Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mars 2017 7 12 /03 /mars /2017 14:28

L'église Sainte-Marie-Madeleine de Dinéault VII. La crossette.

— Sur Dinéault, voir :

.

— Sur les crossettes, voir :

.

 

 

.

Je n'ai observé qu'une seule crossette sous les toits de l'église de Dinéault, à l'angle sud-est, sur le rampant du pignon ouest. Elle représente :

Le lion dévorant une âme.

Or, depuis que je me suis lancé dans la chasse aux crossettes, j'ai pu observer combien ce thème du lion était, sinon constant, du moins extrêmement fréquent en Finistère. Soit le lion est isolé, soit il tient un rouleau, soit, très souvent, un ossement (un fémur, parfois un crâne), et soit encore un petit être, ou seulement sa tête. J'en suis venu à conclure que ce lion stéréotypé (la crinière méchée de la moitié antérieure, le pelage lisse de la moitié postérieure, la queue qui passe entre les pattes et fait retour sur le dos, la tête frisée et le sourire bêta, etc.) avait pour nos ancêtres la valeur d'un voleur d'âme, au service de la Mort, plutôt qu'à celui du Diable. Il était sans-doute chargé de rappeler que la Dame Noire pouvait venir à tout moment avec sa grande faux (pour les bretons, c'était plutôt une lance ou une flèche) et donc qu'il s'agissait d'entretenir son âme pour qu'elle soit bien proprette à l'heure H du jour J. Donc, ne pas oublier ses devoirs de chrétien, aller aux offices, recevoir les sacrements, et mieux, participer aux dévotes pratiques de la confrérie du Rosaire. Accessoirement, faire la charité et aimer son prochain.

Retrouver ce bon Lion, mi-Ankou, mi-psychopompe (un mot que je cherche toujours à placer) suscite donc désormais cette dilatation du cœur, ce chatouillement neuronal — que dis-je, cette épanouissement synaptique en queue de paon — qu'entraîne les retrouvailles avec un bon camarade. Et je vois bien que c'est réciproque, et qu'un large sourire gagne la face du bon félin.

C'est tout lui. Voyez comme il a su arrondir sa queue en une large et élégante courbe avant d'en utiliser la pointe trifide comme un éventail à mouches. Voyez ses yeux exorbités, sa gueule attirée avec appétit vers le paroissien qu'il doit envoyer ad patres, mais avec ce bon fond, cette absence totale de volonté de nuire, cette jovialité dans l'exercice du devoir qui le caractérise. Voyez même cette pilosité de l'arrière des pattes postérieures qui me permet de le reconnaître entre mille. 

— Salut, domestique de la Fossoyeuse, salut, et le bonjour chez toi !

Rencontre après rencontre, je l'apprivoise un peu. Il restait assis loin de moi, timide et gauche?  Voyez maintenant comme je l'apostrophe ! Et comme nous nous sentons  proches, lui et moi ! 

 

.

 

 

Lion dévorant une âme. Crossette de l'église Sainte-Marie-Madeleine de Dinéault. Photographie lavieb-aile.

Lion dévorant une âme. Crossette de l'église Sainte-Marie-Madeleine de Dinéault. Photographie lavieb-aile.

.

 

Lion dévorant une âme. Crossette de l'église Sainte-Marie-Madeleine de Dinéault. Photographie lavieb-aile.

Lion dévorant une âme. Crossette de l'église Sainte-Marie-Madeleine de Dinéault. Photographie lavieb-aile.

.

 

Lion dévorant une âme. Crossette de l'église Sainte-Marie-Madeleine de Dinéault. Photographie lavieb-aile.

Lion dévorant une âme. Crossette de l'église Sainte-Marie-Madeleine de Dinéault. Photographie lavieb-aile.

.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jean-yves cordier - dans Dinéault Gargouilles et crossettes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de jean-yves cordier
  • Le blog de jean-yves cordier
  • : 1) Une étude détaillée des monuments et œuvres artistiques et culturels, en Bretagne particulièrement, par le biais de mes photographies. Je privilégie les vitraux et la statuaire. 2) Une étude des noms de papillons (Zoonymie) observés en Bretagne.
  • Contact

Profil

  • jean-yves cordier
  • "Il faudrait voir sur chaque objet que tout détail est aventure" Guillevic, Théraqué.  "Un peu de Pantagruélisme (vous entendez que c'est certaine gayeté d'esprit conficte en mespris des choses fortuites)" (Rabelais )"prends les sentiers". Pytha
  • "Il faudrait voir sur chaque objet que tout détail est aventure" Guillevic, Théraqué. "Un peu de Pantagruélisme (vous entendez que c'est certaine gayeté d'esprit conficte en mespris des choses fortuites)" (Rabelais )"prends les sentiers". Pytha

Recherche