Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 décembre 2016 4 29 /12 /décembre /2016 22:35

.

Si vous aimez comme moi les scènes truculentes de l'art faussement naïf des sablières bretonnes, j'ai un cadeau pour vous, avec des poules, un cochon, un tonneau et ... Ah non, je n'en dis pas plus, car j'ai d'abord fait le tour de l'ensemble de la charpente, et failli clore ma visite, avant de faire cette découverte. Alors, suivez-moi depuis le début, et patience ! Les amuse-gueules que je vais vous servir contiennent d'ailleurs de belles pépites.

Elles datent du XVIe ou XVIIe siècle (la tour est datée de 1607) et relèvent des motifs d'ornemanistes de la Renaissance : masques et rinceaux, cuirs, animaux grotesques, putti, vases, arabesques...

"L’iconographie est inspirée des thèmes décoratifs de la Renaissance. Les masques crachent des rinceaux, guirlandes de végétaux parfois agrémentées de fleurs et de fruits. Les vases et les bouquets, les putti, figures de nourrissons. Ce motif décoratif inspiré par la Grèce antique a été réutilisé au début du Quattrocento avant de se répandre en Europe jusqu’à l’époque baroque. Les cuirs dans lesquels s’inscrivent des figures humaines. Sous forme de cuirs découpés, ils sont des éléments caractéristiques de la Renaissance maniériste et présents au château de Fontainebleau ; utilisés par Rosso Florentino (1494-1540), ils se sont répandus vers les pays plus au Nord à partir de ce moment." (Jean Bozec pour l'APEVE)

I. Le bas-coté sud. 

Point de sablières de ce coté, ou très peu, mais des masques et un acrobate.

—Masque à longues oreilles crachant les tiges de rinceaux.

.

Sablière du bas-coté sud, église Saint-Thomas de Landerneau. Photographie lavieb-aile.

Sablière du bas-coté sud, église Saint-Thomas de Landerneau. Photographie lavieb-aile.

.

Acrobate, ou femme en posture impudique et peu anatomique, se tenant les chevilles.

Acrobate, bas-coté sud, église Saint-Thomas de Landerneau. Photographie lavieb-aile.
Acrobate, bas-coté sud, église Saint-Thomas de Landerneau. Photographie lavieb-aile.

Acrobate, bas-coté sud, église Saint-Thomas de Landerneau. Photographie lavieb-aile.

.

Masque : visage féminin recouvert d'une guimpe avec un ruban à nœud autour du front.

.

 

Visage de femme, bas-coté sud, église Saint-Thomas de Landerneau. Photographie lavieb-aile.

Visage de femme, bas-coté sud, église Saint-Thomas de Landerneau. Photographie lavieb-aile.

.

Deuxième masque : visage féminin recouvert d'une guimpe avec un ruban à nœud autour du front.

 

Visage de femme, bas-coté sud de la nef, église Saint-Thomas de Landerneau. Photographie lavieb-aile.

Visage de femme, bas-coté sud de la nef, église Saint-Thomas de Landerneau. Photographie lavieb-aile.

.

La nef,  coté sud.

Trois cuirs centrés par des masques et réunis par des rubans. Rinceaux habités par des masques crachant des fleurs. 

 

Sablières de la nef, coté sud,  église Saint-Thomas de Landerneau. Photographie lavieb-aile.
Sablières de la nef, coté sud,  église Saint-Thomas de Landerneau. Photographie lavieb-aile.
Sablières de la nef, coté sud,  église Saint-Thomas de Landerneau. Photographie lavieb-aile.

Sablières de la nef, coté sud, église Saint-Thomas de Landerneau. Photographie lavieb-aile.

.

Masque et rinceau se transformant en un hybride à tête et crinière de cheval.

.

 

Sablières de la nef, coté sud,  église Saint-Thomas de Landerneau. Photographie lavieb-aile.

Sablières de la nef, coté sud, église Saint-Thomas de Landerneau. Photographie lavieb-aile.

.

Le bas-coté nord du chœur.

Trois cuirs à personnages réunis par des rinceaux et par un putto.

 

Sablières du coté nord,  église Saint-Thomas de Landerneau. Photographie lavieb-aile.

Sablières du coté nord, église Saint-Thomas de Landerneau. Photographie lavieb-aile.

.

Cuir central : tête à coiffure de plumes.

.

 

Sablières du coté nord,  église Saint-Thomas de Landerneau. Photographie lavieb-aile.

Sablières du coté nord, église Saint-Thomas de Landerneau. Photographie lavieb-aile.

.

Cuir de droite : joueur d'instrument à vent.

Bombarde ? Musette ?

.

 

Sablières du coté nord,  église Saint-Thomas de Landerneau. Photographie lavieb-aile.

Sablières du coté nord, église Saint-Thomas de Landerneau. Photographie lavieb-aile.

.

Putto (mais ce serait un putto sumo et aptère), ou simplement homme nu et rose tentant de réunir deux extrémités de ruban.

.

 

Sablières du coté nord,  église Saint-Thomas de Landerneau. Photographie lavieb-aile.

Sablières du coté nord, église Saint-Thomas de Landerneau. Photographie lavieb-aile.

.

Créature hideuse mais coquette (collier) parasité par un serpent vert qui pénètre par une  orbite et sort par l'autre.  

.

 

Sablières du coté nord,  église Saint-Thomas de Landerneau. Photographie lavieb-aile.

Sablières du coté nord, église Saint-Thomas de Landerneau. Photographie lavieb-aile.

.

Même motif que précédemment du masque et du rinceau se transformant en tête de cheval.

.

 

Sablières du coté nord,  église Saint-Thomas de Landerneau. Photographie lavieb-aile.

Sablières du coté nord, église Saint-Thomas de Landerneau. Photographie lavieb-aile.

.

 

.

Le bas-coté nord du chœur.

Au dessus d'une statue de saint Yves : masques, rinceaux, tête coiffée de plumes.

.

Sablières du coté nord,  église Saint-Thomas de Landerneau. Photographie lavieb-aile.

Sablières du coté nord, église Saint-Thomas de Landerneau. Photographie lavieb-aile.

.

Cuir et entrelacs Renaissance.

Voir la page de titre de Sebastiano Serlio, Primo libra d'archittettura, Paris, 1545.

.

 

Sablières du coté nord,  église Saint-Thomas de Landerneau. Photographie lavieb-aile.

Sablières du coté nord, église Saint-Thomas de Landerneau. Photographie lavieb-aile.

.

 

Sablières du coté nord,  église Saint-Thomas de Landerneau. Photographie lavieb-aile.

Sablières du coté nord, église Saint-Thomas de Landerneau. Photographie lavieb-aile.

.

Le bas-coté nord de la nef, première travée.

Voilà notre morceau de bravoure. 

.

Sablière du  bas-coté nord de la nef, première travée, église Saint-Thomas de Landerneau. Photographie lavieb-aile.

Sablière du bas-coté nord de la nef, première travée, église Saint-Thomas de Landerneau. Photographie lavieb-aile.

.

Mais il faut déchanter : il résiste aux tentatives de compréhension. Les différents auteurs le décrivent chacun à sa manière.

"L'une d'elles, sur le bas-côté nord, figure une scène illustrant la gourmandise, l'avarice et la luxure. Cette frise représente un porc tendant le museau vers une barrique, tandis qu'une femme, dont les cheveux sont tirés par un homme placé derrière elle, s'apprête à administrer un clystère à l'animal qu'elle tient par la queue. Selon certaines sources, la scène se complétait par un renard habillé en moine, qui prêchait aux poules. De cette partie, ne restent que les poules." (Topic-topos)

"Des sablières sont à motifs Renaissance (putti, vases, masques) et d’autres d’inspiration locale (joueurs de bombarde, poules, scènes burlesques). " (SPREV)

"On remarque sur une corniche un renard prêchant à des poules (...), et une satire de l'ivrognerie, représentée par un porc ayant le museau à la clef d'un tonneau de vin (...)" (Potier de Courcy. ).

"Les sablières de la nef et des bas-côtés sont couvertes de sculptures, arabesques, masques de profil, cartels, d'excellent style XVIème siècle. A l'extrémité Ouest du bas-côté Nord, sont des sujets bizarres et humoristiques : une truie allant boire à un tonneau ; une femme lui tire sur la queue et, avec un grand couteau, se taille un jambon dans son arrière-train, tandis que le mari tire aussi des deux mains sur les cheveux de sa femme. Plus loin, un individu au torse nu tient un sac à moitié rempli ; deux autres accroupis et un troisième grimaçants, font le geste de défoncer le sac et d'enlever le contenu, un autre personnage brandit de grands ciseaux de tondeur ; derrière lui, un coq, une poule et deux poussins picorent des fruits." (Abgrall et Peyron, 1917)

" le lambris en berceau repose sur des sablières Renaissance dont deux scènes représentant la Luxure et la Gourmandise. " (Couffon)

.

Du coté gauche, je verrai un cochon tenant dans son museau un poinçon destiné à mettre en perce le tonneau ; et, derrière lui, ce serait une quenouille qui serait dans les mains de la femme.

.

 

Sablière du  bas-coté nord de la nef, première travée, église Saint-Thomas de Landerneau. Photographie lavieb-aile.

Sablière du bas-coté nord de la nef, première travée, église Saint-Thomas de Landerneau. Photographie lavieb-aile.

.

Du coté droit, je vois quatre hommes autour d'un sac à demi-plein, un gentilhomme à bonnet à plume les menaçant (ou leur proposant) des ciseaux de tondeur. Puis trois poules, ou deux poules et un coq.

.

Sablière du  bas-coté nord de la nef, première travée, église Saint-Thomas de Landerneau. Photographie lavieb-aile.

Sablière du bas-coté nord de la nef, première travée, église Saint-Thomas de Landerneau. Photographie lavieb-aile.

.

 

Sablière du  bas-coté nord de la nef, première travée, église Saint-Thomas de Landerneau. Photographie lavieb-aile.

Sablière du bas-coté nord de la nef, première travée, église Saint-Thomas de Landerneau. Photographie lavieb-aile.

.

SOURCES ET LIENS.

— ABGRALL (Chanoine Jean-Marie), 1917, Notice sur Landerneau. Bulletin Diocesain d'histoire et d'archéologie, Quimper.

https://diocese-quimper.fr/images/stories/bibliotheque/bdha/bdha1917.pdf

— COUFFON (René), LE BARS (Alfred), 1988, Notice de Landerneau, Nouveau répertoire des églises et chapelles, Quimper

http://diocese-quimper.fr/bibliotheque/files/original/3c21ef2b4d254c026109041eadd62299.pdf

— POTIER DE COURCY (Pol), 1842, «Notice historique sur la ville de Landerneau», Landerneau,  J. Desmoulins, 2ème édition, page 33

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6531495d/f39.item

—Notice de la SPREV :

http://www.sprev.org/centre-sprev/landerneau-eglise-saint-thomas-de-cantorbery/

— Notice de l'APEVE :

http://www.apeve.net/spip/spip.php?article151

— Notice de Topic-topos :

http://fr.topic-topos.com/sabliere-landerneau

Partager cet article

Repost 0
Published by jean-yves cordier - dans Landerneau Sablières
commenter cet article

commentaires

Kergranit 17/01/2017 20:21

Bonjour,
« Votre » cochon fait partie de la ribambelle des scènes amusantes sculptées en bas-reliefs sur les sablières et les corniches des chapelles et églises en Bretagne. Ces scènes sont principalement présentes dans le pays Pourleth et dans les fins fonds des Côtes-d'Armor. Mais si « croustillantes » soient-elles, elles sont très inférieures aux sculptures très provocantes ou érotiques que l’on trouve sur les miséricordes des stalles en Bretagne et dans les pays de la Loire…
Malheureusement, le visiteur ne pense pas à lever les yeux pour admirer ces sculptures souvent très haut perchées dans les églises… et quant aux stalles classées Monuments historiques, par mesure de conservation, leur accès y est interdit.
Kergranit.

Jean-Yves 17/01/2017 20:39

Merci de votre commentaire, comme toujours avisé. J'ai constaté qu'en matière de cochonnerie, les gargouilles de Rumengol et de Brasparts étaient surprenantes, mais là encore, il faut penser à lever les yeux.
Cordialement,
Jean-Yves

Présentation

  • : Le blog de jean-yves cordier
  • Le blog de jean-yves cordier
  • : 1) Une étude détaillée des monuments et œuvres artistiques et culturels, en Bretagne particulièrement, par le biais de mes photographies. Je privilégie les vitraux et la statuaire. 2) Une étude des noms de papillons (Zoonymie) observés en Bretagne.
  • Contact

Profil

  • jean-yves cordier
  • "Il faudrait voir sur chaque objet que tout détail est aventure" Guillevic, Théraqué.  "Un peu de Pantagruélisme (vous entendez que c'est certaine gayeté d'esprit conficte en mespris des choses fortuites)" (Rabelais )"prends les sentiers". Pytha
  • "Il faudrait voir sur chaque objet que tout détail est aventure" Guillevic, Théraqué. "Un peu de Pantagruélisme (vous entendez que c'est certaine gayeté d'esprit conficte en mespris des choses fortuites)" (Rabelais )"prends les sentiers". Pytha

Recherche