Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 septembre 2014 3 17 /09 /septembre /2014 12:29

La bannière paroissiale de l'église Saint-Nicaise de Saint-Nic (29) par la maison Le Minor ; et les autres bannières. La dévotion des Trois Ave.

 

 

I. La bannière Le Minor 1990. 

Pour voir les autres bannières sorties de chez Le Minor : Les bannières Le Minor.

Cette bannière de procession a été réalisée en 1990 à l'initiative du recteur Jean-Louis Guéguen, sur un carton de l'artiste de Quimper  Pierre Toulhoat. Elle représente les deux statues placées dans le chœur de cette église.

1) On lit sur la face liée au patron de l'église "SAINT NICAISE PRIEZ POUR NOUS" ainsi que ANNO DOMINI 1990 Toulhoat à droite, PAROISSE SAINT-NIC Le Minor à gauche.

Ce saint porte la mitre, la crosse archiépiscopale et la plaque pectorale qui semble le désigner comme Saint Nicaise de Reims, alors que Saint-Nic vient du saint breton nommé Maeoc ou Mic, et que la paroisse est mentionnée dès le XIème siècle comme Plebs Sent Mic (au XIème siècle), Seinctnic (au XIVème siècle), Saint Vic (1410 à 1411),  et Saint Nic (en 1599). 

Cliquez sur l'image pour l'agrandir / Klikañ war an tresadenn evit brasaat anezhañ.

                    MG 7951c

 

      Le modèle s'en trouve à droite du chœur :

                      030c

 


2) Sur la face liée à la Vierge, on lit AVE MARIA et à nouveau A D 1990 à droite, complété par Le Minor / Toulhoat à gauche.

Le fond "bleu glazik" et les couleurs jaune et noir sont très bretonnes, de même que les motifs de broderie inspirés des costumes (cœur, arête de poisson).

La tête de la Vierge à l'Enfant est nimbée de neuf étoiles rapellalnt les douze étoiles de la Vierge de l'Immaculée Conception. L'Enfant, tenu sur le bras droit, porte un nimbe crucifère, il tient le globe (globus cruciger de la main gauche et trace une bénédiction de la main droite.

Les personnages sont entourés d'un rinceau aux fleurs de marguerite.

                     banniere 7973c

 

 

Le modèle est la statue placée à gauche du chœur :

J'y retrouve la coiffure caractéristique des Vierges bretonnes, ce voile blanc enrichi d'un filet d'or, qui plutôt que de couvrir le front, dégage au contraire cet élément d'élégance et ne recouvre que la partie occipitale de la tête ; puis, contourne la chevelure par l'avant en la rassemblant derrière la nuque. 

Vierges allaitantes : le bandeau de cheveu.

                     027c

 

 

Les autres bannières.

 

Bannière de Sainte Thérèse et de l'Immaculée-Conception.

                028c

 

                                       003c


Bannière de Notre-Dame des Trois Ave Maria.

Cette bannière est très interéssante parce qu'elle témoigne de la vivacité à Saint-Nic de la dévotion mariale des Trois Ave Maria : celle-ci , déjà pratiquée par François d'Assise, remonterait aux révélations faites à Sainte Méthilde (1241-1297) et à la promesse de la Grâce de la Bonne Mort consignée dans le chapitre XLVII de la première partie du "Livre de la Grâce spéciale". A la  fin des années 1800, le Père Jean-Baptiste de Chémery, capucin du couvent franciscain de Blois, se fait l'ardent apôtre de la dévotion populaire aux " 3 Ave Maria ", qui repose sur la récitation quotidienne de trois "Je vous salue Marie" et fonde une Confrérie , approuvée en 1924 par le pape Benoit XV sous le nom de " l'archiconfrérie des 3 Ave Maria " ; néanmoins, on parle souvent  de " Notre Dame de la Trinité ", et en 1934 Pie XI utilisera ce vocable. En 1931, la construction d'une basilique est décidée à Blois : elle sera consacrée en 1949. Elle devient le Centre mondial de la dévotion aux Trois Ave Maria.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Basilique_Notre-Dame_de_la_Trinit%C3%A9_de_Blois

Exista-t-il à Saint-Nic, ou dans le Finistère, des Confréries des Trois Ave Maria ? On trouve, dans La Semaine religieuse du diocèse de Quimper et de Léon 1921 page 773 le texte suivant :


 

Par un bref du 8 février 1900, Sa sainteté Léon XIII accorde une indulgence de 200 jours à tous ceux qui réciteront les Trois Ave Maria, matin et soir, en ajoutant une fois, cette invocation : « Mater mea, libera me hodie a peccato mortali » : O ma Mère, préservez-moi du péché mortel pendant ce jour, ou, le soir « pendant cette nuit ».

Par un bref daté du 5 décembre 1904, au lendemain des fêtes jubilaires du Dogme de l'Immaculée Conception, Sa Sainteté Pie X accordait 300 jours d'indulgence aux Trois Ave Maria du matin et du soir, à la condition d'ajouter après chaque Ave Maria, cette formule que saint Alphonse de Lignori recommandait spécialement aux personnes religieuses : « Per Immaculatam Conceptionem tuam, o Maria, redde purrum corpus meum et sanctam anima meam. »

Le 4 mai, le Pape Pie X accordait la bénédiction apostolique en faveur de ceux qui récitent la Neuvaine Efficace des Trois Ave Maria.

Enfin le 30 juillet 1921, Sa Sainteté Benoît XV, répondant favorablement aux vœux de 33 cardinaux, Archevêques et Evêques, élevait la confrérie au rang d'Archiconfrérie, lui conférant de précieuses indulgences et des privilèges particuliers.

L'archiconfrérie a comme organe 1°) Le « Propagateur des Trois Ave Maria »[...] 2°) Le « Petit Propagateur des Trois Ave Maria ». C'est une revue nouvelle fondée en 1905 pour instruire les enfants, les porter à la vertu, développer en eux la dévotion à la Très Sainte Vierge, leur apprendre à fuir le péché mortel, les récréer pieusement, et enfin leur faire aimer la pratique quotidienne des Trois Ave Maria, à laquelle est attachée la promesse de la persévérance finale ou de la bonne mort. 

 

015c

 

Bannière de sainte Anne.

Elle représente aussi un fort intérêt historique puisqu'elle est datée de la Mission de 1908. Elle représente Anne éducatrice et porte les inscriptions :

SANTEZ ANNA PATRONEZ BREIZH IZEL

"Sainte Anne patronne de Basse-Bretagne".

DALC'HIT . MAD . HO. PUGALE

Dalc'h mad signifie "tiens bon" : je traduis "Soutenez vos enfants".

Des croix de Mission 1908 ont été érigée à Locmélar et à Billio.

               016c

Partager cet article

Repost 0
Published by jean-yves cordier
commenter cet article

commentaires

Roland 17/09/2014 20:03

Quelle beauté, nous avons de la chance en Bretagne d'avoir de tels artistes
Merci de les faire connaitre
Cordialement

jean-yves cordier 17/09/2014 22:24



merci aussi de votre commentaire auquel je souscris complètement,


Jean-Yves



Présentation

  • : Le blog de jean-yves cordier
  • Le blog de jean-yves cordier
  • : 1) Une étude détaillée des monuments et œuvres artistiques et culturels, en Bretagne particulièrement, par le biais de mes photographies. Je privilégie les vitraux et la statuaire. 2) Une étude des noms de papillons (Zoonymie) observés en Bretagne.
  • Contact

Profil

  • jean-yves cordier
  • "Il faudrait voir sur chaque objet que tout détail est aventure" Guillevic, Théraqué.  "Un peu de Pantagruélisme (vous entendez que c'est certaine gayeté d'esprit conficte en mespris des choses fortuites)" (Rabelais )"prends les sentiers". Pytha
  • "Il faudrait voir sur chaque objet que tout détail est aventure" Guillevic, Théraqué. "Un peu de Pantagruélisme (vous entendez que c'est certaine gayeté d'esprit conficte en mespris des choses fortuites)" (Rabelais )"prends les sentiers". Pytha

Recherche