Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 septembre 2014 4 11 /09 /septembre /2014 17:53

Le vitrail de l'Arbre de Jessé de la cathédrale d'Angers.

 

 

 

       Voir dans ce blog lavieb-aile des articles consacrés aux Arbres de Jessé de Bretagne:  

Les sculptures :

Et les vitraux : 

Et en comparaison avec les œuvres bretonnes :

 


Cette verrière appartient à la Baie 103 (numérotation du Corpus Vitrearum) où elle voisine,  à sa gauche, la lancette jumelle consacrée au martyre de saint Laurent.

Elle date des années 1230-1235 (régne de saint Louis). Le verre en est très oxydé.

Elle  mesure 8,40 m de haut, y compris la rose à 5 lobes et 5 écoinçons entourée de deux médaillons.

 Louis de Farcy en donne en 1910 la description suivante :

"Au milieu de la verrière s'étend l'arbre généalogique, sur fond bleu, entre les prophètes, étagés à droite et à gauche et formant bordure, sur fond rouge.

A. Jessé, couché, du sein duquel part le tronc béni. Il avait été incrusté dans une des fenêtres de la nef du coté du midi : les prophètes, qui l'accompagnaient jadis, manquent.

B. David pince de la harpe.

C. Salomon tient un sceptre et montre de sa mai droite le Messie.

D. Un roi imberbe joue de la viole.

E. Un autre roi porte un sceptre et répète le geste de Salomon.

F. La sainte Vierge, près de laquelle est agenouillé un chanoine en surplis à grandes manches (le donateur).

G. Le Christ bénissant. Autour de sa tête, sept colombes figurent les dons u saint esprit.

Quand aux prophètes, ils tiennent d'une main un phylactère resté vide et de l'autre montrent le sauveur attendu.

En 1897, ce beau vitrail a été remis en plomb par M. Martin.

 

Mgr Barbier de Montault a fait une intéressante description de ce vitrail dans la Revue d'Anjou, 1887, p.7."

 


             arbre de jessé cathédrale angers L. de Farcy c

 

Depuis cette description, il a été restauré par Jacques Le Chevallier en 1948 et les panneaux manquants des deux prophètes ont été recréés en 1910. Une ferronnerie masque en grande partie ce registre inférieur au regard du visiteur placé dans le chœur.

C'est un vitrail qui suit de très près le modèle mis en place par Suger à Saint-Denis en 1144, et qui s'est propagé à Chartres, Soissons, Le Mans, Amiens ou Beauvais. Chacun d'eux a sa particularité, et celle de celui-ci est la présence du chanoine donateur agenouillé au pied de la Vierge. Les sept mandorles successives répondent par leur nombre "sacré" aux sept colombes de l'Esprit.


 

Jesse 6797c

 

 

Jesse 6806c

Jesse 6807c

Jesse 6808c

Jesse 6809c

Jesse 6810c

 

Jesse 6812c

 

Jesse 6813c

 

 

Sources et liens.

CHAUSSÉ (Véronique) 1981 "Vitraux du Maine-et-Loire" in Les vitraux du Centre et des pays de la Loire, Corpus Vitrearum  recensement II, Éditions du C.N.R.S, Paris page 289.

 — BOULANGER (Karine) 2010, «Les vitraux de la cathédrale d'Angers»  , Corpus Vitrearum  recensement III C.T.H.S 550 p. (non consulté).

 — FARCY (Louis de) 1910  Monographie de la cathédrale d'Angers vol.1 Josselin, page 164 et planche photographique pages suivantes. En ligne Bordeaux 3

Partager cet article

Repost 0
Published by jean-yves cordier
commenter cet article

commentaires

Roland 11/09/2014 20:13

Merci pour toute cette érudition bien agréable. Dans un style très différent, connaissez vous l'arbre de Bracque dans la chapelle du cimetière maritime de Varengeville sur mer. endroit
merveilleux
Cordialement

jean-yves cordier 11/09/2014 21:23



Bonjour,


et merci de ce commentaire ; je connais l'Arbre de Jessé de Varengeville indirectement par les mentions et images qui en sont données, mais il fait encore partie de mes buts de voyage futurs : me
voilà encouragé à faire cap vers cette escale.


Jean-Yves 



Présentation

  • : Le blog de jean-yves cordier
  • Le blog de jean-yves cordier
  • : 1) Une étude détaillée des monuments et œuvres artistiques et culturels, en Bretagne particulièrement, par le biais de mes photographies. Je privilégie les vitraux et la statuaire. 2) Une étude des noms de papillons (Zoonymie) observés en Bretagne.
  • Contact

Profil

  • jean-yves cordier
  • "Il faudrait voir sur chaque objet que tout détail est aventure" Guillevic, Théraqué.  "Un peu de Pantagruélisme (vous entendez que c'est certaine gayeté d'esprit conficte en mespris des choses fortuites)" (Rabelais )"prends les sentiers". Pytha
  • "Il faudrait voir sur chaque objet que tout détail est aventure" Guillevic, Théraqué. "Un peu de Pantagruélisme (vous entendez que c'est certaine gayeté d'esprit conficte en mespris des choses fortuites)" (Rabelais )"prends les sentiers". Pytha

Recherche