Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 août 2015 7 30 /08 /août /2015 19:25

Les vitraux du XVIe siècle de la chapelle Sainte-Barbe du Faouët (56) : I. Baie 6, Ascension et Pentecôte.

.

Voir aussi :

Les vitraux du XVIe siècle de la chapelle Sainte-Barbe du Faouët (56) : II. la Transfiguration. Baie 2. ca. 1512-1515.

Les vitraux du XVIe siècle de la chapelle Ste-Barbe du Faouët (56) : III. Le vitrail de sainte Barbe, en baie 1.

Les vitraux du XVIe siècle de la chapelle Sainte-Barbe du Faouët (56) : IV. Baie 3, le Martyr de sainte Barbe.

.

Présentation.

La baie 6, placée sur le croisillon sud, est composée de quatre lancettes trilobées et d'un tympan à dix-sept soufflets et mouchettes, de 5,60 m de haut et 2,65 m. de large. Les lancettes se divisent en deux ensembles, les trois lancettes de gauche étant consacrées à l'Ascension, et la lancette de droite à la Pentecôte. La datation estimée est de 1512-1515 puisque des inscriptions indiquent que la voûte était achevée en 1512.

Plan :

I. L'Ascension

II. La Pentecôte.

III. Le tympan.

.

 

Vitrail de l'Ascension et de la Pentecôte, Chapelle Sainte-Barbe, Le Faouët, photographie lavieb-aile.

Vitrail de l'Ascension et de la Pentecôte, Chapelle Sainte-Barbe, Le Faouët, photographie lavieb-aile.

I. L'ASCENSION.

Les trois lancettes de gauche montrent le Christ s'élevant dans les nues sous le regard des 12 apôtres et de 3 femmes. La moitié supérieure est structurée par une architecture à trois niches, les deux niches latérales en plein cintres recevant des pilastres et des guirlandes, et la niche centrale étant à arc brisée et polylobée. Alors qu'une radiance de flêches de feu en lames alternativement droites et sinueuses vient converger sous la niche centrale, où quinze anges accueillent le Christ dont seuls la tunique et les pieds sont visibles, deux orchestres et chœurs angéliques accompagnent le mouvement d'ascension à droite et à gauche, sous les niches de plein cintre.

 

 

L'Ascension, in Vitrail de l'Ascension et de la Pentecôte, Chapelle Sainte-Barbe, Le Faouët, photographie lavieb-aile.

L'Ascension, in Vitrail de l'Ascension et de la Pentecôte, Chapelle Sainte-Barbe, Le Faouët, photographie lavieb-aile.

1°) Lancette A (extrême gauche).

Dans la partie inférieure sont réunis sept personnages (cinq hommes et deux femmes) tous nimbés, mains jointes et le regard dirigé vers la scène d'Ascension. Parmi ces personnages, on peut identifier avec certitude saint Jean (imberbe et en robe rouge). On peut en déduire, par similitude avec les Passions, que les deux femmes sont la Vierge Marie (manteau bleu formant voile, robe rouge) et Marie Madeleine (au turban caractéristique). Saint Pierre pourrait être placé derrière la Vierge (barbe ; calvitie partielle), mais je l'identifie plutôt dans la lancette C.

On remarque que les sept nimbes sont traités différement. Le verre rouge est gravé pour figurer l'arc du nimbe de Marie, et pour décorer de points blancs le nimbe de gauche (gravure circulaire, par meule). C'est par la même technique de verre rouge gravé que sont figurés les rayons éblouissants convergents vers les cieux.

 

L'Ascension, in Vitrail de l'Ascension et de la Pentecôte, Chapelle Sainte-Barbe, Le Faouët, photographie lavieb-aile.

L'Ascension, in Vitrail de l'Ascension et de la Pentecôte, Chapelle Sainte-Barbe, Le Faouët, photographie lavieb-aile.

.

 

L'Ascension (détail), in Vitrail de l'Ascension et de la Pentecôte, Chapelle Sainte-Barbe, Le Faouët, photographie lavieb-aile.

L'Ascension (détail), in Vitrail de l'Ascension et de la Pentecôte, Chapelle Sainte-Barbe, Le Faouët, photographie lavieb-aile.

.

 

Saint Jean, la Vierge Marie et  sainte Marie-Madeleine, L'Ascension (détail), in Vitrail de l'Ascension et de la Pentecôte, Chapelle Sainte-Barbe, Le Faouët, photographie lavieb-aile.

Saint Jean, la Vierge Marie et sainte Marie-Madeleine, L'Ascension (détail), in Vitrail de l'Ascension et de la Pentecôte, Chapelle Sainte-Barbe, Le Faouët, photographie lavieb-aile.

.

 

la Vierge Marie et  sainte Marie-Madeleine, L'Ascension (détail), in Vitrail de l'Ascension et de la Pentecôte, Chapelle Sainte-Barbe, Le Faouët, photographie lavieb-aile.

la Vierge Marie et sainte Marie-Madeleine, L'Ascension (détail), in Vitrail de l'Ascension et de la Pentecôte, Chapelle Sainte-Barbe, Le Faouët, photographie lavieb-aile.

.

Dans la partie supérieure, huit anges célèbrent les louanges du Christ en adorant, en chantant, et en jouant de la flûte à bec.

Anges musiciens, lancette A, L'Ascension (détail), in Vitrail de l'Ascension et de la Pentecôte, Chapelle Sainte-Barbe, Le Faouët, photographie lavieb-aile.

Anges musiciens, lancette A, L'Ascension (détail), in Vitrail de l'Ascension et de la Pentecôte, Chapelle Sainte-Barbe, Le Faouët, photographie lavieb-aile.

.

Au sommet de la lancette, la niche abrite aussi dans l'architecture Renaissance cinq autres anges dont deux jouent d'un instrument à vent.

.

 

Anges musiciens, niche de la  lancette A, L'Ascension (détail), in Vitrail de l'Ascension et de la Pentecôte, Chapelle Sainte-Barbe, Le Faouët, photographie lavieb-aile.

Anges musiciens, niche de la lancette A, L'Ascension (détail), in Vitrail de l'Ascension et de la Pentecôte, Chapelle Sainte-Barbe, Le Faouët, photographie lavieb-aile.

.

La Lancette B.

Sous les yeux de quatre personnages, le Christ rayonnant disparaît à mi-corps dans les nuées peuplées d'un chœur d'anges.

Lancette B, in Vitrail de l'Ascension et de la Pentecôte, Chapelle Sainte-Barbe, Le Faouët, photographie lavieb-aile.

Lancette B, in Vitrail de l'Ascension et de la Pentecôte, Chapelle Sainte-Barbe, Le Faouët, photographie lavieb-aile.

.

Qui sont ces trois hommes et cette femme ? Le très beau saint aux cheveux d'or, imberbe, au manteau rouge et à la robe damassée et dorée correspond à saint Jean, ce qui me mets dans l'embarras puisque je viens de l'identifier en lancette A. De même, le personnage de gauche ressemble à saint Pierre, et est identifié comme tel par les auteurs du recensement du Corpus Vitrearum. Ils ajoutent que cette figure est la seule ancienne : mes difficultés proviennent sans-doute des restaurations qui ont brouillé la cohérence des visages des apôtres et des saintes.

Lancette B, in Vitrail de l'Ascension et de la Pentecôte, Chapelle Sainte-Barbe, Le Faouët, photographie lavieb-aile.

Lancette B, in Vitrail de l'Ascension et de la Pentecôte, Chapelle Sainte-Barbe, Le Faouët, photographie lavieb-aile.

.

 

Lancette B, (détail) in Vitrail de l'Ascension et de la Pentecôte, Chapelle Sainte-Barbe, Le Faouët, photographie lavieb-aile.

Lancette B, (détail) in Vitrail de l'Ascension et de la Pentecôte, Chapelle Sainte-Barbe, Le Faouët, photographie lavieb-aile.

.

La moitié supérieure : Ascension du Christ et couronnement d'architecture..

 

 

Lancette B, (détail) in Vitrail de l'Ascension et de la Pentecôte, Chapelle Sainte-Barbe, Le Faouët, photographie lavieb-aile.

Lancette B, (détail) in Vitrail de l'Ascension et de la Pentecôte, Chapelle Sainte-Barbe, Le Faouët, photographie lavieb-aile.

.

La lancette C.

Symétrique de la lancette A, elle présente dans sa moitié inférieure une partie de l'assemblée avec six apôtres et une sainte femme, et dans sa partie supérieure des anges priant et chantant. 

Lancette C, in Vitrail de l'Ascension et de la Pentecôte, Chapelle Sainte-Barbe, Le Faouët, photographie lavieb-aile.

Lancette C, in Vitrail de l'Ascension et de la Pentecôte, Chapelle Sainte-Barbe, Le Faouët, photographie lavieb-aile.

Cinq nimbes sont en verre rouge gravé (trop parfaitement et mécaniquement). Saint Pierre est identifiable avec un bon niveau de certitude par son toupet en houpette sur fond de calvitie, mais ces deux panneaux inférieurs sont entièrement refaits par les restaurateurs. 

Lancette C, in Vitrail de l'Ascension et de la Pentecôte, Chapelle Sainte-Barbe, Le Faouët, photographie lavieb-aile.

Lancette C, in Vitrail de l'Ascension et de la Pentecôte, Chapelle Sainte-Barbe, Le Faouët, photographie lavieb-aile.

.

 

Lancette C (détail), in Vitrail de l'Ascension et de la Pentecôte, Chapelle Sainte-Barbe, Le Faouët, photographie lavieb-aile.

Lancette C (détail), in Vitrail de l'Ascension et de la Pentecôte, Chapelle Sainte-Barbe, Le Faouët, photographie lavieb-aile.

.Même carton inversé que dans la lancette A, mais où le huitième ange ne laisse plus apparaître que sa chevelure paille, et où le restaurateur a remplacé un instrument par une  flûte de pan .

 

Lancette C (détail), in Vitrail de l'Ascension et de la Pentecôte, Chapelle Sainte-Barbe, Le Faouët, photographie lavieb-aile.

Lancette C (détail), in Vitrail de l'Ascension et de la Pentecôte, Chapelle Sainte-Barbe, Le Faouët, photographie lavieb-aile.

.

La niche semble tirée du même carton que celle de la lancette A. Les mêmes anges s'y livrent aux mêmes saintes occupations.

II. La Pentecôte : lancette D.

L'intérêt de la scène est de découvrir au dessus de l'assemblée des apôtres et de la Vierge une fontaine dont les eaux ruisselle sur les apôtres.

Lancette D, Baie 6, Chapelle Sainte-Barbe, Le Faouët, photographie lavieb-aile.

Lancette D, Baie 6, Chapelle Sainte-Barbe, Le Faouët, photographie lavieb-aile.

.

Au premier plan, saint Pierre (j'y tiens !) est bien là, comme l'atteste sans ambages la grande clef qu'il tient. En face de lui, l'épée permet d'identifier saint Paul pourtant absent lors de la Pentecôte (pour ceux que cela dérange, l'épée est aussi l'attribut de Matthieu). Au total, dix-neuf personnages, presque tous barbus, entourent la Vierge. Le texte du Nouveau Testament qui relate la descente de langues de feu sur les apôtres est celui des Actes des apôtres 2:1-4 qui dit "Le jour de la Pentecôte, ils étaient tous réunis dans un même lieu", "ils" désignant les douze apôtres qui viennent d'être dénommés dans le chapître précédent. 

Le Corpus Vitrearum signale d'assez importantes restaurations : panneau supérieur ; 3 t^êtes d'apôtres placées à gauche de la Vierge.

Lancette D, Baie 6, Chapelle Sainte-Barbe, Le Faouët, photographie lavieb-aile.

Lancette D, Baie 6, Chapelle Sainte-Barbe, Le Faouët, photographie lavieb-aile.

.

Alors que les langues de feu tombent de la coupole (le toit de la maison de Jérusalem "où ils se tenaient d'habitude" (Actes 1 :13), une fontaine verte semble prolonger le corps de la Vierge, et les jets d'eau (gravure du verre rouge) arrosent le visage de deux apôtres, dans la symbolique d'un nouveau baptème, peut-être selon Actes 1:5 "Car Jean a baptisé dans l'eau, mais vous, c'est dans le Saint-Esprit que vous serez baptisé dans peu de jours".

 

 Lancette D de la Pentecôte, in Vitrail de l'Ascension et de la Pentecôte, Chapelle Sainte-Barbe, Le Faouët, photographie lavieb-aile.

Lancette D de la Pentecôte, in Vitrail de l'Ascension et de la Pentecôte, Chapelle Sainte-Barbe, Le Faouët, photographie lavieb-aile.

.

Le dais architecturé.

Angelots, guirlandes, colliers.

 

Lancette D, in Vitrail de l'Ascension et de la Pentecôte, Chapelle Sainte-Barbe, Le Faouët, photographie lavieb-aile.

Lancette D, in Vitrail de l'Ascension et de la Pentecôte, Chapelle Sainte-Barbe, Le Faouët, photographie lavieb-aile.

.

Le tympan.

Dans les dix ajours latéraux, les anges porteurs des instruments de la Passion (anges tenant l'échelle et la Sainte Face restaurés)

Dans les écoinçons, fleurs de lys se rapportant à la Vierge, closes, mi-closes et épanouies (carton renversé).

Tympan, baie 6, Chapelle Sainte-Barbe, Le Faouët, photographie lavieb-aile.

Tympan, baie 6, Chapelle Sainte-Barbe, Le Faouët, photographie lavieb-aile.

.Les cinq ajours de l'axe :

Armoiries de Boutteville en prééminence

Parti de Boutteville et de Coëtquenan (anciennes)

Parti de Boutteville et Du Chastel 

Parti de Boutteville et de Kerimerc'h (en partie anciennes, mais jamais à droites)

Armoiries de Toulbodou (restauration ancienne : "émail" vert

 

 

 

Tympan (détail), baie 6, Chapelle Sainte-Barbe, Le Faouët, photographie lavieb-aile.

Tympan (détail), baie 6, Chapelle Sainte-Barbe, Le Faouët, photographie lavieb-aile.

Restaurations entre 1882 et 1888 par l'atelier Hucher du Mans ; en 1912 ; en 1922 après un cambriolage ; en 1956 par Jean-Jacques Gruber. En 1961 par l'atelier de Hubert de Sainte-Marie. Expertise du développement de micro-organismes sur les deux faces en 1981 par le LRMH, et mise en œuvre de procédés de protection par doublage par thermoformage (H. Débitus à Tours).

Comme en témoigne cette photo (copyright LRMH-Bozellec) de 1981, l'altération des verres est considérable : http://www.lrmh.culture.fr/cgi-bin/qtp?typge=LREP&base=image&opimp=et&lang=fr&pp=1&dp=5&maxref=5&qmodu=EXT&tref=.R28+.R10&quest=[Sainte+Barbe,.R14]&cpres=0

 

LIENS ET SOURCES.

.

 

 

ABGRALL (Jean-Marie), 1904, Notices, page 102

COUFFON (René), 1957, "Le Faouët, Chapelle Sainte-Barbe", Congrés Archéologique, p. 94-99.

— GATOUILLAT (Françoise) et HÉROLD (Michel), 2005, Les Vitraux de Bretagne, Inventaire général du patrimoine culturel, Corpus Vitrearum Recensement VII, Presses Universitaires de Rennes, page292.

— Inventaire topographique Le Faouët-Gourin, 1975, page 41-43

Partager cet article

Repost 0
Published by jean-yves cordier - dans Le Faouët.
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de jean-yves cordier
  • Le blog de jean-yves cordier
  • : 1) Une étude détaillée des monuments et œuvres artistiques et culturels, en Bretagne particulièrement, par le biais de mes photographies. Je privilégie les vitraux et la statuaire. 2) Une étude des noms de papillons (Zoonymie) observés en Bretagne.
  • Contact

Profil

  • jean-yves cordier
  • "Il faudrait voir sur chaque objet que tout détail est aventure" Guillevic, Théraqué.  "Un peu de Pantagruélisme (vous entendez que c'est certaine gayeté d'esprit conficte en mespris des choses fortuites)" (Rabelais )"prends les sentiers". Pytha
  • "Il faudrait voir sur chaque objet que tout détail est aventure" Guillevic, Théraqué. "Un peu de Pantagruélisme (vous entendez que c'est certaine gayeté d'esprit conficte en mespris des choses fortuites)" (Rabelais )"prends les sentiers". Pytha

Recherche