Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mai 2011 7 22 /05 /mai /2011 10:28

Observée le 17 mai à l'Aber à Crozon, ce diptère m' a séduit par son élégance. Son identification, avec toutes les réserves habituelles de la part d'un néophyte, comme Ectophasia crassipennis (Fabricius, 1774) m'a permis de découvrir sur le site remarquable http://aramel.free.fr/INSECTES15-53.shtml la famille des Tachinides, et leurs moeurs.

 

 

 

  Tachinides 1189cc

 

 

Quelles sont ses caractéristiques ? Une taille de 8 à 9 mm, un abdomen velu (mais pas autant que la Tachina fera, d'ailleurs plus grande), abdomen qui est jaune-crème traversé par un triangle beige-orangé en pyramide centré par une marque longitudinale noire. Cet abdomen est encore remarquable par sa largeur et par son caractère aplati Les ailes sont très larges, et présentent une ou plusieurs marques noires ( mes photos sans flash n'ont pas de profondeur de champ). Les mâles auraient plusieurs marques et les femelles une seule.

 

 

Tachinides 1190cc

 

 

Tachinides 1191c

 

Tachinides 1198cc

 

  Sur cette image de face, on voit les antennes et la soie nommée arista : chez les Tachinides, celle-ci n'est pas velue.

 

 

   Ces Tachinaires sont une famille de plus de 4000 espèces (je peux faire le savant, grâce à A. Ramel !) dont la particularité est de se livrer à l'endoparasitisme des autres insectes, se débrouillant pour introduire leurs oeufs ou leurs larves à l'interieur des larves ou chenilles de tous les trucs en -ptère, les Orthoptères, les Hémiptères, les Lépidoptères, les Héminoptères ou les Coleoptères. Aussi a-t-on utilisé leurs compétences dans la lutte biologique contre les insectes "nuisibles". Certaines pondent des oeufs  sur les végétaux, où ils seront ingérés par l'hôte, tandis que d'autres pondent les oeufs directement sur l'hôte : la larvule percera le tégument et consommera la chair  de son cher hôte. Enfin les Tachinides vivipares donnent des larves très agiles à se dresser sur les sommités des plantes, et hop ! elles attrapent le malheureux  hotelier involontaire pour s'inviter à sa table. ( ce qui me rappelle les larves des Méroés).

  Parmi ces Tachinides, quatre sous-familles : les Dexiines, les Tachinines, les Exoristines, et les Phasiines. Ma jolie mouche appartient à cette dernière.

   Le genre Ectophasia a été décrit par Townsend en 1912. Apprenons que Charles Henry Tylor Townsend (1863-1944) est un entomologiste et même un diptèrologiste (vous en réviez, je le crée) américain qui n'a pas écrit moins de 1000 articles, décrivant   près de 3 000 nouvelles espèces et 1 491 nouveaux genres.

L'Ectophasia crassipennis a été décrite par Fabricius en 1794. On la connaît aussi sous le synonyme de Phasia crassipennis. Le mot latin crassus signifie épais, gros, gras, lourd : crassi-pennis signale donc un gros, gras et épais ... pennis ? non, je vous Taquine ! une grosse aile, du latin penna, ae,f, l'aile.   Elle vole de mai à septembre, et surtout en août-septembre ; elle est fréquente dans les régions du Sud (méditerranée) mais rare au Nord.

  Les victimes de son parasitisme sont les Punaises, ou Pentatomidae, mais on (tachinidae.org) signale aussi les Coreidae et les Lygaeidae.

Elle vole de fleur en fleur à la recherche de nectar, privilégiant les Asteracées et les Ombellifères.

 

 

 

 

  24 mai : un autre exemple :

Tachinides 2035cc

 

 

  Tachinides 2041cc

 

 

2 juin : encore une autre (je ne m'en lasse pas) :

 

Tachinides 2791cc

 

Tachinides 2796cc

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jean-yves cordier
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de jean-yves cordier
  • Le blog de jean-yves cordier
  • : 1) Une étude détaillée des monuments et œuvres artistiques et culturels, en Bretagne particulièrement, par le biais de mes photographies. Je privilégie les vitraux et la statuaire. 2) Une étude des noms de papillons (Zoonymie) observés en Bretagne.
  • Contact

Profil

  • jean-yves cordier
  • "Il faudrait voir sur chaque objet que tout détail est aventure" Guillevic, Théraqué.  "Un peu de Pantagruélisme (vous entendez que c'est certaine gayeté d'esprit conficte en mespris des choses fortuites)" (Rabelais )"prends les sentiers". Pytha
  • "Il faudrait voir sur chaque objet que tout détail est aventure" Guillevic, Théraqué. "Un peu de Pantagruélisme (vous entendez que c'est certaine gayeté d'esprit conficte en mespris des choses fortuites)" (Rabelais )"prends les sentiers". Pytha

Recherche