Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 avril 2016 5 08 /04 /avril /2016 08:00

.

Le château de Kerjean à Saint-Vougay (Finistère nord) organise l'exposition IL ÉTAIT UNE FOI, La religion en Bretagne au 16e siècle (26 mars 2016 - 02 nov. 2016)  

 

.

 

 

.

"Un saint pour chaque chose", château de Kerjean, avril 2016.

"Un saint pour chaque chose", château de Kerjean, avril 2016.

J'ai pu y voir le groupe d'Anne trinitaire de l'église Saint-Thomas  de Landerneau, un ancien prieuré-cure dont la tour a été achevée en 1630, mais dont la nef gothique date du milieu ou de la fin du XVIe siècle. Le groupe sculpté de sainte Anne daterait de la fin du XVIe siècle. Dans la même église se voit une Vierge couchée en bois (cliquez) datée des années 1430-1450.

Vierges couchées de Bretagne : Le Yaudet, Guiaudet et Kergrist. Les trois Vierges couchées de Bretagne.  http://www.lavieb-aile.com/article-les-trois-vierges-couchees-de-bretagne-le-yaudet-guiaudet-et-kergrist-105600979.html 

Dans l'iconographie de cette représentation trinitaire (dont l'exemple le plus fameux est dû à Léonard de Vinci), j'ai proposé, dans mon analyse de l'ensemble de 17 sculptures (cf. Vallée de l'Aulne)  de  séparer un type I où les deux femmes sont presque de tailles égales, chacune assises sur un siège, et un type II dans lequel Marie est représentée dans les bras de sa mère Anne, et a une taille d'enfant par rapport à sa mère. 

A Saint-Thomas, nous avons donc affaire à mon type II. Anne porte sur le bras gauche Marie, qui porte l'Enfant-Jésus, à la fois installé sur les genoux de sa mère et soutenu sous les fesses par sa grand-mère. Comme il se doit, Anne est voilé (on ne doit pas voir ses cheveux), Marie est couronnée sur des cheveux qui retombent librement dans son dos. Jésus a les cheveux bruns frisés ou bouclés. Par rapport aux autres groupes, on remarque l'absence du fruit (grappe de raisin ou pomme), mais la présence du livre, quasi obligatoire comme objet transitionnel. Il manque peut-être un objet, car la main droite de sainte Anne ne retient plus que du vide. 

La disposition en taille décroissante des personnages est aussi amusante que la lecture du conte de Boucles d'or, surtout lorsque l'on regarde la tunique brune de Jésus et sa paire de bottines juste au dessus du sarrau bleu et des pantoufles de la petite Marie, qui balance (je crois) rythmiquement ses jambes. Ou bien que l'on regarde les trois têtes qui sont en train d'observer le même lointain objet , et que l'on remarque leur air de famille, car Grand-maman Anna a transmis son nez en trompette aux deux autres. J'avais déjà été distrait de pensées hautement théologiques (n'en doutez pas) pour les mêmes motifs lors de ma visite à la chapelle de Tréguron (n°3 des groupes de la Vallée de l'Aulne). 

Les trois personnages s'inscrivent dans la même aventure, celle qui est au cœur même du livre sur lequel l'Enfant "apprend" à lire ce que sa nature divine connaît parfaitement : le salut de l'humanité après que leurs ancêtres Éve et Adam aient croqué la pomme. Elles consultent les Écritures (et, pour Mère-Grand, les textes apocryphes) qui racontent leurs Vies, et que leurs Vies écrivent, sous la forme d'un Logos divin.

Sainte Anne trinitaire de l'église Saint-Thomas à Landerneau, photographie lavieb-aile.

Sainte Anne trinitaire de l'église Saint-Thomas à Landerneau, photographie lavieb-aile.

.

 

Sainte Anne trinitaire de l'église Saint-Thomas à Landerneau, photographie lavieb-aile.

Sainte Anne trinitaire de l'église Saint-Thomas à Landerneau, photographie lavieb-aile.

Sainte Anne trinitaire de l'église Saint-Thomas à Landerneau, photographie lavieb-aile.

Sainte Anne trinitaire de l'église Saint-Thomas à Landerneau, photographie lavieb-aile.

.

 

LIENS ET SOURCES.

http://www.dailymotion.com/video/x41ecw4_saint-vougay-exposition-au-chateau-de-kerjean_creation

— COUFFON (René) Le BARS (Alfred), 1988,  Nouveau répertoire 

http://diocese-quimper.fr/images/stories/bibliotheque/pdf/pdf-Couffon/LANDERNE.pdf

— Notice de la SPREV:

http://www.sprev.org/centre-sprev/landerneau-eglise-saint-thomas-de-cantorbery/

Chanoines Jean-Marie Abgrall et Paul Peyron, "[Notices sur les paroisses] Landerneau", Bulletin diocésain d'histoire et d'archéologie, Quimper, 16e année 1916, Quimper, 17e année 1917, p. 321-332, 353-361, 5-12, 33-47, 65-76, 97-106.

 — Ermioni Iliana Syrrou, « « L’iconographie de Sainte Anne Trinitaire dans l’art de Toscane (XVe-XVIe siècle », Master 1, Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne, sous la direction du Professeur Philippe Morel », Genre & Histoire [En ligne], 11 | Automne 2012, mis en ligne le 26 juillet 2013, consulté le 08 avril 2016. URL : http://genrehistoire.revues.org/1718 

Partager cet article

Repost 0
Published by jean-yves cordier - dans Anne trinitaire
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de jean-yves cordier
  • Le blog de jean-yves cordier
  • : 1) Une étude détaillée des monuments et œuvres artistiques et culturels, en Bretagne particulièrement, par le biais de mes photographies. Je privilégie les vitraux et la statuaire. 2) Une étude des noms de papillons (Zoonymie) observés en Bretagne.
  • Contact

Profil

  • jean-yves cordier
  • "Il faudrait voir sur chaque objet que tout détail est aventure" Guillevic, Théraqué.  "Un peu de Pantagruélisme (vous entendez que c'est certaine gayeté d'esprit conficte en mespris des choses fortuites)" (Rabelais )"prends les sentiers". Pytha
  • "Il faudrait voir sur chaque objet que tout détail est aventure" Guillevic, Théraqué. "Un peu de Pantagruélisme (vous entendez que c'est certaine gayeté d'esprit conficte en mespris des choses fortuites)" (Rabelais )"prends les sentiers". Pytha

Recherche