Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 décembre 2018 7 30 /12 /décembre /2018 12:30

.

PRÉSENTATION.

.

Datée par inscription de 1475, cette verrière est l'une des deux plus anciennes de l'église Saint-Ouen (avec la baie 6) et a été réadaptée dans la première chapelle du bas-coté nord lors de l'édification de ce dernier entre 1515 et 1535 ; elle porte la date d'"une restauration en 1551. Avec ses 4 lancettes trilobées et son tympan à 11 ajours, elle est haute de 5 m et large de 2,80 m. Elle a été restaurée en 1892 par Duhamel-Marette.

 

Dans les lancettes, des niches architecturées surmontées de tourelles hérissées de pinacles nous retiennent par leurs piédroits peuplés de statuettes (24 au total) et par leurs tentures damassées. Le raffinement de celles-ci, avec les pierreries de leurs bordures, culminent dans la deuxième lancette avec les motifs damassés verts mis en plomb dans le fond vert.

Hélas, mes photos, prises trop rapidement, ne rendront pas compte des détails de ces richesses.

.

Verrière des quatre saints (1475, v.1525-1530, 1551), baie 17, Pont-Audemer. Photographie lavieb-aile août 2018.

Verrière des quatre saints (1475, v.1525-1530, 1551), baie 17, Pont-Audemer. Photographie lavieb-aile août 2018.

Verrière des quatre saints (1475, v.1525-1530, 1551), baie 17, Pont-Audemer. Photographie lavieb-aile août 2018.

Verrière des quatre saints (1475, v.1525-1530, 1551), baie 17, Pont-Audemer. Photographie lavieb-aile août 2018.

.

LES QUATRE LANCETTES.

.

Leur partie inférieure est occupée par un complément de vitrerie géométrique avec les monogrammes du Christ IHS dans des médaillons ((XVIe et XiXe) bordées de colonnettes soutenant des entablements , dans un travail à la grisaille et au jaune d'argent daté par les auteurs du Corpus vitrearum  vers 1525, restauré vers 1551?.

 

 

Verrière des quatre saints (1475, v.1525-1530, 1551), baie 17, Pont-Audemer. Photographie lavieb-aile août 2018.

Verrière des quatre saints (1475, v.1525-1530, 1551), baie 17, Pont-Audemer. Photographie lavieb-aile août 2018.

.

1°) Saint Mathurin et Théodora.

.

Je retrouve saint Mathurin, avec qui j'avais fait connaissance en l'église de Carolles (Manche), avec sa curieuse spécialité de lutter contre le "rabonnissement des mégères", qui avait fait mon ravissement. La statue du XVe siècle que j'y avais admiré représentait, comme ici, le diacre exorcisant la princesse Théodora qui était agenouillée à ses pieds, et on voyait très bien le démon qui sortait de sa bouche. Cela me permet de retrouver ce détail sous la forme d'une étoile ou de phylactère de B.D, de couleur verte, et de ne pas le confondre avec quelque pièce de paramentique. 

 

 

 

 

Verrière des quatre saints (1475, v.1525-1530, 1551), baie 17, Pont-Audemer. Photographie lavieb-aile août 2018.

Verrière des quatre saints (1475, v.1525-1530, 1551), baie 17, Pont-Audemer. Photographie lavieb-aile août 2018.

.

2°) Saint Sébastien.

.

L'inscription signale que cette vitre a été offerte en 1475 par les trésoriers de l'église, Guillaume Le Bienvenu, Pierre Cardonnel, Guillaume Roussel et Jean Duval.

— Guillaume LE BIENVENU :

Il est indiqué comme avocat du roi dans le registre de l'Échiquier de 1469  pour le vicomté de Pontautou et Pont-Audemer, et prêta serment en 1474 à ce titre. Jean Le Bienvenu, sr de l'Épine, son fils, fut avocat du Roi en la vicomté de Pont-Audemer, en 1491-1497.

Mémoires et notes pour servir ...

"En 1475, à Guillaume le Bienvenu, écuyer, sieur de la Motte-Freneuse possédait le fief de l'Espinai en Saint-Pierre-des-Ifs, arrondissement de Pont-Audemer. Son fils Jehan le Bienvenu, écuyer, conseiller en l'échiquier de Normandie, et son petit-fils Guillaume le Bienvenu, écuyer, héritèrent successivement de ce fief. Le 24 août 1484, Jehan le Bienvenu, écuyer, rendit aveu, pour ce fief, à Charles VIII, dans les mains du chancelier de France.

Un aveu fut rendu à François Ier par Guillaume le Bienvenu, écuyer, seigneur de l'Espinai, le 28 octobre 1516.

Guillaume Le Bienvenu, avocat du roi, Pierre Le Bienvenu et Jehan Cardouel (Cardonel) 

 

Pierre Le BIENVENU entra en procès en 1500 pour la charge d'avocat du roi à Pont-Audemer.  Jehan LE BIENVENU était fait le 9 novembre 1482, "lieutenant es vicomtez de Pontautou et Pont-Audemer "

— Pierre CARDONNEL (CARDONEL, CARDOUEL),  conseiller en cour lai de Pont-Audemer en 1466,  lieutenant du bailli de Rouen en la vicomté de Pontautou et Pont-Audemer en 1488-1496. Prêta serment devant l'Echiquier en 1474 comme officier, (avce Guillaume Le Bienvenu)

— Guillaume Roussel : un de ses ancêtres était maître de la nef Notre-Dame de Pont-Audemer en 1250.

.

 

Verrière des quatre saints (1475, v.1525-1530, 1551), baie 17, Pont-Audemer. Photographie lavieb-aile août 2018.

Verrière des quatre saints (1475, v.1525-1530, 1551), baie 17, Pont-Audemer. Photographie lavieb-aile août 2018.

.

3°) Saint Jacques le Majeur.

Cette lancette a été restaurée en 1551, comme en témoigne l'inscription 1551, et l'emploi de la sanguine.

.

Verrière des quatre saints (1475, v.1525-1530, 1551), baie 17, Pont-Audemer. Photographie lavieb-aile août 2018.

Verrière des quatre saints (1475, v.1525-1530, 1551), baie 17, Pont-Audemer. Photographie lavieb-aile août 2018.

.

Saint Jean-Baptiste.

.

Verrière des quatre saints (1475, v.1525-1530, 1551), baie 17, Pont-Audemer. Photographie lavieb-aile août 2018.

Verrière des quatre saints (1475, v.1525-1530, 1551), baie 17, Pont-Audemer. Photographie lavieb-aile août 2018.

.

LE TYMPAN.

.

Vitrerie géométrique bordée de guirlandes en grisaille et jaune d'argent (vers 1525), avec pièces peintes d'étoiles, 2 têtes de profil à l'antiques et 2 têtes nimbées dans des médaillons, et, à petite échelle, les emblèmes des  4 saints figurés dans les lancettes, indiquant l'interversion des 2 figures centrales avant 1853.

.

Verrière des quatre saints (1475, v.1525-1530, 1551), baie 17, Pont-Audemer. Photographie lavieb-aile août 2018.

Verrière des quatre saints (1475, v.1525-1530, 1551), baie 17, Pont-Audemer. Photographie lavieb-aile août 2018.

.

L'ajour central est occupé par un losange figurant saint Quentin sur la chaise de torture (vers 1525, restauré peut-être en 1551) avec l'inscription SAI[N]CT / QUE[N]TIN.

.

Verrière des quatre saints (1475, v.1525-1530, 1551), baie 17, Pont-Audemer. Photographie lavieb-aile août 2018.

Verrière des quatre saints (1475, v.1525-1530, 1551), baie 17, Pont-Audemer. Photographie lavieb-aile août 2018.

.

SOURCES ET LIENS.

Source principale : — GATOUILLAT ( Françoise), CALLIAS-BEY, CHAUSSÉ, HÉROLD 2001, Eglise Saint-Ouen : Les Vitraux de Haute-Normandie, Corpus vitrearum / Recensement des vitraux anciens de la France, Paris, CNRS, 2001. p. 194.

LAFOND, (Jean), 1969, Les vitraux de l'arrondissement de Pont-Audemer, Nouvelles de l'Eure, n°36, 1969 ;

MONTIER, (Armand), 1895,Les vitraux de Saint-Ouen de Pont-Audemer, Pont-Audemer, Impr. du Commerce, G. Hauchard, 1895 ;

MONTIER, (Armand), 1896, "L'église Saint-Ouen à Pont-Audemer", Normandie monumentale et pittoresque p. 109.

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k62406567/f145.item

PERROT (Françoise), 1972, M. Baudot et J. Lafond. Églises et vitraux de la région de Pont-Audemer, numéro spécial des Nouvelles de l'Eure, 3e trimestre 1969 , [compte-rendu], Bulletin Monumental  Année 1972  130-1  pp. 87-88

https://www.persee.fr/doc/bulmo_0007-473x_1972_num_130_1_5138_t1_0087_0000_3

PHILIPPE-LEMAITRE (Delphine)  en 1853, non consulté

REGNIER (Louis)  en 1899, non consulté.

.

 

 

Partager cet article

Repost0
Published by jean-yves cordier - dans Vitraux

Présentation

  • : Le blog de jean-yves cordier
  • : 1) Une étude détaillée des monuments et œuvres artistiques et culturels, en Bretagne particulièrement, par le biais de mes photographies. Je privilégie les vitraux et la statuaire. 2) Une étude des noms de papillons et libellules (Zoonymie) observés en Bretagne.
  • Contact

Profil

  • jean-yves cordier
  • "Il faudrait voir sur chaque objet que tout détail est aventure" ( Guillevic, Théraqué).  "Les vraies richesses, plus elles sont  grandes, plus on a de joie à les donner." (Giono ) "Délaisse les grandes routes, prends les sentiers !" (Pythagore)
  • "Il faudrait voir sur chaque objet que tout détail est aventure" ( Guillevic, Théraqué). "Les vraies richesses, plus elles sont grandes, plus on a de joie à les donner." (Giono ) "Délaisse les grandes routes, prends les sentiers !" (Pythagore)

Recherche