Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 avril 2017 6 01 /04 /avril /2017 18:34

.

— Datation : [1481 ou] 1498 - 1509.

Le porche sud de Saint-Herbot peut être daté grâce à deux inscriptions  placées à l'intérieur, dont l'une, principale, fixe clairement   le début des travaux à l'année 1498 : MESSIRE IEHAN DE LAVLNAY P[RE]B[T]RE GOVVERNEVR DE CEANS FIST FAIRE CEST PORTAL COMENCE[ME]NT LE PREMIER IOVR DE IVITET LAN MIL QVATRE CETS QVATRE VINTS DIX OVIT  "Messire Jean de Launay prêtre gouverneur de céans fit faire ce portail dont la construction commença le premier jour de juillet  de l'an 1498.". Mais la statue qui domine le trumeau, celle de  Saint-Herbot, porte la date de 1481 : S[anctus] HERBAUD LA[N] M CCCC IIII XX I : "Saint Herbaud l'an 1481".

La fin des travaux est estimée d'après la date figurant sur la banderole d'un des anges entourant la statue de Dieu-le-Père  : 1509 (non vérifié, cf. infra). C'est la date à laquelle Anne de Bretagne, par ses lettres patentes  du 15 février, prorogea sa précédente donation.

La construction du  portail ouest débuta peu après, en 1516. 

— Attribution : le Second Maître du Folgoët (1458-1509) ou l'Atelier des enfants du Maître du Folgoët.

Le porche sud de Saint-Herbot est attribué à l'atelier qui édifia aussi le porche — très similaire — de Plourac'h (1458-1488) en Côte d'Armor, atelier qu'Emmanuelle Le Seac'h nomme "le second atelier du Folgoët". En effet, celui-ci a poursuivi le style du Premier atelier ducal du Folgoët (1423-1468), et a perpétué l'esprit des bâtisseurs de porche de ses sculpteurs, dont nous avons examiné le travail sur kersanton à La Martyre (1450-1468), et à Rumengol (vers 1468).

De façon générale, le style des sculptures des "enfants est plus lourd et plus raide que celui des "parents", et on s'éloigne de la souplesse et de la grâce qui caractérisent le premier Maître du Folgoët  pour gagner plus de hiératisme. Les deux porches de ce second atelier ont aussi leurs particularités : ils sont voûtés d'ogives et sont exhaussés. On trouve à l'étage une chambre des archives de la fabrique, accessible par une tourelle d'escalier. Enfin les contreforts sont dotés de pinacles. Le granite est utilisé pour l'architecture alors que le kersanton est réservé aux sculptures des personnages.

Or, à Plourac'h, un registre de paroisse indique que le porche fut bâti par "les enfants du célèbre maître qui construisit la merveille du Folgoët" : les sculpteurs du second atelier sont donc de la même famille que le Maître du Folgoët.

.

 

 

 

 

Porche sud ( (1498-1509, Second atelier du Folgoët ) de la chapelle Saint-Herbot en Plonévez-du-Faou. Photographie lavieb-aile mars 2017.

Porche sud ( (1498-1509, Second atelier du Folgoët ) de la chapelle Saint-Herbot en Plonévez-du-Faou. Photographie lavieb-aile mars 2017.

.

Au dessus des voussures du porche, à l'extrémité du fleuron couronnant l'accolade, et sous le gable à crochets, nous voyons deux bas-reliefs aux allures d'armoiries.

En haut, une banderole porte les mots A MA VIE, la devise des ducs de Bretagne depuis Jean IV en 1381. Elle domine  un motif dans lequel les armes ducales à neuf hermines (d'hermines plain) sont tenues par deux hermines au naturel.

La devise A MA VIE.

 

Voir la notice sur la devise et du mot A MA VIE sur la base Devise de l'Université de Poitiers par Laurent Hablot : http://base-devise.edel.univ-poitiers.fr/index.php?id=2073.  "A ma vie" a d'abord été la devise de l'Ordre de l’Hermine, un ordre de chevalerie fondé en 1381 par Jean IV, duc de Bretagne, à la suite de la bataille d'Auray, non loin duquel il avait son siège dans une chapelle à Saint-Michel-des-Champs. En 1448, cet Ordre est rattaché à l'Ordre de l'Épi pour devenir l'ordre de l'Hermine et de l'Épi, et tomber en désuétude sous le règne de la reine Anne au bénéfice de l'Ordre de la Cordelière.

Ci-après, le collier de l'Ordre, tel qu'il figure dans L'Histoire de Bretaigne de Bertrand d'Argentré (1588). Photo lavieb-aile.

    .

    .

     

    .

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    .

    .

    Le mécénat des ducs de Bretagne.

    Comme au Folgoët, comme à Quimper et comme à Saint-Fiacre du Faouët, l'influence ducale est attestée à Saint-Herbot, puisque le duc Jean V y a fait des donations, faisant dire pour la somme de cinq livres et quatre sols des messes en 1424 à l'intention de sa fille Isabelle, reine de Sicile.  De même, Anne de Bretagne accorda une rente de dix louis pour deux messes par semaine lors de son mariage avec Charles VIII en 1491, prorogeant ce don en 1509. Ces dates de 1491 et 1509 sont à rapprocher de celles du porche.

    Les autres constructions des chantiers bénéficiant du mécénat ducal (et auxquelles l'atelier du Folgoët souvent a participé) portent cette devise et ces hermines ou une autre marque en effigie ; en voici quelques exemples :

    • On trouve le blason ducal en bordure du vitrail de la Passion de Saint-Alban (22), alternativement avec les armes de Castille, témoignant de l'intervention de Jean III et de Jeanne de Castille entre 1312 et 1328.
    • Le portrait de Jean IV en prière figure sur le vitrail des Dominicains de Guingamp.
    • La statue en ronde-bosse de Jean IV et de Jeanne Holland se trouve aux Dominicains de Rennes
    • Celle de Jean V est visible à Saint-Fiacre du Faouët
    • Le porche de la cathédrale de Quimper portait en supériorité l'écu losangique de la duchesse Jeanne de France (épouse de Jean V), décédée en 1433.
    • Le portrait de Jean V et de Jeanne de France en prière figurait sur les vitraux d'axe du chœur de la cathédrale de Quimper.
    • Les armoiries ducales figurent en supériorité dans la verrière d'axe de la cathédrale de Rennes.
    • Les armoiries de Jean V et la devise A MA VIE sont répétées deux fois sur la maîtresse-vitre de Runan.
    • Les armoiries d'hermine plain (duc François II) et la devise A MA VIE se trouvent pareillement sur la maîtresse-vitre de la collégiale Notre-Dame de Lantic

    Puisque  nous sommes ici face à un travail exécuté par le second atelier du Folgoët, il est important de mentionner qu'à la  Collégiale du Folgoët (1423), les hermines passantes et la devise A MA VIE se trouvent à trois endroits différents :  en haut de l'intérieur du porche sud ; en frise sur l'élévation sud ; sur l'autel de la chapelle nord. Le blason d'hermines plain se trouve deux fois sur la voûte du porche sud, et d'autres écu ont été martelés.

    .

     

    Porche sud  (1498-1509, Second atelier du Folgoët ) de la chapelle Saint-Herbot en Plonévez-du-Faou. Photographie lavieb-aile mars 2017.

    Porche sud (1498-1509, Second atelier du Folgoët ) de la chapelle Saint-Herbot en Plonévez-du-Faou. Photographie lavieb-aile mars 2017.

    .

     

    Porche sud  (1498-1509, Second atelier du Folgoët ) de la chapelle Saint-Herbot en Plonévez-du-Faou. Photographie lavieb-aile mars 2017.

    Porche sud (1498-1509, Second atelier du Folgoët ) de la chapelle Saint-Herbot en Plonévez-du-Faou. Photographie lavieb-aile mars 2017.

    .

    Le second ensemble est composé de deux épis de blé (sans-doute) et, au centre, d'un blason qui reste à déchiffrer.

     

    .

    .

     

    Porche sud  (1498-1509, Second atelier du Folgoët ) de la chapelle Saint-Herbot en Plonévez-du-Faou. Photographie lavieb-aile mars 2017.

    Porche sud (1498-1509, Second atelier du Folgoët ) de la chapelle Saint-Herbot en Plonévez-du-Faou. Photographie lavieb-aile mars 2017.

    .

    Porté par deux anges pour qui c'est un jeu d'enfant, Dieu le Père s'est assis sous le pavillon formé par les deux courbes de  l'accolade sur un siège céleste, d'où il gouverne et bénit le monde — dont il tient une maquette dans la main gauche — en levant son auguste main droite. Décrire sa couronne à fleuron, sa barbe de Dieu-le-Père,  sa cape attachée par un fermail, ou les plis diagonaux et verticaux des pans de son manteau rabattus l'un sur l'autre,  nous ferait perdre un temps précieux. Mais ses yeux valent le coup d'œil : leurs paupières sont ourlées sur le mode typique de l'Atelier du Folgoët.

    Remarquez aussi les banderoles tenues par les deux anges : bien qu'elles ne portent aucune inscription, ils tiennent à nous les montrer.

    .

    Porche sud  (1498-1509, Second atelier du Folgoët ) de la chapelle Saint-Herbot en Plonévez-du-Faou. Photographies lavieb-aile mars 2017.

    Porche sud (1498-1509, Second atelier du Folgoët ) de la chapelle Saint-Herbot en Plonévez-du-Faou. Photographies lavieb-aile mars 2017.

    .

     

    .

    Encadrant l'accolade, deux anges tenant des banderoles muettes volent —flottent — en position horizontale, comme sur le porche de La Martyre. Quelques différences néanmoins : la coiffure exubérante a été abandonnée ou assagie ; la tunique est bouffante à la taille, et s'épanouit en un nuage de frous-frous ; l'aile forme une boucle et se termine par barre rectiligne comme les bâtons de l'aile des hirondelles ou de celle des Machaons.  Le sourire à peine perceptible, mais réel néanmoins à La Martyre s'est évanoui à Saint-Herbot. 

    Ci-dessous : un des deux anges de La Martyre photo lavieb-aile :

    .

     

     

     

     

     

     

     

     

    .

    En 1914, Charles Chaussepied  a lu  sur les phylactères (à droite ou à gauche ?) la date de 1609. Date improbable, mais Couffon lit plutôt 1509 "sur le phylactère de l'un des angelots" du porche : a priori sur ces phylactères-ci.

    .

     

    .

    Porche sud  (1498-1509, Second atelier du Folgoët ) de la chapelle Saint-Herbot en Plonévez-du-Faou. Photographies lavieb-aile mars 2017.

    Porche sud (1498-1509, Second atelier du Folgoët ) de la chapelle Saint-Herbot en Plonévez-du-Faou. Photographies lavieb-aile mars 2017.

    .

     

    Porche sud  (1498-1509, Second atelier du Folgoët ) de la chapelle Saint-Herbot en Plonévez-du-Faou. Photographie lavieb-aile mars 2017.

    Porche sud (1498-1509, Second atelier du Folgoët ) de la chapelle Saint-Herbot en Plonévez-du-Faou. Photographie lavieb-aile mars 2017.

    .

    Dans le prolongement des pinacles  qui prolongent les piédroits et les voussures, une paire d'anges tiennent, de chaque coté, un blason muet.

    .

     

    Porche sud  (1498-1509, Second atelier du Folgoët ) de la chapelle Saint-Herbot en Plonévez-du-Faou. Photographie lavieb-aile mars 2017.

    Porche sud (1498-1509, Second atelier du Folgoët ) de la chapelle Saint-Herbot en Plonévez-du-Faou. Photographie lavieb-aile mars 2017.

    .

    L'arcade extérieure du porche.

    Elle associe les piédroits (verticaux) aux voussures (en arc d'ogive).

    .

    Porche sud  (1498-1509, Second atelier du Folgoët ) de la chapelle Saint-Herbot en Plonévez-du-Faou. Photographie lavieb-aile mars 2017.

    Porche sud (1498-1509, Second atelier du Folgoët ) de la chapelle Saint-Herbot en Plonévez-du-Faou. Photographie lavieb-aile mars 2017.

    .

    Les piédroits.

    Ils sont décorés de trois rangs de feuilles grasses distribués de manière très régulière par des pédoncules torsadés. Comme les porches précédents (Le Folgoët, Daoulas, La Martyre) et les porches suivants (Pencran, Guipavas, Landivisiau, Landerneau etc.), ces pédoncules sortent de la gueule d'animaux plus ou moins monstrueux, mais qui sont ici difficiles à distinguer. Quelques grappes de raisins se dissimulent sous les pampres.

    .

    Porche sud  (1498-1509, Second atelier du Folgoët ) de la chapelle Saint-Herbot en Plonévez-du-Faou. Photographie lavieb-aile mars 2017.

    Porche sud (1498-1509, Second atelier du Folgoët ) de la chapelle Saint-Herbot en Plonévez-du-Faou. Photographie lavieb-aile mars 2017.

    .

     

    Porche sud  (1498-1509, Second atelier du Folgoët ) de la chapelle Saint-Herbot en Plonévez-du-Faou. Photographie lavieb-aile mars 2017.

    Porche sud (1498-1509, Second atelier du Folgoët ) de la chapelle Saint-Herbot en Plonévez-du-Faou. Photographie lavieb-aile mars 2017.

    .

    L'arc du porche est orné de trois voussures extérieures et deux voussures intérieures,  où prennent place 42 personnages :  26 anges et 16 saints. 

    LES TROIS VOUSSURES EXTÉRIEURES.

    Elles sont sculptées de seize anges (plus un)  et, au centre, de huit saints personnages, tous   installés dans des niches à dais gothiques. 

    Je retrouve ici les détails corporels et vestimentaires propres au style du Premier atelier du Folgoët, qui m'avaient intéressés lors de ma visite de La Martyre : les personnages sont vêtus de tuniques longues découvrant à peine les chaussures ; les anges portent  des amicts sur les épaules, dont les rabats forment un col en W ou en oméga, moins caricatural ici qu'à La Martyre, qu' à la cathédrale de Quimper ou qu'au Folgoët, qui relèvent du Premier atelier. Les anges sont imberbes, et leur chevelure forment deux masses en virgule sur le coté du visage. Les saints sont barbus, portent un bonnet phrygien ou un chaperon, et leur col est, pour ce qu'on en voit, souvent fourré et parfois en V. Saints (sauf un) et anges tiennent des phylactères, gardant encore parfois des traces d'inscriptions peintes en lettres gothiques noires. 

    Je suggère de voir dans les huit personnages, complétés par huit autres dans les voussures internes, quinze prophètes bibliques et le dernier (chronologiquement) d'entre eux, Jean Baptiste. Leur prophéties, portées par les phylactères, ont disparu, mais on peut penser qu'il s'agissait des versets mis en relation en typologie biblique avec le Nouveau Testament.

    Il y aurait donc ici les cinq grands prophètes Isaïe, Jérémie, Baruch, Ézéchiel et Daniel, et dix petits prophètes. Leur prophétie témoigneraient, dans une lecture de typologie biblique, de la naissance et du sacrifice d'un Rédempteur, au même titre que les prophètes du "Credo prophétique". Ils précéderaient, sur l'arche extérieure du porche, les douze apôtres et leur "Credo apostolique" alignés sous la voûte. On peut opposer à cette hypothèse la présence sur la face inférieur d'un personnage biblique couronné, sans-doute Salomon.

    .

    Le coté gauche.

    Les deux premiers anges ont un beau col en oméga.

    .

    Porche sud  (1498-1509, Second atelier du Folgoët ) de la chapelle Saint-Herbot en Plonévez-du-Faou. Photographie lavieb-aile mars 2017.

    Porche sud (1498-1509, Second atelier du Folgoët ) de la chapelle Saint-Herbot en Plonévez-du-Faou. Photographie lavieb-aile mars 2017.

    .

     

    Porche sud  (1498-1509, Second atelier du Folgoët ) de la chapelle Saint-Herbot en Plonévez-du-Faou. Photographie lavieb-aile mars 2017.

    Porche sud (1498-1509, Second atelier du Folgoët ) de la chapelle Saint-Herbot en Plonévez-du-Faou. Photographie lavieb-aile mars 2017.

    .

     

    Porche sud  (1498-1509, Second atelier du Folgoët ) de la chapelle Saint-Herbot en Plonévez-du-Faou. Photographie lavieb-aile mars 2017.

    Porche sud (1498-1509, Second atelier du Folgoët ) de la chapelle Saint-Herbot en Plonévez-du-Faou. Photographie lavieb-aile mars 2017.

    .

    Voussures : le coté droit.

     

    Porche sud  (1498-1509, Second atelier du Folgoët ) de la chapelle Saint-Herbot en Plonévez-du-Faou. Photographie lavieb-aile mars 2017.

    Porche sud (1498-1509, Second atelier du Folgoët ) de la chapelle Saint-Herbot en Plonévez-du-Faou. Photographie lavieb-aile mars 2017.

    .

    Dans la voussure médiane de ce deuxième registre se trouve le seul saint identifiable. C'est aussi le seul qui soit nu-tête. L'agneau pascal qu'il tient sur l'avant-bras gauche en le désignant de l'index droit le désigne comme celui qui s'écria Voici l'Agneau de Dieu, qui enlève le péché du monde (Jn 1,29). C'est donc Jean-Baptiste, le Précurseur, le Prophète installé dans le désert des rives du Jourdain, et on peut le reconnaître à un autre détail, la peau de chameau dont il est vêtu. La tête de l'animal tombe entre les jambes, tandis que le saint a noué les pattes en guise de ceinture.

    .

    Porche sud  (1498-1509, Second atelier du Folgoët ) de la chapelle Saint-Herbot en Plonévez-du-Faou. Photographie lavieb-aile mars 2017.

    Porche sud (1498-1509, Second atelier du Folgoët ) de la chapelle Saint-Herbot en Plonévez-du-Faou. Photographie lavieb-aile mars 2017.

    .

     

    Porche sud  (1498-1509, Second atelier du Folgoët ) de la chapelle Saint-Herbot en Plonévez-du-Faou. Photographie lavieb-aile mars 2017.

    Porche sud (1498-1509, Second atelier du Folgoët ) de la chapelle Saint-Herbot en Plonévez-du-Faou. Photographie lavieb-aile mars 2017.

    .

     

    Porche sud  (1498-1509, Second atelier du Folgoët ) de la chapelle Saint-Herbot en Plonévez-du-Faou. Photographie lavieb-aile mars 2017.

    Porche sud (1498-1509, Second atelier du Folgoët ) de la chapelle Saint-Herbot en Plonévez-du-Faou. Photographie lavieb-aile mars 2017.

    .

     

    Porche sud  (1498-1509, Second atelier du Folgoët ) de la chapelle Saint-Herbot en Plonévez-du-Faou. Photographie lavieb-aile mars 2017.

    Porche sud (1498-1509, Second atelier du Folgoët ) de la chapelle Saint-Herbot en Plonévez-du-Faou. Photographie lavieb-aile mars 2017.

    .

    Le dernier personnage de la voussure centrale est habillé comme un seigneur du XVe  siècle, avec une robe fourrée en bas et au niveau du col, et un chaperon très bien représenté.

    .

     

     

    Porche sud  (1498-1509, Second atelier du Folgoët ) de la chapelle Saint-Herbot en Plonévez-du-Faou. Photographie lavieb-aile mars 2017.

    Porche sud (1498-1509, Second atelier du Folgoët ) de la chapelle Saint-Herbot en Plonévez-du-Faou. Photographie lavieb-aile mars 2017.

    .

     

    .

     

    Porche sud  (1498-1509, Second atelier du Folgoët ) de la chapelle Saint-Herbot en Plonévez-du-Faou. Photographie lavieb-aile mars 2017.

    Porche sud (1498-1509, Second atelier du Folgoët ) de la chapelle Saint-Herbot en Plonévez-du-Faou. Photographie lavieb-aile mars 2017.

    .

    L'ange médian de la voussure interne.

    Sa banderole est presque déchiffrable. ---FELI CET --. Il suffirait sans-doute d'un peu de patience pour la lire.

    .

    Porche sud  (1498-1509, Second atelier du Folgoët ) de la chapelle Saint-Herbot en Plonévez-du-Faou. Photographie lavieb-aile mars 2017.

    Porche sud (1498-1509, Second atelier du Folgoët ) de la chapelle Saint-Herbot en Plonévez-du-Faou. Photographie lavieb-aile mars 2017.

    .

    LES DEUX VOUSSURES INTÉRIEURES.

    Elle reprennent la même disposition que les voussures extérieures. La voussure externe comporte une succession de huit personnages bibliques (Prophètes ?) barbus et coiffés de superbes chaperons ou bonnets ou, dans un cas, d'une couronne, tenant un phylactère. Ils voisinent la succession de huit anges sur la voussure interne, tenant leur banderole en travers de leur robe très bouffante à la taille, et affichant un demi-sourire angélique.

    .

    Porche sud  (1498-1509, Second atelier du Folgoët ) de la chapelle Saint-Herbot en Plonévez-du-Faou. Photographie lavieb-aile mars 2017.

    Porche sud (1498-1509, Second atelier du Folgoët ) de la chapelle Saint-Herbot en Plonévez-du-Faou. Photographie lavieb-aile mars 2017.

    .

     

    Porche sud  (1498-1509, Second atelier du Folgoët ) de la chapelle Saint-Herbot en Plonévez-du-Faou. Photographie lavieb-aile mars 2017.

    Porche sud (1498-1509, Second atelier du Folgoët ) de la chapelle Saint-Herbot en Plonévez-du-Faou. Photographie lavieb-aile mars 2017.

    .

    L'inscription lapidaire : 1616.

    M : MA 

    DERIEN : P.

    F : 1616

    Elle témoignerait du remontage au XVIIe siècle du chevet, qui a conservé l'ancien fenestrage du XVIème siècle. Les travaux auraient été commandités par un prêtre-fabricien (:P / F) dénommé Derien, au même titre que le portail sud commandité par De Launay, prêtre et gouverneur. 

    .

     

     

    Porche sud  (1498-1509, Second atelier du Folgoët ) de la chapelle Saint-Herbot en Plonévez-du-Faou. Photographie lavieb-aile mars 2017.

    Porche sud (1498-1509, Second atelier du Folgoët ) de la chapelle Saint-Herbot en Plonévez-du-Faou. Photographie lavieb-aile mars 2017.

    .

    Le cadran solaire en schiste: 1587.

    15 rayons sont gravés autour d'une étoile à 8 branches centrale. Ces rayons pointent vers des chiffres arabes, de 1 à 7 et de 5 à 12. Le registre supérieur comporte le cartouche et son chronogramme 1587, entouré de fleurs. Sur le cercle extérieur, 11 loges cintrées.

    .

    Cadran solaire de 1587, porche sud  (1498-1509, Second atelier du Folgoët ) de la chapelle Saint-Herbot en Plonévez-du-Faou. Photographie lavieb-aile mars 2017.

    Cadran solaire de 1587, porche sud (1498-1509, Second atelier du Folgoët ) de la chapelle Saint-Herbot en Plonévez-du-Faou. Photographie lavieb-aile mars 2017.

    .

     

    .

    SOURCES ET LIENS.

    .

    — CHAUSSEPIED (Charles),1914, Notice sur la chapelle de Saint-Herbot en Plonévez-du-Faou,  Bulletin de la Société archéologique du Finistère T. XLI pages 128-139

    http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k207714b/f191.image

    — COUFFON (René), 1953, L'église de Saint-Herbot , Bulletin Monumental Année 1953 Volume 111 Numéro 1 pp. 37-50

    http://www.persee.fr/doc/bulmo_0007-473x_1953_num_111_1_3732

    — COUFFON (René), LE BARS (Alfred), 1988, Plonévez-du-Faou,  Notice sur les paroisses du Diocèse de Quimper

    http://diocese-quimper.fr/images/stories/bibliotheque/pdf/pdf-Couffon/PLONEVFA.pdf

      — LECLERC (Guy), 2000,  "Plonévez-du-Faou, Chapelle Saint-Herbot. La Vierge de pitié assistée d'angelots". Bulletin de la Société archéologique du Finistère T. CXXIX page 68-71.

    — LE SEAC'H (Emmanuelle), 2014, Sculpteurs sur pierre en Basse-Bretagne, les ateliers du XVe au XVIIe siècle,  1 vol. (407 p.) - 1 disque optique numérique (CD-ROM) : ill. en coul. ; 29 cm ; coul. ; 12 cm; Note : Index. - Notes bibliogr., bibliogr. p. 373-395.  Rennes : Presses universitaires de Rennes , 2014. Éditeur scientifique : Jean-Yves Éveillard, Dominique Le Page, François Roudaut

    OPR : Notice sur Saint-Herbot.

    http://www.patrimoine-religieux.fr/eglises_edifices/29-Finistere/29175-Plonevez-du-Faou/138153-ChapelleSaint-Herbot

    — PÉRENNÈS (Henri), 1942, Monographie de la paroisse de Plonévez-du-Faou. Imprimerie bretonne (Rennes) 55 p.: ill.; 21 cm. Pérennès Henri, “Plonévez-du-Faou : monographie de la paroisse,” Collections numérisées – Diocèse de Quimper et Léon, consulté le 19 mars 2017, http://diocese-quimper.fr/bibliotheque/items/show/9799.

    http://diocese-quimper.fr/bibliotheque/files/original/bd492284b708d27c6305fbdba8d5639a.pdf

    — Infobretagne "Enclos paroissial de Saint-Herbot en Plonévez-du-Faou"

    http://www.infobretagne.com/enclos-saint-herbot.htm

    .

     

    Partager cet article

    Repost 0
    Published by jean-yves cordier - dans Saint-Herbot
    commenter cet article

    commentaires

    Présentation

    • : Le blog de jean-yves cordier
    • Le blog de jean-yves cordier
    • : 1) Une étude détaillée des monuments et œuvres artistiques et culturels, en Bretagne particulièrement, par le biais de mes photographies. Je privilégie les vitraux et la statuaire. 2) Une étude des noms de papillons (Zoonymie) observés en Bretagne.
    • Contact

    Profil

    • jean-yves cordier
    • "Il faudrait voir sur chaque objet que tout détail est aventure" Guillevic, Théraqué.  "Un peu de Pantagruélisme (vous entendez que c'est certaine gayeté d'esprit conficte en mespris des choses fortuites)" (Rabelais )"prends les sentiers". Pytha
    • "Il faudrait voir sur chaque objet que tout détail est aventure" Guillevic, Théraqué. "Un peu de Pantagruélisme (vous entendez que c'est certaine gayeté d'esprit conficte en mespris des choses fortuites)" (Rabelais )"prends les sentiers". Pytha

    Recherche