Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 janvier 2021 6 02 /01 /janvier /2021 12:26

La chapelle Notre-Dame de Berven en Plouzévédé VI. La tribune ou jubé . (1724)

 

 

 

 

Note : en 2020-2021, la chapelle est fermée pour une restauration générale sous la maîtrise d'œuvre de Madame Marie-Suzanne de Ponthaud.

.

 

— Sur la chapelle Notre-Dame de Berven, voir :

.

Sur les jubés :

.

.

.

.

PRÉSENTATION.

.

 

"Dès l'achèvement du gros-œuvre, on construisit, en 1607, un chancel de granite ; le dessin de ses colonnes à cannelures garnies d'un jonc et de ses chapiteaux doriques surmontés d'une double corniche à fort relief se retrouve dans les piédroits d'une cheminée ornant une salle en étage située au bout de l'aile gauche du château de Kerjean. Très vite, il apparaîtra trop austère, et, vers le milieu du XVIIe siècle, il sera complété, au Nord et au Sud, par un chancel en bois à chapiteaux corinthiens d'un style Renaissance plus adouci, déjà presque baroque, dans lequel s'intégreront des sculptures, le groupe de l'Annonciation et des bas-reliefs représentant des apôtres, des saintes et des vertus."

 

"En 1724, ce chancel sera transformé en jubé par l'adjonction d'une tribune reliée au premier étage de la sacristie. L'iconographie de son décor indique une modification du statut de la Vierge puisque c'est surtout son aspect douloureux qui y est souligné : en effet, si les vertus théologales témoignent de l'aspect doctrinaire de l'iconographie de la Contre-Réforme, les prophètes à phylactère, les versets du Magnificat et du Cantique des Cantiques sont mêlés aux scènes dramatiques de la Passion en hauts reliefs, à la citation d'un hymne à la croix rédemptrice, et à la représentation d'un groupe du calvaire, prolongée sur la face interne par des panneaux peints figurant les instruments de la Passion." (Roger Barriè 1982)

.

 

Tribune (1724) de la chapelle Notre-Dame de Berven en Plouzévédé. Photographie lavieb-aile août 2017.

Tribune (1724) de la chapelle Notre-Dame de Berven en Plouzévédé. Photographie lavieb-aile août 2017.

Tribune (1724, en rouge) et clôture (1607 et milieu XVIe, en bleu) sur un plan M.H. de Ponthaud ACMH.

Tribune (1724, en rouge) et clôture (1607 et milieu XVIe, en bleu) sur un plan M.H. de Ponthaud ACMH.

.

.

J'ai reconstitué le passage d'accès à la tribune depuis la sacristie en partant d'un plan de l'architecte en chef  M.H. de Ponthaud ACMH présenté sur le panonceau annonçant la restauration.

.

Tribune (1724, en rouge) et clôture (1607 et milieu XVIe, en bleu) sur un plan M.H. de Ponthaud ACMH.

Tribune (1724, en rouge) et clôture (1607 et milieu XVIe, en bleu) sur un plan M.H. de Ponthaud ACMH.

Tribune (1724) de la chapelle Notre-Dame de Berven en Plouzévédé. Photographie lavieb-aile août 2017.

Tribune (1724) de la chapelle Notre-Dame de Berven en Plouzévédé. Photographie lavieb-aile août 2017.

Tribune (1724) de la chapelle Notre-Dame de Berven en Plouzévédé. Photographie lavieb-aile août 2017.

Tribune (1724) de la chapelle Notre-Dame de Berven en Plouzévédé. Photographie lavieb-aile août 2017.

Tribune (1724) de la chapelle Notre-Dame de Berven en Plouzévédé. Photographie lavieb-aile août 2017.

Tribune (1724) de la chapelle Notre-Dame de Berven en Plouzévédé. Photographie lavieb-aile août 2017.

La chapelle Notre-Dame de Berven en Plouzévédé VI. La tribune ou jubé .

.

.

Au centre 


O CRUX AVE, SPES UN[I]CA
HOC PASSIONIS TEMPORE
AUGE PIIS JUSTITIAM,
REISQUE DONA VENIAM
1724

 

 

 

Il s'agit de la sixième strophe de l’hymne Vexilla Regis, composé au VIe siècle par Venance Fortunat, évêque de Poitiers et poète chrétien.

Le texte peut se traduire ainsi : « Salut ô Croix, unique espérance. En ces temps difficiles de la Passion, augmente la droiture des gens de bien et accorde le pardon aux pécheurs ».

De part et d'autre, les statues de Marie et de Jean participent, avec le Christ en croix qui les domine, à former l'équivalent des Poutres de Gloire des jubés.

.

 

 

Tribune (1724) de la chapelle Notre-Dame de Berven en Plouzévédé. Photographie lavieb-aile août 2017.

Tribune (1724) de la chapelle Notre-Dame de Berven en Plouzévédé. Photographie lavieb-aile août 2017.

.

.

À gauche :

.

a) Le prophète Isaïe tient l'inscription Ecce virgo concipiet et pariet (Isaïe 7:14) "Voici que la Vierge concevra et engendrera" (un fils et on lui donnera le nom d'Emmanuel). Ce verset repris notamment sur la plupart des Arbres de Jessé souligne, dans une démarche typologique très ancienne, que l'Incarnation et la Rédemption ont été annoncées par les prophètes de l'Ancien Testament.

.

b) dans le cartouche rectangulaire du fronton :


QVÆ EST ISTA QVÆ
ASCENDIT DE DESERTO DELICIIS
AFFLVENS CANTIC. 8

Il s'agit du verset 8:5 du Cantique des cantiques "Quelle est celle qui monte du désert,  appuyée sur son bien-aimé ?". Ce cantique était attribué au prophète Salomon ; et ce verset (une question posée par le chœur des filles de Jérusalem aux époux) s'applique dans ce contexte à la Vierge. Dans le Cantique, la jeune femme répond, en s'adressant au jeune homme : "Je t'ai réveillé sous les pommiers. C'est là que ta mère est tombée enceinte de toi ". 

 Voir aussi Cantique 3:6 Quae est ista quae ascendit per desertum sicut virgula fumi es aromatibus myrrrae, et thuris, et universi pulveris pigmentarii, rapporté à la Vierge par Gilbert de Hoyland († 1172) (Sermons sur le Cantique des cantiques, XV, 3) et par  Rupert de Deutz († 1129) (PL 168, 377 A)..

On remarquera enfin que cette citation est inscrite à la base du clocher de l'église de Berrien avec la date de 1575.

.

 

 

 

Tribune (1724) de la chapelle Notre-Dame de Berven en Plouzévédé. Photographie lavieb-aile août 2017.

Tribune (1724) de la chapelle Notre-Dame de Berven en Plouzévédé. Photographie lavieb-aile août 2017.

Tribune (1724) de la chapelle Notre-Dame de Berven en Plouzévédé. Photographie lavieb-aile août 2017.

Tribune (1724) de la chapelle Notre-Dame de Berven en Plouzévédé. Photographie lavieb-aile août 2017.

.

.

Du coté droit.

.

a) Un ange au diadème frappé d'une étoile porte un titulus où est inscrit : VOCABIS NOMEN EJ JESUM, soit Vocabis nomen ejus Jesum , "elle enfantera un fils, et tu lui donnera le nom de Jésus", parole adressée par l'ange à Joseph et  citation de Matthieu 1:21 qui répond bien-sûr à la citation d'Isaïe vocabis nomen ejus Emmanuel 

http://cantus.uwaterloo.ca/chant/378141

.

b) dans le cartouche rectangulaire du fronton :

.

FECIT MIHI MAGNA
QUI POTENS EST
LVC : 1.9

 

.

 

Il faut corriger l'indication du verset en Luc 1:49 " il fit pour moi de grandes choses celui qui est puissant". Ces sont les paroles de Marie, reprises dans le Magnificat. Elles s'appliquent à cette conception miraculeuse préservant la virginité de la jeune femme. 

.

Nous pouvons donc regrouper ces quatre citations qui célèbrent toutes l'Incarnation. Rappelons que l'Annonciation est représenté au dessus des deux portes latérales de la clôture dans des frontons en arc brisé similaires à celui-ci.

 Même si elles sont placées sous le crucifix, (comme tout jubé surmonté de la Poutre de Gloire), il ne me semble pas que cela justifie de penser, avec Roger Barrié, que c'est surtout son aspect douloureux de la Vie de Marie qui  est souligné. Ces citations bibliques et évangéliques, et les statues en ronde-bosse qui s'y appliquent, sont joyeuses ou incitent à l'émerveillement, à la célébration kérigmatique et à la glorification du Plan de Salut sans dolorisme.

.

Tribune (1724) de la chapelle Notre-Dame de Berven en Plouzévédé. Photographie lavieb-aile août 2017.

Tribune (1724) de la chapelle Notre-Dame de Berven en Plouzévédé. Photographie lavieb-aile août 2017.

Tribune (1724) de la chapelle Notre-Dame de Berven en Plouzévédé. Photographie lavieb-aile août 2017.

Tribune (1724) de la chapelle Notre-Dame de Berven en Plouzévédé. Photographie lavieb-aile août 2017.

.

.

.

LE REGISTRE INFÉRIEUR.

.

Sous le fronton, la tribune se trouve décentrée vers notre droite par un prolongement de la tribune, au delà  du vaisseau de la nef puisqu'elle s'engage dans le bas-coté sud.

Le programme iconographique des cinq panneaux en bas-relief et des cinq statues des Vertus en ronde-bosse débute  à droite (malgré un désordre certain) et est consacrée à la Passion, et donc à la Rédemption.

1. Une Vertu brandissant un serpent. La Prudence ?

2. La jeune femme en marche (Une Vertu à identifier)

3. Ecce Homo.

4. La Charité (Femme et deux enfants)

5. La Vierge de Pitié entre deux anges

6. Autre Vertu à identifier. La Justice ?

7. Le Portement de croix.

8. L'Espérance.

9. La Mise au Tombeau.

10. La Tempérance et ses deux vases.

.

 

Les auteurs ont longtemps qualifié les Vertus de Sibylles.

.

 

 

Tribune (1724) de la chapelle Notre-Dame de Berven en Plouzévédé. Photographie lavieb-aile août 2017.

Tribune (1724) de la chapelle Notre-Dame de Berven en Plouzévédé. Photographie lavieb-aile août 2017.

Tribune (1724) de la chapelle Notre-Dame de Berven en Plouzévédé. Photographie lavieb-aile août 2017.

Tribune (1724) de la chapelle Notre-Dame de Berven en Plouzévédé. Photographie lavieb-aile août 2017.

.

.

1. Une Vertu brandissant un serpent. La Prudence ?

.

La Prudence est l'une des quatre vertus cardinales ; son attribut est le serpent (vous connaissez l'expression "gardons du serpent le silence prudent", tirée d'un vert de Boileau).

.

 

Tribune (1724) de la chapelle Notre-Dame de Berven en Plouzévédé. Photographie lavieb-aile août 2017.

Tribune (1724) de la chapelle Notre-Dame de Berven en Plouzévédé. Photographie lavieb-aile août 2017.

.

.

Un panneau manque. Puis vient :

2. Une Vertu en train de marcher.

Est-ce la Force, est-ce la Justice ?

Il est impossible de deviner l'attribut qu'elle portait sur le bras droit. J'admire son pied léger, son entrain, son diadème d'or, ses manches et poignets  à taillades, et sa poitrine fièrement soulignée par une ceinture très haute. J'admire le port de tête de cette danseuse de tango, regard dirigé vers le haut et la gauche, sa belle robe rouge et les glands de passementerie dorés qui en soulignent les rondeurs. Je l'aime presque autant que Gradiva ou que les Danseuses Borghèse.

.

.

Tribune (1724) de la chapelle Notre-Dame de Berven en Plouzévédé. Photographie lavieb-aile août 2017.

Tribune (1724) de la chapelle Notre-Dame de Berven en Plouzévédé. Photographie lavieb-aile août 2017.

Tribune (1724) de la chapelle Notre-Dame de Berven en Plouzévédé. Photographie lavieb-aile août 2017.

Tribune (1724) de la chapelle Notre-Dame de Berven en Plouzévédé. Photographie lavieb-aile août 2017.

.

.

3. Ecce Homo. Pilate présentant à la foule Jésus vêtu du manteau rouge de la dérision.

 

Sur le prétoire (dont on s'amusera à noter le style Renaissance inspiré de l'antique), Pilate présente à la foule des Juifs Jésus, nu sous une cape rouge, tenant un roseau et couronné d'épine, pour se moquer de sa prétention à se dire, selon leur accusation, roi d'Israël.

.

.

Tribune (1724) de la chapelle Notre-Dame de Berven en Plouzévédé. Photographie lavieb-aile août 2017.

Tribune (1724) de la chapelle Notre-Dame de Berven en Plouzévédé. Photographie lavieb-aile août 2017.

Tribune (1724) de la chapelle Notre-Dame de Berven en Plouzévédé. Photographie lavieb-aile août 2017.

Tribune (1724) de la chapelle Notre-Dame de Berven en Plouzévédé. Photographie lavieb-aile août 2017.

.

.

4. La Charité tenant deux enfants nus, dont l'un sur son sein.

.

Tribune (1724) de la chapelle Notre-Dame de Berven en Plouzévédé. Photographie lavieb-aile août 2017.

Tribune (1724) de la chapelle Notre-Dame de Berven en Plouzévédé. Photographie lavieb-aile août 2017.

.

.

5. La Vierge de Pitié entre deux anges.

.

 

Tribune (1724) de la chapelle Notre-Dame de Berven en Plouzévédé. Photographie lavieb-aile août 2017.

Tribune (1724) de la chapelle Notre-Dame de Berven en Plouzévédé. Photographie lavieb-aile août 2017.

.

.

6. L'Espérance tenant son ancre (et un autre attribut, perdu).

.

La deuxième vertu théologale tient son attribut, l'ancre.

.

Tribune (1724) de la chapelle Notre-Dame de Berven en Plouzévédé. Photographie lavieb-aile août 2017.

Tribune (1724) de la chapelle Notre-Dame de Berven en Plouzévédé. Photographie lavieb-aile août 2017.

.

.

7. Le Portement de Croix.

.

Précédé peut-être par les deux larrons (en vert), Jésus porte la Croix, mais il chancelle et fléchit le genou. Il est alors frappé du pied et de la main (armée) par deux soldats. Nous voyons ensuite Véronique, agenouillée et tenant son voile, puis Simon de Cyrène portant le bout de la Croix, puis Marie accompagnée de Jean, puis les notables Juifs sur leurs chevaux.

.

Tribune (1724) de la chapelle Notre-Dame de Berven en Plouzévédé. Photographie lavieb-aile août 2017.

Tribune (1724) de la chapelle Notre-Dame de Berven en Plouzévédé. Photographie lavieb-aile août 2017.

.

.

8. Une Vertu.

.

Puisque nous venons de voir l'Espérance et la Charité, il s'agit sans doute de la troisième vertu théologale, la Foi. Tenait-elle son attribut, la croix, dans la main gauche ?

.

Tribune (1724) de la chapelle Notre-Dame de Berven en Plouzévédé. Photographie lavieb-aile août 2017.

Tribune (1724) de la chapelle Notre-Dame de Berven en Plouzévédé. Photographie lavieb-aile août 2017.

.

.

9. La Mise au Tombeau.

.

Entre deux anges porteurs d'instruments de la Passion (la Colonne de Flagellation et la Croix) est représentée dans une grotte  une Mise au Tombeau où se distingue Joseph d'Arimathie en grand costume de pharisien, portant la tête du corps du Christ, et Nicodème (lui aussi en costume hébraïque au bonnet conique et longs cheveux) portant les pieds. La Vierge (en bleu) est debout devant une Sainte Femme de l'arrière plan, puis vient saint Jean (?) qui essuie ses larmes, une Sainte Femme, tandis que Marie-Madeleine est  agenouillée devant la main du Christ.

.

 

Tribune (1724) de la chapelle Notre-Dame de Berven en Plouzévédé. Photographie lavieb-aile août 2017.

Tribune (1724) de la chapelle Notre-Dame de Berven en Plouzévédé. Photographie lavieb-aile août 2017.

Tribune (1724) de la chapelle Notre-Dame de Berven en Plouzévédé. Photographie lavieb-aile août 2017.

Tribune (1724) de la chapelle Notre-Dame de Berven en Plouzévédé. Photographie lavieb-aile août 2017.

.

.

10. La Tempérance.

Cette vertu cardinale se reconnait car elle verse l'eau d'un vase dans un deuxième, pour équilibrer les quantités de liquide entre les deux récipients : point trop n'en faut. Elle symbolise l'équilibre des forces, des tempéraments et des idées.

http://expositions.bnf.fr/renais/grand/039.htm

https://fr.wikipedia.org/wiki/Vertu_cardinale#/media/Fichier:La_Rochelle_-_HdV_statue_4.jpg

Mais le récipient supérieur est perdu, tandis que le flux de liquide est partiellement brisé.

.

Tribune (1724) de la chapelle Notre-Dame de Berven en Plouzévédé. Photographie lavieb-aile août 2017.

Tribune (1724) de la chapelle Notre-Dame de Berven en Plouzévédé. Photographie lavieb-aile août 2017.

.

.

Les Vertus reposent sur des larges consoles, au dessus de têtes d'angelots et entre des frises rouge et or dont les rinceaux alternent avec des cartouches (muets) parfois tenus par des enfants au corps feuillagé. C'est le seul rappel des thèmes grotesques et bellifontains qui s'exprimaient plus d'un siècle plus tôt sur les sablières (1579-1580). Le décor central présente un blason, muet.

.

.

Tribune (1724) de la chapelle Notre-Dame de Berven en Plouzévédé. Photographie lavieb-aile août 2017.

Tribune (1724) de la chapelle Notre-Dame de Berven en Plouzévédé. Photographie lavieb-aile août 2017.

Tribune (1724) de la chapelle Notre-Dame de Berven en Plouzévédé. Photographie lavieb-aile août 2017.

Tribune (1724) de la chapelle Notre-Dame de Berven en Plouzévédé. Photographie lavieb-aile août 2017.

Tribune (1724) de la chapelle Notre-Dame de Berven en Plouzévédé. Photographie lavieb-aile août 2017.

Tribune (1724) de la chapelle Notre-Dame de Berven en Plouzévédé. Photographie lavieb-aile août 2017.

Tribune (1724) de la chapelle Notre-Dame de Berven en Plouzévédé. Photographie lavieb-aile août 2017.

Tribune (1724) de la chapelle Notre-Dame de Berven en Plouzévédé. Photographie lavieb-aile août 2017.

Tribune (1724) de la chapelle Notre-Dame de Berven en Plouzévédé. Photographie lavieb-aile août 2017.

Tribune (1724) de la chapelle Notre-Dame de Berven en Plouzévédé. Photographie lavieb-aile août 2017.

.

.

La tribune, coté chœur.

.

J'ai eu le tort de ne pas m'y attarder, et de ne jeter qu'un coup d'œil pressé aux stalles, dont Abgrall écrivait pourtant "Les stalles, au nombre de vingt-quatre, sont fort remarquables, surtout par leurs montants de séparations ou accoudoirs, qui sont formés de cariatides ailées, d'un galbe excellent et ayant un peu la physionomie de sphinx".

Sous le Pélican, les panneaux de la tribune sont peints soit de faux marbre, soit de six tableaux du Christ ressuscité et des Anges portant les instruments de la Passion.  Selon Maud Hamoury, les anges de la Passion sont inspirés des gravures de Thomas de Leu (Anvers 1595-Paris 1620).

Six niches surmontant des consoles sont vides.

Sous les consoles sont six têtes d'angelots (ou de putti ailés, comme on veut).

.

 

Tribune (1724) de la chapelle Notre-Dame de Berven en Plouzévédé. Photographie lavieb-aile août 2017.

Tribune (1724) de la chapelle Notre-Dame de Berven en Plouzévédé. Photographie lavieb-aile août 2017.

Tribune (1724) de la chapelle Notre-Dame de Berven en Plouzévédé. Photographie lavieb-aile août 2017.

Tribune (1724) de la chapelle Notre-Dame de Berven en Plouzévédé. Photographie lavieb-aile août 2017.

Tribune (1724) de la chapelle Notre-Dame de Berven en Plouzévédé. Photographie lavieb-aile août 2017.

Tribune (1724) de la chapelle Notre-Dame de Berven en Plouzévédé. Photographie lavieb-aile août 2017.

Tribune (1724) de la chapelle Notre-Dame de Berven en Plouzévédé. Photographie lavieb-aile août 2017.

Tribune (1724) de la chapelle Notre-Dame de Berven en Plouzévédé. Photographie lavieb-aile août 2017.

Tribune (1724) de la chapelle Notre-Dame de Berven en Plouzévédé. Photographie lavieb-aile août 2017.

Tribune (1724) de la chapelle Notre-Dame de Berven en Plouzévédé. Photographie lavieb-aile août 2017.

Tribune (1724) de la chapelle Notre-Dame de Berven en Plouzévédé. Photographie lavieb-aile août 2017.

Tribune (1724) de la chapelle Notre-Dame de Berven en Plouzévédé. Photographie lavieb-aile août 2017.

Tribune (1724) de la chapelle Notre-Dame de Berven en Plouzévédé. Photographie lavieb-aile août 2017.

Tribune (1724) de la chapelle Notre-Dame de Berven en Plouzévédé. Photographie lavieb-aile août 2017.

.

.

 

 


 

SOURCES ET LIENS.

.

ABGRALL (Jean-Marie)

 http://www.infobretagne.com/plouzevede-chapelle-notredame-berven.htm

BARRIÉ (Roger), 1982, "Notre-Dame de Berven en Plouzévédé", SHAB

https://www.shabretagne.com/scripts/files/5f46a2395e4204.95694625/1982_17.pdf

—BARRIÉ (Roger), 1983, Mobilier cultuel et décor intérieur dans l'église de Basse-Bretagne aux XVIIe et XVIIIe siècles , Annales de Bretagne et des pays de l'Ouest  Année 1983  90-2  pp. 377-386

https://www.persee.fr/doc/abpo_0399-0826_1983_num_90_2_4692

Dans la chapelle Notre-Dame de Berven en Plouzévédé, le chancel de pierre commencé en 1607 est, par la suite, continué en bois ; l'adjonction d'une tribune à sculptures le transforme en 1724 en grand jubé ; dans cet édifice de plan et d'élévation très simples, la constitution de cet ensemble mobilier tend peut-être à compenser l'absence de rythme architectural, notamment le défaut d'arc diaphragme, dans un édifice de plan simple et d'élévation neutre. Des considérations historiques ou purement formelles ont pu donc contribuer à retarder la focalisation progressive de l'espace centré sur le maître-autel et le tabernacle.

COUFFON (René) LE BARS (Alfred), 1988, "Plouzévédé",  Nouveau répertoire des églises et chapelles, Quimper, 1988

https://bibliotheque.diocese-quimper.fr/files/original/cb0bd8f06e2ee52afbe766530797e0c2.pdf

— HAMOURY (Maud) · 2010 La peinture religieuse en Bretagne: aux XVIIe et XVIIIe siècles page 182

LE BARS (Alfred), 1951, Notre-Dame de Berven, Morlaix

http://bibliotheque.idbe-bzh.org/data/cle_194/la__chapelle__notre__dame__de__berven.pdf

LE GUENNEC (Louis), 1913, réed. Les Amis de Louis Le Guennec. Morlaix et sa région.

"La nef est séparée du chœur par une clôture ou chancel en pierre, formée de quatorze colonnes cannelées et d'une porte centrale, en bois sculpté, au-dessus de laquelle on lit la date 1601. Le jubé, également en bois, d'un travail plus grossier, est surmonté d'une Crucifixion, accostée de la Sainte Vierge et de saint Jean. Au-dessous, quatre panneaux en bas-reliefs, séparés par des sibylles, retracent dans un ordre renversé les scènes suivantes de la Vie de Notre-Seigneur : l'Ecce Homo; Jésus tombe sous la Croix; Marie reçoit le corps de son Divin Fils; Jésus est mis au tombeau."

 

TOSCER (G.), 1907, "Le Finistère pittoresque"

https://archive.org/details/bub_gb_IwItAAAAYAAJ/page/n49/mode/2up

.

 

 

Partager cet article

Repost0
Published by jean-yves cordier - dans Sculpture Chapelles bretonnes.

Présentation

  • : Le blog de jean-yves cordier
  • : 1) Une étude détaillée des monuments et œuvres artistiques et culturels, en Bretagne particulièrement, par le biais de mes photographies. Je privilégie les vitraux et la statuaire. 2) Une étude des noms de papillons et libellules (Zoonymie) observés en Bretagne.
  • Contact

Profil

  • jean-yves cordier
  • "Il faudrait voir sur chaque objet que tout détail est aventure" ( Guillevic, Théraqué).  "Les vraies richesses, plus elles sont  grandes, plus on a de joie à les donner." (Giono ) "Délaisse les grandes routes, prends les sentiers !" (Pythagore)
  • "Il faudrait voir sur chaque objet que tout détail est aventure" ( Guillevic, Théraqué). "Les vraies richesses, plus elles sont grandes, plus on a de joie à les donner." (Giono ) "Délaisse les grandes routes, prends les sentiers !" (Pythagore)

Recherche