Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juillet 2013 3 10 /07 /juillet /2013 12:34

 

Zoonymie (origine du nom) du papillon l'Azuré de la Bugrane, Polyommatus icarus (Rottemburg, 1775).

 

      La zoonymie (du grec ζῷον, zôon, animal et ónoma, ὄνομα, nom) est la science diachronique  qui étudie les noms d'animaux, ou zoonymes. Elle se propose de rechercher leurs significations, leurs étymologies, leur évolution et leur impact sur les sociétés (biohistoire). Avec l'anthroponymie (étude des noms de personnes), et la toponymie (étude des noms de lieux) elle appartient à l'onomastique (étude des noms propres).

 

Elle se distingue donc de la simple étymologie, recherche du « vrai sens », de l'origine formelle et sémantique d'une unité lexicale du nom.


Résumé. 

Polyommatus : du grec poluommatos, "aux nombreux yeux", allusion aux nombreuses ocelles des ailes.

icarus : de Icare, fils de Dédale, qui s'échappa du Labyrinthe grâce à des ailes de son invention ; ivre de sa réussite, il voulut s'élever pour se rapprocher du soleil. La cire de ses ailes fondit, et il sombra dans la mer.

— L'Azuré de la Bugrane est un nom vernaculaire inventé par Gérard Luquet en 1986 et qui prit l'ascendant sur L'Argus Bleu, le zoonyme créé par Geoffroy (1762) et reprit par Engramelle (1779). L'Azuré de la Bugrane signale la couleur bleue des mâles et l'une des plantes hôtes, l'ononis spinosa ou Arrête-bœuf. L'Argus bleu souligne aussi la couleur des mâles, et honore le géant Argos polyommatos, aux cent yeux. De Villers (1789) avait proposé l'Icare, Godart (1823) le Polyommate Icarius.  

 

 

I. Nom scientifique.

1. Nom de famille.

Lycaenidae, Polyommatinae.

2. Nom de genre : Polyommatus Latreille, 1804.

Polyommatus Latreille, 1804; "Tableau méthodique des Insectes" in Nouveau Dictionnaire d'Histoire naturelle appliqué aux arts, principalement à l'Agriculture et à l'Économie rurale et domestique, par une Société de naturalistes et d'agriculteurs ; avec des figures des trois Règnes de la Nature, Paris : Deterville, an XII [1804] 24 (6) p. 185 et 200, espèce-type: Papilio icarus Rottemburg.

Polyommatus vient du grec polus "beaucoup", et omma, ommatos, "œil" : c'est un qualificatif du géant Argos qui disposait de cent yeux, dont cinquante étaient toujours ouverts. C'est lui que la jalouse Héra envoya surveiller Io, transformée en génisse après ses amours avec Zeus.

  Ce nom est en rapport avec les nombreux ocelles des ailes des papillons bleus.

  

 

 


 

3. Nom d'espèce : 

1. Protonyme Pap.[ilio] icarus Rottemburg, 1775.

Pap.[ilio] icarus Plebejus ruralis, Rottemburg, S. A. von. 1775. "Anmerkungen zu den Hufnagelischen Tabellen der Schmetterlinge. Erste Abtheilung". Der Naturforscher, Halle : 1775 6,  page 21-22.

On ne sait rien de la vie du baron (FreiherrS.A von Rottemburg, mais dans les années 1770, cet entomologiste allemand a travaillé sur la collection de rhopalocères rassemblée dans la région de Berlin par un autre entomologiste allemand, Johann Siegfried Hufnagel (1724-1795) en donnant des descriptions précises des spécimens recueillis par ce dernier. C'est l'objet de le présente publication. Elle est éditée à Halle-sur-Saale, ville de Saxe-Anhalt au N-O de Leipzig. Rottemburg aurait vécu à Klemzig (actuel Klepsk) près de Sulechow (Züllichau en allemand), actuellement en Pologne. (source). Outre P. icarus, on lui doit la description de Thymelicus acteon, Cyaniris semiargus, Polyommatus bellargus, Brenthis ino, Euphydryas aurinia, Melitaea Athalia, Lyceana Alciphron, Mellicta athalia.

  Dans sa description de l'Icarus, il cite Rösel von Rosenhof, (1761), Der monat. Insect.-Belustig. 3: pl. 37, figs. 3 ♂ D, 5 ♂ V.

 La localité-type est "Berlin" (Sachsen).

  Icarus désigne le héros mythologique grec Icare. 

 Dans la mythologie grecque, Icare (en grec ancien Ἴκαρος / Ikaros) est le fils de l'architecte Dédale et d'une esclave crétoise, Naupacté. Il est connu principalement pour être mort après avoir volé trop près du Soleil. Icare et Dédale cherchent à fuir leur exil, Cnossos, en Crète, et à retourner à Athènes, cité dont Dédale était originaire. Ils veulent également échapper à la vengeance de Minos, qui poursuivait Dédale car ce dernier avait aidé Pasiphaé à s'accoupler avec un taureau blanc (ce qui donna naissance au Minotaure). Selon d'autres versions, Dédale avait donné à Ariane l'idée du fil noué à la cheville de Thésée, lui permettant de fuir le labyrinthe où le minotaure était enfermé, et dont Dédale avait été l'architecte.

 

Ne pouvant emprunter ni la voie des mers, que Minos contrôlait, ni celle de la terre, Dédale eut l'idée, pour fuir la Crète, de fabriquer des ailes semblables à celles des oiseaux, confectionnées avec de la cire et des plumes. Il met en garde son fils, lui interdisant de s'approcher trop près de la mer, à cause de l'humidité, et du soleil, à cause de la chaleur. Mais Icare, grisé par le vol, oublie l'interdit et prenant trop d'altitude, la chaleur fait fondre la cire. Ses ailes finissent par le trahir et il meurt précipité dans la mer qui porte désormais son nom : la mer Icarienne. (Wikipédia) 

 

  Henri Matisse, "La Chute d'Icare", 1943. Papiers gouachés, découpés et collés sur papier. 36 x 26,5 cm. Collection particulière. (SUCCESSION H. MATISSE 2013 / MUSÉE DÉPARTEMENTAL MATISSE, LE CATEAU-CSIS, ALBERTO RICCI) Source.

 

 

 

Synonymie :

 

Papilio icarus Rottemburg, 1775
Polyommatus icarus claracaelestis Verity, 1949
Polyommatus icarus flavocinctata Rowland-Brown, 1909  
Polyommatus icarus icarus (Rottemburg, 1775)
Polyommatus icarus rufoprivata Verity, 1926  

 

II. Noms vernaculaires.

  L'Azuré de la Bugrane, l'Argus bleu , l'Azuré d'Icare, l' Icare , le Lycène Icare , l'Argus Icare

1. L'Argus bleu, le mâle, l'Argus brun, la femelle. Geoffroy, 1762.

  Étienne Louis Geoffroy Histoire abrégée des Insectes qui se trouvent aux environs de Paris, Volume 2 Argus bleu le mâle n° 30, l'Argus brun la femelle n° 32.


 2. L'Argus bleu, le mâle, l'Argus Bleu-violet, la femelle Engramelle 1779.

 a) L'Argus bleu :   Jacques Louis Engramelle Papillons d'Europe, peints d'après nature, Volume 1 page 168 n°80  planche 38 fig. g et h par J.J. Ernst,  1779. Confusion sur les sexes : "L'argus bleu [...] tire sa dénomination de la couleur de la femelle, ainsi que tous ceux de cette espèce. Les mâles sont bruns." Pour cet Argus bleu, Engramelle donne la même référence de Rösel 3, tab. 37 fig. 3 et 5 que Rottemburg dans sa description de l'icarus.

b) l'Argus Bleu-violet. Jacques Louis Engramelle Papillons d'Europe, peints d'après nature, Volume 1 page 176 planche 40 n° 85. 

 

 3. Icare, de Villers, 1789.

Charles de Villers, 1789 Caroli Linnaei Entomologia  page 74 n° 133.

4. Polyommate Alexis, Latreille et Godart 1819.

  P.A Latreille et J.B. Godart, Nouveau Dictionnaire d'Histoire naturelle Paris : Deterville 1819, t.XXX page 690.

Parmi les très nombreuses références, celle de Scopoli 1763, Papilio Alexis, Entomologia carn. p. 179 var.2 est mentionné par le site Funet pour Polyommate icarus. Elle est aussi utilisée par Hübner, pap. tab. 60, p. 292-294.

 Voir infra, noms vernaculaires anglo-saxons, The Alexis, Rennie 1832.

Alexis est un des bergers grecs des églogues de Virgile.  Dans la deuxième églogue, le berger Corydon se consume d'amour en vain pour lui.

 

5 . Le Polyommate Alexis Godart 1823.

— Jean Baptiste Godart, Histoire naturelle des lépidoptères ou papillons de France Paris : Crevot, page 76 planche 72 peinte par Vauthier.

 S'agit-il bien de P. icarus ? Godart cite en réference l'Argus bleu et l' Argus brun de Geoffroy.

— Idem,  Boisduval 1833, Hippolyte Lucas 1834.


 

6. La revue des noms vernaculaires par Gérard Luquet en 1986. 

Gérard Christian Luquet retient comme nom vernaculaire principal L'Azuré de la Bugrane, dont il est le créateur en 1986, et comme nom accessoire l'Argus bleu ; l'Azuré Icare; l'Icare. Il rejette La (sic) Lycène Icare et l'Argus Icare.


7. Noms vernaculaires en usage dans les ouvrages contemporains :

      Oberthür 1912-21 : L'Argus bleu d'Engramelle, Lycaena icarus Rott = Alexis Hübner.


Bellmann 2008 : L'Azuré de la Bugrane, l'Argus bleu.

Blab / Luquet 1988 : L'Azuré de la Bugrane.

Chinery / Luquet  2012 : L'Azuré de la Bugrane.

Doux & Gibeaux 2007 : L'Azuré de la Bugrane.

Higgins & Riley /Luquet 1988 : L'Azuré de la Bugrane, l'Argus Bleu.

Lafranchis, 2000 : L'Argus bleu, l'Azuré de la Bugrane.

Perrein, 1012 : Azuré de la Bugrane, Argus bleu.

Tolman & Lewington  / P. Leraut 2009 : Azuré commun.

 

 156c

 

 azure-commun 1503cc

Les noms vernaculaires dans d'autres pays.

  • Hohtosinisiipi en finnois. ... aile bleue
  • Common Blue  en anglais. Le Bleu commun.
  • Puktörneblåvinge en suédois.  blåvinge = argus.
  • Tiriltungeblåvinge en norvégien. 
  • Ikarusblaujurkje  en frisson.
  • almindelige blåfugl en dannois.  
  • Gemeiner Bläuling ou Hauhechel-Bläuling en allemand. Le Bleu commun.
  •  La Blaveta communa en espagnol
  • Modraszek ikar en polonais.

 


 IV. Zoonymie vernaculaire anglo-saxonne ( M.A Salmon, 2000). 

 

Première mention (?) par Mouffet en 1634, puis par Merret en 1666.

  • The Little Blew Argus  : Petiver, 1699.
  • The Blue Argus male : Petiver 1704. Les deux sexes : Wilkes, 1747-49 ; Berkenhout, 1769.
  • The Mixed Argus, female : Petiver, 1704.
  • The Selvedg'd Argus : Petiver 1717.
  • The Ultramarine Blue :Whilkes, 1741-42.
  • The Common Blue : Harris, 1775, et la plupart des auteurs suivants.
  • The Caerulean Butterfly, : Brown, 1832.
  • The Alexis : Rennie 1832.


 

 

 

 

 

 

Liens et Sources.

Funet : Polyommatus.

Inventaire national du patrimoine naturel (Muséum) : .

 http://inpn.mnhn.fr/espece/cd_nom/recherche

— BELLMANN Heiko, 2008 Quel est donc ce papillon, Les Guides Nathan, Paris : Nathan, 2008. Traduction française et noms vernaculaires par G.C. Luquet.

— BLAB (Josef), RUCKSTULH (Thomas) ESCHE (Thomas)  [et al.], adaptation et traduction française LUQUET (Gérard-Christian), 1988 Sauvons les papillons  : les connaître pour mieux les protéger ; préface de Pierre Richard Paris : Duculot 1 vol. (192 p.) : ill. en coul., couv. ill. en coul. ; 27 cm Trad. de : "Aktion Schmetterling so können wir sie retten". 

— BOITARD (Pierre ) Manuel d'entomologie ou Histoire naturelle de insectes: contenant la synonymie de la plus grande partie des espèces d'Europe et des espèces exotiques les plus remarquables, Tome second, Paris : Roret, 1828,  Gallica

  — BOISDUVAL ( Jean Alphonse),  GRASLIN, (Adolphe Hercule de), Dumesnil (P.C.R.C)  Rambur (Pierre).1833 Collection iconographique et historique des chenilles ou description et figures des chenilles d'Europe, avec l'histoire de leurs métamorphoses et des applications à l'agriculture, Paris : Librairie encyclopédique de Roret, 1832-1837 [1833].

— CHINERY (Michael), Insectes de France et d'Europe occidentale, adaptation française  G. Luquet pour les lépidoptères, Flammarion 2005, 2eme édition 2012, 320 p.

— DOUX (Yves), GIBEAUX (Christian), 2007, Les papillons de jour d'Île de France et de l'Oise,Collection Parthénope, Edition Biotope, Mèze, ; Muséum national d'Histoire naturelle, Paris, 2007, 288 p. Préface, index et supervision scientifique de Gérard Chr. Luquet.

— DUPONT (Pascal), DEMERGES (David), DROUET (Eric) et LUQUET (Gérard Chr.). 2013. Révision systématique, taxinomique et nomenclaturale des Rhopalocera et des Zygaenidae de France métropolitaine. Conséquences sur l’acquisition et la gestion des données d’inventaireRapport MMNHN-SPN 2013 - 19, 201 p. http://www.mnhn.fr/spn/docs/rapports/SPN%202013%20-%2019%20-%20Ref_Rhopaloceres_Zygenes_V2013.pdf

 DUPONCHEL (Philogène Auguste Joseph) 1849 Iconographie et histoire naturelle des chenilles pour servir à de compléter une l'Histoire naturelle des lépidoptères ou papillons de France, de MM. Godart et Duponchel . Paris : Germer Baillère, 1849. 

— EMMET (Arthur Maitland) 1991. The Scientific Names of the British Lepidoptera: Their History and Meaning, Colchester, Essex, England : Harley Books, 1991,  288 p. : ill. ; 25 cm.

—  ENGRAMELLE (R.P. Jacques Louis Florentin), Papillons d'Europe peints d'après nature par M; Ernst. Gravés par M. Gérardin et coloriés sous leur direction. Première partie. Chenilles, Crysalides et Papillons de jour [décrits par le R.P. Engramelle, Religieux Augustin, Quartier Saint-Germain] Se vend à Paris chez M. Ernst et Gérardin. Paris : Delaguette/Basan & Poignant 1779. Volume 1 [1]+[VIII],[i-xxxiv] - 206p-errata [i-vi], 3 pl. en noir, 48 planches coloriées (I-XLVIII), 100 espèces. 

— FOURCROY (A. F.) 1785. Entomologia Parisiensis; sive catalogus insectorum quæ in agro Parisiensi reperiuntur; secundam methodam Geoffrœanam in sectiones, genera & species distributus: cui addita sunt nomina trivialia & fere trecentæ novæ species. Pars secunda. Parisiis. (Hôtel Serpente). 2. 232-544. Traduction en latin de l'Histoire des insectes de E.L. Geoffroy. http://archive.org/stream/entomologiaparis02four#page/n3/mode/2up

 — GEOFFROY (Étienne-Louis, Docteur en médecine) 1762. Histoire abrégée des insectes qui se trouvent aux environs de Paris: dans laquelle ces animaux sont rangés suivant un ordre méthodique ;Paris : Durand 1762 Tome second Planches XI à XXII  colorées à la main par Prévost gravées par Defehrt. 744p. http://archive.org/stream/histoireabrg02geof#page/n9/mode/2up

— GEOFFROY [Étienne-Louis] 1798-99 Histoire abrégée des insectes  Benoît Louis Prévost; A J Defehrt Paris : Chez Calixte-Volland : Chez Rémont, an VII [1798-1799 Tome deuxième. http://www.biodiversitylibrary.org/bibliography/14595#/summary

— GEER, (Charles de), Mémoires pour servir à l'histoire des insectes , Stockholm : Hesselberg, 1771.Tome 1 [1]-[15] 707 pages, 37 planches, Gallica .  Tome second première partie 616 pages,  ; Tome second deuxième partie pages 617 à 1175, 43 planches gravées par BergquistGallica.

— GODART (Jean-Baptiste) Histoire naturelle des lépidoptères ou papillons de France décrits par M. Godart, ancien proviseur Paris : Crevot 1821 Vol.1, Première partie, environs de Paris, [I]-[vij] + 295 p. Planches dessinées par [Antoine Charles] Vauthier et gravées par Lanvin.

 

— Gozmány, László: Vocabularium nominum animalium Europae septem linguis redactum2 vols. Budapest: Akadémiai Kiadó, 1979. 

— HIGGINS (L. G.) et RILEY (N. D.) 1988. Guide des Papillons d'Europe : RhopalocèresTroisième édition française. Traduction et adaptation par Th. Bourgoin, avec la collaboration de P. Leraut, G. Chr. Luquet et J. Minet. Delachaux et Niestlé édit., Neuchâtel ,1988455 pages.

HÜRTER Hans-Arnold 1988 Die wissenschaftlichen Schmetterlingsnamen, Herleitung und Deutung, Bottrop ; Essen : Pomp, 492 pages.

— KEMPER Heinrich 1959 Die tierischen Schädlinge im Sprachgebrauch, Berlin : Duncker & Humblot 1959. Google books.

— LAFRANCHIS (Tristan), 2000 Les papillons de jour de France, Belgique et Luxembourg et leurs chenilles, Collection Parthénope, Ed Biotope, Mèze, 448p. 

— LATREILLE, P. A., 1804. "Tableau méthodique des Insectes", pp. 184-187 in Nouveau Dictionnaire d’Histoire Naturelle, vol.24, Paris : Déterville.

— LATREILLE, P. A., 1805. Histoire Naturelle, Générale et Particulière des Crustacés et des Insectes. Tome XIII, p. 369. Paris : Dufart.

 —LATREILLE  (P.A) et Olivier Nouveau dictionnaire d'Histoire naturelle 2eme édition tome 27 1818.

— LATREILLE (P.A), GODART (J.B) Encyclopédie méthodique, ou Entomologie, Paris : Vve Agasse tome 9 1819. https://archive.org/stream/encyclopdiem09metc#page/n3/mode/2up

 — LERAUT (Patrice) 1997 "Liste systématique et synonymique des Lépidoptères de France, Belgique et Corse" (deuxième édition) Alexanor, 20, Supplément hors série : 1-526, 10 illustr., photog, 38 fig.

— LUCAS ([Pierre-] Hippolyte)  Histoire naturelle des lépidoptères d'Europe Paris : Pauquet  1834 ouvrage orné nature de près de 400 figures peintes d'apres, par A. Noel, et gravées sur acier.http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k4416154.r=lucas+papillons.langFR 

 http://www.biodiversitylibrary.org/item/53843#page/11/mode/1up

— LUQUET (Gérard Chr.) 1986 "Les noms vernaculaires français des Rhopalocères d'Europe", Alexanor, Revue des Lépidoptéristes français, tome 14, juillet-septembre 1986, suppl.)

— MACLEOD (Roderick Donald) Key to the names of British Butterflies and moths, 86 pp. Londres 1959.

— OBERTHÜR (Charles), HOULBERT (Constant), Faune entomologique armoricaine. Lépidoptères. Rhopalocères, Rennes : Imprimerie Oberthür 1912-1921, 258 pages.


— PERREIN (Christian) 2012 , Biohistoire des papillons, Presses Universitaires de Rennes 2012.

— SALMON (Michael A.) 2000, The Aurelian legacy, British butterflies and their collectors, University of California Press, 2000.

— SOUVESTRE (Émile), 1836  Voyage dans le Finistère par Jacques Cambry, revu et augmenté par- : "Tableau systématique des lépidoptères qui se trouvent dans le département du Finistère" par  [(Hesse et) Le Borgne de Kermorvan] Brest : Come et Bonetbeau, 1835 page 165

SPULER  (Dr Arnold), Die Europas Schmetterlinge, 1901-1908. Vol.1. Allgemeiner Teil —Spezieller Teil. I-CXXVIII + 1-386 + [1]-[6], 265 fig. dans le texte, E. Schweizelbart'sche Verlagsbuchhandlung, Nägele und Dr Sproesser édit., Stuttgart, Allemagne. En ligne sur BHL:http://www.biodiversitylibrary.org/bibliography/9477#/summary. 

— TOLMAN (Tom), LEWINGTON (Richard), Guide des papillons d'Europe et d'Afrique du Nord, traduction et adaptation française Patrick Leraut,  Paris : Delachaux et Niestlé 1999 et 2009, 384 pages.

  — VILLERS (Charles de) 1789 Caroli Linnaei Entomologia, faunae Suecicae descriptionibus aucta : DD. Scopoli, Geoffroy, de Geer, Fabricii, Schrank, &c., speciebus vel in systemate non enumeratis, vel nuperrime detectis, vel speciebus Galli australis locupletata, generum specierumque rariorum iconibus ornata; curante & augente Carolo de Villers .. Lyon : Pietre et Delamollière, (1789).https://archive.org/stream/carolilinnaeient02linn#page/n11/mode/2up

De Geer : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k97151p/f1.image.r=.langFR

Godart BHL :http://www.biodiversityheritagelibrary.org/item/38004#page/256/mode/1up

Duponchel, chenilles 1849 : BHL : http://www.biodiversityheritagelibrary.org/bibliography/9410#/summary

Boisduval chenille 1832 : http://www.biodiversityheritagelibrary.org/bibliography/51588#/summary

Geoffroy BHL :1762 :http://www.biodiversityheritagelibrary.org/item/51067#page/9/mode/1up

Engramelle :http://books.google.fr/books?id=em0FAAAAQAAJ

Latreille 1804 :http://books.google.fr/books?id=xBsOAAAAQAAJ&printsec=frontcover&hl=fr#v=onepage&q&f=false

 De Villers 1789 :  https://archive.org/stream/carolilinnaeient02linn#page/n11/mode/2up

Fabricius :http://www.biodiversitylibrary.org/bibliography/36510#/summary

Rottemburghttp://www.animalbase.uni-goettingen.de/zooweb/servlet/AnimalBase/home/speciestaxon?id=8326

Goettingen animalbase : base de donnée : http://www.animalbase.uni-goettingen.de/zooweb/servlet/AnimalBase/search

Butterflies of Americahttp://butterfliesofamerica.com/polyommatus_icarus.htm

 

 

 — Bestimmungshilfe für die in Europa nachgewiesenen Schmetterlingsarten :http://www.lepiforum.de/

   http://www.reserves-naturelles.org/sites/default/files/fichiers/protocole-rhopalo-liste-especes.pdf

J'apprécie aussi :http://www.jardinsauvage.fr/FAUNE/INSECTES/PAPILLONS/RHOPALOCERES-19.html

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jean-yves cordier
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de jean-yves cordier
  • Le blog de jean-yves cordier
  • : 1) Une étude détaillée des monuments et œuvres artistiques et culturels, en Bretagne particulièrement, par le biais de mes photographies. Je privilégie les vitraux et la statuaire. 2) Une étude des noms de papillons (Zoonymie) observés en Bretagne.
  • Contact

Profil

  • jean-yves cordier
  • "Il faudrait voir sur chaque objet que tout détail est aventure" Guillevic, Théraqué.  "Un peu de Pantagruélisme (vous entendez que c'est certaine gayeté d'esprit conficte en mespris des choses fortuites)" (Rabelais )"prends les sentiers". Pytha
  • "Il faudrait voir sur chaque objet que tout détail est aventure" Guillevic, Théraqué. "Un peu de Pantagruélisme (vous entendez que c'est certaine gayeté d'esprit conficte en mespris des choses fortuites)" (Rabelais )"prends les sentiers". Pytha

Recherche