Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 janvier 2019 5 18 /01 /janvier /2019 22:31

La verrière de la vie de saint Nicolas (vers 1556, et Max Ingrand 1952) ou baie 9 de l'église de  Pont-Audemer.

.

 

 

Voir :

.

Voir : Tous mes articles sur les vitraux.

.

 

PRÉSENTATION.

.

La reconstruction de l'église Saint-Ouen avait été décidée sous Louis XII en 1480, et commença par la façade occidentale. Puis les travaux se poursuivirent avec les sept travées de la nef, qui est raccordée en 1514 au chœur roman, tandis que les bas-cotés, avec leurs 12 chapelles latérales, sont édifiés sous François Ier jusqu'en 1535, et dotés progressivement de vitraux à partir de 1514 environ, et jusqu'en 1556 grâce aux dons des confréries (du Saint-Sacrement en baie 18 et 20), aux corporations (des boulangers en baie 13, des peintres  en baie 10), des familles de notables (baies 7, 8, 10, 12, 16, 17) ou du clergé (abbaye de Saint-Ouen de Rouen en baie 14, chapelain en baie 15). 


 

Les six chapelles du coté nord, principalement dédiées à des saints,  se succèdent ainsi d'ouest en est (vers le chœur) :

  • 1ère chapelle : baie 17 (1475 ; v.1530 ; 1551) : saints Mathurin, Sébastien, Jacques le Majeur et Jean-Baptiste.

  • 2ème chapelle : baie 15 (v.1530 ; XVIIe ; XIXe) : Apparition du Christ aux 12 Apôtres.

  • 3ème chapelle : baie 13 (1536) : Saint Honoré.

  • 4ème chapelle :  baie 11  (v.1540 . V; 1556 . 1952) : saint Vincent.

  • 5ème chapelle :  baie 9 : (v. 1556 ; 1952) : saint Nicolas.

  • 6ème chapelle : baie 7 (1556) : Histoire du Salut.

La baie 9 éclaire donc la 5ème chapelle, elle mesure 5 m. de haut et 3 m de large. Elle comporte 4 lancettes en plein cintre et un tympan de 7 ajours et 8 écoinçons. Consacrée à la vie de saint Nicolas, elle a été réalisée vers 1556 par le même atelier auteur de la baie 7 (Rédemption). 

Les 4 panneaux du registre inférieur qui composaient jadis les 2 scènes de la Naissance de saint Nicolas et du saint dotant les 3 jeunes filles ont été déposés en 1939 et leur localisation actuelle est inconnue. Ils ont été remplacés en 1952 par 3 figures de saints.

.

"Les vitraux du XVIe siècle que nous avons vus dans les chapelles méridionales de Saint-Ouen portaient tous le cachet de la Renaissance, mais l'influence italienne ne s'y manifestait guère que dans le décor architectural et l'ornement, dont nos peintres verriers s'étaient instruits, après Arnoult de Nimègue sur les chantiers de Gaillon et de Rouen. Cependant, un grand changement s'est produit vers le milieu du siècle. Seulement amorcé dans la Dormition de la Vierge, et s'accentuant, nous l'avons vu, dans la Légende de saint Vincent, nous le trouvons pleinement accompli dans les deux derniers vitraux de l'église, la Légende de saint Nicolas et la rédemption.

Le vitrail de saint Nicolas avait lui aussi subi de grands dégâts et l'atelier chargé du récent remaniement général l'a encore amputé de deux panneaux, dont l'un au moins, le mieux conservé, se rapportait à l'épisode « des pucelles malheureuses ». Il faut espérer que ces vestiges du registre inférieur ne seront pas « perdus pour Pont-Audemer », selon le vœu qu'exprimait déjà A. Montier, après certaines suppressions opérées lors de la restauration de 18901, mais hélas sans succès." (Jean Lafond) 

.

Verrière de saint Nicolas (vers 1556) , baie 9 de l'église Saint-Ouen de Pont-Audemer. Photographie lavieb-aile août 2018.

Verrière de saint Nicolas (vers 1556) , baie 9 de l'église Saint-Ouen de Pont-Audemer. Photographie lavieb-aile août 2018.

.

LE REGISTRE INFÉRIEUR : MAX INGRAND, 1952.

.

Saint Louis, saint François d'Assise parlant aux oiseaux et sainte Élisabeth de Hongrie.

.

Verrière de saint Nicolas (vers 1556) , baie 9 de l'église Saint-Ouen de Pont-Audemer. Photographie lavieb-aile août 2018.

Verrière de saint Nicolas (vers 1556) , baie 9 de l'église Saint-Ouen de Pont-Audemer. Photographie lavieb-aile août 2018.

.

LE REGISTRE SUPÉRIEUR. LA VIE DE SAINT NICOLAS.

"Le registre supérieur nous est parvenu en bon état. A gauche, pour conjurer la famine qui désolait son diocèse, le saint évêque de Myre prélève cent muids sur la cargaison de plusieurs vaisseaux qui transportaient du blé d'Alexandrie à Rome. Arrivé à destination, la flottille livrera néanmoins aux greniers impériaux chargé au départ.

A droite, saint Nicolas fait abattre un arbre consacré à Diane, dont la belle statue d'or est vénérée par la foule des paysans." (J. Lafond).

 

.

 

 

Verrière de saint Nicolas (vers 1556) , baie 9 de l'église Saint-Ouen de Pont-Audemer. Photographie lavieb-aile août 2018.

Verrière de saint Nicolas (vers 1556) , baie 9 de l'église Saint-Ouen de Pont-Audemer. Photographie lavieb-aile août 2018.

.

Lancettes A et B à gauche :

Saint Nicolas fait décharger une partie de la cargaison de blé des vaisseaux qui transitent par Myre.

Très bien conservé.

COMMENT SAINCT NICOLAS POUR SUBVENIR A LA FAMINE / ET NESCES ---RAS DE

SORTE QUE LES MARCHANDS EN EMPORTERENT LA MESURE QU'ILS AURENT : ../ AN --- APORTE;

.

Verrière de saint Nicolas (vers 1556) , baie 9 de l'église Saint-Ouen de Pont-Audemer. Photographie lavieb-aile août 2018.

Verrière de saint Nicolas (vers 1556) , baie 9 de l'église Saint-Ouen de Pont-Audemer. Photographie lavieb-aile août 2018.

.

Lancettes C et D à droite : 

Le saint fait abattre l'arbre sacré de la déesse Diane.

Très bien conservé ; les scènes avec cartouche portant le commentaire iconographique est en partie mutilé.

 

 

COMMENT SAINCT NICOLAS FEICT ABATRE UNG ARBRE / DEVOUE A DIANE UNE IDOLE LAQUELE PLUSIEURS NATIONS

PAYANES A DONOENT PAR LA PERFID----- QUI FUT RUSE T RUYNE PARDEDICT SAINT NICOLAS

.

.

Verrière de saint Nicolas (vers 1556) , baie 9 de l'église Saint-Ouen de Pont-Audemer. Photographie lavieb-aile août 2018.

Verrière de saint Nicolas (vers 1556) , baie 9 de l'église Saint-Ouen de Pont-Audemer. Photographie lavieb-aile août 2018.

.

LE TYMPAN.

.

"Le tympan illustre très complètement en six tableaux le récit de la Légende Dorée concernant la double aventure des trois soldats et des trois officiers injustement consacrés à mort et sauvés par l'intervention miraculeuse de saint Nicolas.

Entre le tympan et le corps du vitrail, on observe une différence de qualité qui s'explique sans doute par le fait qu'ici, comme dans les autres verrières de l'église, plusieurs « mains »é ont collaboré à l'ouvrage. Peut-être aussi le peintre verrier ne disposait-il pas de très bons modèles." (J. Lafond)

.

.

 

Verrière de saint Nicolas (vers 1556) , baie 9 de l'église Saint-Ouen de Pont-Audemer. Photographie lavieb-aile août 2018.

Verrière de saint Nicolas (vers 1556) , baie 9 de l'église Saint-Ouen de Pont-Audemer. Photographie lavieb-aile août 2018.

.

Dans les six ajours, légende des 3 officiers condamnés à mort injustement et sauvés par saint Nicolas.

.

Ajours de gauche :

Le saint arrête le bourreau qui va exécuter les 3 soldats en présence de 3 officiers de Constantin.

.

Verrière de saint Nicolas (vers 1556) , baie 9 de l'église Saint-Ouen de Pont-Audemer. Photographie lavieb-aile août 2018.

Verrière de saint Nicolas (vers 1556) , baie 9 de l'église Saint-Ouen de Pont-Audemer. Photographie lavieb-aile août 2018.

.

Ajours de droite :

.

Le préfet du palais obtient la condamnation des 3 officiers ; en dessous à gauche, saint Nicolas apparaît en songe à Constantin pour lui inspirer la vérité. À droite  (disparu en 1853, refait par Duhamel-Mariette en 1895 ): les 3 officiers emprisonnés.

.

Verrière de saint Nicolas (vers 1556) , baie 9 de l'église Saint-Ouen de Pont-Audemer. Photographie lavieb-aile août 2018.

Verrière de saint Nicolas (vers 1556) , baie 9 de l'église Saint-Ouen de Pont-Audemer. Photographie lavieb-aile août 2018.

.

Oculus supérieur :

regroupement d'éléments divers, effectué avant 1853 : Vierge à l'Enfant sur le croissant (1ère moitié du XVIe) ; un soleil et une étoile (XVIIe) ; une croix  de Malte ; deux C opposés dans un entrelacs ; saint Roch, l'ange et Roquet.

Fond damassé du XIXe.

.

Verrière de saint Nicolas (vers 1556) , baie 9 de l'église Saint-Ouen de Pont-Audemer. Photographie lavieb-aile août 2018.

Verrière de saint Nicolas (vers 1556) , baie 9 de l'église Saint-Ouen de Pont-Audemer. Photographie lavieb-aile août 2018.

.

.

SOURCES ET LIENS.

Sources principales :

— GATOUILLAT ( Françoise), CALLIAS-BEY (Martine), CHAUSSÉ (Véronique), HÉROLD (Michel), 2001, Eglise Saint-Ouen in Les Vitraux de Haute-Normandie, Corpus vitrearum / Recensement des vitraux anciens de la France vol. VI, Paris, CNRS, 2001. p. 194.

— LAFOND, (Jean), 1969, Les vitraux de l'arrondissement de Pont-Audemer, Nouvelles de l'Eure, n°36, 1969

En complément :

 

— MONTIER, (Armand), 1895, Les vitraux de Saint-Ouen de Pont-Audemer, Pont-Audemer, Impr. du Commerce, G. Hauchard, 1895 ;

— MONTIER, (Armand), 1896, "L'église Saint-Ouen à Pont-Audemer", Normandie monumentale et pittoresque p. 109 (simple mention de la baie).

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k62406567/f145.item

 

https://www.persee.fr/doc/bulmo_0007-473x_1972_num_130_1_5138_t1_0087_0000_3

— PHILIPPE-LEMAITRE (Delphine) 1853, non consulté

— REGNIER (Louis)  en 1899, non consulté.

Partager cet article

Repost0
Published by jean-yves cordier - dans Vitraux

Présentation

  • : Le blog de jean-yves cordier
  • : 1) Une étude détaillée des monuments et œuvres artistiques et culturels, en Bretagne particulièrement, par le biais de mes photographies. Je privilégie les vitraux et la statuaire. 2) Une étude des noms de papillons et libellules (Zoonymie) observés en Bretagne.
  • Contact

Profil

  • jean-yves cordier
  • "Il faudrait voir sur chaque objet que tout détail est aventure" ( Guillevic, Théraqué).  "Les vraies richesses, plus elles sont  grandes, plus on a de joie à les donner." (Giono ) "Délaisse les grandes routes, prends les sentiers !" (Pythagore)
  • "Il faudrait voir sur chaque objet que tout détail est aventure" ( Guillevic, Théraqué). "Les vraies richesses, plus elles sont grandes, plus on a de joie à les donner." (Giono ) "Délaisse les grandes routes, prends les sentiers !" (Pythagore)

Recherche