Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 avril 2012 2 03 /04 /avril /2012 21:57

              L'église de Locronan.

 

A. La chapelle du Pénity :

 

1.  la Déploration.

Groupe en kersantite polychrome du XVIIe.

statues 2285c

 

 

statues 2289c

 


 


 

Piédestal  :

Deux bas-reliefs en kersantite  sont consacrés aux apparitions du Christ ressuscité , à Marie-Madeleine, puis aux pèlerins d'Emmaüs.

  1. Noli me tangere :

Sainte Madeleine vient avec un flacon de parfum, et rencontre Jésus ressuscité, habillé en jardinier. Elle lui dit "Rabouni !" mais Jésus lui dit Noli me tangere, "ne me touches pas".

  2. Les témoins d'Emmaüs :



statues 2304c

 

2. Saint Louis

 

statues 2306x

 

3. La Pietà :

statue en bois du XVIe siècle.

statues 3892c


4. Saint Michel :

  Peseur des âmes, il rappelle à chacun l'heure du Jugement Dernier.

statues 2324c

 

6. Les vitraux de la chapelle du Penity :

 

vitraux 2250v

vitraux 5182c

 

vitraux 5183c

vitraux 5186c

 

vitraux 2252c

 


 

vitraux 2251v

vitraux 2248c

 

B. L'église proprement dite :


5. Saint Roch et son chien :

L'inscription gothique a été déchiffrée (par M. Le Men, notamment) comme portant le nom de R. Guilimin précédé de la date de 1509. On lit M Vcc IX 

statues 2330c

 


6. Sainte Marie :

statues 2346c


7. Saint Christophe :

      Il y avait, daté de 1709, un autel dédié à Saint Christophe du coté nord.


statues 3889c


8. Sainte Barbe et sa tour : 

statues 2349c

 

9. Saint Herbot

statues 3906c

10. Saint Antoine :

statues 3905c

 

11. Sainte Marie-Madeleine en figure de la Mélancolie:

statues 3904c

12. Saint Maurice : 

 

statues 3907c

 

13. Saint Yves :

statues 3908c

 

14. Saint Mathurin :

statues 3913c

 

   Dans le choeur :

vitraux 2253c


      15. La Vierge 

statues 2259c

      16. Saint Jean :

statues 2265c

    17.  La niche de gauche : saint Corentin et son poisson:

statues 2274c

 

18. La niche de droite : Saint Ronan


 statues 3911c

statues 2267c

 


19 : les vitraux du choeur :


 

 

 vitraux 2254c

 

vitraux 2255c7

 

vitraux 2271c

 

 

  Le mobilier :

Confessional :

mobilier 2282c

 


 La chaire de St Ronan :

réalisée en 1707 par Louis Bariou, maître menuisier à Quimper, elle illustre par dix médaillons situés entre la cuve et la rampe la vie de Saint Ronan.

  Louis Bariou (v. 1638-Quimper 17 octobre 1730) est aussi l'auteur de la chaire à prêcher (1679-1680) de l'église paroissiale de Crozon , et lors du contrat qu'il passa en 1706 "tant pour lui que pour son gendre" avec Louis Moreau, sieur de Rosaven syndic perpetuel de la paroisse, il s'engagea à réaliser une chaire à prêcher conforme en tout à celle de Crozon, mais en remplaçant les médaillons de la vie de Saint Pierre par ceux consacrés au mystère de Saint Ronan.

 Elle est décrite par la fiche IM 29001249 rédigée par J.C. Ducouret et C. Quillivic du Service Régional de l'Inventaire Bretagne comme composée d'un culot soutenant une cuve à six pans, un escalier tournant, dorsal à retour latéral, abat-voix à six pans, couronnement sommé d'un ange, h = 550, la =180, pr = 280. L'ornementation est faite de feuilles d'acanthes, de feuillages, de volutes, de chutes végétales, de fleurs et de bouquets, de corne d'abondance et de guirlandes. 

mobilier 2336c

 

mobilier 2337c

Sur la porte qui donne acces à la chaire est inscrit :

EN : 1707 : V : D : M : M.RIN : SENE : V. PPL

M : L. HALNAY : CVRE

HERVE : MARHIC FABRIQVE 

En 1707 Vénérable et Discret Messire Mathurin Sené Vicaire Perpetuel Messire L Halnay Curé Hervé Marhic Fabrique.

Mathurin Sené est également mentionné sur la fontaine de la chapelle Bonne -Nouvelle : Vierges allaitantes IX : Chapelle de Bonne-Nouvelle à Locronan.

Louis Halnay fut curé de Locronan de 1707 à 1711

mobilier 2338c

DSCN0612c

 

 

Médaillons de 3 à 10 :

 

mobilier 2341c

mobilier 2340c

 

mobilier 2339c

 

mobilier 2335c

 

mobilier 2334c

 


 

mobilier 2331c

mobilier 2333c

 

Inscription sur la porte de sacristie avec un N rétrograde:

MIre . F : LE . HÉ : V : PPll. 

M : A : BIHAN : F : 1679

"Messire F. Le Hé Vicaire perpétuel M. A. Bihan Fabricien 1679".

  François Le Hé est connu pour avoir signé l'acte de déces de René de Nevet le 14 avril 1676, comme je l'ai détaillé lors de ma visite des vitraux de Kerlaz, et comme le rappelle l'inscription lapidaire de la pierre funéraire qui va suivre :  Vierges allaitantes IV, Kerlaz, église Saint-Germain, les vitraux, 3ème partie. 

  En 1665, les paroissiens rentrèrent en conflit avec François Le Hé et refusaient de lui payer les fondations ducales, estimant que cela relevait du Prieur. Mais l'évêque les condamna à payer le vicaire lorsqu'il officiera les marids et vendredis, fera les prières et les processions, 40 sols 20 d par jour, et lorsqu'il ne fera qu'assister, 15 sols ; et aussi 15 sols pour les vêpres du samedi. Ils furent contraint à acquitter la somme de 614 livres, réduite à 426 livre par compromis avec le vicaire.

source :link

DSCN0608c

 

La dalle funéraire des seigneurs de Nevet :

Voir :  Vierges allaitantes IV, Kerlaz, église Saint-Germain, les vitraux, 3ème partie.

inscriptions-2358c.jpg


 

Pour terminer, le cadran solaire :

locronan 3888c

 

Source : Bulletin diocesain d'histoire et d'archéologie 1925, p. 128 Notice sur Locronan par MM. Pondaven et Abgrall http://catholique-quimper.cef.fr/opac/doc_num.php?explnum_id=45

Partager cet article

Repost 0
Published by jean-yves cordier
commenter cet article

commentaires

kergranit 09/04/2012 15:43

Encore une petite précision…
Il ne faut pas confondre le dossier d'Inventaire (IM) et le dossier de protection «Monument historique» PM. Je pense vous en avoir déjà parlé, mais je me suis peut-être mal expliqué… Je pense que
vous faites encore une confusion…Je reprends votre texte sur la chaire à prêcher :
« Elle est décrite par les Monuments historiques comme composée d'un culot soutenant une cuve à six pans, un escalier tournant, dorsal à retour latéral, abat-voix à six pans, couronnement sommé
d'un ange, h = 550, la =180, pr = 280. L'ornementation est faite de feuilles d'acanthes, de feuillages, de volutes, de chutes végétales, de fleurs et de bouquets, de corne d'abondance et de
guirlandes. »
Non, ce ne sont pas les Monuments historiques qui ont rédigé le résumé de ce dossier, mais l’Inventaire général. Je vous rappelle que les fiches PM ne concernent que la protection par les Monuments
historiques (P = Protection, M= Monuments). La description que vous utilisez sous le terme « décrit par les Monuments historiques » est en vérité un résumé du dossier réalisé par les enquêteurs de
l’Inventaire.
L’Inventaire pour la Bretagne est géré par la Région Bretagne. Les Monuments historiques par le Ministère. Deux organismes totalement différents : le dernier étant chargé du classement ou de
l’inscription par le Ministère, l’Inventaire général du patrimoine culturel, quant à lui, créé en 1964 par André Malraux fut transféré aux régions par la loi du 13 août 2004.
Trop de gens font la confusion, qui, je vous l’accorde, n’est pas évidente de prime abord.
Mais, rendons à César ce qui est à César ! Et je tiens à rendre hommage aux enquêteurs de la Région Bretagne pour le travail minutieux qu’ils effectuent chaque année depuis plus de quarante ans !
Il me semble important pour les visiteurs de votre site que vos sources soient sans erreurs…
Alain Ménard

jean-yves cordier 09/04/2012 19:14



Merci de cette lecture, je corrige mon texte et je tâche d'en prendre de la graine. Je m'associe à votre hommage, trop conscient de la quantité et de la qualité du travail fourni.


  Pour le profane que je suis, s'aventurer en amateur à travers les arcanes de notre patrimoine sacré tient souvent de la profanation.



jergranit 08/04/2012 16:30

Bonjour
Une petite précision…
La Déposition de croix au sens propre est l’instant où l’on détache le corps… À Locronan ce groupe en ronde-bosse est une Déploration précédent la Mise au tombeau… Je n’ai jamais vu en Bretagne de
Déposition en ronde-bosse… (Erreur sur le dossier des Monuments historiques PM29000516 lors du versement, mais intitulé exact par l’Inventaire pour son dossier IM29001296).
Je pense que votre balance des blancs ainsi que la différence des albédos de cette série sur la Déploration est à revoir… La dominante jaune n’est pas la couleur de ce groupe quand il est éclairé
par le vitrail… (Vierge, manteau bleu à rebord doré et revers rouge par exemple). Je vous envoie le visage, en basse résolution, de la Vierge telle qu’il se présente à nous quand un rayon de soleil
lui redonne vie…
De même pour les deux hauts-reliefs, décor d’autel, les niches sont à fond vert… Les traces de polychromie laissent encore apparaitre un apprêt à dominante ocre rouge…
Cordialement
Alain Ménard
www.bretagne-sacree.fr

jean-yves cordier 08/04/2012 17:07



Merci, je corrige mon erreur ; quand aux couleurs, j'en suis bien conscient, et je vais essayer d'améliorer cette violation de la réalité : si, en patrimoine religieux, je débute, en photo, je
balbutie . Seule la passion est au top !



Présentation

  • : Le blog de jean-yves cordier
  • Le blog de jean-yves cordier
  • : 1) Une étude détaillée des monuments et œuvres artistiques et culturels, en Bretagne particulièrement, par le biais de mes photographies. Je privilégie les vitraux et la statuaire. 2) Une étude des noms de papillons (Zoonymie) observés en Bretagne.
  • Contact

Profil

  • jean-yves cordier
  • "Il faudrait voir sur chaque objet que tout détail est aventure" Guillevic, Théraqué.  "Un peu de Pantagruélisme (vous entendez que c'est certaine gayeté d'esprit conficte en mespris des choses fortuites)" (Rabelais )"prends les sentiers". Pytha
  • "Il faudrait voir sur chaque objet que tout détail est aventure" Guillevic, Théraqué. "Un peu de Pantagruélisme (vous entendez que c'est certaine gayeté d'esprit conficte en mespris des choses fortuites)" (Rabelais )"prends les sentiers". Pytha

Recherche