Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 mars 2019 7 24 /03 /mars /2019 15:59

Zoonymie des Odonates : les noms de Coenagrion pulchellum (Vander Linden, 1825), "l'Agrion joli" ou "Agrion exclamatif".

.

.

Résumé. 

— genre Coenagrion, Kirby (W.F), 1890, Syn. Cat. Neur. Odon., London, :148. Du suffixe coen- "commun à, relatif au plus grand nombre, général", accolé au nom de genre Agrion [Fabricius 1775 puis Sélys] 1850, que Kirby réorganise complètement.  Parmi les Zygoptères (nommés alors Agrionidae), Kirby a réservé l'ancien nom de genre Agrion  aux Calopterygidae dans la sous-famille Agrioninae , et il a placé tous les autres (auparavant nommés Agrions) dans la sous-famille des Coenagrioninae  : le nom (mais non le genre) Coenagrion devait alors, dans ce contexte, être interprété comme "l'ensemble des Agrions"  à l'exception des Calopterygides. 

pulchellum, Vander Linden, 1825 : l'auteur avait créé le nom Agrion pulchella , du latin signifiant "jolie" (diminutif féminin de pulcher, "beau") pour souligner la beauté féminine des "Demoiselles", dans le même esprit par lequel Linné avait créé Libellula puella ("jeune fille"), et en reprenant en écho  le diminutif en -ula et -ella de ces deux derniers noms. L'adjectif neutre pulchellum (accordé avec Coenagrion) ne rend plus compte de la subtilité poétique de ce choix.

.

— noms en français : 1°) "L'Agrione gentille", Sélys, 1840; 2°) "L'Agrion gentil", Sélys, 1850 ; 3°) "L'Agrion joli",P.-A. Robert, 1958 : 4°) "Le gracieux Agrion",  P.-A. Robert, 1958 4°) "L'Agrion exclamatif", Jourde 2007.

.

— Noms en d'autres langues :

- en allemand  : Die Fledermaus-Azurjungfer : la Demoiselle bleue Chauve-souris. 

- en hongrois A gyakori légivadász 

- en estonien Sarvikliidrik

- en lituanien Gražioji strėliukė

- en norvégien Variabel blåvannymfe 

- en polonais Łątka wczesna, łątka nietoperzówka  :  Chauve-souris. 

- en suédois Mörk lyrflickslända :  Libellule sombre fille lyrique ou mörk U-flickslända  « Zygoptère au U  sombre» 

- en finnois Sirotytönkorento = "la libellule jeune fille menue" ( Tytönkorennot = Coenagrionidae) 

- en néerlandais De variabele waterjuffer = la Demoiselle des eaux variable.

- en frison occidental : Blaumasterke Blaumasterke, Stipjufferke, Sompejufferke

- en catalan El Donzell del ratpenat :  la Demoiselle de la Chauve-souris. 

- en anglais The variable damselfly ou variable bluet , UK: Variable damselfly Bluet = la demoiselle bleue variable.

- en gallois Mursen las amrywiol 

 

.

.

.

NOM SCIENTIFIQUE.

.

.

.

NOM DE GENRE COENAGRION, KIRBY 1890.

 

Voir :

http://www.lavieb-aile.com/2019/02/zoonymie-des-odonates-le-nom-de-genre-coenagrion-kirby-1890.html

.

.

.

NOM D'ESPÈCE COENAGRION PULCHELLUM (VANDER LINDEN, 1825).

.

 

[Agrion pulchella ], Vander Linden (Pierre-Léonard) 1825, Monographiae Libellulinarum Europaearum Specimen. Bruxellis, apud J.Frank, bibliopolam, Via Vulgo de la Putterie : 42 pp. Pages 38-39 n° 9.

https://books.google.de/books?id=vxIOAAAAQAAJ

Pierre-Léonard Vander Linden est un médecin et entomologiste belge ( Bruxelles, 12-12-1797/ Bruxelles, 4-04-1831) que les biographies en ligne présentent essentiellement comme un spécialiste des Hyménoptères. Pourtant, il est l'auteur de 7 espèces d'Odonates en 2 publications de 1820 et 1827 . Voir mes  articles sur I. elegans (Vander Linden, 1820) et sur Somatochlora metallica . 

http://www.lavieb-aile.com/2018/10/zoonymie-des-odonates-le-nom-aeshna-affinis-vander-linden-1820-l-aeschne-affine.html

http://www.lavieb-aile.com/2019/02/zoonymie-des-odonates-etude-des-noms-de-somatochlora-metallica.html

Rappel :

.

En 1758, Linné avait décrit deux espèces de ce qui deviendra les Zygoptères : Libellula virgo et Libellula puella (avec quatre variétés alpha à delta). La tâche des naturalistes fut, après cette édition du Systema Naturae , de démembrer parmi ces quatre "variétés" (devenues sept dans le SN  , éd. de Gmélin 1789 avec epsilon, eta et chi ) lesquelles étaient les formes sexuées ou immatures de la même espèce, et lesquelles étaient des espèces distinctes. Puis de les corréler avec les descriptions de 3 espèces décrites par Geoffroy en 1762.

Olivier décrit en 1789 six variétés de Libellula puella A à F.

En 1804, Latreille, qui  créa son genre Agrion avec ses deux espèces, virgo (ailes colorées) et puella (ailes non colorées), ne décrit plus que trois variétés a, b, et c de son Agrion puella ou Agrion Jouvencelle .

 

"A. Jouvencelle; agrion puella. Fab. Libellula puella. Lin. Ailes transparentes, sans couleurs.

Var. a. Alternativement bleue et cendrée; un point noir aux ailes. - L'amélie. Geoff. — Roes. insect. tom. II, aquat. clas. 2, tab. 1o , fig. 5, 4.

 Var. b. D'un verd bleu en dessous, brune en dessus ; corselet ayant des bandes brunes et bleuâtres alternes; 'un point noir, marginal, aux ailes. — La dorothée. Geoff. — Rœs. ius. tom. II, aquat. clas. 2, tab. 11 , fig. 7

Var. . d. D'un verd incarnat pâle ; trois bandes noires, longitudinales, sur le corselet; un point brun, marginal , aux ailes. — La sophie. Geoff.

Comme l'on trouve ces variétés réunies pèle-mêle dans leurs amours, il est difficile de savoir si ce sont des espèces."

.

En 1825, Vander Linden reprend, dans le genre Agrion de Latreille, les deux groupes I Alis coloratis  aux ailes colorées (A. virgo et haemorrhoidalis),  et II Alis albis aux ailes non colorées.

Dans ce groupe II, il décrit 10 espèces :

  • Agrion viridis correspond à Libellula puella alpha de Linné : ce sera Chalcolestes viridis (Vanderlinden 1825)
  • Agrion sanguinea correspond à Libellula puella beta  de Linné. Ce sera Pyrrhosoma nymphula (Sultzer 1776)
  • Agrion pulchella est une description propre de Vander Linden : ce sera Coenagrion pulchellum (Vander Linden, 1825)
  • Agrion puella correspond à l'Amélie et à la figure 7 du tableau XI de Roesel (mais ne renvoie pas aux variétés de Linné). ce sera Coenagrion puella (Linnaeus, 1758)
  • Agrion elegans est une description propre de Vander Linden  : ce sera  Ischnura elegans (Vander Linden, 1820)
  • Agrion platypoda correspond à la variété chi de Libellula puella du  SN Gmelin : ce sera  Platycnemis pennipes (Pallas, 1771) 
  • Agrion analis sera Agrion najas (Hansemann 1823)
  • Agrion rubella sera Cériagrion tenellum ( de Villers, 1789)

.

.

Description originale :

.

A G R I ON PULCHELLA

 A. Capite et thorace suprà nigris, macula post oculum utrumque, strigaque utrinque thoracis, cæruleis aut violaceis : abdomine fusco-æneo , segmentis plurimis basi caeruleis.

Schaeff. lcon. Ins., tab. 120, f. 4, fem.

Mas.

-Caput suprà nigrum, macula post oculum utrumque, et lineola intermedia, cæruleis : anticè cæruleum , strigis duabus transversis nigris. Oculi fusci subtùs cærulei.

-Thorax suprà niger, striga utrinque longitudinali cærulea, aliquando interrupta : subtùs lateribusque cæruleus. -Abdominis primum segmentum cæruleum ; 2. cæruleum macula bifida nigra; 3. 4. 5. 6. nigro-ænea, macula baseos cærulea ; 7. nigro-æneum; 8. cæruleum; 9. cæruleum postice nigrum ; 10. Nigrum.

-Pedes nigri, femoribus extùs, tibiis intùs, cæruleis.

-Alæ albæ, macula marginali obscura, puncto nigro.

Femina.

-Caput, thorax, pedes, alæ ut maris.

-Abdominis segmenta, 3. 4. 5. 6. 7. 8. nigro-aenea macula baseos cærulea; 9. 10. nigra. Variat etiam abdominis segmentis 3. 4. 5. 6. 7. nigris immaculatis : 8. macula baseos virescente.

Long. 14 lin. Ext. alar. M. 16 lin., F. 19 lin.

Habitat in Italia et Bruxellis. Mus. nostr.


.

 

 

 

Zoonymie des Odonates : les noms de Coenagrion pulchellum (Vander Linden, 1825).

.

.

ÉTUDE DE L'ÉPITHÈTE PULCHELLUM.

.

Vander Linden a accordé son épithète avec le genre Agrion, considéré par Fabricius comme  féminin. Pulchella est devenu pulchellum en s'accordant avec Coenagrion, neutre (alors que nous avons Gomphus pulchellus, car Gomphus est masculin).

L'adjectif latin pulchellus, a, um est un diminutif, par le suffixe -lus,  de pulcher, chra, chrum, "beau" et se traduit par "joli, tout à fait charmant" (Gaffiot p. 1275).

L'usage de cette forme diminutive en -lus s'est accentué avec Linné et a été fréquemment repris ensuite (tenellum, dim. de tener "tendre" ; scitulum, dim. de scitus "beau", viridulum, dim. de viridis "vert", nymphula, dim. de nympha "nymphe", simillimus, dim. de similis, "semblable", flaveolum, dim. de flavus, "jaune", ..) mais son emploi par Vander Linden dans -pulchella  fait surtout écho à Libellula (dim. de libella) et forme un duo sonore avec  puella (de puer, "enfant"). Les trois noms de libellula, puella et pulchella s'accordent en rime pour évoquer la grâce féminine des zygoptères, plus petites et plus minces que les anisoptères, dans une tradition de dénomination populaire des libellules comme Demoiselles attestée dès le XVIIe siècle. 

Dans le texte de Vander Linden, la description d' A. Pulchella fait suite immédiatement à celle d'A. puella.

Enfin, notons que, dans sa description originale, Vander Linden n'utilise pas l'adjectif pulchella, et ne se prononce pas sur la beauté de l'espèce, ce qui confirme que l'épithète est surtout déterminée par le contexte de dénomination de ces Agrions féminins, plutôt que par la qualité esthétique particulière de cette espèce.

.

Autrement dit, toutes les formes neutre Coenagrion pulchrellum ou masculine "Agrion joli" trahissent la raison d'être de cette épithète soulignant que ces Agrions sont, dans la tradition populaire et dans le regard des naturalistes, des Demoiselles aux grâces féeriques.

.

.

 

 

.

 .

.

LES AUTEURS PRÉCÉDENTS EN ZOONYMIE.

 

.

POITOU-CHARENTE NATURE.

http://www.poitou-charentes-nature.asso.fr/agrion-joli/

" De pulchellus (lat) = joli, gracieux."

DRAGONFLYPIX

http://www.dragonflypix.com/etymology.html

 

 "from Lat. pulcher, dimin. pulchellus, -a, -um = pretty"

.

D'ANTONIO & VEGLIANTE.

https://www.researchgate.net/publication/316791278_Derivatio_nominis_libellularum_europaearu

"pulchellum (Coenagrion) - pulchellus, a, um = molto grazioso. Per l’aspetto generale del corpo."

 

.

H. FLIEDNER, 2009

https://www.entomologie-mv.de/download/virgo-9/Virgo%200902%20Die%20wissenschaftlichen%20Namen%20der%20Libellen%20in%20Burmeisters.pdf

http://dominique.mouchene.free.fr/libs/docs/GENE_Burmeister_Fliedner.pdf

"The denomination - pulchellum (Vander Linden) [l. beautiful little ...] shows that Odonata are able to enchant even dry taxonomists."

 

.

VAN HIJUM, 2005.

http://natuurtijdschriften.nl/download?type=document&docid=555521

"komt van pulcher (mooi, prachtig) = mooi, lieflijk,"

.

.

.

 

.

.

LES NOMS EN LANGUE VERNACULAIRE.

.

 

 

LES NOMS EN FRANÇAIS.

.

1°) "L'Agrione gentille", Sélys 1840.

Monographie des Libellulidées d'Europe page 161.

https://books.google.fr/books?id=8aBIt4TdIM0C&dq=agrion+pulchella&hl=fr&source=gbs_navlinks_s

Sélys, dont le mot d'ordre est de créer un nom français traduit littéralement du nom scientifique, choisit ce nom de genre "Agrione" qui souligne bien que le nom de genre scientifique Agrion de Fabricius (puis de Latreille ?) est féminin, mais il traduit bizarrement pulchella par "gentille" en dépit des dictionnaires latins. Et en dépit aussi du sens, car rien, dans cette espèce, ne justifie spécifiquement ce choix.

2°) "L'Agrion gentil" Sélys, 1850.

Revue des Odonates p. 197 n°12.

Le genre Agrion était féminin chez Fabricius et chez Latreille (qui écrit en 1804 pour A puella "Agrion jouvencelle" ... et non jouvenceau). Comme l'avait fait Toussaint de Charpentier en 1840, et Rambur en 1842, Sélys qui s'approprie le genre, en fait un neutre et il décrit donc Agrion pulchellum (Vander Linden) :  il est donc logique avec lui-même en le traduisant en français "Agrion gentil".

.

3°) "L'Agrion joli", "le gracieux Agrion",   Paul-André Robert, 1958.

Les noms vernaculaires tombent en désuètude, jusqu'à ce que le naturaliste suisse se préoccupe de décrire chaque espèce avec un nom en français. Je suppose que la faute de traduction commise par Sélys lui est apparue dans toute sa grossièreté, et qu'il s'est empressée de la corriger en consultant son Gaffiot : la forme "L'Agrion joli" s'imposait. Il propose en synonyme "Le gracieux Agrion", qui n'a pas trouvé grâce pour la postérité.

.

 

4°) "L'Agrion exclamatif", Jourde in Dijkstra 2007.

Dans la traduction en français par Philippe Jourde de Filed Guides to the Dragonflies of Britain and Europe de K.-D. B. Dijkstra, le traducteur introduit le nom d'"Agrion exclamatif", en plaçant "Agrion joli" en deuxième nom. L'intérêt de ces auteurs pour les noms en français est indéniable, et doit être souligné :

"Les noms vernaculaires sont essentiels pour mieux faire connaître les libellules. Ils doivent être aussi compréhensibles, utilisables et cohérents que possibles. "

Ce nom rappelle que "les mâles arborent normalement un point d'exclamation sur les "épaules". (page 106)

Dans Libellule de Poitou-Charente, auquel collabore Philippe Jourde (SFO), ce nom est abandonné.

Depuis 2012 (Liste de référence de la SFO), c'est le nom d'Agrion joli qui s'impose à tous.

.

.

 

LES NOMS EN D'AUTRES LANGUES.

 

Heureusement, les autres pays savent échapper à l'affligeante traduction littérale du nom scientifique imposée dans notre langue par le belge Sélys-Longchamps, et adopter des noms imagés aidant la mémoire des amateurs :

- en allemand  : Die Fledermaus-Azurjungfer : la Demoiselle bleue Chauve-souris. 

- en hongrois A gyakori légivadász 

- en estonien Sarvikliidrik

- en lituanien Gražioji strėliukė

- en norvégien Variabel blåvannymfe 

- en polonais Łątka wczesna, łątka nietoperzówka  :  Chauve-souris. 

- en suédois Mörk lyrflickslända :  Libellule sombre fille lyrique ou mörk U-flickslända  « Zygoptère au U  sombre» 

- en finnois Sirotytönkorento = "la libellule jeune fille menue" ( Tytönkorennot = Coenagrionidae) 

- en néerlandais De variabele waterjuffer = la Demoiselle des eaux variable.

- en frison occidental : Blaumasterke Blaumasterke, Stipjufferke, Sompejufferke

- en catalan El Donzell del ratpenat :  la Demoiselle de la Chauve-souris. 

- en anglais The variable damselfly ou variable bluet , UK: Variable damselfly Bluet = la demoiselle bleue variable.

- en gallois Mursen las amrywiol 

-  en breton : dimezell duc'hlas (demoiselle bleu-noir), en attente de validation.

OU  http://www.hlasek.com/coenagrion_pulchellum_bh1185.html

DK: Flagermus Vandnymfe

IT: Agrion leggiadro

CZ: Šidélko širokoskvrnné

SE: Mörk U-flickslända

SI: Stanjssani sskratec

RU: Стрелка изящная

UA: Стрілка чудова

SI: Suhljati škratec

 

 

.

.

SOURCES ET LIENS.

Bibliographie générale de ces articles de zoonymie des Odonates : voir ici :
http://www.lavieb-aile.com/2018/01/la-bibliographie-de-mes-articles-de-zoonymie-des-odonates.html

OUTILS DE  ZOONYMIE.

— A Dictionary of Prefixes, Suffixes, and Combining Forms from Webster!s Third New International Dictionary, Unabridged ! 200

http://www.mrjonathan.com/mxrm9files/GrammarPages/prefixes%20&%20Sufixes%20Dictionary.pdf

 

— [Boudot J.-P., Dommanget J.-L., 2012. Liste de référence des Odonates de France métropolitaine. Société française d’Odonatologie, Bois-d’Arcy (Yvelines), 4 pp.]

http://www.libellules.org/fra/pdf/503_pagesdynadocs519e54424a6f7.pdf

— http://www.dragonflypix.com/etymology.html
 — PRÉCIGOUT (Laurent), PRUD'HOMME (Eric), 2009, Libellules de Poitou-Charentes, Ed. Poitou-Charentes Nature, 255 pages, 
— POITOU-CHARENTE NATURE (Association) / Philippe JOURDE & Olivier ALLENOU
http://www.poitou-charentes-nature.asso.fr/leucorrhine-a-front-blanc/
— ANTONIO (Costantino D’), VEGLIANTE (Francesca ) "Derivatio nominis libellularum europæarum"(PDF) (en Italien) Étymologie de 197 noms de Libellules européennes.
https://www.researchgate.net/publication/316791278_Derivatio_nominis_libellularum_europaearum
 
— ENDERSBY (IAN D. ), 2012,  : Watson and Theischinger: the etymology of the dragonfly (Insecta: Odonata) names which they published  Journal and Proceedings of the Royal Society of New South Wales, vol. 145, nos. 443 & 444, pp. 34-53. ISSN 0035-9173/12/010034-20 34
https://royalsoc.org.au/images/pdf/journal/145_Endersby.pdf
— ENDERSBY (IAN D., FRS ), 2012, Etymology of the Dragonflies (Insecta: Odonata) named by R.J. Tillyard, F.R.S. Proceedings of the Linnean Society of New South Wales 134, 1-16.
https://openjournals.library.sydney.edu.au/index.php/LIN/article/viewFile/5941/6519
— ENDERSBY (IAN D., FRS ), 2012, The Naming of Victoria’s Dragonflies (Insecta: Odonata,  Proceedings of the Royal Society of Victoria 123(3): 155-178. 
https://www.academia.edu/28354624/The_Naming_of_Victoria_s_Dragonflies_Insecta_Odonata_
— ENDERSBY (IAN D. ), 2015, The naming's of Australia's dragonflies.
https://www.researchgate.net/publication/283318421_The_Naming_of_Australia%27s_Dragonflies
 http://dominique.mouchene.free.fr/libs/docs/GENE_origine_noms_odonates_Australie_Endersby_2015.pdf
— FLIEDNER (Heinrich), 2009, Die wissenschaftlichen Namen der Libellen in Burmeisters ‘Handbuch der Entomologie’ Virgo 9[5-23]
http://www.entomologie-mv.de/download/virgo-9/Virgo%200902%20Die%20wissenschaftlichen%20Namen%20der%20Libellen%20in%20Burmeisters.pdf
— FLIEDNER (Heinrich), "The scientific names of the Odonata in Burmeister’s ‘Handbuch der Entomologie".
http://dominique.mouchene.free.fr/libs/docs/GENE_Burmeister_Fliedner.pdf
— FLIEDNER (Heinrich),  1997. Die Bedeutung der wissenschaftlichen Namen Europaischer Libellen. Libellula, supplement I. Sonderband zur Zeitschrift der Gesellschaft deutschsprachiger Odonatologen (GdO) e.V. Fliedner, Bremen.

— FLIEDNER (Heinrich), (1998): Die Namengeber der europäischen Libellen. Ergänzungsheft zu Libellula - Supplement 1
— FLIEDNER (H.), 2012, Wie die Libelle zu ihrem Namen kam Virgo, Mitteilungsblatt des Entomologischen Vereins Mecklenburg 15. Jahrgang (2012).
https://www.entomologie-mv.de/download/virgo-15/virg%2015104%20Libelle_Namensherkunft.pdf
— HIJUM (Ep van ), 2005, Friese namen van libellen , TWIRRE natuur in Fryslan jaargang 16, nummer 4 page 142-147
http://natuurtijdschriften.nl/download?type=document&docid=555521

— KIRBY, W. F. (William Forsell), 1890 A synonymic catalogue of Neuroptera Odonata, or dragon-flies. With an appendix of fossil species. London,Gurney & Jackson; [etc. etc.]1890.

https://www.biodiversitylibrary.org/item/25894#page/5/mode/1up

— ROBERT (Paul André), 1936, Les Insectes, coléoptères, orthoptères, archiptères, nevroptères,Delachaux et Niestlé .

 

 — ROBERT (Paul-André), 1958, Les Libellules: (Odonates), Delachaux & Niestlé, - 364 pages

https://books.google.fr/books?id=jvQVvAEACAAJ&dq=ROBERT+(Paul-A.),+Les+Libellules:+(Odonates),+Delachaux+%26+Niestl%C3%A9,+1958&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwjpiuPbl7zgAhWOnhQKHURrDboQ6AEIKTAA


— STEINMANN (Henrik), 1997, World Catalogue of Odonata, Zygoptera Walter de Gruyter, - 521 pages . Numérisé Google.
https://books.google.fr/books?id=JMR-HkoVtvAC&pg=PA307&dq=tenellum,+World+Catalogue+of+Odonata,&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwilrrz33bjgAhVD2OAKHbcWAsUQ6AEILDAA#v=onepage&q=tenellum%2C%20World%20Catalogue%20of%20Odonata%2C&f=false


  — SITE Libellen - eine (kleine) Einführung . die Namensgebung

http://www.libelleninfo.de/07.html#buch

http://www.libelleninfo.de/071.html

SCHIEMENZ, H. (1953): Die Libellen unserer Heimat. Jena: Urania

— WENDLER (A)., A. Martens, L. Müller & F. Suhling (1995): Die deutschen Namen der europäischen Libellenarten (Insecta: Odonata).Entomologische Zeitschrift 105(6): 97-112


 
EXTRAIT DE LA BIBLIOGRAPHIE GÉNÉRALE : 

 

 

 — SELYS-LONGCHAMPS ( Michel Edmond, Baron de) 1840 - Monographie des Libellulidées d'Europe. - Roret, Paris ; Muquardt, Bruxelles, 220 pages.

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k370057n/f148.image.r=selys.langFR
— SELYS-LONGCHAMPS ( E.de),1850 - Revue des Odonates ou Libellules d'Europe. - Bruxelles, Paris.

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k26769q.texteImage

 — SELYS-LONGCHAMPS ( E.de) 1860 Synopsis des Agrionines,  première légion : Pseudostigma

https://www.biodiversitylibrary.org/item/132906#page/1/mode/1up

— SELYS-LONGCHAMPS ( E.de) 1860 Synopsis des Agrionines,  dernière légion :  Protonevra.

https://www.biodiversitylibrary.org/item/132906#page/1/mode/1up

— SELYS-LONGCHAMPS ( E.de) 1862 Synopsis des Agrionines, deuxième légion : Lestes.

https://www.biodiversitylibrary.org/item/132902#page/3/mode/1up

 

.

Partager cet article

Repost0
Published by jean-yves cordier - dans Zoonymie des Odonates

Présentation

  • : Le blog de jean-yves cordier
  • : 1) Une étude détaillée des monuments et œuvres artistiques et culturels, en Bretagne particulièrement, par le biais de mes photographies. Je privilégie les vitraux et la statuaire. 2) Une étude des noms de papillons et libellules (Zoonymie) observés en Bretagne.
  • Contact

Profil

  • jean-yves cordier
  • "Il faudrait voir sur chaque objet que tout détail est aventure" ( Guillevic, Théraqué).  "Les vraies richesses, plus elles sont  grandes, plus on a de joie à les donner." (Giono ) "Délaisse les grandes routes, prends les sentiers !" (Pythagore)
  • "Il faudrait voir sur chaque objet que tout détail est aventure" ( Guillevic, Théraqué). "Les vraies richesses, plus elles sont grandes, plus on a de joie à les donner." (Giono ) "Délaisse les grandes routes, prends les sentiers !" (Pythagore)

Recherche