photographie lavieb-aile.

Blochet de la nef, église de Brennilis, photographie lavieb-aile.

Blochet de la nef, église de Brennilis, photographie lavieb-aile.

.

LES SABLIERES.

.

Sablière de la nef, église de Brennilis, photographie lavieb-aile.

Sablière de la nef, église de Brennilis, photographie lavieb-aile.

Sablière de la nef, église de Brennilis, photographie lavieb-aile.

Sablière de la nef, église de Brennilis, photographie lavieb-aile.

Sablière de la nef, église de Brennilis, photographie lavieb-aile.

Sablière de la nef, église de Brennilis, photographie lavieb-aile.

Sablière de la nef, église de Brennilis, photographie lavieb-aile.

Sablière de la nef, église de Brennilis, photographie lavieb-aile.

Sablière de la nef, église de Brennilis, photographie lavieb-aile.

Sablière de la nef, église de Brennilis, photographie lavieb-aile.

Sablière de la nef, église de Brennilis, photographie lavieb-aile.

Sablière de la nef, église de Brennilis, photographie lavieb-aile.

Sablière de la nef, église de Brennilis, photographie lavieb-aile.

Sablière de la nef, église de Brennilis, photographie lavieb-aile.

Sablière de la nef, église de Brennilis, photographie lavieb-aile.

Sablière de la nef, église de Brennilis, photographie lavieb-aile.

Sablière de la nef, église de Brennilis, photographie lavieb-aile.

Sablière de la nef, église de Brennilis, photographie lavieb-aile.

.

SOURCES ET LIENS.

.

Sur l'église de Brennilis :


 

— Site Infobretagne contenant les texte des chanoines Peyron et Abgrall :

http://www.infobretagne.com/brennilis.htm

— Inventaire descriptif de l'église de Brennilis fait pendant l'été 1983. Tapuscrit conservé à la bibliothèque du diocèse de Quimper.

http://diocese-quimper.fr/bibliotheque/files/original/71e51d7ff370034408d2b2e0ebdb6061.pdf

— ABGRALL, (Jean-Marie) 1904 Notice sur Brennilis, Bulletin Diocésain d'Histoire et d'Archéologie BDHA 1904 page 95-101 :

http://diocese-quimper.fr/bibliotheque/files/original/af488ed0b5ac10edd2fb9441496254a9.pdf

— ABGRALL (Jean-Marie), 1904, Architecture bretonne, Ar. de Kerangal, Quimper pages 283-284.

https://archive.org/stream/architecturebre00abgrgoog#page/n317/mode/2up/search/brennilis

AncreAncre  

— COMBOT (recteur de Brennilis), 1856, Note sur l'église de Brennilis,  cité dans BDHA 1904.

— COUFFON , Le Bars, Nouveau répertoire des églises et chapelles, Quimper, 1988 

http://diocese-quimper.fr/bibliotheque/files/original/8f6bfc6f028b1a3a6cf67e7cd7c3578f.pdf

 

PEYRON, 1910, Eglises et chapelles, Bulletin Société archéologique du Finistère t. XXXVII pp. 293-294.

 

— THIERRY LAUDREN : 

— Photographie des sablières restaurées

http://www.thierrylaudren.fr/Mon_Hist/Brennilis.html

http://www.thierrylaudren.fr/Mon_Hist/Brennilis_restaure.html

http://www.thierrylaudren.fr/Mon_Hist/Brennilis_restaure_p2.html

Repost 0
Published by jean-yves cordier - dans Brennilis. Sablières Blochets
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de jean-yves cordier
  • Le blog de jean-yves cordier
  • : 1) Une étude détaillée des monuments et œuvres artistiques et culturels, en Bretagne particulièrement, par le biais de mes photographies. Je privilégie les vitraux et la statuaire. 2) Une étude des noms de papillons (Zoonymie) observés en Bretagne.
  • Contact

Profil

  • jean-yves cordier
  • "Il faudrait voir sur chaque objet que tout détail est aventure" Guillevic, Théraqué.  "Un peu de Pantagruélisme (vous entendez que c'est certaine gayeté d'esprit conficte en mespris des choses fortuites)" (Rabelais )"prends les sentiers". Pytha
  • "Il faudrait voir sur chaque objet que tout détail est aventure" Guillevic, Théraqué. "Un peu de Pantagruélisme (vous entendez que c'est certaine gayeté d'esprit conficte en mespris des choses fortuites)" (Rabelais )"prends les sentiers". Pytha

Recherche