Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 février 2017 4 23 /02 /février /2017 12:31

Les calvaires de Dirinon VI : La Croix de Coménec ou Croas-Guénolé.

.

Voir la série sur Dirinon :

L'enclos paroissial :

Le culte de sainte Nonne :

Les croix et calvaires de Dirinon :

 

 

 

.

Rappel :

"Croix" : monument qui a la forme d'une croix.

"Calvaire" : à la croix s'ajoutent deux personnages sur des croisillons (souvent la Vierge et Jean) ou les deux croix des larrons, voire ("Calvaire monumental") les scènes historiées de la Passion.

Dirinon possède seize croix et calvaires, restaurés par les soins de recteur Guillermou entre 1956 et 1960 puis par la commune. Elles sont décrites par l'Atlas des croix et calvaires sous les n° 418 à 433. Y-P. Castel distinguait en 1993 les croix simples (Croix de Mondragon n° 430, croix de Pen-ar-Run n°431, croix de Trébéolin n°432), les "Croix à Christ" (de Kerniouarn n°428, du bourg n°422, de Ty-Croas n°433, de Kermélénec n°424 et de Croas-Guénolé n°418), les six "Petits Calvaires" (de la Croix-Neuve n°419, de la Croix-Rouge n°420, du cimetière de l'enclos n°421, de la Grange ou Croas ar Vossen n°423, de Lesquivit n°429), sans compter les 5 croix disparues signalées sur le cadastre.

.

 

.

Situation.

Street View

Maps : 48.361106, -4.271589

A la frontière entre Dirinon et Daoulas, la croix s'élève au lieu-dit Croas-Guénolé, sur la route du même nom Daoulas-Loperhet, sur l' embranchement d'une petite route vers la gauche allant au Squivit, juste avant l'embranchement vers la ferme de Coménec. L'abbaye de Daoulas se trouve à 500 mètres à l'ouest.

 

Cet emplacement datant du réaménagement de 1990 était vraisemblablement celui d'origine, si l'on en croit le cadastre de 1828. Elle figure à ce lieu sur la carte de 1950 (Scan50).

Cadastre 3 P 48/1/16 Section E2 de Kergavarec

Le site peut correspondre à un ancien gué sur un ruisseau se jetant dans la Rivière de Daoulas.

II peut correspondre aussi au trajet de l'ancienne route Daoulas-Stangmeur-[Trébéolin]-La Grange-Kerniouarn-Lannuzel-Dirinon -Kermélénec-Mont Dragon- Landerneau, telle qu'elle aparaît sur la carte de Cassini, et sur laquelle s'élèvent diverses croix ou calvaires de Dirinon.

Toponymie.

"Croas Guénolé" signifiant "Croix de Guénolé", on s'attendrait à trouver ici une statue du saint abbé de Landévennec, mais ce n'est pas le cas.

Coménec correspond à un ancien Coadmenec (carte de Cassini), soit Coat Ménec, "le bois des moines", ce qui trouve tout son sens avec la proximité de l'abbaye. Coat Ménec est aussi un toponyme de Le Tréhou.

Description.

Cette croix est décrite dans l'Atlas des croix et calvaires du Finistère sous le n° 418. accompagné de 3  dessins. On peut reprendre et compléter cette description ainsi

La croix Dirinon n°418 de  Coménec dite Croas-Guénolé, en kersanton, est haute de  3 mètres et date du XVIe s. Sur un socle cubique se dresse le fût à pans, avec  nœud, croix mutilée, crucifix, et Vierge à L’Enfant. 

La datation a été réévaluée à 1610 (cf. attribution)

Orientation.

En 1990, la croix "était enfouie en contrebas de l'ancienne route de Daoulas à Loperhet" (Castel, 1990) mais lors de sa réimplantation, elle a retrouvé son orientation crucifix tourné vers l'ouest, "selon la tradition qui veut que le Christ meurt tourné vers l'Ouest, mais demeure vivant comme le soleil qui chaque jour renaît à l'aube . La Vierge à l'Enfant se trouve ainsi face au soleil levant, symbole de la vie renouvelée chaque matin". (Castel, 1990)

Attribution.

Cette croix a été attribuée en 1990 par l'abbé Yves-Pascal Castel au Maître de Saint-Thégonnec par comparaison avec plusieurs visages des personnages du grand Calvaire de cet enclos. Par assimilation, la date de 1610, celle du Calvaire, est donnée à la croix de Coménec.

On comparera notamment la manière dont sont traités les yeux de la Vierge, dont sont marquées les paupières, et comment la moue des lèvres est esquissée.

 

 

 

.

 

.

 

Croix de Croas-Guénolé, Coménec, Dirinon. Photographie lavieb-aile février 2017.

Croix de Croas-Guénolé, Coménec, Dirinon. Photographie lavieb-aile février 2017.

.

La Vierge à l'Enfant.

La vierge porte une couronne à large bandeau cernée par un jonc, et à larges fleurons. Son manteau fermée comme une cape  tombe en deux pans, celui de droite étant retenu par la main gauche. 

Les yeux en amande sont ourlés, sous des sourcils forts, et au dessus de joues rebondies.

L'Enfant donne la main gauche à sa mère, et tient le fermail de la main droite. Mêmes yeux ourlés, mêmes lèvres charnues. Le menton est triangulaire, les cheveux sont fournis et bouclés.

.

Croix de Croas-Guénolé, Coménec, Dirinon. Photographie lavieb-aile février 2017.

Croix de Croas-Guénolé, Coménec, Dirinon. Photographie lavieb-aile février 2017.

.

 

Croix de Croas-Guénolé, Coménec, Dirinon. Photographie lavieb-aile février 2017.

Croix de Croas-Guénolé, Coménec, Dirinon. Photographie lavieb-aile février 2017.

.

Le Christ.

Les bras du Christ, comme ceux de la croix, sont brisés. La couronne d'épines est un tressage de deux brins, au dessus du  visage aux longs cheveux et à la barbe courte . Les yeux clos sont larges. Le thorax, dont les côtes ne sont pas sculptées, est comme tendu en inspiration au dessus d'un ventre rentré. Le pagne est court, noué à gauche. Les pieds sont en légère rotation interne.

Croix de Croas-Guénolé,  Coménec, Dirinon. Photographie lavieb-aile février 2017.

Croix de Croas-Guénolé, Coménec, Dirinon. Photographie lavieb-aile février 2017.

.

SOURCES ET LIENS.

— CASTEL (Yves-Pascal), "Dirinon", Atlas des croix et calvaires du Finistère.

http://croixetcalvaires.dufinistere.org/commune/dirinon/dirinon.html

— CASTEL (Yves-Pascal), 1993 (3 septembre) Croix et calvaires de Dirinon

“0954 Dirinon, Croix et Calvaires... 03.09.93.,” Collections numérisées – Diocèse de Quimper et Léon, consulté le 21 février 2017, http://diocese-quimper.fr/bibliotheque/items/show/2456.

http://diocese-quimper.fr/bibliotheque/files/original/71f7516bf9d58e7cc2eaa4246f072eb5.jpg

— CASTEL (Yves-Pascal), 1990 (samedi 29 juin). "Dirinon : Croas Guenolé remis en valeur."

http://diocese-quimper.fr/bibliotheque/files/original/20f7d5fccbcabc9e516162bda8f9989b.jpg

— CASTEL (Yves-Pascal), 1997, En Bretagne. Croix et Calvaires. Minihy Levenez

http://diocese-quimper.fr/bibliotheque/files/original/c7ab1cc53d0ef299b5bb65ed3764d18c.pdf

 

.

Partager cet article

Repost 0
Published by jean-yves cordier - dans Dirinon Calvaires
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de jean-yves cordier
  • Le blog de jean-yves cordier
  • : 1) Une étude détaillée des monuments et œuvres artistiques et culturels, en Bretagne particulièrement, par le biais de mes photographies. Je privilégie les vitraux et la statuaire. 2) Une étude des noms de papillons (Zoonymie) observés en Bretagne.
  • Contact

Profil

  • jean-yves cordier
  • "Il faudrait voir sur chaque objet que tout détail est aventure" Guillevic, Théraqué.  "Un peu de Pantagruélisme (vous entendez que c'est certaine gayeté d'esprit conficte en mespris des choses fortuites)" (Rabelais )"prends les sentiers". Pytha
  • "Il faudrait voir sur chaque objet que tout détail est aventure" Guillevic, Théraqué. "Un peu de Pantagruélisme (vous entendez que c'est certaine gayeté d'esprit conficte en mespris des choses fortuites)" (Rabelais )"prends les sentiers". Pytha

Recherche