Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 août 2012 7 12 /08 /août /2012 20:42

Les églises des îles du Ponant IV.

Belle-île-en-mer, église St-Nicolas à Sauzon.

I. Présentation.

   Succédant à une ancienne chapelle prieurale déjà dédiée à saint Nicolas (l'évêque de Smyrne  est le patron des marins), l'église saint-Nicolas a été édifiée en 1894 dans un style néo-romane en granit et tuffeau de Loire par l'architecte nantais le Diberder. Elle reçut de nouveau vitraux après la seconde guerre mondiale. Elle a été restaurée dans les années 2000 (chœur, maître-autel, mobilier liturgique, chaire), et les cloches, qui s'étaient tues pendant sept ans, ont de nouveau pu rythmer la vie du port en 2007.



sauzon 5043

sauzon 5046

 

 

                   sauzon 5042

 


II. Les  maquettes de procession.

 Les renseignements proviennent du remarquable site www.ex-voto-marins.net

1.  Le premier est un trois-mâts carré de commerce du 19ème siècle, suspendu à la voûte de l'église. Cette maquette était jadis une maquette portée en procession jusqu'en 1950. Elle a été réalisée d'après les normes de l'architecture navale par un marin, guetteur au sémaphore d'Er Hastellig en Sauzon, Clément Granger, vers l'année 1895.

L'ex-voto, armé de faux sabords, est un navire de la célèbre compagnie maritime Bordes de Nantes, dont le pavillon flotte en tête du premier mât. Il a pour nom "Saint-Nicolas" et pour port "Sauzon".

 

sauzon 5003

sauzon 5015

sauzon 5018

 

2.  Le sloop St-Nicolas BI 634.

   "Le deuxième ex-voto est une chaloupe sardinière, elle aussi ex-voto de procession. Sa taille est assez significative. Le canot non ponté, gréé en sloop, date du début du 20ème siècle. Il porte une immatriculation propre à l'île ainsi que le nom de Saint -Nicolas. Ce canot est la réplique des derniers sardiniers bellilois dont l'original de cette maquette avait été construit au profit de Monsieur Nicolas Houchoua.

Après la restauration de ce sardinier typique de Belle-Ile, une association locale a décidé de reconstruire un sloop de pêche, à l'identique de la maquette. Ainsi est née la "Belliloise" présentée lors de l'évènement nautique "Brest 92". "

sauzon 5014

 

 


III. Les statues.

Notre-Dame du Rosaire.


sauzon 5019


IV. Les vitraux.

  On interprétera ceux-ci en tenant compte des lignes suivantes, écrites par l'archiviste P. Le Men : dans l'édifice qui a précédé celui-ci, " Les autels latéraux étaient dédiés au Sacré-Coeur, à la sainte Vierge et à sainte Anne. Il y avait jadis les confréries du Saint-Sacrement, du Rosaire, de la Passion, de Saint-Eloi, de Saint-Roch et de l'Ange-gardien. Cette église a été remplacée par une jolie église romane bâtie en 1894. Elle a la forme d'une croix latine, avec bas côtés et vitraux peints. Les chapelles de frairies étaient celles de Saint-Michel, de Saint-Gildas, et plusieurs autres, mais il n'en existe plus une seule. " Hormis Saint-Éloi et saint Roch, on retrouve ces différents cultes dans l'église actuelle, complétés par des dévotions plus propres à la fin du XIXe siècle.

1. Vitraux de Robert Briand.

  Ce maître-verrier de Rennes est connu pour sa réalisation des verrières de la cathédrale Saint-Pierre de Vannes, de l'église Saint-Etienne de Rennes (1952), de Notre-Dame de Bonne-Nouvelle à Lorient (1947-1951), de 8 verrières à Combourg (1963-1978), de l'église de Langouët (1955), de Ploemeur (1982).


1. "Hommage filial du recteur et des fidèles Année mariale 1954"

2. "St. Don Bosco et St. Dominique Savio. Offert par les familles Robino et Thomas". 

           sauzon 5020   sauzon 5021

 

3. Vitrail de l'Immaculée Conception.

 

sauzon 5023

 

4. Saint Pierre patron des pêcheurs : "famille Désiré Thomas".

5. Saint Nicolas et les trois petits enfants sortant du saloir. 

    sauzon 5025    sauzon 5026

 

6. Saint Joseph  (?) "Melles Servo. Famille Auguste Thomas. Abbé Gallen. R. Briand".

                                             sauzon 5027

 

sauzon 5028

 

7. Saint Yves "Offert par Melles Ferrand et les familles François Guéguan et L. Le Fur". Signature Briand.

 

                                             sauzon 5032

 

 8. Saint Jean Baptisant le Christ : "Offert par les paroissiens".

9. Saint Joachim. "Offert par la Congrégation Ste Ve. La L.F.A.C."

sauzon 5033    sauzon 5034

 

 

II. Vitraux d'Antoine Meuret.

On peut dater ces vitraux de la période 1894-1896 :

 

Antoine MEURET peintre et verrier ( 1817- 1896 )

En 1874, il fonde avec son ami Félix Lemoine son atelier, rue Ogée à Nantes. L'atelier est important puisqu'on y compte 32 employés et apprentis. Les vitraux sont alors signés A.Meuret et F.Lemoine ( A.M. et F.L).

Félix Lemoine se retire dans les années 1880-1882. La signature devient "Maison A.Meuret, peintre verrier à Nantes".

 A.Meuret  dessinait lui-même toutes les compositions qui sortaient de son atelier.

Les vitraux peuvent être classés en 3 catégories :

1.- Représentation d'un Saint : le personnage est debout, en pied, assez figé, avec ses attributs : clés pour St Pierre, le lys pour St Joseph, l'épée pour St Paul, etc...Le personnage est souvent figuré dans une fenêtre d'église ou de cathédrale.

2.- Représentation d'une scène, exemple Jean Baptiste qui prêche, avec plusieurs personnages et en fond, un paysage : c'est beaucoup plus vivant et le peintre s'exprime mieux.

3.- Les grisailles : figures géométriques colorées et serties dans le plomb, avec toute une palette de couleurs différentes d'un vitrail à l'autre, soulignées de traits rouges parfois ou de cabochons pour bien faire ressortir les couleurs. Le tout entouré d'une guirlande multicolore.  

On retrouve le travail de Meuret dans beaucoup d'églises de Loire-Atlantique et  dans des églises des départements voisins.

1. Saint Dominique ? "Don de l'abbé Le Petit."

2. Ange et enfant : l'Ange Gardien.   L'archange Gabriel et  Tobie attrapant, au bord du tigre, un "gros poisson" ou bien ce serait plutôt saint Gildas, ermite insulaire à Houat nourri miraculeusement par un poisson ou un dauphin échoué sur la grève. "Vitraux d'A. Meuret. Don des familles Le Bihan et Bambdé."

 

sauzon 5022   sauzon 5029


3. Christ en croix, "don de M. Tanguy, Vicaire". Christ du Sacré-Cœur, "Voilà ce cœur qui a tant aimé les hommes", et, en dessous, apparition et Révélations reçues par sainte Marguerite-Marie Alacoque, sœur visitandine de Paray-le-Monial. "Don de l'abbé Granger". Nativité, "don de la famille A. Portugal".


 

sauzon 5030

 


4. Saint François. "Don de Melle Françoise Guillemette.

sauzon 5031


V. Les autres éléments remarquables.

Tableau : l'Assomption.

sauzon 5038

Partager cet article

Repost 0
Published by jean-yves cordier
commenter cet article

commentaires

Mellerin Paul 04/11/2016 21:26

A Chauvé 44320 (Loire-Atlantique), près de Pornic
Le dos de la chaire de l'église de Chauvé a une peinture signée de A. MEURET
Elle date de 1866. Elle représente la Chaire de Saint Pierre.
Saint Pierre est assis , le bras droit légèrement levé.Le bras droit tient un livre et une clé.

Jean-Yves Cordier 04/11/2016 21:58

Merci de cette indication qui confirme la diffusion de ses oeuvres en Loire Atlantique.
Jean-Yves

Présentation

  • : Le blog de jean-yves cordier
  • Le blog de jean-yves cordier
  • : 1) Une étude détaillée des monuments et œuvres artistiques et culturels, en Bretagne particulièrement, par le biais de mes photographies. Je privilégie les vitraux et la statuaire. 2) Une étude des noms de papillons (Zoonymie) observés en Bretagne.
  • Contact

Profil

  • jean-yves cordier
  • "Il faudrait voir sur chaque objet que tout détail est aventure" Guillevic, Théraqué.  "Un peu de Pantagruélisme (vous entendez que c'est certaine gayeté d'esprit conficte en mespris des choses fortuites)" (Rabelais )"prends les sentiers". Pytha
  • "Il faudrait voir sur chaque objet que tout détail est aventure" Guillevic, Théraqué. "Un peu de Pantagruélisme (vous entendez que c'est certaine gayeté d'esprit conficte en mespris des choses fortuites)" (Rabelais )"prends les sentiers". Pytha

Recherche