Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 avril 2020 4 02 /04 /avril /2020 17:01

La chapelle Saint-Tugen de Primelin : les statues en kersanton de  saint Tugen, des Apôtres  et des  quatre évangélistes (Maître de Plougastel , début XVIIe).

 

 

Sur cette chapelle :

Voir sur les œuvres du Maître de Plougastel en Cap-Sizun : 

.

INTRODUCTION.

.

La kersantite tire son nom d'un lieu-dit, Kersanton, de la rade de Brest alimentée par l'Aulne et l'Elorn. C'est une roche magmatique filonienne d'un gris plus ou moins sombre à laquelle le professeur Louis Chauris a consacré une monographie, et toute sa passion. Il en décrit plusieurs "faciès", et celui à grain fin et teinte sombre fait la splendeur des monuments de Basse-Bretagne, car elle a été employée dès le XVe siècle par les sculpteurs de l'atelier ducal du Folgoët (1423-1509). Les sites d'extraction de la kersantite se situant en bord de mer, les ateliers s'installèrent à Landerneau, premier port en amont sur l'Elorn. Ce seront successivement celui de Bastien et Henry Prigent (1527-1577),  du Maître de Plougastel (1570-1621) puis de Roland Doré (1618-1663). Leurs productions, transportés par navire puis par charrette, se diffusent en Basse-Bretagne autour de l'épicentre landernéen, privilégiant le nord de l'Elorn (le Léon), mais s'aventurant (par l'Aulne ou par la mer d'Iroise) vers le sud, en Cornouaille.

.

LE MAÎTRE DE PLOUGASTEL (1570-1621)

Emmanuelle Le Seac'h  a établi le catalogue raisonné de ce sculpteur anonyme, mis en ligne avec des photographies sur le site en.wikipedia https://en.wikipedia.org/wiki/List_of_the_works_of_the_Ma%C3%AEtre_de_Plougastel

Elle divise la carrière de ce sculpteur  en trois parties : 1) période de jeunesse de 1570 (porte d'entrée du porche de Bodilis) à 1588 (Croix de Kerangroas de Plougasnou et calvaire de Guimaec), 2) maturité jusqu'en 1602 (calvaire de Plougastel), puis 3) maîtrise avec l'arc d'entrée de Guimiliau (1606-1617).

Une deuxième main stylistique, se reconnaît pour des interventions isolées et modeste en taille : Le Seac'h désigne ce sculpteur sous le nom de Valet du Maître de Plougastel, actif à Guimiliau en 1607-1617, à l'ossuaire de La Martyre en 1619 et à Bodilis (contrefort du porche).

Enfin, c'est probablement en temps que compagnon du Maître de Plougastel que Roland Doré fit ses débuts.

La carte de répartition des ouvrages le montre actif sur 30 paroisses, dont seulement 4 en Cornouaille, dans la région du Cap Sizun : à Confort-Meilars, Plogoff, Primelin et Tréguennec.

.

L'atelier du Maître de Plougastel. Le Seac'h p. 178 figure 176. Droits réservés.

 

.

 

Style du Maître.

E. Le Seac'h le caractérise d'un mot : le hiératisme.

" Dans la plupart des cas, les personnages [du calvaire de Plougastel] respectent une frontalité rigoureuse. Une impression d'ordre et de rigueur se dégage de leurs attitudes. Ici, l'exubérance n'est pas de mise et les personnages défilent en scènes bien structurées. Le Maître de Plougastel, qui n'a pas souhaité exploiter la veine caricaturale de Guimiliau, n'a pas non plus basculé dans la candeur ou l(''innocence. On est loin également du réalisme empreint de tristesse [cf. les trois larmes propres aux Prigent] des Prigent. Ici, tout est homogène et précis."

.

Datation des statues de Saint-Tugen.

 

"Érige à l’emplacement d’une chapelle plus ancienne mentionnée dès 1118, l’édifice actuel a été bâti entre 1530 et 1550 à l’initiative de René du Menez, seigneur de Lezurec en Primelin, et son épouse, Marie du Fou. Les inscriptions datées 1584 (dans la chambre des cloches) et 1593 (dans la pièce nord de la tour, dite « la prison ») signaleraient donc de probables réparations.

Les dates de 1611 observées sur le bras nord du transept renvoient, elles, à un agrandissement que l’on doit au petit-fils des bâtisseurs : Alain du Menez, « gouverneur d’Audierne et capitaine garde côte du Cap-Sizun »." (Ducouret 1983)

 

Selon Le Seac'h, la chapelle Saint-Tugen a été commencée  en 1535 en débutant par le chevet plat, tandis que le porche ouest serait postérieur à la tour débutée en 1569 et achevée en 1582. Pourtant C. Toscer l'attribue au même atelier qui fit celui de Plogoff en 1547 et de Plouhinec en 1572. Le porche sud est "probablement contemporain de la tour" (Toscer). Mais les statues des niches et du porche ont pu être sculptées plus tardivement que l'architecture qu'elles décorent.

Les statues de Confort-Meilars dateraient, elles, de la période de maturation du Maître et donc des années 1588-1602. La statue de Plogoff porte le nom d'I. Bocou, qui a également inscrit son nom sur une inscription de 1626. 

Ces éléments, associés à la période d'activité du Maître de Plougastel, me conduisent à dater ces statues du début du XVIIe siècle.

.

 

.

.

LES QUATRE ÉVANGÉLISTES (kersanton, Maître de Plougastel, fin XVIe).

.

Sur la façade occidentale, des niches à dais ont été creusées dans les quatre contreforts qui maintiennent la tour. Les Évangélistes sont assis à leur pupitre, écrivant sur leur livre qui est maintenu par la main gauche à plat. Les têtes de Matthieu, Marc et Luc ont été restaurées — ou plutôt restituées— en 1996 par Nathalie Tran de l'atelier de Pierre Floc'h  à La Chapelle-Caro (56). Elle s'est inspirée des Évangélistes réalisées par le Maître pour le calvaire de Plougastel-Daoulas et celui de Guipronvel.

"Les yeux globuleux, avec les arcades sourcilières légèrement creusées, la barbe bien peignée, le nez épaté, les cheveux mi-longs partagés en plusieurs mèches : rien n'a échappé à la restauratrice. la principale différence avec les Évangélistes de Plougastel ou de Guipronvel réside dans les pommettes, qui sont plus creusées. Les barbes sont taillées un peu plus en pointe. ." (Le Seac'h)

.

 

La chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

La chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

La chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

La chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

.

.

Saint Matthieu et son ange.

.

"La figure humaine, — l'attribut symbolique de Matthieu —, est représentée sur le devant par un petit personnage debout entre es pieds de l'Évangéliste. Il porte sur sa tête le livre de Matthieu. Sur sa tunique resserrée à la taille, une cape flotte dans un joli drapé autour de lui. Le visage est caractéristique du style du Maître de Plougastel. Très ramassé et avec les yeux ourlés, il a le nez cassé." (Le Seac'h)

.

Rappel : depuis les Pères de l'Église, chaque évangéliste est associé à l'un des "quatre vivants" de la Vision d'Ézéchiel (Ez 1:1-14) siégeant aux pieds du trône de Dieu, et repris dans l'Apocalypse (Apo 4:7-8). Ce sont l'homme (Matthieu), le lion (Marc), le taureau (Luc) et l'aigle (Jean). Ils sont tous ailés (et l'homme passe alors pour un ange), mais ici — comme souvent ailleurs— ils sont représentés sans ailes, sauf pour l'aigle bien-sûr.... Ils deviennent alors de simples attributs d'identification des quatre auteurs des Évangiles.

Les placer sur les quatre contreforts de la base de la tour participe d'une métaphore où la chapelle devient une figure du trône de Dieu.

Mais aussi, le décor sculpté et vitré des églises et chapelles du XVIe siècle s'organise comme celui des livres de prière individuels des personnes aisées, les Livre d'Heures. Dans ceux-ci, immédiatement après le Calendrier, le fidèle trouvait la représentation des quatre évangélistes, chacune en relation avec un passage des évangiles lu à la messe des quatre principales fêtes : Noël et la Nativité (Mt 2:1-12), l'Epiphanie le 6 janvier et l'Annonciation du 25 mars (Lc 1:26-38), L'Ascension (Mc 16 :14-20), tandis que Jean renvoyait, par l' incipit de son évangile, au plan divin du Salut.

L'aigle tient souvent, dans l'iconographie, l'encrier ou le plumier. Ce n'est pas le cas ici, à la différence du calvaire de Plougastel.

.

 

 

 

 

.

Saint Matthieu (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe),  chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Saint Matthieu (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe), chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

.

.

Comparez avec le même évangéliste du calvaire de Plougastel :

.

Saint Matthieu, calvaire de Plougastel. Photo lavieb-aile.

.

Saint Matthieu (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe),  chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Saint Matthieu (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe), chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Saint Matthieu (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe),  chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Saint Matthieu (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe), chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Saint Matthieu (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe),  chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Saint Matthieu (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe), chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

.

.

Saint Luc et son taureau.

.

Le taureau, à gauche est brisé. Nous ne voyons plus qu'une patte.

 

.

Saint Luc (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe),  chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Saint Luc (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe), chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Saint Luc (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe),  chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Saint Luc (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe), chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

.

.

Saint Marc et son lion.

.

Le Maître de Plougastel a sculpté une œuvre équivalente sur le calvaire de Guipronvel ; le lion est placé à gauche du pupitre.

Voici celui de Plougastel :

.

Saint Marc, calvaire de Plougastel. Photo lavieb-aile

.

Saint Marc (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe),  chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Saint Marc (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe), chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Saint Marc (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe),  chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Saint Marc (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe), chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

.

.

Saint Jean et son aigle.

.

"La tête de saint Jean est d'origine, plus ronde parce qu'imberbe. Les paupières ourlées  et les cheveux partagés en mèche sont bien visibles, mais le nez est brisé. l'aigle de saint Jean s'est transformé en un volatile sans prétention." (Le Seac'h)

Saint Jean (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe),  chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Saint Jean (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe), chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Saint Jean (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe),  chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Saint Jean (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe), chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

.

.

Comparez avec le saint Jean de Plougastel :

.

Saint Jean, calvaire de Plougastel. Photo lavieb-aile.

.

Saint Jean (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe),  chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Saint Jean (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe), chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

.

.

.

LES DOUZE APÔTRES ET SAINT TUGEN.

.

Le porche sud rassemble les Apôtres, six à l'intérieur et cinq à l'extérieur. Décapités pour la plupart à la Révolution, ils ont retrouvés leurs têtes en 1852, et ont été restaurés en 1993-1994 par l'atelier de Pierre Floch. Certaines statues ont été refaites par la technique due la mise-aux-points sur le modèle du calvaire de Plougastel-Daoulas.

"Toutes reposent sur des consoles en granite décorées de masques et d'animaux monstrueux. Sur le fleuron du gable de l'arc d'entrée se tiennent saint Tugen avec à sa droite saint Matthias et à sa gauche saint Matthieu. Les contreforts sont creusés de niches avec à gauche saint Barthélémy et un apôtre dont l'attribut est brisé et, à droite, saint Jean et un calice avec la tête du serpent brisé. Saint Jude avec son épée a été déplacé sur le mur sud de la sacristie, rajoutée en 1720. "

C'est donc la même métaphore de l'église comme figure terrestre du Trône céleste qui est reprise, et, après les quatre Évangélistes, nous trouvons les douze Apôtres. S'ils tiennent un phylactère, c'est qu'ils témoignent chacun d'un des douze articles du Credo, pilier de la Foi chrétienne. Leur série est très fréquemment alignée de chaque coté de l'intérieur des porches bretons (ou de l'encadrement des portails des cathédrales), mais la présence sur les contreforts à l'extérieur d'un sanctuaire serait (Le Seac'h) une innovation qui ne se retrouve qu'à Confort et à Plogoff. 

L'exploitation du chiffre 4 puis du chiffre 12 est évidente, avec sa valeur rythmique musicale.

Dans le parallèle que j'ai dressé entre décor des sanctuaires et livres d'heures, le rapport s'impose entre les douze apôtres et les heures canoniales (bien qu'elles ne soient que huit, de Matines à Complies), ou les heures du temps.

Qu'on y adhère ou pas, ce n'est qu'en percevant la signification spirituelle de ce décor sculpté qu'on en perçoit pleinement la beauté.

.

.

I. SAINT TUGEN ET LES SIX APÔTRES À L'EXTÉRIEUR DU PORCHE.

.

1. Saint Tugen entre les apôtres Matthias et Matthieu sur le fronton du porche.

.

Porche sud de la chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Porche sud de la chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Porche sud de la chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Porche sud de la chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Porche sud de la chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Porche sud de la chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

.

.

Saint Tugen.

"Saint Tugen, l'abbé patron de la chapelle, porte une aube recouverte d'un rochet, avec une chape fermée par un mors en tissu décoré d'un losange, la crosse et la mitre, une clef pendant sur ses vêtements flottants. La main gauche et une partie de la crosse sont brisés." (Le Seac'h)

Le saint dont le culte attirait ici les foules lors de sept pèlerinages annuels est représenté en abbé (crosse à droite) car il est tenu comme successeur de saint Jaoua à la tête de l'abbaye de Daoulas avant d'être recteur de Braspart.

Sa main gauche devait tenir un pain rond dont on devine l'amorce. En effet, la clef de saint Tugen (un poinçon conservé dans un reliquaire), plantée dans un petit pain lors des pèlerinages, était censé prévenir de la rage, ou, du moins, de la rage de dents. Les pains qui se conservaient sans moisir portaient le nom de Bara an Alve.

"Mais le principal emploi de la clé du Saint est de bénir par attouchement les petites clés en plomb, dites « Clés de Saint Tugen ». Des marchands de Pont Croix et d'Audierne les fabriquent et viennent les vendre, sur la place, le jour du pardon. Ces clés portent, de côté et d'autre du panneton : S.T. Bénies, elles préservent des chiens enragés." Le Caguet 1891.

 

.

Saint Tugen (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe),  chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Saint Tugen (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe), chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

.

.

Saint Matthias et sa lance.

L'attribut de Matthias est la hache, ou la hallebarde, ou la lance.

.

Saint Matthias (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe),  chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Saint Matthias (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe), chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Saint Matthias (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe),  chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Saint Matthias (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe), chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Saint Matthias (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe),  chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Saint Matthias (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe), chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

.

.

L'apôtre Matthieu et sa balance de publicain.

Le Maître de Plougastel adore les détails vestimentaires, les boutons ronds soigneusement glissés dans des languettes qui serpentent, les ceintures et leur boucle, et, ici, les plis en accordéon des manches.

.

L'Apôtre Matthieu,  (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe),  chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

L'Apôtre Matthieu, (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe), chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

L'Apôtre Matthieu,  (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe),  chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

L'Apôtre Matthieu, (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe), chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

L'Apôtre Matthieu,  (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe),  chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

L'Apôtre Matthieu, (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe), chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

.

.

Le contrefort de gauche. les apôtres Barthélémy et Philippe (?)

.

 

 

 

L'Apôtre Barthélémy,  (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe),  chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

L'Apôtre Barthélémy, (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe), chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

.

.

L'apôtre Barthélémy et son coutelas de dépeçage.

.

L'Apôtre Barthélémy,  (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe),  chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

L'Apôtre Barthélémy, (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe), chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

L'Apôtre Barthélémy,  (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe),  chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

L'Apôtre Barthélémy, (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe), chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

L'Apôtre Barthélémy,  (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe),  chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

L'Apôtre Barthélémy, (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe), chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

.

.

Le socle de granite : trois têtes de dragon.

.

Socle, chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Socle, chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

.

.

L'apôtre non identifié.

Par exclusion des apôtres identifiés ici, il peut s'agir de  saint Philippe tenant sa croix à longue hampe, ou de saint Thomas portant son équerre. J'opte pour le premier.

.

 

L'Apôtre Philippe,  (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe),  chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

L'Apôtre Philippe, (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe), chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

.

.

Saint Jean.

"Le visage de l'apôtre a été très bien refait par Pierre Floch. Un détail a été copié sur le masque qui orne un autel  à la chapelle de Lambader en Plouvorn : le sillon naso-labial a été creusé avec le philtrum apparent." (Le Seac'h)

.

.

L'Apôtre Jean,  (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe),  chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

L'Apôtre Jean, (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe), chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

L'Apôtre Jean,  (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe),  chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

L'Apôtre Jean, (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe), chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

L'Apôtre Jean,  (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe),  chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

L'Apôtre Jean, (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe), chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

L'Apôtre Jean,  (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe),  chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

L'Apôtre Jean, (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe), chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

L'Apôtre Jean,  (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe),  chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

L'Apôtre Jean, (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe), chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

.

.

Saint Jude et son épée.

Je l'avais identifié comme étant saint Paul, qui a le même attribut, mais aussi la calvitie. J'adopte le point de vue de Le Seac'h.

.

 

L'Apôtre Jude,  (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe),  chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

L'Apôtre Jude, (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe), chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

L'Apôtre Jude,  (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe),  chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

L'Apôtre Jude, (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe), chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

L'Apôtre Jude,  (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe),  chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

L'Apôtre Jude, (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe), chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

.

.

 

 

II. LES SIX APÔTRES DE L'INTÉRIEUR DU PORCHE.

.

Voir dans ce blog, entre autres :

 

.
 

 

C'est toujours à droite que débute la série des 12 articles du Credo, avec les apôtres Pierre, André, Jacques le Majeur, Jean et Thomas, puis dans un ordre moins constant  Jacques le Mineur, saint Philippe, Barthélémy, Matthieu, Simon et Jude (je donne ici la séquence de l'ossuaire de Sizun.

De nombreux porches placent leurs 12 apôtres, avec 6 de chaque coté. Ici, où nous avons, sous les dais de leur niche, 3 apôtres de chaque coté, l'ordre est le suivant :

-Pierre.

-André.

-Jacques le Majeur

- Thomas (probable) 

-Simon

-Jacques le Mineur.

.

1. Le coté droit.

 

 

.

 

 

Apôtres  (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe) du porche intérieur de la  chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Apôtres (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe) du porche intérieur de la chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

.

.

Saint Pierre et sa clef.

.

Apôtres  (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe) du porche intérieur de la  chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Apôtres (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe) du porche intérieur de la chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Apôtres  (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe) du porche intérieur de la  chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Apôtres (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe) du porche intérieur de la chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Apôtres  (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe) du porche intérieur de la  chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Apôtres (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe) du porche intérieur de la chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

.

.

Saint André et sa croix en X.

.

Apôtres  (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe) du porche intérieur de la  chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Apôtres (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe) du porche intérieur de la chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Apôtres  (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe) du porche intérieur de la  chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Apôtres (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe) du porche intérieur de la chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

.

.

Saint Jacques le Majeur, son bourdon, son chapeau de pèlerin, sa pèlerine à trois boutons, sa besace et son baudrier à coquilles.

.

 

Apôtres  (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe) du porche intérieur de la  chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Apôtres (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe) du porche intérieur de la chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Apôtres  (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe) du porche intérieur de la  chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Apôtres (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe) du porche intérieur de la chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Apôtres  (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe) du porche intérieur de la  chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Apôtres (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe) du porche intérieur de la chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

.

.

"Du coté ouest, on trouve de gauche à droite : un Apôtre à l'attribut brisé, Simon et la scie, Jacques le Mineur. L'Apôtre non identifié et saint Jacques le mineur portent tous deux une longue tunique flottante ceinturée à la taille. Un manteau recouvre leurs épaules. Saint Simon et saint Jacques le Mineur tiennent leur livre ouvert. Les barbes lisses, le nez légèrement épaté et les cheveux partagés en mèches sont typiques du style du Maître de Plougastel. Toutes les statues portent un phylactère muet. Elles sont de grandes dimensions et ont les épaules plus larges que les statues de Confort-Meilars." (Le Seac'h)

.

Apôtres  (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe) du porche intérieur de la  chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Apôtres (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe) du porche intérieur de la chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Apôtres  (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe) du porche intérieur de la  chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Apôtres (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe) du porche intérieur de la chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

.

.

Saint Thomas et son équerre.

Il n'a pas été identifié par Le Seac'h, mais c'est probablement lui qui tient la branche de son équerre brisée.

.

Apôtres  (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe) du porche intérieur de la  chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Apôtres (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe) du porche intérieur de la chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Apôtres  (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe) du porche intérieur de la  chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Apôtres (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe) du porche intérieur de la chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Apôtres  (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe) du porche intérieur de la  chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Apôtres (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe) du porche intérieur de la chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

.

.

Saint Simon et sa scie.

.

Apôtres  (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe) du porche intérieur de la  chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Apôtres (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe) du porche intérieur de la chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Apôtres  (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe) du porche intérieur de la  chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Apôtres (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe) du porche intérieur de la chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

.

.

Saint Jacques le Mineur et son bâton de foulon.

.

Apôtres  (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe) du porche intérieur de la  chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Apôtres (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe) du porche intérieur de la chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Apôtres  (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe) du porche intérieur de la  chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Apôtres (kersanton, Maître de Plougastel, début XVIIe) du porche intérieur de la chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

.

.

LES CONSOLES ET FRISES.

.

Porche intérieur de la  chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Porche intérieur de la chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

.

.

"Au fond du porche, les statues du Christ Sauveur, de sainte Anne enseignante et de la Vierge portant l'Enfant sont aussi du Maître de Plougastel avec la statue du Christ lié, à l'extérieur, sur l'arc de triomphe et le petit saint Tugen de la fontaine, en contrebas de l'enclos. "

.

Porche intérieur de la  chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Porche intérieur de la chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

.

.

Console sous le Christ Sauveur : deux têtes de dragons mordant un phylactère.

.

 

Porche intérieur de la  chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Porche intérieur de la chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Porche intérieur de la  chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Porche intérieur de la chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

.

.

Console sous sainte Anne éducatrice. Quatre têtes de dragons mordant un serpent (ou leur queue)

.

Porche intérieur de la  chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Porche intérieur de la chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Porche intérieur de la  chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Porche intérieur de la chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

.

.

Console sous la Vierge à l'Enfant. Quatre têtes de dragons.

.

Porche intérieur de la  chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Porche intérieur de la chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Porche intérieur de la  chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Porche intérieur de la chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

.

.

Frise de la console  entre les socles.

Dragons affrontés.

.

Porche intérieur de la  chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Porche intérieur de la chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Porche intérieur de la  chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Porche intérieur de la chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

.

.

Au sommet de la voûte : anges tenant un écu.

.

Porche intérieur de la  chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Porche intérieur de la chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Porche intérieur de la  chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Porche intérieur de la chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

.

.

Frise des consoles du coté droit du porche.

.

Tête entre deux dragons.

.

Porche intérieur de la  chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Porche intérieur de la chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

.

.

Tête entre deux grylles.

Le buste d'un personnage à la chevelure bouclée profuse est encadré par deux visages féminins, mais ceux-ci viennent de la queue de dragons.

.

Porche intérieur de la  chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Porche intérieur de la chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

.

.

Tête entre les queues de deux dragons.

.

Porche intérieur de la  chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Porche intérieur de la chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

.

.

Frise des consoles du coté gauche du porche.

.

Tête entre deux grylles.

.

 

 

Porche intérieur de la  chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Porche intérieur de la chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

.

.

Animaux.

.

Porche intérieur de la  chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Porche intérieur de la chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

.

.

Angelot.

.

Porche intérieur de la  chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Porche intérieur de la chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

.

.

L'inscription gravée sur la porte.

.

ESTIENE : ANSQVER : FA : LAN : 1663.

.

On mentionne divers membres de la famille Ansquer à Primelin, comme 

Henry Ansquer, né en 1598 à Primelin  et décédé le 7 mai 1678à Primelin. Son  fils Henry ANSQUER (1660-1710). Son petit-fils Henry ANSQUER est né le26 novembre 1704 à Primelin (Loval)  x Anne Mignon

Etienne ANSQUER né en 1752 à Primelin, a épousé Marguerite PRIOL (1756-) ? Leur fils Jean ANSQUER est né en 1778

http://h1-online.heredis.com/fr/CapSizun29/famille_dagorn_du_cap_sizun/individus#1895

.

 

Porche intérieur de la  chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Porche intérieur de la chapelle Saint-Tugen en Primelin. Photographie lavieb-aile mars 2020.

.

.

.

LE CALVAIRE.

.

Il n'est pas (du tout) de l'atelier du Maître de Plougastel, mais je l'accueille dans cet article malgré tout. Yves-Pascal Castel le décrit comme un ensemble de 6 mètres de haut, en granite, débutant par les six degrés à pans coupés et corniches et un socle cubique portant l'inscription P: FRIANT: RR- M: PRIOL: FA: 1821, des emblèmes funéraires et un coeur. Il faudrait parler d'une croix que d'un calvaire, mais la croix octogonale est entourée d'une  Vierge de Pitié et de statues. Certaines sont d'anciennes statues géminées dont le personnage arrière a été décapité, laissant suspecter qu'elles proviennent d'un calvaire plus important. D'autres têtes ont été recollées.

http://croix.du-finistere.org/commune/primelin.html

 

.

Calvaire de l'enclos de Saint-Tugen à Primelin. Photographie lavieb-aile.

Calvaire de l'enclos de Saint-Tugen à Primelin. Photographie lavieb-aile.

Calvaire de l'enclos de Saint-Tugen à Primelin. Photographie lavieb-aile.

Calvaire de l'enclos de Saint-Tugen à Primelin. Photographie lavieb-aile.

Calvaire de l'enclos de Saint-Tugen à Primelin. Photographie lavieb-aile.

Calvaire de l'enclos de Saint-Tugen à Primelin. Photographie lavieb-aile.

.

.

Saint Tugen et sa clef à gauche de la Pietà.

.

Calvaire de l'enclos de Saint-Tugen à Primelin. Photographie lavieb-aile.

Calvaire de l'enclos de Saint-Tugen à Primelin. Photographie lavieb-aile.

Calvaire de l'enclos de Saint-Tugen à Primelin. Photographie lavieb-aile.

Calvaire de l'enclos de Saint-Tugen à Primelin. Photographie lavieb-aile.

.

.

Sainte Marie-Madeleine et son revers.

.

Calvaire de l'enclos de Saint-Tugen à Primelin. Photographie lavieb-aile.

Calvaire de l'enclos de Saint-Tugen à Primelin. Photographie lavieb-aile.

Calvaire de l'enclos de Saint-Tugen à Primelin. Photographie lavieb-aile.

Calvaire de l'enclos de Saint-Tugen à Primelin. Photographie lavieb-aile.

.

.

Saint Jean.

.

Calvaire de l'enclos de Saint-Tugen à Primelin. Photographie lavieb-aile.

Calvaire de l'enclos de Saint-Tugen à Primelin. Photographie lavieb-aile.

SOURCES ET LIENS.

 

https://www.pop.culture.gouv.fr/notice/merimee/IA00006352

https://www.pop.culture.gouv.fr/notice/palissy/IM29002735

.

 

— CHAUSSEPIED (Charles), 1909, Revue de Bretagne de Vendée & d'Anjou, Volume 42.

https://archive.org/details/bub_gb_OUYoAAAAYAAJ/page/n7/mode/2up

LA CHAPELLE DE SAINT-TUGEN EN PRIMELIN (finistère)

La chapelle de Saint-Tugen est un petit édifice assez remarquable situé dans un site pittoresque, au milieu de beaux arbres et non loin de la côte et du bourg de Primelin. Bon nombre d'artistes et d'archéologues, qui s'intéressent à ce monument, se sont justement émus de son état de délabrement, et l'un d'eux, M. Bernard, en a publié, l'année dernière, une savante notice historique qui mieux encore contribuera à faire connaître cet édifice et sur laquelle nous ne reviendrons pas. Nous nous associons à son vœu et à celui de tous ceux qui ont souci de la conservation de nos œuvres d'art, pour obtenir le classement de cette chapelle parmi les monuments historiques.

Ce monument, d'un plan assez irrégulier, mesure intérieurement 29 mètres de long de l'est à l'ouest, sur une largeur de 11 mètres 30 à la base du clocher, et 24 mètres au mur du chevet. Il se compose d'une entrée voûtée accolée de deux réduits d'où partent les escaliers ; d'une nef avec bas-côtés, de transepts et d'un chœur terminés par un même mur droit, enfin d'un porche et d'une sacristie au sud. 

Cette chapelle est de deux époques distinctes, c'est-à-dire que, bâtie au commencement du XVI* siècle, elle fut considérablement agrandie et remaniée au siècle suivant. Les transepts existaient-ils primitivement ? c'est possible, mais ils devaient être plus saillants. L'édifice devenant insuffisant pour l'affluence des pèlerins qui s'y pressaient en foule à certaines époques de l'année, on démolit presque toute la partie orientale pour la reconstruire sur de plus vastes proportions. Le large transept nord est séparé par deux arcades plein cintre ornées de clefs à consoles et retombant sur des piliers massifs d'ordre ionique à chapiteaux aux volutes très développées dans le style jésuitique. La partie la plus intéressante à l'intérieur est la voûte d'arête sous la tour reposant sur de hautes et minces colonnettes dégagées, placées dans les quatre angles de la partie centrale. En raison de l'importance, de cette tour et de la flèche qu'elle devait supporter, les murs et les arcs qui la reçoivent ont une grande épaisseur et sont bien contre-butés principalement au sud par un énorme contrefort.

La plus grande richesse de cet édifice réside à l'extérieur. La façade occidentale est percée d'une belle porte ogivale surmontée d'une accolade et d'un gable flammés. Elle est encadrée de quatre contreforts ornés de niches à dés et culs-de-lampe garnis de statues, les plus rapprochés s'élèvent dans toute la hauteur de la tour une corniche richement sculptée. La tour proprement dite est percée sur chacune de ses faces de longues et étroites fenêtres à multiples colonnettes et séparées par de petits linteaux dans leur hauteur. Une autre balustrade termine la plate-forme sur laquelle repose un lanternon polygonal bien postérieur à la construction du clocher et sans grand caractère; il remplace la flèche qui ne fut jamais exécutée. Aux angles de la balustrade se voient  les substructions des pinacles qui devaient s'élever autour de la flèche centrale. Au sud de la façade occidentale est une tourelle surmontée d'une belle flèche à pans ornée de crochets ; cette tourelle renferme le premier espalier conduisant à la galerie extérieure, puis de là, à un autre escalier placé à l'angle nord-ouest qui mène alors à la plate-forme supérieure.

Après le clocher et la façade ouest lui servant de soubassement, le porche placé au sud est la partie la plus intéressante et la plus riche de cette chapelle II est bâti sur un plan carré, flanqué de contreforts d'angle ornés de niches et de statues, et couronnés de,pinacles fleuronnés. Le tympan de l'arcade d'entrée est ajouré dans le genre de ceux des édifices de cette région, les parois intérieures des murs latéraux sont garnies de niches accouplées assez profondes pour recevoir des statues. La façade de ce porche est aussi très décorée, les remparts du pignon sont surajoutés d'une crête — sorte de balustrade ajourée —, et un gable à crochets accompagne l'accolade qui couronne l'arcade avec d'élégantes colonnettes supportant des statues.

 

— COUFFON (René)  LE BARS, Alfred, 1988,  Diocèse de Quimper et de Léon. Nouveau répertoire des églises et chapelles. Quimper : Association Diocésaine, 1988.

http://diocese-quimper.fr/images/stories/bibliotheque/pdf/pdf-Couffon/PRIMELIN.pdf

— COUFFON (René), 1952, L'architecture gothique en Cornouaille,  Mémoire SHAB

https://m.shabretagne.com/scripts/files/51ebaffb1a4073.62873873/1952_01.pdf

— DUCOURET (Jean-Pierre), SERRE (Fabien), 1983, dossier IA00006352 de l'Inventaire Général

http://patrimoine.region-bretagne.fr/gertrude-diffusion/dossier/chapelle-saint-tugen-primelin/f24db6bc-e0b0-4968-b2ab-e6dbc9543963

— TOSCER, 1977-1978, dossier Inventaire IA 00006352.

http://inventaire-patrimoine.region-bretagne.fr/gertrude-diffusion/public/annexes/IA00006352_02.pdf

— LE CARGUET (H. ) 1891, Les clés et le culte de Saint-Tugen, Bulletin de la Société archéologique du Finistère tome XVIII Pages 192 à 201.

https://societe-archeologique.du-finistere.org/bulletin_article/saf1891_0274_0283.html

— LE CARGUET (H. ) Petite chronique de Monsieur Saint-Tugen dans, Bull. de la Soc. Archéol. du Finistère, 1916, p. 184, 213-330.

 

 

— LE SEAC'H (Emmanuelle), 2014, Sculpteurs sur pierre en Basse-Bretagne. Les ateliers du XVe au XVIe siècle. Presses Universitaires de Rennes.

http://www.pur-editions.fr/couvertures/1409573610_doc.pdf

— PÉRENNÈS (Henry), 1936, Saint-Tugen en Cap-Sizun

.

TOSCER (C.), 1987, La chapelle Saint-Tugen en Primelin, SHAB. p. 336-342.

https://www.shabretagne.com/scripts/files/548345e82aa077.10302388/1987_24.pdf

VELLY (Yves), 1930,   Velly Yves, “Saint Tugen et son église : joyau architectural du Cap-Sizun, monument historique monographie & explication de ses nombreux et merveilleux symbolismes,” Collections numérisées – Diocèse de Quimper et Léon, consulté le 3 février 2020, https://diocese-quimper.fr/bibliotheque/items/show/3472. .

https://diocese-quimper.fr/bibliotheque/files/original/c3dcdf77786c24d8a65eed75a1f067f4.pdf

— LIST OF THE WORKS OF THE MAÎTRE DE PLOUGASTEL

https://en.wikipedia.org/wiki/List_of_the_works_of_the_Ma%C3%AEtre_de_Plougastel

— Wikipedia

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/3/31/Primelin_%2829%29_Chapelle_Saint-Tugen_Int%C3%A9rieur_02.JPG

Partager cet article

Repost0
Published by jean-yves cordier - dans Maître de Plougastel Chapelles bretonnes.

Présentation

  • : Le blog de jean-yves cordier
  • : 1) Une étude détaillée des monuments et œuvres artistiques et culturels, en Bretagne particulièrement, par le biais de mes photographies. Je privilégie les vitraux et la statuaire. 2) Une étude des noms de papillons et libellules (Zoonymie) observés en Bretagne.
  • Contact

Profil

  • jean-yves cordier
  • "Il faudrait voir sur chaque objet que tout détail est aventure" ( Guillevic, Théraqué).  "Les vraies richesses, plus elles sont  grandes, plus on a de joie à les donner." (Giono ) "Délaisse les grandes routes, prends les sentiers !" (Pythagore)
  • "Il faudrait voir sur chaque objet que tout détail est aventure" ( Guillevic, Théraqué). "Les vraies richesses, plus elles sont grandes, plus on a de joie à les donner." (Giono ) "Délaisse les grandes routes, prends les sentiers !" (Pythagore)

Recherche