Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 avril 2011 5 29 /04 /avril /2011 14:14

   J'ai déjà décrit La Pisaure : une araignée remarquable.cette araignée qui  ne tisse pas de toile,  mais qui profite d'une vue excellente et de longues jambes pour chasser à courre parmi la végétation basse. Mais ce jour-là, elle se dorait la pilule sur une fleur de renoncule: pour ce faire, elle adopte LA posture des pisaures : la première et la seconde patte réunies ensemble pour former avec les autres une belle étoile à six branches.

 

 DSCN5173cc

 

 

   La femelle est réputée pour sa façon de transporter le cocon où elle a réuni ses oeufs entre ses chélicères et de se balader ainsi.

 

pisaura-mirabilis 8994cc

 

   Plus tard, lorsque la maturation des oeufs approchera, elle construira au sommet d'un buisson bas une tente de soie autour de son précieux trésor, et c'est à l'abri de cette moustiquaire que les oeufs pourront éclore : les anglais la nomment the Nursery Web Spider, l'araignée-nurse.

  Nous l'appellons la Pisaure étonnante, en latin Pisaura mirabilis, pour lui témoigner toute notre admiration.

 

   • Le genre Pisaure a été décrit par un français, Eugène Simon (1848-1924) dans Etudes arachnologiques. 17e Mémoire. XXIV. Arachnides recuellis dans la vallée de Tempé et sur le mont Ossa (Thessalie). Annales de la Société Entomologique de France, ser. 6, vol. 5, p. 209-218, 1855.

  Eugène Simon est l'auteur d'une somme considérable sur les araignées, Les arachnides de France (1874-1937).

  Je trouve cette proposition étymologique :de ''Pisaurus'' = rivière en Ombrie où s'établirent vers 400 av. J.C les Sénons, peuple celtique, originaire de la région de Sens (France) qui chassa les Ombriens et fonda la ville de  Sinan-Gallikan, auj. Senigallia.

 Le nom ''Pisaura'', araignée robuste, évoque ce peuple envahisseur de la région de Pisaurus.

 

 

• L'espèce P.mirabilis a été décrit par Carl Alexander Clerck en 1757.

  EN DIX-SEPT-CENT-CINQUANTE-SEPT ??? Impossible, cher Ami, contraire à toutes les règles de taxinomie ou de taxonomie, vous savez-bien qu'aucune description originale n'est admise avant l' acte fondateur de la Nomenclature qu'est la dixième édition de la Bible, le Systema Naturae de Carl Von Linné, qui est parue en 1758 !!!

 

   C'est vrai, et il a fallu toute la réputation et l'influence de l'arachnologiste français Pierre Bonnet (1897-1990) pour faire admettre à la Commission Internationale de Nomenclature Zoologique, par une pétition de 1947, une dérogation spéciale, qui reconnaît la validité des noms scientifiques inventées par C.A. Clerk. Ce naturaliste suédois qui a suivi ses études à l'Université d'Uppsala (celle de Linné) est l'auteur de Aranei suecici (1757), décrivant les araignées de Suède. ( voir : Pierre Bonnet, La fin d'une querelle en nomenclature : reconnaissance officielle de la priorité des Aranei suecici de Clerck, Frères Douladoure Ed, 1950, 31 pages).

 

   Le Point-Zéro de la Nomenclature, son Hégire, son Anno Dominidans la crèche de Béthléem est le premier janvier 1758. La dixième édition du Systema Naturae est censée être datée de ce jour là. Aucune exception ne pouvant être admise, on décrète que la publication de Clerck est aussi datée du premier janvier 1758, et on inscrit en l'article 3 du Code de l'ICZN ceci :

 

Article 3. Starting point.The date 1 January 1758 is arbitrarily fixed in this Code as the date of the starting point of zoological nomenclature.

3.1. Works and names published in 1758. Two works are deemed to have been published on 1 January 1758:
- Linnaeus's Systema Naturae, 10th Edition;
- Clerck's Aranei Svecici.
Names in the latter have precedence over names in the former, but names in any other work published in 1758 are deemed to have been published after the 10th Edition of Systema Naturae.

3.2. Names, acts and information published before 1758. No name or nomenclatural act published before 1 January .1758 enters zoological no.menclature, but information (such as descriptions or illustrations) published before )that date may be used. (See Article8.7.1  for the status of names, acts and information in works published after 1757 which have been suppressed for nomenclatural purposes by the Commission).

 

  L'ouvrage de Clerck est disponible en ligne, la description de Mirabilis est donnée au chapitre 5, espèce 19, pages 108-113 avec une figure Pl.5 tab.10. Il s'agit d' un texte bilingue en suédois heureusement traduit ... en latin. Le titre en est Suenska Spindlar , ou Aranei Suecici, descriptionibus et figuris, Aeneis illustrati, ad genera subalterna redacti, speciebus ultra Lex determinati,Auspicii Regia Societatis Scientiarum Upsialiensis, Stockolmiae, literi Laur. Salvii, MDCCLVII,   Caroli Clerck  , Reg. Soc. Scient. Upsal. Mem.

   On remarque qu'il est édité par Laurent Salvii, éditeur du Systema Naturae.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jean-yves cordier
commenter cet article

commentaires

Azraelle 29/04/2011 20:39


Passionnant, enrichissant, beau, tout y est :)


Présentation

  • : Le blog de jean-yves cordier
  • Le blog de jean-yves cordier
  • : 1) Une étude détaillée des monuments et œuvres artistiques et culturels, en Bretagne particulièrement, par le biais de mes photographies. Je privilégie les vitraux et la statuaire. 2) Une étude des noms de papillons (Zoonymie) observés en Bretagne.
  • Contact

Profil

  • jean-yves cordier
  • "Il faudrait voir sur chaque objet que tout détail est aventure" Guillevic, Théraqué.  "Un peu de Pantagruélisme (vous entendez que c'est certaine gayeté d'esprit conficte en mespris des choses fortuites)" (Rabelais )"prends les sentiers". Pytha
  • "Il faudrait voir sur chaque objet que tout détail est aventure" Guillevic, Théraqué. "Un peu de Pantagruélisme (vous entendez que c'est certaine gayeté d'esprit conficte en mespris des choses fortuites)" (Rabelais )"prends les sentiers". Pytha

Recherche