Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 février 2019 3 20 /02 /février /2019 12:36

Zoonymie des Odonates : le nom de genre Coenagrion, Kirby, 1890. 

 

 

.

 

.

 

 .

Zoonymie ? L'étude des noms des animaux (zoo). Comme dans Toponymie, Oronymie, Hydronymie, ou Anthroponymie, mais pour les bêtes. La "zoonymie populaire" (et volontiers extra-européenne) était  jusqu'à présent la seule branche un peu développée de cette science à peine née.

.

.

 Zoonymie des Odonates.

 GÉNÉRALITÉS

ANISOPTÈRES

 

.

ZYGOPTÈRES

Calopterygidae

 

Coenagrionidae.

BIBLIO :

.

Résumé :

— genre Coenagrion, Kirby (W.F), 1890, Syn. Cat. Neur. Odon., London, :148. Du suffixe coen- "commun à, relatif au plus grand nombre, général", accolé au nom de genre Agrion [Fabricius 1775 puis Sélys] 1850, que Kirby réorganise complètement.  Parmi les Zygoptères (nommés alors Agrionidae), Kirby a réservé l'ancien nom de genre Agrion  aux Calopterygidae dans la sous-famille Agrioninae , et il a placé tous les autres (auparavant nommés Agrions) dans la sous-famille des Coenagrioninae  : Coenagrion doit, dans ce contexte, être interprété comme "l'ensemble des Agrions"  à l'exception des Calopterygides. 

— Nom commun en français : "Agrion" Jourde in Diskstra 2007, adopté par tous.

— Noms communs en d'autres langues : 

Leur élément commun est de souligner leur couleur, majoritairement  bleue. : "Die Azurjungfern "en allemand, "the Bluets" en anglais.

.

.

LE NOM SCIENTIFIQUE.

.

LE NOM DE GENRE COENAGRION KIRBY, 1890.

— KIRBY, W. F. (William Forsell), 1890, A synonymic catalogue of Neuroptera Odonata, or dragon-flies. With an appendix of fossil species. London, Gurney & Jackson; page 148 .

https://www.biodiversitylibrary.org/item/25894#page/164/mode/1up

 

1°) Présentation de l'auteur, William Forsell Kirby (Leicester 1844-Londres 1912).

William Forsell Kirby est un entomologiste britannique, né le 14 janvier 1844 à Leicester et mort le 20 novembre 1912 à Londres.

Il fait ses études auprès d’un précepteur et très tôt s’intéresse aux papillons. Il fait paraître, dès 1862, un petit Manual of European Butterflies. En 1867, il devient conservateur du muséum  de la Société royale de Dublin. Kirby fait paraître en 1871 un Synonymic Catalogue of Diurnal Lepidoptera qu’il complète en 1877. En 1879, il rejoint le personnel du British Museum comme assistant après la mort de Frederick Smith (1805-1879). Il fait paraître alors plusieurs catalogues d’espèces comme Rhopalocera Exotica (1887-1897) ainsi qu’un Elementary Text-book of Entomology. Il prend sa retraite en 1909.

Ses types sont aujourd’hui conservés au Muséum d'histoire naturelle de Londres et une partie de sa collection au muséum national de Dublin.

Les principales contributions de William Forsell Kirby à l'odonatologie ont été une révision de la sous-famille des Libellulidae (Kirby 1889) et son Catalogue synonymique des Odonates du monde (Kirby 1890). La première publication classait les membres de la « sous-famille » des Libellulidés (pour nous, la famille) dans 88 genres, dont 39 nouveaux, et où  53 nouvelles espèces y ont été décrites.

Le catalogue synonymique mondial des odonates de Kirby (1890) donne la liste des quelques 1800 espèces existantes et de 103 espèces fossiles. Pour le rédiger, il a compilé les ouvrages de 122 auteurs (dont 24 auteurs spécialisés dans les fossiles d'Odonates). Il y introduit 

Kirby est également l'auteur pour les Odonates, outre le genre Coenagrion, des genres Devadatta et Caconeura ou  de l'espèce Lestes dyas, mais aussi du genre Somabrachys pour les Lépidoptères (en 1892), ou de 7 noms de Phasmatodea. (source : Animalbase)

.

2°) Rappel de taxonomie au XIXe siècle avant Kirby.

Les Odonates forment un Ordre propre depuis Fabricius 1793, ou plutôt, ils ne sont encore alors qu'un sous-ordre des Nevroptera.  Ce sous-ordre est séparé en trois familles, les Libellulidae (2 sous-familles,  Libellulinae et Cordulinae), les Aeshnidae (s.-f. Aeshninae et Gomphinae) et les Agrionidae (s-f. Agrioninae et Calopterynae).

L'entomologiste belge de Sélys-Longchamps (1813-1900), après avoir rédigé la Monographie des Libellulidées d'Europe en 1840 et la Revue des Odonates en 1850,  a consacré une série de monographies ou de Synopsis à ces sous-familles. Ce furent les Synopsis des Calopterygines, en 1853, des Gomphines en 1858, et des Cordulines en 1871  ; et en 1860-1864, il a décrit les  les  Agrionines qu'il divise en trois Légions, les Pseudostigma, les Lestes et les Protonevra.

Kirby reprend la division  en 3 familles Libellulidae / Aeshnidae / Agrionidae, mais il  sépare les AGRIONIDAE en deux sous familles, les Agrioninae (33 genres) et les Coenagrioninae (85 genres). 

Les Agrioninae débutent par le genre Agrion Fabricius 1775, synonyme de ce qui est notre genre Calopteryx. Aucun des noms des 32 autres genres n'est bâti sur le nom Agrion

Les Coenagrioninae sont divisés en Pseudopterostigmatina (5 genres, dont Pseudostigma) et Normostigmatina  (80 genres). Le genre Coenagrion qui donne son nom à la sous-famille occupe la 56ème place de ces 80 genres. Il accueille 43 espèces mondiales, dont  C. puella Linnaeus 1758 qui est l'espèce-type du genre. Un grand nombre des noms des Normostigmatinae (17 d'entre eux) est composé sur -Agrion en final.
.

.

Les Odonates réparties par Kirby

.

.

 

Description originale :

Genus 56. Coenagrion. 

†  Agrion, Fabr. Syst. Ent, p. 425 (1775); Leach, Edinb. Encycl. ix. p. 137 (1819); Steph. 111. Brit. Ent., Mand. vi. p. 71 (1836) ; Charp. Lib. Eur. p. 21 (1840) ; Selvs, Mon. Lib. Eur. p. 146 (1840); Rev. Odon. p. 171 (1850) ; Bull. Acad. Belg. (2) xli. p. 1246 (1876). 

Puis suit les 43 espèces mondiales.

 

Le détail important est la petite croix ou obèle placée au début . En tête d'ouvrage, Kirby indiquait que cette obèle "denotes that the section of the genus to wich it is prefixed is not regarded as typical". Cela concerne :

  • 1775 Agrion Fabricius, Syst. Ent. :425
  • 1815 Agrion  Leach Edinb. Encycl. 9 :137
  • 1836, Agrion, Stephens, Ill. Brit. Ent. 6:71
  • 1840, Agrion, Charpentier, Lib. Eur. :21
  • 1840, Agrion, Selys, Monog. Lib. :146
  • 1850, Agrion,  Selys et Hagen, Rev. Odon. :171
  • 1876, Agrion, Selys, Bull. acad. Belg. 41:1246.

.

 

https://www.biodiversitylibrary.org/item/25894#page/164/mode/1up

https://www.biodiversitylibrary.org/item/25894#page/164/mode/1up

 

 

 

ÉTUDE DU NOM COENAGRION.

Du suffixe coen- "commun à, relatif au plus grand nombre, général", accolé au nom de genre Agrion Fabricius 1775 puis Sélys 1850, que Kirby réorganise complètement. 

Les suffixes coen- ou coeno- ou aussi cen- ou ceno- ou caen- ou caeno- proviennent du grec   koin-, koino-,  "koinos"  signifiant "commun, général"  comme dans coenoblaste, ou coenocyte, dans   coenesthesie ou cénesthésie (sensibilité commune), dans cénobite (vivant en commun), etc.. L'exemple le plus connu de l'emploi du terme grec est celui de la koinè , langue commune du monde grec aux époques hellénistique et romaine, et, par extension, toute langue véhiculaire commune à des locuteurs ayant des langues maternelles différentes.

Kirby a accolé au nom de genre Agrion de Fabricius ou de Sélys,   le suffixe coen- qui signifie "commun, général, rassemblé". C'est un nom "taxonomique", choisi pour des motifs de progression de la classification, et non "descriptif",  qu'il ne faut pas interpréter en traduisant les deux mots coen- et agrion (du grec agrios, "agreste") par : "répandu dans les champs".  Si on tient compte du fait que ce genre donne son nom à la sous-famille des Coenagrioninae, ou qu'il appartient à un groupe de 17 genres dont le nom est aussi construit sur un suffixe précédant "-agrion" (Pseudagrion, Megalagrion, Leptagrion, Leptagrion, Anisagrion, Argiagrion, Cénagrion, etc.), il me semble que Coenagrion doit être interprété comme "la plus grande partie des Agrion dénommés auparavant par Fabricius, Stephens ou Sélys" . Voir infra l'interprétation de Fliedner pour qui " Coenagrion, du grec Koinos, "commun" devait remplacer le nom Agrion de Fabricius en raison des vives dissensions pour savoir lesquels des Zygoptères avaient le droit de revendiquer ce nom". Initialement, le nom  Agrion de Fabricius comprenait tous nos Zygoptères. Puis ce genre a été divisé en de nombreux autres, dont beaucoup se terminaient par -agrion. Mais plus tard, des controverses ont éclatés pour savoir si le nom d'Agrion devait être attribué aux seules  Calopterygides ou aux autres Demoiselles. Pour mettre fin à tous les malentendus, Kirby a nommé Agrion les Calopterygides, et Coenagrion tous les autres genres. Mais le nom de genre Calopteryx était bien établi depuis Burmeister 1839, et le nom de genre Agrion de Kirby a finalement été invalidé."

 En résumé : Parmi les Zygoptères (nommés alors Agrionidae), Kirby a réservé l'ancien nom de genre Agrion  aux Calopterygidae dans la sous-famille Agrioninae , et il a placé tous les autres (auparavant nommés Agrions) dans la sous-famille des Coenagrioninae  : Coenagrion doit, dans ce contexte, être interprété comme "l'ensemble des Agrions"  à l'exception des Calopterygides. Mais il est bien difficile d'exprimer en une seule phrase la complexité de ces changements de portefeuilles.

Aujourd'hui, le sous-ordre Zygoptera comprend les super-familles des Calopterygoidea et des Coenagrionoidea, mais aussi des super-famille des Lestoidea et des Hemiphlebioidea. Parmi les  Coenagrionoidea se trouve la famille des Coenagrionidae Kirby, 1890, qui comprend, dans  la sous-famille des Coenagrioninae Kirby, 1890,  13 genres dont Coenagrion, Erythromma, Pyrrhosoma et Nehalenniale .

 

 

 

 

.

.

LES AUTEURS PRÉCÉDENTS EN ZOONYMIE.

 

.

POITOU-CHARENTE NATURE

http://www.poitou-charentes-nature.asso.fr/agrion-de-mercure/

 

"Coenagrion de coen dérivation probable de koinos = ensemble ; les Coenagrionidae volent souvent en tandems, et agrion, d’agrios = qui vit dans les champs ; en période de maturation, ces insectes fréquentent souvent les prairies."

Je ne partage pas cette interprétation.

.

DRAGONFLYPIX

http://www.dragonflypix.com/etymology.html

"Coenagrion: Kirby, 1890 from Grk. κοινός = common, widespread + ἄγριος = wild, living in the fields."

Je ne partage pas cette interprétation, avec un contre-sens sur "commun" : coen- ne signifie pas "commun" au sens B du CNRTL, "répandu, habituel, banal" mais "partagé par tout un ensemble".

 

.

D'ANTONIO & VEGLIANTE.

https://www.researchgate.net/publication/316791278_Derivatio_nominis_libellularum_europaearu

"Coenagrion - κοινος, η, ον = nuovo, recente + αγριος = agrestis (Agrion). Nuovo genere simile ad Agrion (v. Cercion)"

Je ne partage pas cette interprétation, pourtant séduisante, car il n'est pas attesté que le suffixe coen- puisse se traduire par "neuf, recent". 

.

H. FLIEDNER, 2009

https://www.entomologie-mv.de/download/virgo-9/Virgo%200902%20Die%20wissenschaftlichen%20Namen%20der%20Libellen%20in%20Burmeisters.pdf

http://dominique.mouchene.free.fr/libs/docs/GENE_Burmeister_Fliedner.pdf

"Coenagrion [gr. koinos - common] was to replace the name Agrion Fabricius because of a heavy dissension which Zygoptera had a right to claim that name ."

"Agrion was a name by Fabricius to comprise all Zygoptera. It is derived from gr. agrios [living on the fields, wild] and it might have been chosen, because zygopterans unlike e.g. flies do not live in the domestic area. This genus was split into numerous others many of which got names ending in -agrion. But later on controversies arose whether calopterygids or the other damselflies were the true agrionids. So to end all misunderstandings KIRBY (1890: 148) proposed the genus name Coen-agrion [gr. koinos - common] for all genera that were no calopterygids. But the name Calopteryx was well established since BURMEISTER (1839): so the elder name Agrion eventually was repressed (cf. FLIEDNER 1997: 41 sq.)."

Voir supra.

.

VAN HIJUM, 2005.

http://natuurtijdschriften.nl/download?type=document&docid=555521

"koinos = gewoon: agrios = landelijk"

 

La traduction que j'obtiens de gewoon est "ordinaire, courant" ;  la traduction littérale de Coenagrion passe à coté de son  sens taxonomique.

.

 

 

 

 

.

NOM VERNACULAIRE DU GENRE COENAGRION.

.

 

LE NOM EN FRANÇAIS : COENAGRION.

.

 

La communauté des entomologistes francophones choisit, depuis Sélys,  son nom commun français au plus près du nom scientifique : on s'attendait à ce qu'elle choisisse de "traduire" Coenagrion par Coenagrion ou Cénagrion. Mais non : elle a choisi "Agrion". 

Dans l'annexe 3 du Guide de Jourde traducteur de Dijkstra, qui est la Liste des espèces traitées dans le guide, les choix nomenclaturaux de ces auteurs apparaissent clairement, avec des noms vernaculaires formés sur le moule binominal. Un "nom de genre" vernaculaire, en un seul mot,  est décliné selon les espèces de ce genre avec des qualificatifs idoines. La correspondance entre noms de genre scientifique et noms de genre vernaculaires est régulière et s'adapte aux changements taxonomiques survenus depuis Sélys. 

Ainsi, parmi les Coenagrionidae, toutes les espèces du genre Coenagrion portent le nom commun d'Agrion, etc, avec les translations suivantes :

  • Coenagrion = Agrions (13 espèces) dont Agrion de mercure, Agrion jouvencelle, Agrion exclamatif, Agrion mignon, etc.
  • Ceriagrion = Ceriagrions (2 espèces)
  • Ennalagma = Portecoupes (2 espèces)
  • Erythromma = Naïades (3 espèces)
  • Ischnura = Ischnures (7 espèces)
  • Nehalennia = Nehalennie (1 espèce)
  • Pseudagrion = Pseudagrion (1 espèce)
  • Pyrrhosoma = Nymphes ( 2 espèces)

.

 

NOMS EN D'AUTRES LANGUES.

Leur élément commun est de souligner leur couleur, majoritairement  bleue.

 

-en allemand : "Die Azurjungfern" = "les demoiselles bleues ou Demoiselles d'azur" . Dans cette langue, les Zygoptères sont "les petites libellules" (der Kleinlibellen), et  les membres de la famille des Coenagrionidae "les libellules minces" (der Schlanklibellen).

-en néerlandais le nom de genre est le même que le nom de la famille des Coenagrionidae : "De waterjuffers" .

-en frison  : les  Coenagrioidae sont nommées "Smelle libellen". 

- en catalan, pas de nom commun générique , mais toutes les espèces de Coenagrion sont composés sur le modèle Donzell + qualificatif : 

  • Donzell del ratpenat (Coenagrion pulchellum).
  • Donzell de la ferradura (Coenagrion puella).

  • Donzell mercurial (Coenagrion mercuriale).

  • Donzell del trinxant (Coenagrion scitulum).

  • Donzell del gat (Coenagrion caerulescens).

  • Donzell llancer (Coenagrion hastulatum).

-en anglais : le nom commun du genre Coenagrion n'est pas univoque.  Ce serait  pour certains"the Eurasian Bluets". Quoiqu'il en soit,   le nom commun de "Bluets" apparaît dans le nom composé de nombreuses espèces de Coenagrion . Voir  la liste suivante :

 

  • Coenagrion armatum (Charpentier, 1840) – Norfolk Damselfly or Dark Bluet

  • Coenagrion angulatum Walker, 1912 – Prairie Bluet

  • Coenagrion caerulescens (Fonscolombe, 1838) – Mediterranean Bluet

  • Coenagrion hastulatum Charpentier, 1825 – Northern Damselfly, Spearhead Bluet

  • Coenagrion hylas (Trybom, 1889) – Siberian Bluet

  • Coenagrion intermedium Lohmann, 1990 – Cretan Bluet

  • Coenagrion interrogatum (Hagen in Selys, 1876) – Subarctic Bluet

  • Coenagrion johanssoni (Wallengren, 1894) – Arctic Bluet

  • Coenagrion lunulatum (Charpentier, 1840) – Irish Damselfly,Crescent Bluet

  • Coenagrion lyelli (Tillyard, 1913) – Swamp Bluet

  • Coenagrion mercuriale (Charpentier, 1840) – Southern Damselfly, Mercury Bluet

  • Coenagrion ornatum (Selys, 1850) – Ornate Bluet

  • Coenagrion puella (Linnaeus, 1758) – Azure Damselfly

  • Coenagrion pulchellum (Van der Linden, 1823) – Variable Damselfly

  • Coenagrion resolutum (Hagen in Selys, 1876) – Taiga Bluet

  • Coenagrion scitulum (Rambur, 1842) – Dainty Damselfly, Dainty Bluet

  • Coenagrion syriacum (Morton, 1924) – Syrian Bluet

 

 

 

.

.

 SOURCES ET LIENS.

Bibliographie générale de ces articles de zoonymie des Odonates : voir ici :
http://www.lavieb-aile.com/2018/01/la-bibliographie-de-mes-articles-de-zoonymie-des-odonates.html

OUTILS DE  ZOONYMIE.

— A Dictionary of Prefixes, Suffixes, and Combining Forms from Webster!s Third New International Dictionary, Unabridged ! 200

http://www.mrjonathan.com/mxrm9files/GrammarPages/prefixes%20&%20Sufixes%20Dictionary.pdf

 

[Boudot J.-P., Dommanget J.-L., 2012. Liste de référence des Odonates de France métropolitaine. Société française d’Odonatologie, Bois-d’Arcy (Yvelines), 4 pp.]

http://www.libellules.org/fra/pdf/503_pagesdynadocs519e54424a6f7.pdf

— http://www.dragonflypix.com/etymology.html
 — PRÉCIGOUT (Laurent), PRUD'HOMME (Eric), 2009, Libellules de Poitou-Charentes, Ed. Poitou-Charentes Nature, 255 pages, 
— POITOU-CHARENTE NATURE (Association) / Philippe JOURDE & Olivier ALLENOU
http://www.poitou-charentes-nature.asso.fr/leucorrhine-a-front-blanc/
— ANTONIO (Costantino D’), VEGLIANTE (Francesca ) "Derivatio nominis libellularum europæarum"(PDF) (en Italien) Étymologie de 197 noms de Libellules européennes.
https://www.researchgate.net/publication/316791278_Derivatio_nominis_libellularum_europaearum
 
— ENDERSBY (IAN D. ), 2012,  : Watson and Theischinger: the etymology of the dragonfly (Insecta: Odonata) names which they published  Journal and Proceedings of the Royal Society of New South Wales, vol. 145, nos. 443 & 444, pp. 34-53. ISSN 0035-9173/12/010034-20 34
https://royalsoc.org.au/images/pdf/journal/145_Endersby.pdf
— ENDERSBY (IAN D., FRS ), 2012, Etymology of the Dragonflies (Insecta: Odonata) named by R.J. Tillyard, F.R.S. Proceedings of the Linnean Society of New South Wales 134, 1-16.
https://openjournals.library.sydney.edu.au/index.php/LIN/article/viewFile/5941/6519
— ENDERSBY (IAN D., FRS ), 2012, The Naming of Victoria’s Dragonflies (Insecta: Odonata,  Proceedings of the Royal Society of Victoria 123(3): 155-178. 
https://www.academia.edu/28354624/The_Naming_of_Victoria_s_Dragonflies_Insecta_Odonata_
— ENDERSBY (IAN D. ), 2015, The naming's of Australia's dragonflies.
https://www.researchgate.net/publication/283318421_The_Naming_of_Australia%27s_Dragonflies
 http://dominique.mouchene.free.fr/libs/docs/GENE_origine_noms_odonates_Australie_Endersby_2015.pdf
— FLIEDNER (Heinrich), 2009, Die wissenschaftlichen Namen der Libellen in Burmeisters ‘Handbuch der Entomologie’ Virgo 9[5-23]
http://www.entomologie-mv.de/download/virgo-9/Virgo%200902%20Die%20wissenschaftlichen%20Namen%20der%20Libellen%20in%20Burmeisters.pdf
— FLIEDNER (Heinrich), "The scientific names of the Odonata in Burmeister’s ‘Handbuch der Entomologie".
http://dominique.mouchene.free.fr/libs/docs/GENE_Burmeister_Fliedner.pdf
— FLIEDNER (Heinrich),  1997. Die Bedeutung der wissenschaftlichen Namen Europaischer Libellen. Libellula, supplement I. Sonderband zur Zeitschrift der Gesellschaft deutschsprachiger Odonatologen (GdO) e.V. Fliedner, Bremen.

— FLIEDNER (Heinrich), (1998): Die Namengeber der europäischen Libellen. Ergänzungsheft zu Libellula - Supplement 1
— FLIEDNER (H.), 2012, Wie die Libelle zu ihrem Namen kam Virgo, Mitteilungsblatt des Entomologischen Vereins Mecklenburg 15. Jahrgang (2012).
https://www.entomologie-mv.de/download/virgo-15/virg%2015104%20Libelle_Namensherkunft.pdf
— HIJUM (Ep van ), 2005, Friese namen van libellen , TWIRRE natuur in Fryslan jaargang 16, nummer 4 page 142-147
http://natuurtijdschriften.nl/download?type=document&docid=555521

— KIRBY, W. F. (William Forsell), 1890 A synonymic catalogue of Neuroptera Odonata, or dragon-flies. With an appendix of fossil species. London,Gurney & Jackson; [etc. etc.]1890.

https://www.biodiversitylibrary.org/item/25894#page/5/mode/1up

— ROBERT (Paul André), 1936, Les Insectes, coléoptères, orthoptères, archiptères, nevroptères,Delachaux et Niestlé .

 

 — ROBERT (Paul-André), 1958, Les Libellules: (Odonates), Delachaux & Niestlé, - 364 pages

https://books.google.fr/books?id=jvQVvAEACAAJ&dq=ROBERT+(Paul-A.),+Les+Libellules:+(Odonates),+Delachaux+%26+Niestl%C3%A9,+1958&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwjpiuPbl7zgAhWOnhQKHURrDboQ6AEIKTAA


— STEINMANN (Henrik), 1997, World Catalogue of Odonata, Zygoptera Walter de Gruyter, - 521 pages . Numérisé Google.
https://books.google.fr/books?id=JMR-HkoVtvAC&pg=PA307&dq=tenellum,+World+Catalogue+of+Odonata,&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwilrrz33bjgAhVD2OAKHbcWAsUQ6AEILDAA#v=onepage&q=tenellum%2C%20World%20Catalogue%20of%20Odonata%2C&f=false


  — SITE Libellen - eine (kleine) Einführung . die Namensgebung

http://www.libelleninfo.de/07.html#buch

http://www.libelleninfo.de/071.html

SCHIEMENZ, H. (1953): Die Libellen unserer Heimat. Jena: Urania

— WENDLER (A)., A. Martens, L. Müller & F. Suhling (1995): Die deutschen Namen der europäischen Libellenarten (Insecta: Odonata).Entomologische Zeitschrift 105(6): 97-112


 
EXTRAIT DE LA BIBLIOGRAPHIE GÉNÉRALE : 

 

— CHARPENTIER (Toussaint von), 1825, Horae entomologicae, adjectis tabulis nomen coloratis ; apud A. Gosohorsky, Wratislaviae. 225 pages, page 24.

Numérisé par Google.

— CORBET (P.S° , 1991, Adv. Odonatol. 5 : 21-44 December, 1991 A brief history of odonatology P.S. Corbet Departmentof Zoology, University ofEdinburgh, Edinburgh, EH9 3JT, United Kingdom

http://natuurtijdschriften.nl/download?type=document;docid=593082

— FABRICIUS, 1775, Systema entomologiae : sistens insectorvm classes, ordines, genera, species, adiectis synonymis, locis, descriptionibvs, observationibvs / Flensbvrgi et Lipsiae :In Officina Libraria Kortii,1775. page 425 :

https://www.biodiversitylibrary.org/item/82400#page/443/mode/1up

— HÄMÄLÄINEN (Matti), 2017, Agrion 21(1) - January 2017 Stories from social and cultural odonatology: The genus name Kirby-Gomphus – the ironic culmination of Ferdinand Karsch’s critical polemic on W.F. Kirby’s work Matti Hämäläinen [matti.hamalainen@helsinki.fi]

http://www.caloptera.com/pdf/Hamalainen%202017%20The%20genus%20name%20Kirby-Gomphus.pdf

— KIRBY (, W.F.) 1889. A revision of the Subfamily Libellulidae, with descriptions of new genera and species. Transactions of the Zoological Society of London 12(9): 249–348, pls. 51–57 excl.

http://www.biodiversitylibrary.org/ item/97233#page/393/mode/1up

 

— KIRBY, W. F. (William Forsell), 1890, A synonymic catalogue of Neuroptera Odonata, or dragon-flies. With an appendix of fossil species. London, Gurney & Jackson; page 148 .

https://www.biodiversitylibrary.org/item/25894#page/164/mode/1up

— SELYS-LONGCHAMPS ( Michel Edmond, Baron de) 1840 - Monographie des Libellulidées d'Europe. - Roret, Paris ; Muquardt, Bruxelles, 220 pages.

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k370057n/f148.image.r=selys.langFR

— SELYS-LONGCHAMPS ( E.de), 1840 - Enumération des Libellulidées de Belgique. - Bull. Ac. r. Bruxelles, Sér. 1 (7) : 31-43. 
— SELYS-LONGCHAMPS ( E.de),1850 - Revue des Odonates ou Libellules d'Europe. - Bruxelles, Paris.

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k26769q.texteImage

— SELYS-LONGCHAMPS ( E.de),1848, "Liste  des Libellules d'Europe et diagnose de quatre espèces nouvelles", Revue  Zoologique par la Société Cuvierienne, vol. 9 page 15

https://www.biodiversitylibrary.org/item/19656#page/23/mode/1up

— SELYS-LONGCHAMPS ( E.de) 1854, Synopsis des Caloptérygines, Bulletins de l'Académie royale des sciences, des lettres et des beaux-arts de Belgique. n°20

https://www.biodiversitylibrary.org/page/2728662#page/1/mode/1up

— SELYS-LONGCHAMPS ( E.de) 1858, Monographie des Gomphines

https://www.biodiversitylibrary.org/item/123072#page/11/mode/1up

— SELYS-LONGCHAMPS ( E.de) 1871, Synopsis des Gomphines

https://www.biodiversitylibrary.org/page/5497402#page/248/mode/1up

— SELYS-LONGCHAMPS ( E.de) 1860 Synopsis des Agrionines,  première légion : Pseudostigma

https://www.biodiversitylibrary.org/item/132906#page/1/mode/1up

— SELYS-LONGCHAMPS ( E.de) 1860 Synopsis des Agrionines,  dernière légion :  Protonevra.

https://www.biodiversitylibrary.org/item/132906#page/1/mode/1up

— SELYS-LONGCHAMPS ( E.de) 1862 Synopsis des Agrionines, deuxième légion : Lestes.

https://www.biodiversitylibrary.org/item/132902#page/3/mode/1up

 

Partager cet article

Repost0
Published by jean-yves cordier - dans Zoonymie des Odonates

Présentation

  • : Le blog de jean-yves cordier
  • : 1) Une étude détaillée des monuments et œuvres artistiques et culturels, en Bretagne particulièrement, par le biais de mes photographies. Je privilégie les vitraux et la statuaire. 2) Une étude des noms de papillons et libellules (Zoonymie) observés en Bretagne.
  • Contact

Profil

  • jean-yves cordier
  • "Il faudrait voir sur chaque objet que tout détail est aventure" ( Guillevic, Théraqué).  "Les vraies richesses, plus elles sont  grandes, plus on a de joie à les donner." (Giono ) "Délaisse les grandes routes, prends les sentiers !" (Pythagore)
  • "Il faudrait voir sur chaque objet que tout détail est aventure" ( Guillevic, Théraqué). "Les vraies richesses, plus elles sont grandes, plus on a de joie à les donner." (Giono ) "Délaisse les grandes routes, prends les sentiers !" (Pythagore)

Recherche