Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 décembre 2018 7 16 /12 /décembre /2018 11:23

Zoonymie des Odonates : le nom de genre Ophiogomphus (Sélys, 1854).

.

 

.

 

Zoonymie ? L'étude des noms des animaux (zoo). Comme dans Toponymie, Oronymie, Hydronymie, ou Anthroponymie, mais pour les bêtes. 

.

 

 

Zoonymie des Odonates.

GÉNÉRALITÉS

ANISOPTÈRES

.

ZYGOPTÈRES

BIBLIO :

.

 

Résumé : 

Genre Ophiogomphus Sélys, 1854 Synopsis des Gomphines :39. Le préfixe ophio- , du grec ancien ὄφις, óphis (« serpent ») est associé  au nom du genre Gomphus car Sélys place dans son genre l'espèce que Charpentier avait décrite en 1825 sous le nom d'Aeschna serpentina en raison de son abdomen étroit et coloré évoquant un serpent. Cette espèce sera ensuite nommée O. cecilia Fourcroy 1785.

.

LE NOM DE GENRE OPHIOGOMPHUS

 

Ophiogomphus, Sélys, 1854, "Synopsis des Gomphines", Bulletins de l'Académie royale des sciences, des lettres et des beaux-arts de Belgique. Vol.21 pages 23-112,  page 39

https://www.biodiversitylibrary.org/page/36937548#page/620/mode/1up

 

La publication originale.

Sélys divise son genre Ophiogomphus en sous-genres Ophiogomphus et Ceratogomphus. Le sous-genre Ophiogomphus renferme les espèces Menestrisii, crotalinus, colibrinus, serpentinus et cerastis, la seule espèce européenne étant O. serpentinus décrite par Toussaint de Carpentier en 1825.

 

"Genre 3. — OPHIOGOMPHUS, De Selys.

Gomphus, Ramb., De Selys.
Diastatomma, Burm.
Aeshna , Charp.

Appendices anals supérieurs du mâle de la longueur du dernier segment; l'inférieur très-fourchu, à branches contiguës ou presque contiguës.

Patrie : Europe, Asie, Afrique, Amérique.

Sous-genre 3. — OPHIOGOMPHUS, De Selys.

Thorax jaune avec six bandes foncées en avant. Abdomen noir à taches dorsales lancéolées jaunes. Appendices anals aussi longs que le 10e segment, qui est la moitié plus court que le 9e.

♂ Appendices supérieurs fusiformes simples ; l'inférieur égal, à branches contiguës, à pointe mousse.

♀ Écaille vulvaire médiocre échancrée.

Patrie : Europe, Asie, Amérique.

1er groupe : (CROTALINUS.)

Ptérostigma jaune. Tête et thorax jaunes à dessins roux peu distincts.

♂ Appendice inférieur très-courbé en haut. ♀ Occiput droit sans cornes submédianes.

20. Ophiogomphus? Menetriesii, De Selys.

Abdomen environ 35. Aile inférieur 29.

Tète jaune, excepté l'espace des ocelles, celui entre les yeux et le bord cilié de l'occiput, qui sont noirs. Devant du thorax jaune, avec deux raies médianes contiguës, presque effacées, une antéhumérale et une humérale équidistantes roussâtre pâle.

♂ (Appendices manquent.)

♀ Inconnue.

Patrie : Brésil? (Musée de St-Pétersbourg.)

21. Ophiogomphus Crotalinus, Hagen. Abdomen ♂ 36, ♀33. Aile inférieure ♂ 31, ♀ 29.

Tête jaune olivâtre, excepté une marque brune entre les ocelles et une bordure presque nulle de même couleur au sommet cilié de l'occiput. Devant du thorax jaune, avec apparence de deux bandes médianes et d'une humérale roussâtre pâle.

♂ Appendice inférieur jaune, fortement recourbé en haut à son extrémité.

♀ Appendices jaunes, bruns au bout, pointus, un peu plus longs que le dernier segment, séparés par une forte protubérance jaune. Écaille vulvaire échancrée.

Patrie : Mexico. (Musée de Berlin.)

2ème groupe : (SERPENTINUS.)

Ptérostigma brun. Tête et thorax jaunes, à dessins noirâtres bien marqués.

♂ Appendice inférieur presque droit.

♀ Occiput avec deux petites cornes submédianes.

§1. Bandes noires du thorax étroites; les deux médianes linéaires.

22. Omphiogomphus colubrinus , De Selys. Abdomen 35. Aile inférieure 29.

Face jaune avec une ligne noire bien marquée au bas du front et une autre au bas du nasus. Lèvre supérieure distinctement bordée de noir en avant et à la base. Devant du thorax avec six raies brun noirâtre assez étroites; les médianes contiguës, touchant le bord antérieur par un prolongement médian, non confluentes avec l'antéhumérale, qui est presque contiguë à l'humérale, dont elle n'est séparée que par une ligne jaune, très-étroite.

♂ Appendice inférieur jaune bordé de noir en dehors.

♀ Inconnue.

Patrie : Territoire de la baie d'Hudson. (Collect. Selys.)

23. Ophiogomphus Serpentinus . Charp.

Aeshna Serpentina Charp.

Aeshna spectabilis , Eversm.

Gomphus serpentinus  , Ramb. de Sélys."

 

 etc...

.

ETUDE DU NOM OPHIOGOMPHUS.

Le préfixe ophio- , du grec ancien ὄφις, óphis (« serpent ») indique un rapport avec les serpents dans de nombreux termes de zoologie.

Il est ici associé  au nom du genre Gomphus de Leach (du grec γόμφος = massue, rivet) , Ce suffixe ophio- est choisi d'après  Aeshna serpentina de Charpentier (Horae  Entomologicae :25, 1825), synonyme junior de O. cecilia.. En 1840, dans sa Monographie des libellulidées, Sélys l'avait d'abord placé dans son genre Gomphus et l'avait rebaptisé Gomphus serpentinus, "le Gomphus serpentin".

 

Le genre Ophiogomphus contenait à sa création les espèces  Menestrisii, crotalinus (aujourd'hui Erpetogomphus crotalinus), colibrinus, serpentinus et cerastis parmi lesquelles nous retrouvons les noms du serpents Eryx colubrinus Linnaeus 1758, de la sous-famille des serpents à sonnette Crotalinus, de la vipère à cornes Cerastes cerastes

Le nom de serpentina n'a pas été attribué par Charpentier en raison des  deux petites cornes submédianes de l'occiput de la femelle, mais parce qu'il considère que le nom  Aeschna signifie "serpent" et que ce nom est lié à la forme étroite de l'abdomen et de son aspect et peinte [colorée] (bien que cette signification du nom Aeschna sembla avoir échappé à Linné et aux autres auteurs  : Aeschnam, cui nomen Serpentinae propter abdominis tenuitatem et picturam imposui, nec Linneus nec alii scriptores accuratius cognovisse videntur.

Charpentier, Toussaint de, 1825, Horae entomologicae, adjectis tabulis novem coloratis /Wratislaviae :apud A. Gosohorsky,1825.

https://books.google.fr/books?pg=PA25&id=knlIAAAAYAAJ&hl=fr#v=onepage&q&f=false

Aeschna serpentina : A. thorace flavido, characteribus nigris, abdomine utriusque sexus attenuato: maculis dorsalibus lateralibusque flavis: appendicibus maris et foeminae quatuor flavidis, subtus atris. • Schaeff. Icom. Tab. 190. fig. 3. Habitat im Silesia. Species quatuor distinctae et diversae, quamvis valde affimes. Aeschnam, cui nomen Serpentinae propter abdominis tenuitatem et picturam imposui, nec Linmeus nec alii scriptores accuratius cognovisse videntur. Altera, quam A. flavipedem adpello, maximopere cum A. forcipata convenit et semper cum hac confusa esse videtur; igitur solummodo de symonymia Aeschmarum forcipatae et hamatae agendum est. Aeschmam forcipatam Linneus primus in Fauna Suecica sub momime Libellulae forcipatae descripsit, et tam accurate et egregie, ut descriptio melior mom possit inveniri, et animalculum ex ea optime dignoscatur. Erravit vero, ut mihi videtur, vir praestantissimus, cum icones Reaumurianas [Tom. IV. Tab. 10. fig. 4. et Tom. V. Tab.

 

 

.

LES AUTEURS EN ZOONYMIE.

 

.

DRAGONFLYPIX
http://www.dragonflypix.com/etymology.html

"Ophiogomphus : Selys, 1854, from Grk. ὄφις = snake + connecting vowel -ο-+ γόμφος = bolt, rivet, peg

 


 


.
D'ANTONIO & VEGLIANTE.
https://www.researchgate.net/publication/316791278_Derivatio_nominis_libellularum_europaearum

 

"-Ophiogomphus - ophion, onis = ofide, serpente + Gomphus. Per l’aspetto serpentiniforme di questi gonfidi.

 

 

.
H. FLIEDNER, 2009
https://www.entomologie-mv.de/download/virgo-9/Virgo%200902%20Die%20wissenschaftlichen%20Namen%20der%20Libellen%20in%20Burmeisters.pdf
http://dominique.mouchene.free.fr/libs/docs/GENE_Burmeister_Fliedner.pdf

 

 "Notes on some elements of genus names It is well known that since the eighteen forties more and more dragonflies were described due to the progress of worldwide exploration (cf. FLIEDNER 1997: 21sq.). Therefore old genera were split into new ones, which often kept the previous names as a constituent of a compound name, combined with an allusion to a species, that seemed to be characteristic for the new genus: e.g. Ophio-gomphus consists of Gomphus Leach and gr. ophis - serpent, derived from Gomphus serpentinus (Charpentier) [currently O. cecilia (Fourcroy)].

Ophiogomphus [gr. ophis - serpent] has its name after O. serpentinus (Charpentier), a junior synonym of the following species which was in use when Selys established the genus. 

.
VAN HIJUM, 2005.
http://natuurtijdschriften.nl/download?type=document&docid=555521

"Ophiogomphus Ophios = slang, vermoedelijk afgeleid van serpentinus = slangachtig Ophiogomphus cecilia

.

.

SOURCES ET LIENS.
.
Bibliographie générale de ces articles de zoonymie des Odonates : voir ici :
http://www.lavieb-aile.com/2018/01/la-bibliographie-de-mes-articles-de-zoonymie-des-odonates.html

.

Partager cet article

Repost0
Published by jean-yves cordier - dans Zoonymie des Odonates

Présentation

  • : Le blog de jean-yves cordier
  • : 1) Une étude détaillée des monuments et œuvres artistiques et culturels, en Bretagne particulièrement, par le biais de mes photographies. Je privilégie les vitraux et la statuaire. 2) Une étude des noms de papillons et libellules (Zoonymie) observés en Bretagne.
  • Contact

Profil

  • jean-yves cordier
  • "Il faudrait voir sur chaque objet que tout détail est aventure" ( Guillevic, Théraqué).  "Les vraies richesses, plus elles sont  grandes, plus on a de joie à les donner." (Giono ) "Délaisse les grandes routes, prends les sentiers !" (Pythagore)
  • "Il faudrait voir sur chaque objet que tout détail est aventure" ( Guillevic, Théraqué). "Les vraies richesses, plus elles sont grandes, plus on a de joie à les donner." (Giono ) "Délaisse les grandes routes, prends les sentiers !" (Pythagore)

Recherche