Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 février 2013 2 19 /02 /février /2013 22:26

              Le Cimetière de bateaux

          du Sillon de Camaret-sur-Mer.

 

voir aussi : Le cimetière de bateaux du Sillon à Camaret (2).

 

Première partie : in memoriam.

 

snsm-et-navires 6877c

 


le-sillon 1780c

 

le-sillon 1862c

 

DSCN9938c

 

le-sillon 1785c

 

 

le-sillon 1773cc

 

                            le-sillon 1770c

 

le-sillon 1695c

 

le-sillon 1859ccc

 

 

le-sillon 1860c

 

le-sillon 1759c

 

 

 snsm-et-navires 6880c

 

 

 

le-sillon 1866c

 

 

le-sillon 1864c

 

                                        le-sillon 1863c

 

 

le-sillon 1753cc

 

                                 le-sillon 1679ccc

 

le-sillon 1681c

 

le-sillon 1812x

 

le-sillon 1814x

 

 

                                               le-sillon 1854c

 

 

le-sillon 1828c

 

   Deuxième partie : des jeux de la nature et de l'artifice.                          

       Ce qui suit relève des hasards par lesquels la nature, comme disait Montaigne, "s'artialise" pour créer des dessins : torsion des veines et des nœuds du bois préfigurant des motifs, veinage de la pierre praesina qui, entre les mains des artisans de Opificio delle pietre dure de Florence, donnaient l'illusion d'un paysage peint, puzzle abstrait du marbre ou des coulées ferrugineuses du calcaire inscrivant quelque message kabalistique, concrétions naturelles des grottes s'animant en grotesque...

 Ainsi  le sculpteur Aristonidas, voulant représenter dans Athamas le repentir qui succède à la fureur après qu'il eut précipité son fils Léarque, mêla ensemble   l'airain et le fer, afin que la rouille de l'un, sortant à travers le luisant de l'autre, exprimat la rougeur de la honte. (Pline, tome second, chapitre XXXIV)

J'apprends que les esprits curieux de la Renaissance avaient nommé ces figures des Jeux de la nature, Ludus naturae.  Cette trouvaille me permet d'offrir les photographies qui viennent au grand Rabelais.

                              le-sillon 1686cc

 

 

le-sillon 1682c

 

le-sillon 1689c

 

 

le-sillon 1687ccc

 

DSCN9925c

 

le-sillon 1828c

DSCN9927c

 

 

DSCN9930c

 

 

DSCN9932c

 

DSCN9933c

 

 

DSCN9935c

 

 

le-sillon 1691c

 

le-sillon 1716x

 

le-sillon 1722c

 

 

le-sillon 1728c

 

 

le-sillon 1731c

 

 

                  le-sillon 1732cc

 

 

le-sillon 1740c

 

 


 

le-sillon 1745c

 

 


 

le-sillon 1788c

 


 

                      le-sillon 1790c

 

 

le-sillon 1799c

 

le-sillon 1806c

 

 

le-sillon 1832c

 

le-sillon 1836cc

 

 

le-sillon 1837c

Partager cet article

Repost 0
Published by jean-yves cordier
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de jean-yves cordier
  • Le blog de jean-yves cordier
  • : 1) Une étude détaillée des monuments et œuvres artistiques et culturels, en Bretagne particulièrement, par le biais de mes photographies. Je privilégie les vitraux et la statuaire. 2) Une étude des noms de papillons (Zoonymie) observés en Bretagne.
  • Contact

Profil

  • jean-yves cordier
  • "Il faudrait voir sur chaque objet que tout détail est aventure" Guillevic, Théraqué.  "Un peu de Pantagruélisme (vous entendez que c'est certaine gayeté d'esprit conficte en mespris des choses fortuites)" (Rabelais )"prends les sentiers". Pytha
  • "Il faudrait voir sur chaque objet que tout détail est aventure" Guillevic, Théraqué. "Un peu de Pantagruélisme (vous entendez que c'est certaine gayeté d'esprit conficte en mespris des choses fortuites)" (Rabelais )"prends les sentiers". Pytha

Recherche