Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 novembre 2011 7 13 /11 /novembre /2011 20:59

Petite épigraphie des chapelles et églises du Finistère


                      Le vitrail de la Résurrection

     de l' église Notre-Dame de Confort à Confort-Meilars.

 

  C'est une baie de deux lancettes, où ont été rassemblés des panneaux anciens (XVIème siècle) au sein d'une verrerie colorée contemporaine. Nous l'examinerons selon le sens conventionnel de lecture d'un vitrail de bas en haut et de gauche à droite :

1. Le vitrail dans son ensemble :

ressurection 5168c

ressurection 5136c

 

2. Deux personnages. 

ressurection 4885c

  

Qui sont-ils ? Les Pèlerins d'Emmaüs ? Des disciples assistant à la transfiguration? Ils paraissent assister à une scène admirable. Combien sont-ils? Deux, mais on compte cinq mains, une manche rouge, une bleue, deux vertes et un bras nu ( connaissez-vous lestagasode, ces paravents japonais intitulés "à qui sont ces manches" ?).

Même si tu prends un autre oreiller
Pour reposer ta tête
Garde-toi bien d'oublier
Le souvenir du clair de lune
Qui tombait sur cette manche trempée de nos larmes. (Teika)

  Sur le col des personnages je lis : EVPCM LOB / NDV MP / PNO /N avec les N rétrogrades qui ont le mérite de créer un point commun à tous les vitraux de l'église.

3. La Vierge.

ressurection 3454c


  Ce panneau est la continuité de celui du dessus. On y voit Marie couronnée par deux anges, alors qu'un phylactère se déroule sur lequel on lit CELI : LETARE : A.

   Ces sont les mots  d'une antienne mariale qui est souvent attribuée aux anges sur diverses sculptures, peintures, ou sur des cloches qui sont censées sonner à l'unisson des anges. Le chant est mentionné dans le Mystère de la Résurrection, Angers, 1456.

  Les paroles latines sont REGINA CELI LETARE ALLELUIA, et le cantique est le suivant :

            Regina caeli laetare Alleluia, 

            Quia quem meruisti portare alleluia,

             Resurrexit sicut dixit Alleluia    Et après l'Ascension : Jam ascendit sicut dixit

             Ora pro nobis deum Alleluia.

          V : Gaude et laetare, Virgo Maria Alleluia

          R : Quia surrexit Dominus vere Alleluia

   "Reine du ciel réjouissez-vous alleluia, car celui que vous avez mérité de porter dans votre sein est ressuscité comme il l'avait dit, Priez Dieu pour nous. Soyez dans la joie et l'allégresse Vierge Marie Alleluia, car le seigneur est vraiment ressuscité Alleluia."

      C'est l'un des quatre hymnes à Marie avec le Salve regina, l'Ave Maria et l'Alma Redemptoris Mater, et il témoigne de la joie glorieuse de la mère du Christ après la résurrection de son Fils : il a donc toute sa place dans ce vitrail intitulé LA RESURRECTION DE NO (avec toujours le N rétrogrades), que l'on peut lire comme La Résurrection de Notre Seigneur).  Cette antienne est chantée du matin de Pâques jusqu'au dimanche de la Trinité.

 

4. Le Christ ressuscité.

ressurection 4887c

Le Christ sort du tombeau, vêtu du manteau rouge du supplice, et marqué des cinq stigmates de sa Passion. Sa main droite, qui porte une bague comme un évêque, fait le geste de bénédiction, tandis que de la main gauche, il tient ce qui était l'instrument de sa crucifixion et qui est désormais l'étendard derrière lequel ses disciples marcheront. Chez Pierro della Francesca, ( La Resurrezione, Sansepolcro, 1463), le Christ tient une bannière blanche ornée d'une croix rouge, et les quatre soldats sont endormis. Ici, trois des gardes sommeillent, mais un quatrième a été réveillé et détourne le regard , ébloui et terrorisé.

  Dans le retable de la Passion de Caspar Isenmann (v.1465), le geste de bénédiction et la croix sont identiques à ceux de ce vitrail.

   Dans le Finistère, à La Roche-Maurice, le vitrail attribué à Le Sodec montre un Christ très proche de celui-ci par la date :

 

       La Roche-Maurice, Vitrail de la Passion, 1539

 vitraux-3693.jpg

5. Le soufflet : ange servant des fruits.

Un ange couronné sert sur une table une coupe de fruit et verse à boire.

  

ressurection 3340c

Partager cet article

Repost 0
Published by jean-yves cordier
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de jean-yves cordier
  • Le blog de jean-yves cordier
  • : 1) Une étude détaillée des monuments et œuvres artistiques et culturels, en Bretagne particulièrement, par le biais de mes photographies. Je privilégie les vitraux et la statuaire. 2) Une étude des noms de papillons (Zoonymie) observés en Bretagne.
  • Contact

Profil

  • jean-yves cordier
  • "Il faudrait voir sur chaque objet que tout détail est aventure" Guillevic, Théraqué.  "Un peu de Pantagruélisme (vous entendez que c'est certaine gayeté d'esprit conficte en mespris des choses fortuites)" (Rabelais )"prends les sentiers". Pytha
  • "Il faudrait voir sur chaque objet que tout détail est aventure" Guillevic, Théraqué. "Un peu de Pantagruélisme (vous entendez que c'est certaine gayeté d'esprit conficte en mespris des choses fortuites)" (Rabelais )"prends les sentiers". Pytha

Recherche