Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 décembre 2016 4 15 /12 /décembre /2016 10:49

.

La charpente du bas-coté nord (qui a été élargi en 1560) est étayée par des poutres sculptées, et des sablières polychromes courent tout le long du coté nord. La sablière du coté opposé a été déposée et remplacée en 1883. Le lambris a été remplacé en février 1889. Les sablières du coté nord appartiennent aux plus anciennes du Léon.

Fons de Kort, qui en donne une description détaillée,  en a proposé le relevé suivant :

 

Sablières de La Martyre, dessin de Fons de Kort (droits reservés) .

Sablières de La Martyre, dessin de Fons de Kort (droits reservés) .

.

I. Masques, entrelacs et cuirs.

 

 

 

L'église Saint-Salomon de La Martyre VI : les sablières.

.

 

L'église Saint-Salomon de La Martyre VI : les sablières.

.

II. Deuxième travée : scènes de la vie de Jésus et de Marie.

Baptême du Christ / Adoration des Mages / Annonciation / Visitation / Nativité.

.

 

L'église Saint-Salomon de La Martyre VI : les sablières.

.

 

1. Baptême du Christ.

L'église Saint-Salomon de La Martyre VI : les sablières.
L'église Saint-Salomon de La Martyre VI : les sablières.

.

2. Adoration des Mages.

.

 

L'église Saint-Salomon de La Martyre VI : les sablières.

 

3. Annonciation.

L'église Saint-Salomon de La Martyre VI : les sablières.

.

4. Visitation.

 

L'église Saint-Salomon de La Martyre VI : les sablières.

.

5. Nativité.

.

 

L'église Saint-Salomon de La Martyre VI : les sablières.

.

III. Procession de funérailles .

Viennent d'abord les amis du défunt , et le fossoyeur avec sa pelle. Un corbillard tiré par trois chevaux est mené par un homme portant une cloche. Devant lui, trois prêtres, un porteur de croix et des parents s'apprêtent à rentrer dans l'église. 

Le premier groupe est néanmoins étrange : le "fossoyeur" est une femme, agenouillée, et celle qui la suit est prosternée au sol.  

.

 

L'église Saint-Salomon de La Martyre VI : les sablières.
L'église Saint-Salomon de La Martyre VI : les sablières.
L'église Saint-Salomon de La Martyre VI : les sablières.
L'église Saint-Salomon de La Martyre VI : les sablières.
L'église Saint-Salomon de La Martyre VI : les sablières.
L'église Saint-Salomon de La Martyre VI : les sablières.
L'église Saint-Salomon de La Martyre VI : les sablières.

.

 

L'église Saint-Salomon de La Martyre VI : les sablières.

.

IV. Masques et putti.

Cinq putti, ou nymphes, écartent les bras, à demi-allongées dans les sofas que constituent les volutes d'une frise d'entrelacs et de masques (lions et têtes de jeunes gens).

.

L'église Saint-Salomon de La Martyre VI : les sablières.
L'église Saint-Salomon de La Martyre VI : les sablières.

.

V. Labourage. 

Fons de Kort a identifié ici un épisode de la vie de saint Isidore, "où un ange prend sa place à la charrue tirée par quatre chevaux et deux bœufs, conduits par un homme un fouet à la main. Enfin un prêtre ou un clerc, tenant un livre et un ciboire avec une banderole portant les lettres R.M.N.  sans doute Rohan Magister Nostrum.". Pour l'abbé Kerouanton, ce prêtre est saint Isidore, en prière.

"Un intérêt supplémentaire de cette scène est la représentation d'une charrue utilisée en Bretagne du Moyen-Âge à la fin du XIXe siècle. Entièrement en bois, y compris le soc en forme de cône et dont la pointe pénétrait en terre sans la couper, elle comprend en outre une planche de bois droite sans inclinaison, le versoir et deux mancherons". (Fons de Kort). Une scène analogue s'observe sur une sablière de l'église de Tréhou, à quelques kilomètres de La Martyre. 

L'attelage comprend d'abord un couple de chevaux, puis un couple de bœuf, puis un couple de chevaux.

Je doute que les initiales RMN fassent mention du nom des Rohan. Peut-être Révérend Messire N., initiale du nom du recteur.

.

 

L'église Saint-Salomon de La Martyre VI : les sablières.

.

 

L'église Saint-Salomon de La Martyre VI : les sablières.

.

 

L'église Saint-Salomon de La Martyre VI : les sablières.

.

 

L'église Saint-Salomon de La Martyre VI : les sablières.

.

 

L'église Saint-Salomon de La Martyre VI : les sablières.

.

VI. Décor végétal, musiciens et masques.

Deux joueurs de cornemuse occupent les deux coins. Au centre, des rinceaux à grappes de fruits s'achèvent en museaux de bêtes grimaçantes,  tenus par un homme barbu, et incluant deux autres personnages.

.

 

L'église Saint-Salomon de La Martyre VI : les sablières.

.

 

L'église Saint-Salomon de La Martyre VI : les sablières.

.

 

L'église Saint-Salomon de La Martyre VI : les sablières.

.

 

L'église Saint-Salomon de La Martyre VI : les sablières.

.

VII. Rinceaux et entrelacs. 

.

L'église Saint-Salomon de La Martyre VI : les sablières.

.

VIII. Masques et rinceaux.

Entre deux masques de profils tirant la langue, une tête centrale réalise le motif très fréquent d'une bouche d'où s'échappent de chaque coté des tiges. Ces dernières se transforment en oiseaux qui viennent picorer de leur bec l'oreille du masque central. Deux cornes d'abondance proviennent aussi de ces tiges.

.

.

L'église Saint-Salomon de La Martyre VI : les sablières.

.

L'église Saint-Salomon de La Martyre VI : les sablières.

.

Blochet : saint homme barbu tenant un phylactère.

.

 

L'église Saint-Salomon de La Martyre VI : les sablières.

.

LES POUTRES.

.

L'église Saint-Salomon de La Martyre VI : les sablières.

.

 

L'église Saint-Salomon de La Martyre VI : les sablières.

.

 

L'église Saint-Salomon de La Martyre VI : les sablières.

.

SOURCES ET LIENS.

— COUFFON (René), LE BARS (Alfred) , 1988, La Martyre,  Diocèse de Quimper et de Léon, nouveau répertoire des églises et chapelles, Quimper, Association diocésaine, 1988, 551 p.

http://diocese-quimper.fr/images/stories/bibliotheque/pdf/pdf-Couffon/MARTYRE.pdf

 

DELORME (Philibert), 1567  Le premier tome de l'architecture de Philibert de L'Orme conseillier et )aumosnier ordinaire du Roy, & abbé de S. Serge lez Angiers , Paris, Federic Morel http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k85636g/f1.double

FONS DE KORT, s.d, [1975], La Martyre, l'église, par Fons de Kort.

— ​​​​​​KEROUANTON (abbé) / PÉRÉNES (Henri), 1931, Notice sur La Martyre, Bulletin Diocésain d' Histoire et d' Archéologie  page 173 ; page 225 ; page 281.

https://diocese-quimper.fr/images/stories/bibliotheque/bdha/bdha1931.pdf

 

— LE SEAC'H (Emmanuelle), 2014, Sculpteurs sur pierre en Basse-Bretagne. Les ateliers du XVe au XVIIe siècle, Presses Universitaires de Rennes, p. 298-299.

— LÉCUREUX (Lucien), 1919, "La Martyre", Congrès archéologique de France : séances générales tenues ... par la Société française pour la conservation des monuments historiques, Société française d'archéologie. Derache (Paris) A. Hardel (Caen)  http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k35688p/f166.image

PEYRON (Paul), 1891, "La Martyre et sa foire", in Bulletin de la Société archéologique du Finistère T. XVIII pages 129-139.

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k207615d/f204.item

— RIOULT (Jean-Jacques), 2009, La Martyre, église Saint-Salomon Paris : Société française d'archéologie, 2009 , 7 p. : ill. en noir et blanc, couv. ill en coul. ; 27 cm. (Congrès archéologiques de France, ISSN 0069-8881) In : Congrès archéologique de France, 165e session, 2007 : Finistère / Société française d'archéologie, p. 143-149. 

— SPREV :

http://www.sprev.org/centre-sprev/la-martyre-eglise-saint-salomon/

  •  

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jean-yves cordier - dans La Martyre Sablières
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de jean-yves cordier
  • Le blog de jean-yves cordier
  • : 1) Une étude détaillée des monuments et œuvres artistiques et culturels, en Bretagne particulièrement, par le biais de mes photographies. Je privilégie les vitraux et la statuaire. 2) Une étude des noms de papillons (Zoonymie) observés en Bretagne.
  • Contact

Profil

  • jean-yves cordier
  • "Il faudrait voir sur chaque objet que tout détail est aventure" Guillevic, Théraqué.  "Un peu de Pantagruélisme (vous entendez que c'est certaine gayeté d'esprit conficte en mespris des choses fortuites)" (Rabelais )"prends les sentiers". Pytha
  • "Il faudrait voir sur chaque objet que tout détail est aventure" Guillevic, Théraqué. "Un peu de Pantagruélisme (vous entendez que c'est certaine gayeté d'esprit conficte en mespris des choses fortuites)" (Rabelais )"prends les sentiers". Pytha

Recherche