Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juin 2011 5 24 /06 /juin /2011 10:56

Date : 21 juin 2011

Lieu : l'Aber, Crozon (29)

 

                                          La Decticelle bariolée Metrioptera roeselii   (Hagenbach, 1822).

 

 

metrioptera--roeselli 4513ccc

 

 

 

    Elle a été décrite par Johann Jacob Hagenbach en 1822 sous le protonyme de Locusta roeselii dans son Symbola Faunae insectorum helvetiae exhibentia vel species novas vel nondum depictas, Bâle, J.G.Neukirche, 2 fascicules.

   On trouve dans le premier fascicule non paginé la description très complète de cet orthoptère avec la mention nova species(espèce nouvelle) mais une référence à l'ouvrage de celui à qui il dédit cette espèce, Roesel von Rosenhof. En effet il indique Roesel Insectenbel. Tome 2. Tab 20. fig 9, c'est à dire qu'il cite l' Insecten belustigung (littéralement "plaisir de l'étude des insectes", ou divertissements entomologiques) de 1740.

 August Johann Rösel ou Roesel von Rosenhof est l'un des pères de l'entomologie allemande, mais c'est surtout un illustrateur hors-pair, et ce bel insecte rend parfaitement hommage à cet artiste.

 

   Il est difficile de trouver une biographie de J.J. Hagenbach, zoologue suisse de Bâle dont on apprend quand même qu'il serait né en 1801 ou 1802, et mort en 1825, à vingt-quatre ou vingt-cinq ans. Lorsqu'il publia son Symbola, il avait vingt ans, ce qui rend impressionnant la précision érudite de ses tableaux entomologiques ; voyez ce document:

http://edocs.ub.uni-frankfurt.de/volltexte/2006/3489/pdf/Hagenbach1_Text.pdf

 

 

  Le deuxième fascicule du Symbola Faunae insectorum est consacré aux planches, où l'on peut voir, planche 24, une femelle de la nouvelle espèce joliment dessinée:

 

 

 

metrioptera-roeselii.jpg

 

 

 La taxinomie semble compliquée, car le nom de genre, anciennement Metrioptera Wesmael,1838, est actuellement devenu un genre-groupe regroupant les sous-genre Metrioptera, bicolorana,  Sphagnana,  Zeuneriana, et enfin le sous-genre Roeseliana Zeuner, 1941 auquel appartient la decticelle bariolée. On la trouve dans l'édition 2009 du Guide des sauterelles, grillons et criquets d'Europe de H. Bellmann et G. Luquet (Delachaux et Niestlé) sous l'intitulé Metrioptera (Roeseliana) roeselii (Hagenbach, 1822). Puisque cela redouble l'hommage fait à Roesel, tant-mieux. Je suis si bête qu'avant, je croyais que c'était une espèce des roselières...

 

Cet orthoptère est reconnaissable à la bordure blanc-jaunâtre du pronotum ; il mesure ente 1,4 et1,7 m. Il  est très commun. Ses élytres  ou tegmina, sont  brunâtres nervurées de noir, courtes, ne dépassant pas la moitié de l'abdomen, mais il existe des formes macroptères, comme le mâle que voici:

 

metrioptera--roeselli 4523cc

 

 

  Le mâle peut être identifié par ses cerques qui présentent une dent au tiers apical :

 

 

  metrioptera--roeselli-5076cc.jpg

 

  Je concluerai comme l'a fait Jean Jacob Hagenbach à la fin de son préambule ;

 

   Vale lector humanissime atque fave . ( Adieu, lecteur favorable et bienveillantissime )

 

  Renversant, non ?

metrioptera--roeselli 4517cc

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jean-yves cordier
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de jean-yves cordier
  • Le blog de jean-yves cordier
  • : 1) Une étude détaillée des monuments et œuvres artistiques et culturels, en Bretagne particulièrement, par le biais de mes photographies. Je privilégie les vitraux et la statuaire. 2) Une étude des noms de papillons (Zoonymie) observés en Bretagne.
  • Contact

Profil

  • jean-yves cordier
  • "Il faudrait voir sur chaque objet que tout détail est aventure" Guillevic, Théraqué.  "Un peu de Pantagruélisme (vous entendez que c'est certaine gayeté d'esprit conficte en mespris des choses fortuites)" (Rabelais )"prends les sentiers". Pytha
  • "Il faudrait voir sur chaque objet que tout détail est aventure" Guillevic, Théraqué. "Un peu de Pantagruélisme (vous entendez que c'est certaine gayeté d'esprit conficte en mespris des choses fortuites)" (Rabelais )"prends les sentiers". Pytha

Recherche