Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 décembre 2017 2 12 /12 /décembre /2017 21:55

.

La grande peinture à l'huile sur bois qui occupe le mur oriental du début du bras droit du transept, ou "chapelle aux hommes" n'est pas facile à photographier sans éclairage adapté, car elle est dans une relative obscurité et soumise aux reflets brillants d'une lumière latérale, celle de la verrière sud ou baie 6. Néanmoins, c'est une œuvre  intéressante et c'est un émouvant ex-voto.

Elle mesure 1,70 m sur 1,30 m. Elle est classée au titre d'objet depuis le 07/12/1989.   

Le tableau date du deuxième quart du XIXe siècle et a été réalisé à la demande "d'un marin faisant partie de l'équipage [qui] a fait peindre et placé cet ex-voto pour l'accomplissement de son voeu" (inscription). Il est attesté en 1864 par un auteur qui mentionne qu'il était accompagné par "tous ces petits navires suspendus en ex-voto aux voûtes du sanctuaire. 

(*) On la trouve parfois attribuée à Pierre Vasserot (1887-1959)artiste peintre de Binic, mais les dates ne correspondent pas.

.

J'en donnerai d'abord l'inscription votive, qui nous raconte son histoire :

 

Naufrage du brick La Perle le 27 mai 1836, en allant à Terre-Neuve, ce bâtiment battu par la tempête, reçut à 8 h du matin un coup de mer si violent qu'il fut chaviré

Au point que la carlingue fut éventrée, les vergues enfoncées plus de cinq pieds dans l'eau et tout ce qui se trouva sur le pont, emporté avec 8 hommes d'équipage ; dans cet état de détresse,

Où tout secours humain était impuissant, on eut recours au ciel, on invoqua MARIE, et tout l'équipage fit un voeu à la mère de Dieu qui exauça sur le champ leur prière. La STE VIERGE toute

Brillante de lumière redressa tout à coup le navire et daigna apparaître visiblement à un jeune enfant de l'équipage, qui en la voyant, s'écria qu'il voyait une belle dame redresser le bâtiment avec son bras.

UN MARIN FAISANT PARTIE DE L'EQUIPAGE A FAIT PEINDRE ET PLACER CET EX-VOTO POUR L'ACCOMPLISSEMENT DE SON VOEU

 

.

 

Naufrage du brick La Perle le 27 mai 1836 (huile sur bois), chapelle Notre-Dame-de-la-Cour à Lantic. Photographie lavieb-aile septembre 2017.

Naufrage du brick La Perle le 27 mai 1836 (huile sur bois), chapelle Notre-Dame-de-la-Cour à Lantic. Photographie lavieb-aile septembre 2017.

.

 

Naufrage du brick La Perle le 27 mai 1836 (huile sur bois), chapelle Notre-Dame-de-la-Cour à Lantic. Photographie lavieb-aile septembre 2017.

Naufrage du brick La Perle le 27 mai 1836 (huile sur bois), chapelle Notre-Dame-de-la-Cour à Lantic. Photographie lavieb-aile septembre 2017.

.

Naufrage du brick La Perle le 27 mai 1836 (huile sur bois), chapelle Notre-Dame-de-la-Cour à Lantic. Photographie lavieb-aile septembre 2017.

Naufrage du brick La Perle le 27 mai 1836 (huile sur bois), chapelle Notre-Dame-de-la-Cour à Lantic. Photographie lavieb-aile septembre 2017.

.

Le tableau montre un navire à deux mâts. Le mât de misaine en avant est le plus petit, il porte trois voiles déchirées :  une voile de misaine ; un petit hunier ou hunier de misaine ; et un  ou perroquet de misaine. Au pied du mât, un garçon agenouillé tend un bras vers la Vierge qui lui apparaît dans les nuées, un rai de lumière irradiant de sa main. En avant, le beaupré, où un foc affalé est sommairement amarré.

En arrière, dans la partie moins visible, le grand-mât, avec ce qu'il reste de la grand-voile, du grand hunier que deux matelots tentent de ferler, et du grand perroquet.

Un homme est à la mer en bas à droite.

.

 

Naufrage du brick La Perle le 27 mai 1836 (huile sur bois), chapelle Notre-Dame-de-la-Cour à Lantic. Photographie lavieb-aile septembre 2017.

Naufrage du brick La Perle le 27 mai 1836 (huile sur bois), chapelle Notre-Dame-de-la-Cour à Lantic. Photographie lavieb-aile septembre 2017.

.

Plusieurs informations complémentaires peuvent être rassemblées (mais non vérifiées).

Le brick la Perle, de Portrieux, faisait route par gros temps vers Terre-Neuve, transportant du bois et du brai destinés à la réparation et au calfatage des bateaux bretons mouillés là-bas pendant le séchage de la morue. L'équipage se composait de huit hommes. Ce n'était pas un voilier terre-neuva se consacrant à la pêche à la morue.

Un brick est un voilier à deux mâts exclusivement : un grand mât (arrière) et le mât de misaine plus petit à l'avant, gréé entièrement en voiles carrées, avec une brigantine à l'arrière.

L' armateur se nommait  Goullé, son capitaine Michel.

Le mousse du bord, âgé de 12 ans, portait le nom de Jean Larcheveur, d'Étables-du-mer.

Sa tante, sœur de sa mère, une dame Guérin habitant Étables-sur-Mer, se nomme  Anne-Thérèse Guérin, et a été  récemment canonisée à Rome, le 15 octobre 2006, par le pape Benoît XVI, sous le nom de Mère Théodora. En effet, née à Étables-sur-Mer le 2 octobre 1798,  elle entra en religion dans la congrégation des Soeurs de la Providence, à Ruillé-sur-Loire, le 8 septembre 1825, sous le nom de Théodora et, six ans plus tard, prononce ses voeux perpétuels. Les capacités d'éducatrice et l'apostolat dont elle témoigne attirent sans tarder l'attention de sa hiérarchie qui la nomme supérieure de l'Œuvre. En 1840, elle est envoyée aux États-Unis dans une zone sauvage où sévit une extrême pauvreté. Il s'ensuit des dissensions avec l'évêque qui aboutissent à la rupture de l'Ordre avec la Mission américaine. Soeur Théodora devient alors supérieure générale et fonde la communauté des Soeurs de la Providence de Saint Mary of the Woods. En dépit des incompréhensions qui l'opposent au prélat, elle crée des écoles un peu partout dans l'Etat de l'Indiana, où elle meurt le 14 mai 1856 en odeur de sainteté. 

http://www.letelegramme.fr/ar/viewarticle1024.php?aaaammjj=20071104&article=1504061&type=ar

https://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9odore_Gu%C3%A9rin

http://www.archindy.org/guerin/

L'un des membres de l'équipage se nommait Jean-Louis Houard (époux de Françoise Le Fèvre), marin de Pléguien, décédé en 1836 lors du naufrage.

 

 .

Naufrage du brick La Perle le 27 mai 1836 (huile sur bois), chapelle Notre-Dame-de-la-Cour à Lantic. Photographie lavieb-aile septembre 2017.

Naufrage du brick La Perle le 27 mai 1836 (huile sur bois), chapelle Notre-Dame-de-la-Cour à Lantic. Photographie lavieb-aile septembre 2017.

.

 

Naufrage du brick La Perle le 27 mai 1836 (huile sur bois), chapelle Notre-Dame-de-la-Cour à Lantic. Photographie lavieb-aile septembre 2017.

Naufrage du brick La Perle le 27 mai 1836 (huile sur bois), chapelle Notre-Dame-de-la-Cour à Lantic. Photographie lavieb-aile septembre 2017.

.

Un doublon à St-Quay-Portrieux ?

Un tableau de titre analogue est signalé à la chapelle de Notre-Dame-de-la-Garde à Kertugal.

"Le tableau intitulé Le Naufrage de la perle, de 2,70 x 1,80 domine l'autel et illustre un péril en mer vécu par le brick La Perle armé pour la grande pêche, dans le port de Saint-Quay. « En route vers Terre-Neuve, le bateau a essuyé une tempête en 1836. Il chavire, les hommes sont à la mer. La Vierge est apparue à un jeune mousse de l'équipage, Jean de Larcheveur et l'équipage fut sauvé. Cette peinture à l'huile rénovée en 2008 est un remerciement des marins. "

Pourtant, l'auteur du site ex-voto-marin.net remarque :" Il semblerait pourtant que ce tableau date de 1835, soit un an avant le naufrage de "La Perle". De plus, le navire représenté est un trois-mâts et non un brick. Alors cette oeuvre était-elle destinée initialement à une autre fortune de mer et a-t-elle finalement usitée pour commémorer celle de "La Perle" ?.."

.

.

.

SOURCES ET LIENS.

http://sallevirtuelle.cotesdarmor.fr/inventaire/binic/Geoviewer/Data/HTML/Ill-07_22_06458_NUCA.html

http://sallevirtuelle.cotesdarmor.fr/inventaire/binic/Geoviewer/Data/html/IA22007936.html

http://artetculturearoscoff.over-blog.com/article-du-13-au-24-mai-exposition-pierre-vasserot-48668094.html

http://www.culture.gouv.fr/public/mistral/palissy_fr?ACTION=RETROUVER&FIELD_98=LOCA&VALUE_98=%20Lantic&NUMBER=1&GRP=0&REQ=%28%28Lantic%29%20%3aLOCA%20%29&USRNAME=nobody&USRPWD=4%24%2534P&SPEC=3&SYN=1&IMLY=&MAX1=1&MAX2=1&MAX3=200&DOM=Tous

https://chapellelantic.weebly.com/

http://sallevirtuelle.cotesdarmor.fr/inventaire/binic/Geoviewer/Data/HTML/IM22005564.html

— Abbé Jean Kerlévéo, Paimpol au temps d'Islande, Lyon, Chronique Sociale de France, 16, rue du Plat, 1944, 2 vol. in-8°, xin-348 et 426 pages.

 — EX-VOTO-MARINS.NET 

https://www.ex-voto-marins.net/pages/lieupage22Saint-Quay-Portrieux.html

https://www.ex-voto-marins.net/images/photos22/22Saint-Quay-Portrieux-Chapelle-ND-la-Garde-Kertugal-Tableau-La-Perle01.jpg

 

— BINIC GRANDE PECHE

http://sallevirtuelle.cotesdarmor.fr/inventaire/binic/Geoviewer/Data/HTML/IM22005527.html

— ETABLE-SUR-MER

http://sallevirtuelle.cotesdarmor.fr/inventaire/etables/Geoviewer/Data/HTML/IM22005610.html

Partager cet article

Repost0
Published by jean-yves cordier

Présentation

  • : Le blog de jean-yves cordier
  • : 1) Une étude détaillée des monuments et œuvres artistiques et culturels, en Bretagne particulièrement, par le biais de mes photographies. Je privilégie les vitraux et la statuaire. 2) Une étude des noms de papillons et libellules (Zoonymie) observés en Bretagne.
  • Contact

Profil

  • jean-yves cordier
  • "Il faudrait voir sur chaque objet que tout détail est aventure" ( Guillevic, Théraqué).  "Les vraies richesses, plus elles sont  grandes, plus on a de joie à les donner." (Giono ) "Délaisse les grandes routes, prends les sentiers !" (Pythagore)
  • "Il faudrait voir sur chaque objet que tout détail est aventure" ( Guillevic, Théraqué). "Les vraies richesses, plus elles sont grandes, plus on a de joie à les donner." (Giono ) "Délaisse les grandes routes, prends les sentiers !" (Pythagore)

Recherche