Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mars 2013 6 23 /03 /mars /2013 23:36

 

             Le culte de saint Isidore à Crozon:

          rôle du père Julien Maunoir.

 

 

Introduction.

 Saint Isidore, patron des cultivateurs, a été canonisé par le pape Grégoire XV le 12 mars 1622, en même temps que trois autres espagnol(e)s, François-Xavier, Ignace de Loyola, Thérèse d'Avila et le florentin Philippe Néri. Parti d'Espagne, son culte s'est diffusé en Bretagne, en Tyrol et en Franch-Comté. Dans le département du Finistère, on signale 17 traces de son culte. On peut s'interroger sur le rôle qu'a jouer, dans cette diffusion, les efforts de propagation de la foi du père Julien Maunoir. Ce rôle est manifeste à Crozon, ce qui justifie cet article.

  La chapelle Notre-Dame de Porz Salut à Crozon, chapelle où a été érigée la frairie de Saint-Isidore, n'existe plus. Elle se trouvait dans la vallée de l'Aber, et était très fréquentée, si bien qu'au rôle des décimes, elle était imposée à 7 livres, alors que la plupart des autres chapelles l'était à 1 livre et 15 sols. Elle recevait donc beaucoup plus d'offrandes, et on s'y rendait en pèlerinage pour obtenir de belles récoltes. Elle est indiquée sur la carte de Cassini de 1785-89 (Port-Salut). Toujours inscrite au rôle des décimes de 1788, elle est en ruine en 1804, , mais figure en toponyme sur la cate d'État-Major de 1850, comme sur l'actuelle carte de l'IGN sur la route Telgruc-Crozon D 887.


 

Je donne ici une transcription du Canticou spirituel de Julien Maunoir liè à la mission de 1671 à Crozon où il institue ce culte;http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b86120755/f184.image

 

     Monseigneur l'Illustrissime et Reverendissime    Évêque de Quimper et Comte de Cornoüaille a permis l'érection d'une confrairie  dans la chapelle de Pors salo à crozon en l'honneur de S. ISIDOR : et sa sainteté a accordé des indulgences plénières à la dite confrairie le 3. dimanche de may, le 1. dimanche d'octobre, et les six vendredis du Carème. Il y a des Confesseurs, et on y dira des Messes ordinairement

 

.                             

                      An hent da vont ar baradoz.

                       CANTIC SPIRITUEL VOAR AR BUHEZ Sant ISIDOR, Patron ar Labourerien.

  Voar an ton Christe Redemptor Omnium, ex patre patris unice, etc...

 


    E Pen Crauzon é peg ar mor,

Bisit omp oll Sant isidor ;

Ober a rai fur an enor

Da digueri deomp oll ezor.

 

   E porz Salo mam hon Salver

Roet oc'h eus deza un Auter,

Un Auter so toft d'o'ch hini

A vezo deomp guir minic'hi

 

   Labourerien quer an doüar

Aman oc'h eus un Tat cloüar,

Un Melezour, un Advocat,

Dirac ar Verc'hez, hag he Map.

 

   A baoué bihan é clascoué

Dougea, a servicha Doué,

Duel oua ganta mill guez mervel

Evit ober pec'het marvel.

 

  Pa deuhas nerz ha corff deza

En hem laquas de servicha

E ty un ozerc'h à garé

Dreist pep tra servicha Doué

 

   Pel dirac an deiz é savé

D'offri oaraison da zoué ;

Hogen gant é gamaradez

Dirac é Vaestr oue accuser

Da veiza pemdeis dibreder.

Da coll alies an amzer

 


  Pa edo er parc c'harat

E Vaestr à velas daou Ael Mat,

E Vaestr à velas daou Ael Mat,

O ren an oan hag an arat.

 

   Ur veich ar parc gant ar sec'het

Pa velas é Vaestr tourmentet,

En doüar é plantas é vas

Eno ur funteun à savas,

A torras cern é sec'het bras.


   Er-fin gant Doué oue inspiret

Dimisi ous ur Verc'h parset

Pe gant hini é conduas

Ur vuhez gant vertusiou bras.


  Pa varvas un map quer dezo 

E chemsont bete ar maro

Dirac Jesus-Christ assambles

Eguis daou Æl er Baradoes.

 

  Beva à resont é chasteté

Eguis ebars é ty Doué :

Chom à resont gant pinigen,

Peoc'h, Oræson, hag Alusen


   E Briet sansel à varvas

E opinion à Santes vras,

Hag ar bez ma oue anterret

A oue à bep tu enoret.


  Pa oue intaon Sant Isidor

E scoe alies voar ar mor

Da caouet Jésus à repos.

Er fin é rentas éné

Leun à vertu ha santelé,

E compagnunez an Ælet 

Da vossedi ar joausdet.


   Goudé é varo an Autrou Doué

Cals à Viraclou à Euré

Evit discueus é garantes

En andret ur Lavourer quaes.

 

  Un nosvez é apparissas

Da un Itron, hag é c'hargas

Da sevel é gorff enterret,

Eus à daou uguent vloas er veret.

 

   Pa oue an doüar digoret,

E gorff anterin à oué cafvet,

Ha d'an ilis bras transportet

En ur plaç enorabl meurbet.

 

   Ha goudevez eus à pell bro

Pelerinet à zeu affo

Evit possedi an enor

Da visite Sant Isidor.

 

  Meur ar Viracl en deus gret

Da re o deus é quemeret

Da advocat dirac Doué

Evit o c'horff hag o ené.

 

   An diaoul à glasquas taga

Un den à oue devot deza

Sant Isidor à apparissas

Hag ar fallaer à chassons.


 



 



 



 

 

 

 

      N.B : ce texte n'attend plus que sa correction et sa traduction par une personne compétente.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cantique à melrand :

http://paroisse.plouay.pagesperso-orange.fr/documents%20divers/chapelles%20pardons/saint-vincent.htm#cantique-saint-isidore

Partager cet article

Repost 0
Published by jean-yves cordier
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de jean-yves cordier
  • Le blog de jean-yves cordier
  • : 1) Une étude détaillée des monuments et œuvres artistiques et culturels, en Bretagne particulièrement, par le biais de mes photographies. Je privilégie les vitraux et la statuaire. 2) Une étude des noms de papillons (Zoonymie) observés en Bretagne.
  • Contact

Profil

  • jean-yves cordier
  • "Il faudrait voir sur chaque objet que tout détail est aventure" Guillevic, Théraqué.  "Un peu de Pantagruélisme (vous entendez que c'est certaine gayeté d'esprit conficte en mespris des choses fortuites)" (Rabelais )"prends les sentiers". Pytha
  • "Il faudrait voir sur chaque objet que tout détail est aventure" Guillevic, Théraqué. "Un peu de Pantagruélisme (vous entendez que c'est certaine gayeté d'esprit conficte en mespris des choses fortuites)" (Rabelais )"prends les sentiers". Pytha

Recherche