Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mai 2011 5 27 /05 /mai /2011 11:10

Le Crocothemis écarlate, Crocothemis erythraea  (Brullé, 1832) n'est pas d'observation rare. Alors qu'il se cantonnait aux pays chauds, il apparut dans la fin de années 1970 au sud de l' Allemagne et atteint le nord du Danemark en 2008.  

 

crocothemis 1534cc

 

 

crocothemis 1540cc

 

 cliché de juin 2010

libellule-anisoptere 0275

 

 

•  Le genre Crocothemisa été décrit par Friedrich Moritz Brauer (1832-1904) en 1868, mais cet entomologiste autrichien qui fut le directeur du Muséum d'Histoire Naturelle de Vienne exerça plutôt ses compétences dans l'ordre des Neuroptères et des diptères que dans celui des Odonates. L' étymologie associe l'adjectif grec krokos, "safran, orange" et un terme grec themisqui ne désigne pas comme je l'avais suggéré la déesse Thémis, l'une des Titanides et l'épouse de Zeus ( c'eût été trop beau ) mais qui signifie "règle, coutume". C'est l'entomologiste allemand H.A.Hagen (1817-1893) qui l' utilisa comme terminaison de diverses espèces (Brachythemis,Celithemis, Neurothemis, sans se justifier. On suivit son usage, et les Perithemis, Paltothemis, Orthemis,Urothemis, Phyllothemis, Rhodothemis, Rhyothemis,Trithemis, Tetrathemis, Nesciothemis, Gynothemis, Macrothemis, Antidythemis, Aethiothemisvinrent fleurir l'odonatonymie des Libellulidae. 

 

• Le genre crocothemis compte dix espèces, dont Crocothemis erythraea, qui tire son nom du grec erythros,"rouge". La couleur du mâle est en effet si visible que c'est elle qui sert à  désigner l'espèce, tant pour le nom scientifique que pour les noms vernaculaires de Crocothemis écarlate, Scarlet Darter, Broad Scarlet.

 

  C'est Gaspard Auguste Brullè(1809-1873) qui la décrivit après l'avoir observé en Grèce lors de l'expédition de Morée.

   Cette expédition fut menée par la France de 1828 à 1833 dans le Péloponnèse, la péninsule grecque que l'on nommait alors la Morée pour rappeler sans-doute que les Francs avec Villehardouin y avaient fondé une principauté...en 1248. Après que la flotte franco-russe ait gagné la bataille de Navarrin pour soutenir l'indépendance de la Grèce contre l'empire ottoman et son allié égyptien Ibrahim Pacha, des forces militaires débarquèrent à Coron au sud pour s'assurer de l'évacuation des forces égyptiennes, et s'emparer des places fortes tenues par les turcs. Comme lors de l'expédition de Bonaparte en Egypte, cela fut l'occasion d' y associer une mission scientifique chargée d'un inventaire architectural, archéologique, géologique, et naturaliste de la région.

 Cette mission débarqua le 3 mars 1829 à Navarrin. Elle était dirigée par Bory de Saint-Vincent (1778-1846), un naturaliste et officier qui avait à son actif sa participation à l'expédition du capitaine Baudin sur Le Naturaliste en 1800-1804 comme zoologiste.

  Un jeune entomologiste  de vingt ans avait obtenu , grâce au  soutien de Georges Cuvier, de  participer à cette grande oeuvre : Gaspard Auguste Brullè (1809-1873) . C'est lui qui décrivit sous le nom de Libellula erythraea, notre crocothemis écarlate, de même qu'il décrivit les sous-espèces Calopteryx virgo festiva et platycnemis pennipes nitidula, dans le Tome 3, Partie 1 (Zoologie), section 2 (des animaux articulés) de Expédition scientifique de Morée. Section des sciences Physiques (sous la direction de M. Bory de Saint Vincent).Levrault, Strasbourg (et Paris) 1832 : 102.

 

  Outre un ordre, celui des Isoptera (regroupant les termites), Il y décrit aussi des genres et de  très nombreuses espèces nouvelles, dont, entre autres, les suivantes :

-une tenebrionidae, Tentyria rotundata.

-un genre de tenebrionidae,Opatroides, et l'espèce O. punctulatus,

- une sous-espèce de scarabée : Tropinota squalida ssp. pilosa,

- des scarabées,Onthophagus (Palaeonthophagus) ruficapillus Brullé, 1832 et  Onthophagus (Palaeonthophagus) suturellus Brullé, 1832

- Cerambyx velutinus, Vadonia bisignata parmi les Cerambycidae,

-un hémiptère, Miridae, Dionconotus cruentatus Brulle, 1832

-un ciccadellidae, Eusclelis lineolatus,

-des orthoptères:

      _Arcyptera labiata,

      _ Drymadusa dorsalis,

      _ Omocestus (dreuxius) minutissimus,

      _ Omocestus minutus,

      _sous-espèces Acrometopa servillea servillea

                             Chorthippus parallelus tenuis,

      _ synonymes Podisma dimidiata

                           Podisma tibialis

- une arachnide, Alopecosa albofasciata

deux scorpions, Lurus dufoureius, et Mesobuthus gibbosus

- des hymènoptères, Lasioglossum pauperatum, Lasioglossum marginatum, Andrena fulvitarsis, Andrena morio,et dans les Eumenidae Tropidodynerus interruptus

- un Ascalaphe (Neuroptère) Libelloides lacteus, sous le protonyme Ascalaphus lacteus.

- une mante (Mantodea) Empusa fasciata,

- un genre de cerambycidae, Morimus (et non morinus)

- des  coleoptères Un stenopterini : Callimoxys gracilis et un Elateridae, Dicronychus

-   des annelidés  amphinominae Hermodices savignyi

-des lamiinae, Oxylia duponchelii et Helladia flavescens .

 

  En 1833, il devient aide-naturaliste auprès de la chaire des crustacés, des arachnides et des insectes dirigée par Victor Audouin(1797-1841).

En 1838, il devient titulaire de la chaire d'Anatomie comparée et de zoologie de l'université de Dijon. 

                                                          

  C'est l'auteur des ouvrages suivants(non exaustif):

Brullé, Animaux articulés des îles Canaries, 1838

Audouin et Brullé, Histoire naturelle des Insectes, 1835.

In d'Orbigny : Voyage dans l'Amèrique méridionales 6 (2), 1843

in Webb P.B. & Berthelot, Histoire naturelle des Iles Canaries. 2(2), 1840  : Brullé : Orthoptera

 

  De nombreux naturalistes l'ont honoré en nommant "brullei" les espèces qu'ils découvraient, et je citerais dans le désordre :

Tettigetta brullei (Fieber, 1876), une cigale pygmée,

Crepidodera brullei,

Thorectes brullei Jekel, 1865 : geotrupidae

 Necrophories brullei, un Silphydae,

Bembidion brullei Gemminger & Harold, 1868,

Scymnies brullei Mulsant, 1850 : une punaise,

Camptorrhinus brullei Boheman, 1837,

Colobotheini Colobothea brullei Gaham, 1889,

Perga brullei Westwood, 1880,

Tanusia brullei,

Priophorus brullei (Dahlbom), une tenthrède,

Chloracris brullei Pictet & Saussure, 1892, dans Iconographie de quelques sauterelles vertes,

etc...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jean-yves cordier
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de jean-yves cordier
  • Le blog de jean-yves cordier
  • : 1) Une étude détaillée des monuments et œuvres artistiques et culturels, en Bretagne particulièrement, par le biais de mes photographies. Je privilégie les vitraux et la statuaire. 2) Une étude des noms de papillons (Zoonymie) observés en Bretagne.
  • Contact

Profil

  • jean-yves cordier
  • "Il faudrait voir sur chaque objet que tout détail est aventure" Guillevic, Théraqué.  "Un peu de Pantagruélisme (vous entendez que c'est certaine gayeté d'esprit conficte en mespris des choses fortuites)" (Rabelais )"prends les sentiers". Pytha
  • "Il faudrait voir sur chaque objet que tout détail est aventure" Guillevic, Théraqué. "Un peu de Pantagruélisme (vous entendez que c'est certaine gayeté d'esprit conficte en mespris des choses fortuites)" (Rabelais )"prends les sentiers". Pytha

Recherche