Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mai 2010 5 14 /05 /mai /2010 09:10

I Les Rhopalocères

 

  Le terme, qui vient du grec rhopalo, massue, et keras, la corne (comme dans rhinoceros), désigne les papillons dont l'antenne est enflée en son extrémité en forme de massue, ce sont les papillons de jour.

Jeudi de l'Ascension à Crozon, le beau temps est propice à la chasse aux papillons, qui permet toujours de batifoler dans les prés fleuris.

 

Attention, je n'ai aucune compétence et mes identifications se basent sur mon guide Larousse Nature en poche de Sterry et Mackay. Elles sont sujètes à caution pour les espèces difficiles.

 

Dans le jardin la Belle dame butinait le Céanothe :

 

 

papillons 5604

 

papillons 5629

 

 

Dans un chemin, ce papillon attend son identification parmi le groupe des piérides.

 

papillons 5652

 

papillons 5656

 

Plus tard je verrai ce Piéride du navet :

 

DSCN5545c

 

DSCN5552c

 

 

 

 

Dans un pré, l'azuré commun, facile à voir mais difficile à saisir avec l'objectif :

 

 

papillons 5688

 

Et sa femelle, bien différente :

 

papillons 5675

 

Dans le même pré, je crois bien que c'est le Cuivré fuligineux : Recto :

 

papillons 5680

 

Et verso :

 

papillons 5684

 

 

 

 Et puis un Ticris : plus tard je le verrai un peu partout, il est bien commun. 

 

papillons 5641

 

Toujours à Crozon, mais près de l'étang de Kerloc'h , je rencontre le beau Gazé sur le gazon...ou le trèfle du bord du sentier :

 

DSCN5281

 

 

DSCN5288

 

 

 

 

Le Damier de la Succise se laisse aussi observer, à l'Aber  ou à Kerloc'h :

 

 

  DSCN5139

 

 

 DSCN5154

 

 DSCN5156

 

 

  DSCN5159

 

 

 DSCN5202

 

 

Jouons maintenant au jeu des sept différences et comparons-le au Petit collier argenté :

 

 

  DSCN4737

 

  DSCN5164

 

  DSCN5172

 

 

 DSCN5173

  DSCN4746

 

 

 

  DSCN5669

 

 

 DSCN5679

 

 

  DSCN5681

 

 

  DSCN5691c

 

 DSCN5690

 

DSCN5688c

 

 

 

 

A Plouzané, je vois pour la première fois la Bande noire, l' Hespérie  de la houque qui se distingue de l'Hespérie du dactyle par la couleur orangée (fauve) du dessous de la massue antennaire. Ouf, j'apercevais ce détail sur mes photos!

 

Les houques, ou houlques, (holcus) sont des graminée utilisées en fourrage ou comme plante d'ornement : houlque laineuse, houlque molle, une de ces herbacées que j'aime arracher au passage lors de mes promenades pour l'effeuiller nonchalamment, ou la mâchonner

 

DSCN5537

 

Comme toutes les hespéridés, la Bande noire redresse partiellement ses ailes antérieures lorsqu'il est posé.

  On remarque aussi cette ligne noire sur l'aile orange,qui lui vaut son nom et qui est longue et sinueuse.

 

DSCN5539

 

Bien-sûr, voilà l'Amiral, ou Vulcain il est si banal qu'on oublierait de le photographier, et pourtant, quelle allure !

 

DSCN5606c

 

DSCN5620c

 

 

II -Quittons les Rhopalocères ou papillons de jour pour les Hétérocères, papillons "de nuit "qui ont pourtant des habitudes diurnes.

 

Le Lambda(j'ai connu un individu du même nom) doit son nom au sigle blanc de sa carrosserie. D'autres hellénistes  y voit la lettre gamma et le nomme Plusie gamma. Officiellement c'est autographa gammaLinnaeus 1758.

  C'est une espèce migratrice, qui vient des pays chauds visiter notre Finistère en mai et s'y reproduire.

 

 

DSCN5332

 

Ce qui est énervant chez le Gamma  ou Lambda, c'est qu'il ne se pose pas sur les fleurs, mais qu'il butine comme un colibri, sans cesser de battre très rapidement des ailes : impossible de prendre une photo nette avec mon APN , mais le cliché montre bien ce que l'on observe : une vibration frénétique du rotor, alors que la trompe vient se poser avec précision dans la fleur : quel as, ce pilote d'hélico!

 

 

 

 

DSCN5555c

 

 

DSCN5560c

 

  La panthére est un papillon aussi petit que mobile qui s'envole dès qu'on approche un objectif pour se poser derrière un buisson ou au pied des ajoncs : je profitais pourtant d'une courte pause de notre vibrion agité, par un jour où le soleil se voilait la face.

 

DSCN5725

 

 

 DSCN5724

 

La Doublure jaune.

 

  Observée au bord de la rivière de l'Aber à Crozon, dans une prairie humide parmi les joncs près des saules et des peupliers, elle est réputée très farouche. Elle est en tout cas bien discrète avec sa livrée de feuilles mortes.

  Ce papillon appartient, avec la Mi ou M noir, à la tribu des Euclidiini, mais la parrainage d'Euclide, fondateur de notre géométrie euclidienne, laisserait penser que ces papillons sont de la famille des Géomètres : non non, ce sont des noctuelles. on peut penser que Linnée en le baptisant  a comparé ses ailes à des gravures (glyphica) géométriques : où vont-ils chercher tout-ça ?

 

DSCN5662

 

 

DSCN5667

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jean-yves cordier
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de jean-yves cordier
  • Le blog de jean-yves cordier
  • : 1) Une étude détaillée des monuments et œuvres artistiques et culturels, en Bretagne particulièrement, par le biais de mes photographies. Je privilégie les vitraux et la statuaire. 2) Une étude des noms de papillons (Zoonymie) observés en Bretagne.
  • Contact

Profil

  • jean-yves cordier
  • "Il faudrait voir sur chaque objet que tout détail est aventure" Guillevic, Théraqué.  "Un peu de Pantagruélisme (vous entendez que c'est certaine gayeté d'esprit conficte en mespris des choses fortuites)" (Rabelais )"prends les sentiers". Pytha
  • "Il faudrait voir sur chaque objet que tout détail est aventure" Guillevic, Théraqué. "Un peu de Pantagruélisme (vous entendez que c'est certaine gayeté d'esprit conficte en mespris des choses fortuites)" (Rabelais )"prends les sentiers". Pytha

Recherche