Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 mars 2020 1 30 /03 /mars /2020 14:14

Les navires sculptés (leucogranite, v.1547) de l'église de Plogoff.

 

 

.

 

« Les nombreuses églises et chapelles disséminées le long des côtes [du Cap Sizun] furent justement construites en ce 16e siècle qui vit fleurir intensément l’industrie des pêcheries, des sècheries et de la navigation. Pour bien marquer la part qui leur revenait dans ces bâtisses élevées de leurs deniers, les marins firent sculpter sur les tympans des portails et des porches des bateaux avec leur mât et leurs équipages navigant au milieu des poissons et des oiseaux de mer. » (Daniel Bernard)

Cet article appartient à une série d'articles  sur les "carvelles" (navires de commerce) ou les embarcations de pêche sculptées sur pierre en Finistère  (liste =/- chronologique): 

 

liste qui sera à compléter par :

 l'église de Plouhinec (ex Poulgoazec) ou chapelle Saint-Julien de Poulgoazec

Chapelle Saint-Yves (moitié du XVIIe) de Plogoff .

Chapelle Saint-Trémeur, (façade, deux barques)

Chapelle Sainte-Hélène à Douarnenez (poissons et Fou de Bassan et barque à  3 ou 4 marins)

église de Goulien barque de pêche à 3 marins.

église Saint Codoan de Poullan-sur-mer

.

 

Voir aussi dans la même région du Cap Sizun les embarcations de pêche sculptées sur bois sur les sablières :

 .

 

Voir les graffiti normands :


 

-Dives-sur-mer, église : 400 graffiti

-Saint-Vaast la Hougue, chapelle des Marins, graffito,  XVIe

http://www.saintvaast.fr/pageLibre000125fc.aspx

-Vatteville-la-rue graffiti des murs de l'église

http://www.jpdugene.com/camping_car/normandie_2012/2012-08-07.htm

-Fécamp, abbatiale Ste-Trinité, graffiti

http://www.unicaen.fr/recherche/mrsh/sites/default/files/forge/vignettes/abbatialeFecamp.jpg

-Région de Fécamp :

http://www.fecamp-terre-neuve.fr/GalerieGraffiti.html

-Honfleur, Maison Erik Satie, graffiti XVIe-XIXe

-Eglise d'Hénouville:

http://perso.numericable.fr/~arnaudser/serander/Henouville/Graffiti.htm

-Dreux, beffroi, graffiti de 1537 :

https://www.sagaphoto.com/photo.asp?from=liste&id=PF008391#.XlEHBWhKiM8

-Couvent Sainte-Barbe de Canteleu près de Rouen:

https://rouen.blogs.com/photo/2007/11/o-trouver-ce-gr.html

 

.

PRÉSENTATION.
.

Je l'emprunte au dossier de l'Inventaire Général (Ducouret, 1983) :

"La partie la plus ancienne de l’église paroissiale de Plogoff remonte au 16e siècle, ainsi que l’indique l’inscription en lettres gothiques sur le portail ouest déchiffrée ici par H. PERENNES : « Jour de Mae l’an mil V centz XLVII fust fonde le cllohe. »

Puis s’en est suivi, au cour des siècles suivants, une série de restaurations et modifications rappelées par plusieurs inscriptions datées sur différentes parties de l’édifice : 1649 et 1661 (à l’envers) sur le bras nord du transept, 1737 sur le clocher (date qui renvoie à l’époque où le clocher, qui se trouvait jusqu’alors au milieu de l’église, a été rebâti à son emplacement actuel), 1764 et 1777 au niveau du porche sud et 1853 au fond du sanctuaire.

On sait également que l’église a été rehaussée et lambrissée à l’intérieur en 1835.

La dernière grande restauration en date a débutée en 2008 et achevée en 2012. Les interventions ont eu lieu sur le clocher, la toiture, la voûte et les vitraux.

Voici les différentes inscriptions qui accompagnent les dates relevées sur le bâtiment :

Bras nord du transept : MRE : HENRY GUILLOU R : 1649

Chambre des cloches : A. PH. LICAVAN. R 1737 DOM JEAN PERCHERIN. Ptre CVRE. H. NORMANT FABRIQVE. H. ROSEN FABRIQVE

Mur sud, près du porche : VD : M : C : PRISER R : 1764 Porche sud : B.M.LORIENT Rr 1777 (précisons que ce nom orne également trois croix monumentales de la commune datées de 1773 à 1776)

Fond du sanctuaire : 1853, Yves recteur, Jean-Marie Carval, maire. J.-Y. Marzin, trésorier.

En forme de croix latine, l’église en pierres de taille [leucogranite] comprend une nef avec bas-côtés et deux chapelles formant transept. A l’intérieur, les arcades sont soit gothiques, soit en plein cintre.

Le clocher se trouve sur le pignon ouest et surplombe une porte du même style et de la même époque que celle de la chapelle Saint-Tugen en Primelin. On peut observer sur ce même pignon deux des trois « vaisseaux de pierre » sculptés sur les murs extérieurs de l’édifice, le troisième se trouvant sur la façade sud. D’autres sont sculptés sur certains piliers de la nef. Ce type de motif se rencontre régulièrement dans le Cap-Sizun. On en trouve un autre dans la commune sur le pignon est de la chapelle Saint-Yves."

.

.

J'en retiens que les navires de pierre de l'église datent, au plus tôt, de sa fondation (ou de celle du clocher) en 1547. J'en présenterai quatre.

1.  Au-dessus du porche ouest, à gauche du fleuron du gable. Chaloupe de pêche, 5 marins remontant les lignes chargées de poissons.

2. Au-dessus du porche ouest, à gauche du fleuron du gable. Chaloupe de pêche, 3 marins remontant les lignes chargées de poissons.

3.  Sur la façade sud. Chaloupe de pêche, trois marins dont le maître de barque tenant la barre.

4. Sur un pilier sud de la nef. Nef avec deux marins. 

.

.

.

Je montrerai aussi, tant qu'à être là,   :

-les inscriptions lapidaires que j'ai pu relever.

-les autres chapiteaux de la nef.

- les vitraux 

-la Pietà

-la statue en kersanton par le Maître de Plougastel avec l'inscription I. BOCOV, que je commenterai.

 

.

.

 

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

.

.

L'inscription de fondation au dessus du porche ouest. Leucogranite érodé, 1547.

.

En 1940, Pérennès lisait encore « Jour de Mae l’an mil V centz XLVII fust fonde le cllohe. ». En 1988, Couffon lisait " ... JOUR DE MA... / LAN MIL V...Z / XLVII FUST / FOND... LE CLO...", ce que nous pouvons encore deviner en partie en 2020. Donc, "un jour de mai 1547 fut fondé le clocher".

La construction du porche occidental avait dû, en toute logique, précédée celle du clocher de quelques années, mais la position de l'inscription de fondation en haut du gable du porche s'applique aux deux navires de pierre qui encadrent le fleuron.

.

.

.

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

.

.

1.  Au-dessus du porche ouest, à gauche du fleuron du gable. Chaloupe de pêche, 5 marins remontant les lignes chargées de poissons.

.

 

 

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

.

.

2. Au-dessus du porche ouest, à gauche du fleuron du gable. Chaloupe de pêche avec 3 marins remontant les lignes chargées de poissons.

.

 

 

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

.

.

LA FAÇADE SUD.

.

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

.

Une porte cintrée est sévèrement encadrée, comme à la règle et à l'équerre, par deux pilastres barrés d' une corniche qui est la base du fronton ; et, au centre de ce dernier, une niche qui reproduit en miniature le même motif. La niche est vide,et l'œil s'oriente vers les austères majuscules d'une inscription  surveillée par un masque. Le soleil et l'ombre nous aident à déchiffrer : B.M.LORIENT RR 1772.

  Ce nom orne également trois croix monumentales de la commune datées de 1773 à 1776, à Trogor, Kervergar et  à la chapelle Saint-André  à Landrer. C'est celui de Bernard-Marie LORIENT, recteur de Plogoff de 1768 à son décès le 14 octobre 1782 

J'ai omis de photographier l'inscription "SIMON. CARVAL. F. 1772." sur un contrefort de ce porche.

https://gw.geneanet.org/lydie6463?lang=en&pz=liliane+jeanne+mauricette&nz=le+floch&p=simon&n=carval

Plusieurs individus répondent à ce nom.

Simon CARVAL, né en 1714 à Goulien et décédé le 26 juin 1774 au manoir de Kerivoa à Audierne, marié à Hélaine LE BORGNE , d'où Simon CARVAL, né en 1744 à Kerivoas, Esquibien.

.

 

 

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

.

.

Inscription de la façade sud, juste avant l'avancée du porche sud.

inscription du mur sud, dans un cartouche asymétrique en leucogranite près du porche :

VD : M : C : / PRISER RII : 1764

RII correspond à RR de l'inscription du porche : Recteur. Nous pouvons transcrire ainsi : Vénérable et Discret Messire C. PRISER, recteur en 1764. Il s'agit de Clet PRISER, né à Trogor (Plogoff) le 17 mai 1528 de Jean et de Marie Guillou, curé de Plogoff de 1747 à 1757 puis recteur de Plogoff de 1757 jusqu'à son décès le 11 novembre 1768 (BDHA 1940).

.

 

 

 

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

.

.

Nous étions sur le coté gauche du porche sud, mais nous voici de l'autre coté, à droite, dans le recoin qui précède la baie. C'est là que nous trouvons une inscription et un navire sculpté , dans un emplacement peu avantageux qui indique un ré-emploi.

.

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

.

.

Inscription de la façade sud, juste après l'avancée du porche sud.

Lettres capitales romaines, de taille irrégulière. Pierre de réemploi, peut-être incomplète

H : GVILLOV.

Selon Couffon, L'aile nord du transept porte l'inscription : "Mre. HENRY. GVILLOV. R. 1649.", puis la date de 1661 à l'envers.

La chapelle  Saint-Yves de Plogoff porte au fronton ouest  l'inscription "Mre. H. GVILLOV. RECTEVR. 1648.".

Henry Guillou fut recteur de Plogoff de 1646 à 1667.

Les généalogistes mentionnent un Yvon GUILLOU, né à Audierne vers 1630, qui épousa Éléonore BOCOU (un nom sur lequel nous allons revenir), d'où 7 enfants, dont Henry GUILLOU, sieur de Kerversit, "noble homme"  né à Audierne en 1659, marié à Marie Priol  et décédé à Plogoff le 30 octobre 1713. Mais aucun de ses 7 enfants ne porte le prénom Henry.

https://gw.geneanet.org/jargor?lang=en&p=henry&n=guillou&oc=3

.

.

.

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

.

.

3.  Sur la façade sud. Chaloupe de pêche, trois marins dont le maître de barque tenant la barre.

La barque est à clins, en forme de sabot, avec une étrave convexe et un étambot incliné, et surtout un gouvernail assez large et dont la barre est finement représenté.

Le patron tient la barre de la main droite et se tient au plat-bord de la main gauche. Les deux matelots se tiennent par la taille. On ne voit aucun matériel de pêche et aucun mât.

.

 

 

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

.

.

Le cliché de Fabien Serre pour l'Inventaire Général est bien meilleure et dégagée de l'ombre:

.

Fabien Serre, copyright Région Bretagne.

.

 

.

.

4. Sur un pilier sud de la nef. Nef avec deux marins. 

.

Pour continuer à suivre le fil thématique de mon article, je vous fais pénétrer dans l'église pour découvrir les chapiteaux sculptés de ses piliers. Le premier au sud montre, entre des feuillages, une barque de pêche. Je l'ai désigné prudemment comme une "nef" car le dessin est plus rudimentaire,  (le pilier serait-il plus ancien ?) et  montre une sorte de château arrière.

.

 

 

 

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

.

.

Quelques autres chapiteaux.

Les photos sont ce quelles sont, mais donneront une idée de ce décor :

Un couple bras dessus bras dessous.

Masque crachant des feuilles.

Armoiries des Rosmadec.

Barque et feuillages

Angelot

feuillages

Scène animalière : renard (?) goûtant une feuille.

.

 

 

 

 

 

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

.

.

Les armoiries des Rosmadec : pallé d'argent et d'azur à sic pièces.

Elles se justifient par les droits prééminenciers des seigneurs du manoir de Kergaradec, à un kilomètres du bourg de Plogoff. Selon Pérennès, "la terre de Kergaradec, qui avait primitivement fait partie de la seigneurie de Tyvarlen en Landudec, fut baillée en partage le 26 Août 1474, par Riou de Rosmadec à sa sœur Marguerite de Rosmadec, épouse de François de Boiséon, baron de Kerouzeré." En 1628, Claude , comte de Boiséon, céda cette terre à Yves Autret.

Plus important pour mesurer le lien entre ces seigneurs et les barques de pêche, "Les propriétaires de Kergaradec avaient une rente sur les pêcheries du Cap-Sizun, garantie par des actes du 2 Juillet 1494 et 31 Janvier 1499."

Les armoiries pleines ou en alliance des Rosmadec se trouvaient sur une croix dite de Keroullant, ou sur le porche du cimetière, sur les fonts baptismaux, et sur la maîtresse-vitre.

.

.

 

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

.

.

Restons à l'intérieur pour examiner

QUELQUES VITRAUX.

.

1. Comment Notre-Dame révéla à Dom Michel Le Nobletz qu'il devait donner des missions en Cornouailles. Signature E. Lobin à Tours, 1917. Coté nord.

Un autre vitrail montre au sud par le même verrier "Comment le R. P. Julien Maunoir par aide et assistance de Notre Dame put en huit jours apprendre la langue bretonne et faire le catéchisme à la chapelle de Ty-Mam-Doue."

Je photographié celui-ci pour la peinture de la famille bretonne en costume d'époque, devant l'église.

L'atelier Lobin de Tours a été créé en 1848 par Julien-Léopold Lobin (1814-1864), auquel a succédé Lucien-Léopold Lobin (1837-1892), époux de Louise-Anne Florence, puis son beau-frère Joseph-Prosper Florence (ou Jean-Prosper)jusqu'en 1905. L'affaire périclite sous le nom de "Lobin et Florence".

La signature "E. LOBIN TOURS 1917" pose alors problème : mais il s'agit d'Etienne Lobin, qui réalisa par exemple entre 1920 et 1922 quasiment l’ensemble des verrières de l’église Saint-Martin de Tournon. Il  était à l’époque actif à Paris, mais  avait encore comme adresse commerciale TOURS en Indre-et-Loire. Voir les 215 résultats de l'interrogation Pop.culture.gouv.fr :

https://www.pop.culture.gouv.fr/search/list?mainSearch=%22etienne%20lobin%22

 

.

 

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

.

.

Comment le R. P. Julien Maunoir par l'aide et assistance de Notre Dame put en huit jours apprendre la langue bretonne et faire le catéchisme à la chapelle de Ty-Mam-Doue.

C'est le fameux et édifiant miracle de Ty-Mamm-Doué, mieux connu par la peinture de Yann d'Argent en la cathédrale de Quimper.

Ici, le peintre nous donne un tableau d'un groupe d'enfants en costume breton.

.

.

 

 

 

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

.

.

Comment S. Corentin montra intact et vivant au roi Grallon le poisson de sa fontaine. Signature J-P. Florence et Cie, Tours 1903. Coté sud.

Saint Guénolé, abbé fondateur de Landévennec et saint Corentin, évêque de Quimper mais auparavant ermite sur le Ménez-Hom (qui domine Landévennec) sont face au roi Gradlon, agenouillé.

Joseph-Prosper Florence est également intervenu à Quimper pour les vitraux de l'église Saint-Mathieu en 1896.

http://www.lavieb-aile.com/2020/03/les-vitraux-de-saint-mathieu-a-quimper.html

.

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

.

.

Comment S. Cotodoc venant de Grande-Bretagne en Armorique s'établit à Cléder. Signature  J.P. Florence et Cie  Tours 19--
.

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

.

.

Comment S. Cotodoc assista dans ses derniers moments son ami S. Kerrien. Signature  J.P. Florence et Cie  Tours 19--

 

.

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

.

.

Une Pietà.

.

 

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

.

.

Le clocher, ses tours et ses inscriptions.

.

"Le clocher, qui jadis se trouvait, dit-on, au milieu de l'église, fut rebâti, en 1733, à l'endroit où il est actuellement. On lit, en effet, au bas de la chambre des cloches : A. PH. LIGAVAN. RECTEUR. 1733.DON JEAN PERCHERIN. ptre CVRE. H. NORMANT FABRIQVE. H. ROSEN FABRIQVE : (Pérennès)

 

"Le clocher, qui, jusqu'au XVIIIe siècle, était au milieu de l'église, fut rebâti sur le pignon en 1733. On lit, sur la chambre des cloches : "A. PH. LIGAVAN. RECTEVR. 1733. DOM. IEAN. PERROSEN. FABRIQVE."

Sur le pignon, des bateaux en bas-relief indiquent la participation des pêcheurs. A la base de la flèche courte, tympans ajourés ; galerie à balustrade classique." (Couffon)

 

.

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

.

.

Je lis sur le coté gauche sur trois lignes dans un cartouche réglé:

V.V --A

LIGAVAN

RR 1733.

que je transcris comme [Vénérable ?] Alain Ligavan, recteur 1733.

Alain Ligavan fut recteur de Plogoff de 1686 à 1727.

.

 

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

.

.

Je lis péniblement à droite l'inscription de 3 lignes:

V--- [peut-être V:D IAN]

PERCHIR

---C

La transcription s'inspire de la lecture de Pérennès DON JEAN PERCHERIN. ptre CURÉ. (le titre DON est très improbable et non confirmé). La leçon de Couffon DOM. IEAN. PERROSEN. FABRIQVE." n'est pas confirmée.

Le même auteur relève le nom de Jean PERHIRIN, curé de Plogoff de 1724 à 1746.

Je transcris Vénérable et discret(?) Jean Perchirin Prêtre Curé. Placée en symétrie à la suite de l'inscription précédente, celle-ci indique, après le nom du recteur LIGAVAN, celle de son curé.

Le nom est bien attesté à Plogoff (33 mentions), sous la forme PERCHERIN, mais aussi ailleurs avec les graphies PEHERIN , PEHIREN , PEHIRIN , PENCHIRIN , PENHIRIN , PER'HIRIN , PERCHEIN , PERCHIRIN , PERHERIN , PERHIRIN , PERHYRYN , PERIHIN , PESCHEIN , PIHERIN , PIHIRIN , PIRCHERIN , PIRCHIRIN , PIREHEN , PIREHIN , PIRHERIN , PIRHIRIN , PIRIHIN , PRIREHEN  et PRIRHEN (Geneanet)

Les individus mariés sont mieux retenus dans les généalogies, et on trouve à Plogoff les prénoms de Paul, Jean François ou Hervé.

 

.

 

 

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

.

.

En dessous : longue inscription de deux lignes.

La première ligne n'a pas été déchiffrée par les auteurs. Je comprends pourquoi. Je devine pourtant quelque chose comme :

-CI-H.H LENIEHCANT

La deuxième ligne a été lue H. NORMANT FABRIQVE. H. ROSEN FABRIQVE , mais je crois que le mot  FABRIQVE est extrapolé de la simple initiale F.

NORMANT F. H. ROSEN F

Le patronyme Le NORMANT est attesté au XVIe siècle à Plogoff, de même que celui de ROSEN ou ROZEN ; ainsi, Henry Rosen sur geneanet

.

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

.

.

Le clocher, coté nord, et sa tourelle.

.

 

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

.

.

Masques et frise de la tourelle.

.

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

.

.

Retour au porche ouest.

.

Comparez avec celui de la chapelle Saint-Tugen, où le tympan est ajouré, et le gable découpé. :

.

Porche sud de la chapelle Saint-Tugen à Primelin. Photo lavieb-aile

.

 

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

.

.

La statue d'un apôtre, en kersanton d'une niche à dais du porche ouest.

Cet apôtre qui a perdu l'attribut qu'il portait en main droite est peut-être saint Pierre (calvitie et toupet frontal). Il s'apparente aux statues d'apôtres de la chapelle Saint-Tugen et de l'église de Confort-Meilars attribuée au Maître de Plougastel actif de 1570 à 1621 (E. Le Seac'h). On retrouve le noble hiératisme de cet atelier (dont Roland Doré est l'élève).

On retrouve aussi les mêmes détails vestimentaires, la tenue du livre ouvert, la même disposition du pan de manteau, des plis et du phylactère déroulé sous la main gauche.

Mon hypothèse se trouve confirmée en consultant l'ouvrage de Le Seac'h page 195 dans son chapitre consacré à ce Maître et page 336  : elle l'admet bien dans son Catalogue raisonné de ses œuvres .

Voir :

Les navires sculptés (v. 1528) de la façade occidentale de l'église de Confort-Meilars.

.

Saint Pierre, kersanton, Maître de Plougastel; Porche sud de la chapelle Saint-Tugen. Photo lavieb-aile.

.

Credo des Apôtres de la façade ouest de Confort-Meilars. Photographie lavieb-aile.

.

Credo des Apôtres de la façade ouest de Confort-Meilars. Photographie lavieb-aile.

.

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

.

.

Le socle porte l'inscription I : BOCOV.

Faut-il transcrire "Ian Bocou",  et se référer à Jean (ou Yves) ou "Iac Bocou"  et se référer à Jacques ? Faut-il y voir le même individu que celui qui a inscrit son nom J. BOCOV avec le chronogramme 1626 sur le clocher de la chapelle Saint-André de Plogoff ?

Un Yves BOCOU est né en 1608 à Pont-Croix, de même qu'un Jacques Bocou. Un Jean Bocou est né le 25 février 1628 à Pont-Croix, et décédé le 29 juillet 1706 à Esquibien.

Comme il n'existe aucune mention d'un prêtre ou recteur correspondant à I. BOCOU ou J. BOCOU, il faut, et c'est assez logique à la base d'une statue, y voir le nom d'un fabricien.

La date gravée à la chapelle Saint-André est presque cohérente mais un peu tardive avec la période d'activité du Maître de Plougastel.

Guillaume Bocou.

On connait mieux Guillaume Baucou, qui fut recteur de Cléden-Cap-Sizun entre 1644 et 1647 puis une seconde fois entre 1656 et 1660, car dont le nom apparait sur deux linteaux de'une maison de Lescoff en Plogoff. Elles se lisent M : G : BOCOU P CANONICUS CORISOP (?) ET REC DE CLEDEN ou « Monseigneur Guillaume Bocou chanoine de Quimper et recteur de Cléden » (linteau de la porte d’entrée), et M : G : BOCOU P CANONICUS LEONEN : 1661 ou « Monseigneur Guillaume Bocou chanoine de Léon » (linteau fenêtre est de l’étage).

Un Guillaume BOCOU chanoine de Quimper et pourvu de la prébende de Beuzec-Cap-Sizun, résilia celle-ci pour devenir  recteur d'Elliant de 1674 à 1678. Il signe comme chanoine de Quimper en 1662.

Le même fut effectivement recteur de Beuzec-Cap-Sizun de 1641 à 1674 avant de se démettre.

Sa statue est érigé sur la façade sud de l'église de Cleden-Cap-Sizun.

Un Guillaume BOCOU, chanoine du Léon, fut recteur de Pleyber-Christ de 1639 à 1644 (BDHA 1914).

.

 

 

 

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

Église Saint-Collodan de Plogoff. Photographie lavieb-aile mars 2020.

.

.

SOURCES ET LIENS.

.

— BERNARD (Daniel), 1950,  Cléden-Cap-Sizun : monographie d'une paroisse et d'une commune de la presqu'île du Cap-Sizun, 1952. Bull. SAF

 

https://societe-archeologique.du-finistere.org/bulletin/annee_1950.html

 

 

— COUFFON, René, LE BARS, Alfred. Diocèse de Quimper et de Léon. Nouveau répertoire des églises et chapelles. Quimper : Association Diocésaine, 1988.

— DUCOURET (Jean-Pierre), SERRE (Fabien), 1983, Maison de prêtre de Lescoff

http://patrimoine.bzh/gertrude-diffusion/dossier/maison-dite-de-pretre-dite-ti-bras-lescoff-plogoff/df1322a6-fc78-485c-9bd7-5e66f292d759

— DUCOURET (Jean-Pierre), SERRE (Fabien), 1983, Eglise paroissiale Saint-Collodan de Plogoff, Dossier IA00006280 de l'Inventaire Général.

 

http://patrimoine.bzh/gertrude-diffusion/dossier/eglise-paroissiale-saint-collodan-plogoff/2e45a8a7-4e4b-4942-b513-86b4411aa1a4

— LE CARQUET (H.), 1899 : Les chapelles du Cap Sizun (Bull.S.A.F. 1899).

 

— LE SEAC'H (Emmanuelle), 2014, Sculpteurs sur pierre en Basse-Bretagne. Les ateliers du XVe au XVIe siècle. Presses Universitaires de Rennes.pages 189-191

http://www.pur-editions.fr/couvertures/1409573610_doc.pdf

— PÉRENNÈS (Chanoine Henri), 1940, Notices sur les paroisses du diocèse de Quimper et de Léon dans, Bulletin de la Commission diocésaine d'histoire et d'archéologie de Quimper. 1940 Archives diocésaines de Quimper

https://diocese-quimper.fr/images/stories/bibliotheque/bdha/bdha1940.pdf

.

Partager cet article

Repost0
Published by jean-yves cordier - dans Inscriptions Chapelles bretonnes. Navires sculptés

Présentation

  • : Le blog de jean-yves cordier
  • : 1) Une étude détaillée des monuments et œuvres artistiques et culturels, en Bretagne particulièrement, par le biais de mes photographies. Je privilégie les vitraux et la statuaire. 2) Une étude des noms de papillons et libellules (Zoonymie) observés en Bretagne.
  • Contact

Profil

  • jean-yves cordier
  • "Il faudrait voir sur chaque objet que tout détail est aventure" ( Guillevic, Théraqué).  "Les vraies richesses, plus elles sont  grandes, plus on a de joie à les donner." (Giono ) "Délaisse les grandes routes, prends les sentiers !" (Pythagore)
  • "Il faudrait voir sur chaque objet que tout détail est aventure" ( Guillevic, Théraqué). "Les vraies richesses, plus elles sont grandes, plus on a de joie à les donner." (Giono ) "Délaisse les grandes routes, prends les sentiers !" (Pythagore)

Recherche